1.9 Feux de classe B - Feux Gras ( Edition juin 2016) Flashcards Preview

118.2 > 1.9 Feux de classe B - Feux Gras ( Edition juin 2016) > Flashcards

Flashcards in 1.9 Feux de classe B - Feux Gras ( Edition juin 2016) Deck (15):
1

Quels sont les feux de classe B?

Les feux de classe B sont dits feux « gras ». Ils concernent les liquides et les solides liquéfiables

2

Donner des exemples de feux de classe B

hydrocarbures, goudron, brai, graisses, huiles, peintures, vernis, alcools, cétones, solvants et produits chimiques divers.

3

Quels sont les caractéristiques des feux de classe B

Leur principale caractéristique est qu’ils flambent ou s’éteignent, mais ne couvent pas. Il n’y a donc pas de combustion lente et l’abattage des flammes provoque l’extinction.

4

De quoi dépend la capacité d'inflammation d'un matériaux appartenant aux feux de classe B

Leur capacité à s’enflammer dépend du « point-éclair » propre à chaque produit (température minimale à laquelle il émet suffisamment de vapeurs pour former avec l’air ambiant une atmosphère inflammable).

5

Que provoque la combustion d'un feu de classe B?

Leur combustion provoque un dégagement de gaz toxiques et/ou corrosifs (chlore, cyanure, monoxyde de carbone, etc.) particulièrement dangereux pour l'homme et l’environnement. De plus, le risque de formation de mélanges gazeux explosibles subsiste pendant toute l’opération. Des relevés d’explosimétrie doivent donc être fréquemment réalisés et une ventilation efficace doit être assurée.

6

Que peut il se produire au contact de l'eau lors d'un feu de classe B?Qu'est il donc essentiel de faire?

Des réactions chimiques imprévisibles peuvent également se produire au contact de l’eau, de la fumée, des gaz chauds ou d’autres produits. C’est pourquoi, en présence de produits dangereux ou supposés comme tels il est impératif de recueillir préalablement tous les renseignements concernant les produits présents et la conduite à tenir s'y référant.

7

Que peut il se passer lorsque la temperature avoisine celle de l'auto-inflammation pour les matériaux de classe B? A qu'elle moment considère t'on l'extinction complète?

En revanche, il peut y avoir rallumage brutal tant que la température avoisine celle de « l’auto-inflammation » (température à laquelle un mélange gazeux combustible peut s’enflammer spontanément sans la présence de flamme ou d’étincelle). C’est pourquoi, l’extinction complète ne peut être obtenue qu’après une phase de refroidissement.

8

Lors des feux de classe B, dans tout les cas le COS doit:

se conformer aux prescriptions liées au risque chimique (Partie 6, Titre 1 du 118.1 MGO NRBC) par la recherche de renseignements et la mise en place des mesures immédiates de sauvegarde

9

Donner des exemples de liquide inflammables non miscibles a l'eau

Essence, huiles, ethers, pétrole

10

Parlons des liquide inflammable non miscibles a l'eau

Il est généralement impossible de les éteindre avec de l’eau, sauf au jet diffusé pour les feux de faible étendue.

Ces liquides continuent à brûler en surnageant et peuvent porter le feu dans le voisinage ou dans les égouts. Pour prévenir ce risque, il y a lieu d’établir des barrages ou de creuser des tranchées, pour empêcher ou canaliser les écoulements.

11

Quels sont les deux agents extincteurs les plus efficaces face aux liquides inflammables non miscible a l'eau?

Les deux agents extincteurs les plus efficaces sont la poudre pour les feux de faible importance et la mousse pour les nappes de grande superficie.

12

Parlons des liquides inflammables miscibles a l'eau

En cas de recours à la mousse, il convient de s’assurer au préalable de la compatibilité de l’émulseur avec ce type de feu et de son mode d’application. L’émulseur Brigade est du type polyvalent et cela même dans tous les engins (PS, F, BA, etc.).

Un feu de faible étendue peut être éteint en jet diffusé. Pour les feux plus importants, le CO2 et la poudre sont les meilleurs agents d’extinction.

13

Donner des exemple de liquides inflammables miscibles a l'eau

alcools, acides

14

Parlons des solides liquéfiables

Ces feux, qui dégagent une grande quantité de chaleur et de fumées, sont généralement éteints au moyen de l’eau. C’est le cas notamment des feux de plastiques, dont l’usage pour la confection des éléments du cadre de vie moderne est devenu particulièrement courant.
Dans tous les cas, le COS se conforme également aux prescriptions liées au risque chimiques (Partie 3, Titre 3).

Cependant, dans certains cas, l’action de l’eau pourra se révéler insuffisante. L’extinction sera alors menée à l’aide de mousse.

15

Donner des exemples de solide liquéfiable

plastiques, caoutchouc, goudron....