7 - Approches psycho-sociologiques de la communication Flashcards Preview

Comm 2 > 7 - Approches psycho-sociologiques de la communication > Flashcards

Flashcards in 7 - Approches psycho-sociologiques de la communication Deck (54):
1

Quel est le but de la signalisation objective? Est-ce que ça fonctionne?

But : Décourager enfants et ados de visionner les programmes déconseillés.

Ça ne fonctionne pas, ça fait le contraire! 

2

Les études empiriques sur la signalisation préventive confirme quelle théorie? De quelle théorie la première s'inspire-t-elle?

Théorie du fruit défendu : les avertissements rendent plus attractifs les programmes violents.

Elle s'inspire de la théorie de réactance de Brehm : la réactance psychologique est une motivation qui incite l'individu à recouvrer sa liberté menacée ou restreinte.

3

Sur quoi Bandura travaille-t-il dans ses études en 1960? C'est quoi la modélisation?

Études sur l'imitation du comportement des personnages à la télévision par les enfants.

Modélisation : tend à imiter le comportement d'une personne à laquelle on s'identifie, on s'aime ou on admire, qu'il s'agisse d'un membre de la famille ou une figure publique.

4

Quelle est l'expérience célèbre de Bandura?

La poupée Bobo

5

Bandura a également réalisé des expérimentations sur la violence télévisée. Quelles en sont les conclusions?

Des enfants se comportent plus agressivement après avoir visionné un film violent où apparaissent leurs personnages préférs. Ainsi, la violence télévisée servirait de modèle aux plus jeunes.

6

Quels facteurs entrent en ligne de compte pour l'effet de réactance? (5)

  • Attrait physique du personnage
  • Sexe et âge similaires au spectateur
  • Agression justifiée (bon attaque méchant)
  • Réalisme des images violentes
  • Weapon effect ou effet arme : présence d'armes est un facteur augmentant la probabilité d'observer un comportemnet agressif chez un individu préalablement frustré

 

7

Selon la théorie du transfert d'activation, l'activation physiologique provoquée par un contenu médiatique violent ______________.

perdure dans le temps, bien au-delà de la fin de l,exposition à ce contenu.

8

Explique la théorie du transfert d'activation de Zillmann.

L'observation de violence cause une activation physiologique. Cette activation peut être transférée à un autre contexte. Ainsi, la violence commise ne dépend pas du contenu des scènes, mais plutôt une conséquence des sensations physiologiques qu'elles ont provoquées et qui ont perduré dans le temps. L'agressivité peut alors prendre pour cible tout objet ou toute personne qui se trouve à proimité dans un phénomène de transfert d'activation.

9

Quels facteurs sociaux et personnels sont à prendre en compte dans la théorie de transfert d'activation de Zillmann? (5)

  • Prédispositions (traits de personnalité, prédisposition à la violence, recherche de sensations fortes)
  • Milieu familial
  • Valeurs
  • Normes sociales
  • Contexte social actuel (changement des structures familiales, fossé grandissant entre les riches et les pauvres)

 

10

Qui a créé la théorie de la cultivation?

Gerbner

11

Selon la théorie de la cultivation, comment les médias exercent-ils leur influence?

Sournoisement, en transmettant aux individus une certaine vsion du monde que nous venons à accepter comme étant naturelle à force d'y être exposé.

12

Comment la théorie de la cultivation vient-elle nuancer les postulats de la théorie de la seringue hypodermique?

Pas un effet direct, mais plutôt une influence sinueuse et lente découlant de longues périodes d'exposiiton aux messages répétitifs de la télévision.

13

Selon Gerbner, les personnes qui consomment des grandes quantités de contenus violents peuvent développer 2 conditions. Lesquelles?

  1. Mean world syndrome
  2. Désensibilisation à la violence

14

Par qui a été popularisée et développée l'approche des réponses cognitives?

Greenwald

15

L'approche des réponses cognitives met en évidence : 

le rôle essentiel de l'activité cognitive des individus qui sont exposés à un message persuasif. Récepteur est actif et interprète info selon croyances, opinions et attitudes.

16

La persuasion serait déterminée par la quantité de ______________, selon l'approche des réponses cognitives.

Réponses cognitives favorables au message.

17

Quelles sont les 2 théories du traitement de l'information?

  • L'approche des réponses cognitives
  • Les modèles duaux du traitement de l'information

 

18

Quels sont les 2 modèles inhérents aux modèles duaux du traitement de l'information?

  • Modèle de traitement heuristique-systématique
  • Modèle de la probabilité d'élaboration

 

19

Les modèles duaux du traitement de l'information déterminent notamment les facteurs qui influencent ___________ (i.e.)

L'élaboration cognitive i.e. l'effort cognitif fourni pour traiter un message persuasif ou l'importance qu'on accorde aux arguments du message.

20

Quelles sont les 2 routes persuasives que peuvent emprunter les récepteurs pour modifier, former ou changer une attitude?

  • Route centrale/systémique : analyse en profondeur (forte élaboration) du contenu des arguments présentés
  • Route périphérique/heuristique : raccourci cognitif (faible élabration) par l'examen des attributs secondaires à l'argumentaire du message comme la crédibilité et l'attractivité de la source.

 

21

La force d'élaboration cognitive se fait en fonction de 2 variables principales. Lesquelles?

  • La motivation (pertinence, intérêt du message pour l'individu, sentiment de responsabilité personnelle envers le thème du message)
  • Capacité de l'individu à traiter le message (compréhension, connaissances préalables du thème du message, niveau de distraction)

 

22

Quelles sont les théories du changement de comportement? (2)

  1. Théorie du comportement planifié
  2. Thérie des réponses parallèles de Witte

23

La théorie du comportement planifié identifie les principales variables d'influence du compo. Quelles sont-elles? (3)

  • Attitudes envers le compo à adopter ;
  • Normes sociales entourant le compo (normes subjectives, croyance qu'entourage valoise et adopte compo);
  • Perception de sa propre capacité à adopter le comportement.

24

La théorie du comportement planifié met au centre le concept _______________, qui constitue le principal prédicteur du comportement.

d'intention comportementale

25

Quelle est la stratégie la plus populaire dans la publicité sociale? À quelle théorie ça répond?

Induire des émotions négatives, notamment la peur, pour motiver les gens à adopter des conduites plus saines ou plus socialement responsables. La théorie des réponses parallèles explique bien tout ça.

26

Quels sont les différents types de menaces? (4)

  • Menace sociale : rejet social, être alinéré si l'on continue le comportement dénoncé.
  • Menace psychologique : miser sur la peur que le comportement crée un mal-être ou un trouble psychologique, comme de l'anxiété ou une perte de concentration.
  • Menace économique : Perte d'argent ou d,avoirs comme conséquence négative d'un comportement à risque (jeu compulsif par exemple)
  • Menace physique (la plus couramment utilisée) : mise sur le risque de blessures, de maladie et de mort comme conséquences d'une pratique dangereuse ou malsaine. (ex. sécurité routière)

27

Quels sont les facteurs d'influence de l'intensité de l'inconfort psychologique face à une menace?

  • Sévérité perçue de la menace (à quel point est-ce que je trouve cela grave?)
  • Perception de sa propre vulnérabilité à la menace (à quel point est-ce que je me sens concerné.e?)

 

28

Après l'inconfort, l'individu va tenter de rétablir l'équilibre (confort psychologique). Pour ce faire, il y a 2 voies de tx de l'info. Lesquelles?

 

  1. Contrôle du danger/menace : adoption du comportement recommandé
  2. Contrôle de la peur : rejet du message et résistance, poursuite du comportement à risque

 

29

Comment la personne décide-t-elle de sa stratégie par rapport à l'inconfort psychologique de la menace?

L'efficacité perçue, tant de la recommandation présentée pour éviter la menace que de l'auto-efficacité ou perception du contrôle.

30

C'est quoi la catharsis?

C'est une explication qui a été donnée du rôle de la violence télévisuelle. La mise en spectacle, par d'autres, d'actes violents permet de diminuer les pulsions de l'individu. Elle n'est plus envisagée aujourd'hui.

31

* Décris-moi la théorie d'amorçage.

La violence médatique amorcerait, par l'intrmédiaires de réseaux associatifs (de sentiments, pensées, souvenirs, raéctions motrices et physiologiques), des pensées agressives, et ainsi des comportements agressifs. La mémoire de scènes violentes et leurs répercussions sur le comportement peut être réactivés si des indices appropriés sont fournis.

32

Quelle est l'hypothèse de la désinhibition?

L'exposition répétée à la violence peut désensibiliser émotionnellement les individus et réduire leur anxiété, par le biais d'une baisse progressive de l'éveil psychologique. Les scènes de violence deviennent alors plus tolérables et l'individu accepte plus facilement ses propres comportements agressifs.

33

* Qu'est-ce que le partage social de l'émotion?

Épisode émotionnel dans un langage socialement partagé impliquant, au moins, la présence d'un destinataire.

34

C'est quoi la théorie de la gestion de la terreur?

Lorsqu'on rappelle aux individus leur statut d'être mortel, à propos d'un événement médiatique émotionnel et violent (ex. terrorisme), ils se mettent à partager les mêmes visions du monde.

35

Quel chercheur a abordé l'invalidité du lien causal entre contenu médiatique violent et comportement agressif?

Freedman.

36

Explique-moi le modèle de la double médiation ou médiation duale (phénomènes affectifs affectant le décodage du message).

Réactions affectives influencent directement l'attitude vis-à-vis de la marque, mais aussi via la formation des croyances relatives à celle-ci.

 

A image thumb
37

Les recherches sur la persuasion vont se focaliser sur 3 composantes essentielles. Lesquelles?

Source, message, récepteur.

38

Quelles sont les 2 caractéristiques de la source susceptibles d'avoir un effet sur son efficacité?

  1. Crédibilité : Compétence et confiance qu'on accorde à une source
  2. Attractivité : Sympathique. L'efficacité sera la même que la communication soit argumentée ou non.

 

39

C'est quoi le sleeper effect/effet d'assoupissement?

Contenu est bien appris, mais communication rejetée lorsque la source est peu crédible (ex. propagande). Toutefois, l'info sur la source est oubliée plus rapidement que l'info contenue dans le message. Les gens accepteraient ainsi ce qui a été communiqué, mais pas qui l'a communiqué, d'où l'augmentation de l'effet différé de la communication.

40

On accepterait un niveau d'acceptation égal pour les sources crédibles et pas crédibles après 4 semaines. Explique.

 Pour la source crédible, l'oubli du contenu serait la cause de la diminution du changement d'opinion. Pour la source pas crédible, l'oubli de sa non-crédibilité serait la cause de l'augmentation du changement d'opinion. Il y aura ainsi dissociation source/contenu.

41

Quelle est la base de la théorie de la position défendue?

Lorsque quelqu'un défend une position qui semble être à l'encontre de son intérêt, la compétence perçue et la confiance accordée sont accrues.

42

Lorsque la source est sympathique, le changement d'attitude est médiatisé par un procès d'__________.

identification.

43

Lorsque la source est crédible, le changement d'attitude est médiatisé par un procès _________. Le changement d'attitude obtenu via un procèsd'identification n'est pas ________ dans le système de croyances et de valeurs de l'individu. La durée de ce changement dépend du ________ qui lie la source et le sujet.

d'internalisation ; véritablement intégré ; lien affectif.

44

Quand le changement est consécutif à un procès d'internalisation (source experte), la persuasion dépend de la _________.

pertinence des arguments utilisés.

45

Parle-moi de l'étude de Norman qui teste l'efficacité persuasive d'une communication argumentée ou non et attribuée à une source experte ou sympathique.

Lorsqu'elle est attribuée à une source experte, elle est d'autant plus persuasive qu'elle est argumentée.

Lorsqu'elle est attribuée à une source sympathique, l'efficacité est la même qu'elle soit argumentée ou non.

46

Lorsque l'opinion initiale est opposée à la position défendue de la communication, le discours ________ est plus efficace.

Lorsque les sujets sont déjà convaincus du bien-fondé de la position défendue, le message __________ est plus efficace.

bilatéral ; unilatéral.

47

Quelle sont les résultats des tests opposant la défense par soutien et la défense par inoculation?

Défense par inoculation : si une croyance a déjà été attaquée, on est mieux préparés à défendre l'attitude initiale.

Effet de tigre de papier : Quand on mesure l'opinion après la première phase (phase de défense), on observe que la défense par soutien renforce davantage la position du sujet, mais cette efficacité est illusoire puisqu'elle ne protège pas mieux l'individu contre une attaque ultérieure que la défense par inoculation.

48

L'immunisation est-elle différente si on prend une contre-argumentation qui n'a jamais été entendue par le récepteur?

Non, la défense par inoculation a la même efficacité. On peut conclure que la résistance à la persuasion est causée par la prise de conscience par le sujet de la vulnérabilité de sa croyance, à la motivation qui lui est ainsi fournie, et non au simple fait que la réfutation lui donne des arguments dont il pourra se servir ultérieurement.

49

Dans certains cas, une peur minimale est _____ efficace qu'une peur intense.

plus.

50

C'est quoi les 2 modèles de la peur?

  1. Modèle de la réduction de la tension motivationnelle : la peur déclenchée par le message est une tension motivationnelle (drive). Le changement d'attitude diminue cette tension. Ce modèle suggère que plus le message fait peur, plus il sera efficace.
  2. Modèle des réponses parallèles : Le message déclenche le contrôle de la peur (réponses comportementales suscepibles de permettre au sujet d'éliminer cette peur) et le contrôle du danger (influencé par sa capacité à faire face au danger, réponses, plus ou moins grande efficacité à faire cesser la menace). 

 

51

L'acceptation du message est étudié selon la  _____________. Explique cette théorie.

Théorie de la mise en garde : on avertit le sujet qu'on va essayer de le convaincre. Il existe 2 formes de mise en garde : 

  • Mise en garde contre le contenu du message (on décrit le thème et/ou la position défendue) : Plus le délai pour se préparer est grand, plus la résistance est grande.
  • Mise en garde contre l'intention persuasive (ne connait pas le thème, ni l'objet du discours, mais sait qu'on veut le convaincre) : pas de délai pour que la résistance se crée.

52

Quels aspects du message peuvent servir d'indices dans le système heuristique? (3)

  • Indices de surface ou de structure du message (longueur, nombre d'arguments, importance des statistiques, structure unilatérale ou bilatérale)
  • Indices liés à la source du message (sincérité, sympathie, compétence, confiance accordée)
  • Caractéristiques de l'audience, la réaction favorable ou non de l'auditoire

 

53

Un changement d'attitudes résultant d'un traitement central/systématique durera _________ dans le temps et sera ____ résistant à toute tentative persuasive ultérieure que celui résultant d'un traitement périphérique/heuristique. Pourquoi?

davantage ; plus.

Parce que, dans le tx heuristique, ce sont des indices contextuels et non des infos et/ou des croyances nouvelles qui sont à l'origine des changements.

54

* Vrai ou Faux ? Un changement d’attitude obtenu par identification n’est pas intégré au système de croyances et de valeurs d’un individu.

Vrai.