91 - Pneumopathies nosocomiales et de l'immunodéprimé Flashcards Preview

Pneumologie > 91 - Pneumopathies nosocomiales et de l'immunodéprimé > Flashcards

Flashcards in 91 - Pneumopathies nosocomiales et de l'immunodéprimé Deck (11):
1

Définition d'une infection nosocomiale

Infection non présente, ni en incubation, survenant > 48 h après l'admission dans une structure de soins et < 15 jours après la dernière hospitalisation

2

Germes et ATB d'une PAVM précoce

PAVM précoce : < 5 jours
Germes endogènes ORL = staph, pneumocoque, haemophilus
ATB = C3G ou Augmentin - 7 jours
+ DO CLIN

3

Germes et ATB d'une PAVM tardive

PAVM tardive : > 5 jours
Germes exogènes d'origine environnementale = BGN dont pyo, entérobactéries, klebsielle, proteus, E. coli
ATB = bêta-lactamine antipyocyanique +/- amikacine +/- vancomycine - 14 jours
+ DO CLIN

4

Terrain de prédilection de la légionnelle

= immunodépression

5

Terrain de prédilection de l'aspergillus

= neutropénie prolongée

6

Mesures de prévention des pneumopathies nosocomiales

* Mesures spécifiques
- limiter les indications d'intubation, aspirations endotrachéales fréquentes
- privilégier la ventilation non invasive
- position demi-assise (prévention des inhalations)
- pré-opératoires : kiné respiratoire intensive
- post-opératoires : limitation de la sédation, lever précoce
* Mesures générales
- hygiène du personnel (lavage des mains / asepsie / formation continue)
- hygiène environnementale (désinfection / stérilisation / isolement septique)

7

Pneumopathies et VIH : germes à risque en fonction du taux de CD4

< 350/mm3 = pnp bactériennes, tuberculose
< 200/mm3 = PNEUMOCYSTOSE ++
< 100/mm3 = pnp à CMV +++
< 50/mm3 = mycobactéries atypiques

8

Pneumopathie à pneumocystose : germe, clinique, paraclinique et traitement

* germe = pneumocystis jiroveci
* clinique = détresse respiratoire subaiguë chez un patient VIH connu ou non
* paraclinique :
- LBA avec examen direct : kystes ou trophozoites
- radio et TDM thoraciques :
. sd interstitiel diffus (verre dépoli / réticulations septales / pas d'épanchement)
. nodules pulmonaires excavés diffus (risque de pneumothorax)
- GDS
- NFS avec tapage lymphocytaire
- LDH élevés ++
* Traitement
- cotrimoxazole (BACTRIM - !!! érythrodermie chez VIH) 21 jours OU pentamidine si CI
- +/- CTC forte dose 21 jours si hypoxémie < 70 mmHg
- arrêt prophylaxie si CD4 < 200/mm3 pendant plus de 6 mois

9

Aspergillome : germe, terrain, clinique, paraclinique et traitement

* Aspergillus fumigatus, sur caverne tuberculeuse ou bulle d'emphysème
* Hémoptysie par érosion de la paroi de la caverne
* Diagnostic radiologique
- TDM thoracique = image en grelôt (opacité arrondie déclive = tête aspergillaire)
- prélèvements endobronchinques : positifs au direct (filaments) et en culture (milieu de Sabouraud)
- sérologie aspergillaire positive
* Traitement
- chirurgical = exérèse + envoi en anapath/bactério/myco
- médical = traitement antifongique : voriconazole

10

Aspergillose pulmonaire invasive : germe, terrain, clinique, paraclinique et traitement

* Aspergillus fumigatus, sur neutropénie prolongée
* Pneumopathie aiguë grave
* Diagnostic radiologique
- TDM thoracique avec injection
. signe du halo (hémorragie péri-nodulaire)
. signe du croissant gazeux (nécrose excavée avec NHA)
. sd interstitiel diffus
- prélèvements/direct/culture sur milieu de Sabouraud
- sérologie aspergillaire
- antigénémie aspergillaire positive
- biopsie pulmonaire pour DD
* Traitement = réa
- isolement protecteur
- antifongique : voriconazole IV

11

Aspergillose broncho-pulmonaire allergique : terrain, clinique, paraclinique et traitement

* Pneumopathie allergique non liée à une immunodépression
* Clinique =
- asthme sévère
- expectorations filiformes grisâtres
* Paraclinique :
- hyperéosinophilie (> 500/mm3)
- élévation des IgE totales et spécifiques d'aspergillus
- test de provocation cutané aux antigènes aspergillaires : positif
* Traitement
- antifongique = voriconazole
- CTC