accessibilité Flashcards Preview

300.18 caf 2 > accessibilité > Flashcards

Flashcards in accessibilité Deck (14):
1

GÉNÉRALITÉS

L’accessibilité comprend tous les aménagements constructifs qui permettent aux services de secours de pénétrer de façon permanente dans les bâtiments, établissements ou immeubles, au moyen de portes, fenêtres, baies, etc.
Est considérée comme accessible, toute baie ouvrante de dimensions
suffisantes permettant aux sapeurs-pompiers de pénétrer à un niveau de la construction.

2

Un défaut d’accessibilité peut être pallié

de manière constructive par la mise en place de balcons filants, passerelles, échelles fixes, terrasses, plongeoirs, etc.

3

Les façades double-paroi

aussi dénommées façades double-peau.

Il s’agit d’une sur-façade généralement constituée d’éléments verriers, appliquée sur la façade porteuse d’un bâtiment. Ces deux parois sont séparées par un vide de 0,30 m à plus de 1,80 m.

4

BÂTIMENTS D’HABITATION

En habitation, l’accessibilité par la ou les portes d’accès des bâtiments doit être privilégiée.

5

BÂTIMENTS D’HABITATION
Les règles générales d’accessibilité

sont adaptées en fonction du classement, du mode de desserte et de la hauteur du bâtiment.

6

L’accessibilité des bâtiments d’habitation collectifs est obtenue dans les conditions
suivantes :

* les bâtiments de 2e famille sont généralement accessibles à tous les niveaux au moyen des échelles (lorsque ce n’est pas le cas, l’escalier commun doit être encloisonné) ;
*les bâtiments de la 3e famille A sont accessibles à tous les niveaux au moyen des échelles ;
* les bâtiments des 3e famille B et 4e famille ne sont généralement accessibles que par leurs entrées. L’accessibilité aux façades au moyen des échelles peut toutefois être possible dans certains cas.

7

BÂTIMENTS D’HABITATION
La protection des escaliers

permet ou facilite l’accès des sapeurs-pompiers aux différents
étages des bâtiments. Les escaliers peuvent être :
* encloisonnés et désenfumés ;
* à l’air libre ;
* exceptionnellement encloisonnés et mis en surpression.

8

IMMEUBLES DE GRANDE HAUTEUR

Dans un IGH, l’accessibilité des sapeurs-pompiers est prévue par la ou les entrées
de l’immeuble et doit leur permettre d’atteindre les ascenseurs prioritaires. Ces
accès, signalés et balisés, peuvent être distincts de ceux réservés aux occupants.

9

CODE DU TRAVAIL

Les bâtiments et les locaux relevant du code du travail sont conçus et réalisés de manière à permettre l’accès de l’extérieur et l’intervention des sapeurs-pompiers en cas de sinistre.

10

PARCS DE STATIONNEMENT

L’accessibilité aux parcs de stationnement peut être obtenue par :
* l es bâtiments desservis : accès à privilégier car ils permettent de trouver les plans
des sous-sols dans les halls d’entrée afin de repérer les éventuels autres accès.
Le ou les accès au parc se font par l’intermédiaire de sas ;
* les différentes issues directes sur l’extérieur ;
* les rampes pour véhicules si aucune autre solution n’est possible.
Le niveau d’accès à privilégier est le niveau de référence (plans, commandes de désenfumage, etc.).

11

TUNNELS ROUTIERS

L’accessibilité des services de secours dans les tunnels routiers peut se faire :
*par les issues de secours qui permettent aux usagers de quitter le tunnel ;
*par les issues de secours qui permettent aux usagers de quitter le tunnel ;
* à défaut, par les voies de circulation automobiles lorsque la situation le permet.

12

TUNNELS DES SYSTÈMES DE TRANSPORT PUBLIC GUIDÉS

L’accessibilité des secours aux ouvrages souterrains des systèmes de transport public guidés peut se faire par :
*une gare ;
* une station ;
* une tête de tunnel ;
* un dispositif d’accès des secours.

13

Dispositifs d’accès des secours (puits d’accès)

Ils sont obligatoires pour les tunnels de longueur supérieure à 800 m. La distance entre deux de ces dispositifs ou entre l’un de ces dispositifs et une gare ou station, ou une tête de tunnel, ne peut être supérieure à 800 m.

14

Dispositifs d’accès des secours (puits d’accès)
les caractéristiques

ªª être stabilisés ;
* avoir une largeur minimale de 1,40 m ;
* avoir une hauteur minimale de 2,20 m ;
* avoir une pente ˂ 10 % ;
* ne pas comporter d’obstacle difficilement manoeuvrable ou non sécable par les
services de secours ;
* être reliés au tunnel par un sas mis en surpression.

Chacun d'eux dispose :
* d’un éclairage ;
* de moyens de liaison avec l’exploitant ;
* de moyens de liaison des services de secours ;
*d’une colonne sèche ;
* d’une commande locale de mise en surpression du sas.