Acide-base 2 Flashcards Preview

Phusiologie > Acide-base 2 > Flashcards

Flashcards in Acide-base 2 Deck (28):
1

Etat physiologique normal

pH = 7.4, [HCO3-] = 24-27 mmol/L et PCO2 = 40mmHg

2

Diagramme de Davenport

Permet d’observer la variation de [HCO3-] et de la PCO2 en fonction du pH

3

Acidose

pH < 7.38

4

Alcalose

pH > 7.42

5

trouble ventilatoire

Si PCO2 > 42 mmHg ou < 38 mmHg

6

trouble métabolique

Si [HCO3-] > 23 mmoles/L ou < 26 mmoles/L

7

source de bases et d'acide, source d'ions H+

les apports d’acides, de bases et d’ions H+ sont à la fois exogènes
et endogènes

8

Les apports exogènes

Les acides et les bases proviennent de l’alimentation, et leurs quantités respectives sont largement dépendante du type d’alimentation.

9

Ainsi, le régime occidental est riche en

protéines animales : excès d’acides, tandis que pour le régime végétarien, il s’agit plutôt
d’un excès d’alcalins. Apport de 60 à 80 mmol/24h d’ions H+.

10

=> La balance finale des apports alimentaires d’acides et de bases est donc

très dépendante du régime

11

Les alcalins, apport essentiellement

exogène :
- Les végétaux : sels formés d’un cation minéral + anion métabolisable —> le métabolisme de l’anion entraine la consommation d’un H+.
- Les eaux gazeuses riches en bicarbonates (eaux pétillantes)

12

Les apports endogènes :

1. Les acides fixes
2. les acides organiques
3. Le CO2 - acide carbonique H2CO3

13

Acide fixes sont

acides forts non-volatils
les couples acide-bas
H2PO4-
H2SO4
Acide urique

14

acide fixes provienne

du catabolisme protéique et lipidique :
—> Les phosphoprotéines, les phospholipides : acide phosphorique
—> Les acides aminés souffrés : acide sulfurique
—> Les nucléoprotéines

15

acide organique sont

des acides dont la base conjuguée est cette fois-ci catabolisable = ce ne sont pas des acides fixes.

16

acide organique viennent

des produits du métabolisme :
- Des acides gras
- De la cétogénèse hépatique (métabolisme aérobie)
- De l’acide lactique (métabolisme anaérobie)

17

Acide organique donnent

des acidoses transitoires (hors pathologie : exemple, si défaut de
catabolisme de la base conjuguée = accumulation de celle-ci).

18

Le CO2 - acide carbonique H2CO3

- est un acide volatil = qui peut donc échapper de la solution qui le contient.
- est la source principale de H+.

19

Le CO2 - acide carbonique H2CO3 provient

du métabolisme cellulaire, aérobie

20

Qu’est-ce qu’un tampon ?

Un tampon est un système qui permet d’amortir les
variations

21

Qu’est ce que le pouvoir tampon ?

Il s’agit du nombre de moles d’acide ou de base forte à ajouter à un litre de solution tampon pour faire varier le pH d’une unité. Il est exprimé en mol/L.

22

Ainsi, le pouvoir tampon (d’un point de vu chimique) d’un couple acide faible/base
conjuguée est d’autant plus fort qu’en sa présence,

les variations de pH son faibles
pour une agression acide donnée

23

Le pouvoir tampon physiologique est fonction :

-De l’écart entre le pH la solution et pKa du couple AB
—> bon tampon = écart faible entre le pH et le pKa
- De la masse du tampon disponible.

24

Les protéines : ce sont des espèces

ampholytes, c’est-à dire qu’elles peuvent se comporter comme des bases ou comme des acides selon le pH du milieu

25

Une protéine est caractérisée par

un pH isoélectrique (entre 5 et 6.8 chez l’humain), audelà duquel elle devient chargée négativement. La plupart du temps, le pH du milieu
est supérieur à ce pH isoélectrique, les protéines se comportent alors comme des acides faibles => tampons protéines/protéinates.

26

. Comme il existe de nombreuses
protéines dans l’organisme chacune caractérisée par un pKa différent, il existe

de multiples systèmes tampons de pKa différent.
L’effet tampon de
ces dernières est quasiment linéaire sur une étendue importante de pH

27

- Les complexes phosphatés intracellulaires/ions phosphatés (H3PO4/H2PO4-/
HPO42-) : on a

donc 2 pKa successifs. Certes ils sont éloignés du pH dans le milieu
biologique (= 7.4), mais, étant extrêmement nombreux, surtout au niveau de la matrice protéique de l’os (phosphate et bicarbonate de calcium = grosse réserve), ils
constitue un bon tampon.

28

Les complexes phosphatés intracellulaires/ions phosphatés (H3PO4/H2PO4-/
HPO42-)
Il s’agit d’une ressource

non mobilisée en temps normal mais mobilisables. C’est un mauvais tampon sur le plan chimique (pKa éloigné du pH du milieu) mais un bon tampon sur le plan physiologique.