Attention (Cours 2) Flashcards Preview

Processus cognitifs 1 > Attention (Cours 2) > Flashcards

Flashcards in Attention (Cours 2) Deck (82):
1

Est-il possible pour une personne de focaliser son attention sur une seule chose, et ceci malgré que de nombreuses choses se produisent en même temps

L'attention est là pour permettre la focalisation

2

Que permet l'attention

Décide ce qui va arriver, ce qui va etre traité
Protection de la mémoire de travail

3

Cmt l'attention protège la mémoire de travail

Elle se sature rapidement et il y aurait trop d'infos dans le cerveau, cela causerait une désorganisation cognitive comme les schizophrènes

4

Dans quelles conditions porterons nous attention à plus d'une chose à la fois?

On pensant avant que l'humain avait évolué pour devenir multitâche, mais on est fait pour être focalisé selon un fonctionnement normal

5

Est-il vrai que nous ne portons pas attention à une portion importante de notre environnement?

On sélectionne l'info à cause de la mémoire de travail

6

Définition de l'attention sélective

Attention sur une chose et ignore le reste

7

Définition de l'attention divisée

Attention sur plusieurs choses comme regarder un environnement complet

8

Comment l'attention sélective fonctionne

On filtre certains infos et on laisse progresser le reste pour un traitement supplémentaire

9

Autre terme pour traitement

Flot

10

Qu'estce que le flot

L'info sensorielle à 90% audition et vision arrive dans les régions corticales et le mécanisme d'attention controle les mouvement de la tete

11

Qu'estce que l'écoute dichotique

2 messages différents dans chaque oreille
Répétition à haute voix d'une des deux phrases pour y prêter attention (shadowing)

12

Réponse du cerveau
à l'écoute dichotique

Compression du son, pas de perception du retard

13

Que peuvent reconnaitre les sujets de l'écoute dichotique

Message est différent
Sexe du locuteur
Changement de ton
Caractéristiques superficielles sonores

14

Que sont les hypothèses de l'écoute dichotique

Amorçage
Cocktail-party effect

15

Description de l'amorçage

On reçoit l’info, elle va loin dans le système et après quelques temps elle est oublié, mais si qqch déclenche un rappel, on peut faire un retour sur l’info

16

Versions de l'effet cocktail-party

Cocktail-party V1: Les deux oreilles entendent le même son hors d’une expérience, mais nous sommes quand même capable de filtrer et de focaliser sur une seul chose
Cocktail-party V2: Même chose que V1 mais si quelqu’un nous appelle, l’attention se retourne complètement vers cet appel. Ainsi, on n’écoutait pas réellement la personne puisqu’on est capable de percevoir notre nom? C’est plutôt un argument que l’écoute dichotique ne prouve qu’on peut se concentrer sur des caractéristique superficielles, mais en vrai, le traitement est plus que superficiel

17

Efficacité du traitement si le filtrage de l'attention se produit tôt

Peu ou pas de traitement

18

Efficacité du traitement si le filtrage de l'attention se fait tard

Presque toute l'info est traitée, le seul critère c'est si on en prend conscience

19

Modèle précoce de l'attention sélective

Broadbent

20

Modèle intermédiaire de l'attention sélective

Théorie de l'atténuation de Treisman

21

Modèle tardif de l'attention sélective

McKay

22

Description du modèle de Broadbent

Le système filtre le message avant que celui-ci soit analysé pour en extraire son sens
Incorrect
Filtre non aléatoire

23

Description du diagramme du flot de Broadbent

Message
Mémoire sensorielle
Filtre
Message filtré
Détecteur
Mémoire à court terme
Mémoire à long terme

24

Description de la mémoire sensorielle

Contient et retient toute l'info sensorielle perçue de quelques fractions de secondes
Transfert à l'étape suivante un peu condensé

25

Description du filtre

Identifie le message suivi en se basant sur les caractéristiques physiques du signal
Ressort un message suivi

26

Description du détecteur

Traite toute l'info qu'il recoit pour détecter des caractéristiques cognitives supérieures du message

27

Description de la mémoire à court=terme

Retient l'info 10-15 sec et peut la transférer à la mémoire à long terme

28

Limites de Broadbent

Le nom du sujet est reconnu s'il est présenté dans le message non-suivi
Les sujets peuvent suivre un message doté de sens qui change d'une oreille à l'autre (Dear aunt jane)

29

Description de la théorie d'atténuation de Treisman

Le message suivi peut etre séparé du message non suivi quand meme tot pendant le traitement
La sélection se fait plus tard

30

Que se passe t il dans la mémoire sensorielle de la théorie de Treisman

Rien pour avoir un changement attentionnel même si l'info passe quand même au travers

31

Cmt la théorie de Treisman fait pour expliquer certaines exeptions

On dit que la séparation se fait plus tard

32

A quoi sert l'atténuateur dans Treisman

Analyse des messages qui arrivent en termes de caractéristiques physiques, langagieres et de sens

33

Particularités de l'atténuateur pour que la théorie de Treisman fonctionne

Le traitement doit aller assez loin pour l'appliquer

34

Comment l'atténuateur joue sur les informations sensorielles

Orientation du traitement par l'amorçage et par les attentes cognitives
Changement artificiel en favorisant certaines amorces à d'autres

35

Qu'estce que l'unité Dictionnaire

Mémoire à long terme permanente et mémoire à court terme qu'on peut activer en ce moment

36

Que contient l'unité dictionnaire

Des mots ayant un seuil spécifique pour être activé;
Les communs nécessitent un petit seuil

37

Description du modèle tardif de l'attention sélective

La sélection du stimulus pour le traitement final ne se fait pas avant que l'info a été analysé en son sens

38

Description de l'expérience de McKay

Oreille suivie: They were throwing stones at the bank (ambigu)
Oreille non suivi: River ou Money

39

Résultat de l'expérience de McKay

Selon le mot de l'oreille non suivi, le sujet dit que le sens des phrases se rapprochent le plus si on remplace par ce mot donnant une phrase concrète

40

État des sujets dans l'expérience de McKay

Inconscient de la présentation des mots non suivis

41

Conclusion de l'expérience de McKay

Les mots non suivi sont traités au niveau du sens avant que le message soit sélectionné

42

Description de la théorie de la charge cognitive

Capacité de traitement à un moment donné
Limité

43

Qu'estce que la charge perceptuelle

Une tâche lourde utilise plus de capacité de traitement et vice versa

44

Que permet une faible charge cognitive

Il reste des ressources pour traiter des stimuli non suivis

45

Que permet une forte charge cognitive

Puisqu'on ne peut pas analyser des stimuli non suivi à cause de la charge, il y a moins de chances de distraction

46

Description de l'effet Stroop

Présentation rapide d'éléments à identifier sur un écran
Interférence avec la capacité à nommer la couleur de l'encre utilisé

47

Quel est le probleme chez le sujet dans l'effet stroop

Les sujets ne peuvent éviter de porter attention au sens des mots

48

Particularités de l'effet stroop

Parfois ce n'est pas la quantité qui rend difficile la tache
Certaines choses simples à faire en meme temps sont simplement incompatible à faire ensemble

49

Questce que l'attention manifeste

Mouvement des yeux, attention et perception

50

Types de mouvements d'yeux

Saccades (mouvements rapides écartés)
Fixation (courte pauses)

51

Comment étudier les mouvement d'yeux

Utilisation d'un traceur de mouvements oculaires

52

Qu'estce que la prépondérance/salience du stimulus

Zones qui ressortent ou qui capturent l'attention
Ascendant

53

Déterminants ascendants des mouvements oculaires

Prépondérance du stimulus

54

Types de prépondérance du stimulus

Couleur
Contraste
Mouvement

55

Déterminants descendants des mouvements oculaires

Schéma de scène
Association des mouvement d'yeux au comportement

56

Description du schéma de scène

Connaissance de ce qu'une scène typique contient

57

Utilité du schéma de scène

Guide la fixation d'une zone de la scène à une autre pour explorer l'environnement

58

Influence de la prépondérance sur les déterminants descendants

Si pas trop forte, le schéma prend le dessus
Si trop forte, il y a une intensité des stimulus et une exposition à l'erreur en voulant gagner de la vitesse

59

Comment le système agit pour traiter l'information en général

Il va faire ce qu'il peut pour réduire ce qu'on fait ainsi que la charge cognitive
Emploi de déterminants descendants pour avoir un raccourci

60

En quoi consiste l'attention non-manifeste

En des indices préalables

61

Qu'estce qu'un indice préalable

Test de la capacité à diriger l'attention sans bouger les yeux

62

Expérience sur l'attention non manifeste

Des choses apparaissent sur l’écran et les yeux se déplacent (prépondérance) . Si on leur dit de regarder à un endroit précis et que des choses peuvent apparaitre à tel endroit, ca va plus vite pour détecter le stimulus même si les yeux ne se sont pas déplacés.

63

Quelle est l'avantage à l'attention non manifeste

Amélioration artificielle indépendante de la stimulation physique initiale en choisissant l'information privilégiée

64

Comment obtenir l'attention divisée

L'apprentissage et l'expérience permet aux personnes de faire deux choses en meme temps difficiles à faire initialement

65

Expérience sur l'attention divisée de Schneider et Shiffrin

Attention divisée entre:
Rappel du stimulus-cible (Chiffre 3)
Exploration rapide des stimuli, les distracteurs (4 lettres/chiffres)

66

Résultat de l'expérience de l'attention divisée

Automatisation de la tâche
Amélioration de la performance au fil du temps
Baisse de l'attention
Amplification et focalisation des ressources du système pour augmenter l'efficacité

67

Caractéristique d'un processus automatique

Sans intention
Au cout de peu de ressources cognitives

68

Description du schéma de la théorie de l'intégration des caractéristiques par Treisman

Objet
Phase préattentive
Attention focalisée
Perception de l'objet

69

Que signifie la phase préattentive

Conscience et perception au niveau de l'attention

70

Que signifie l'attention focalisée

Traitement de la perception consciente

71

Caractéristiques de l'étape préattentive

Automatique
Sans effort/attention
Inconsciente, car tlm rapide qu'on ne s'en rend pas compte
Analyse et décomposition des objets en leurs caractéristiques

72

Qu'estce qu'un géon

Langage des caractéristiques visuelles, sonores...

73

Pourquoi les caractéristiques de bases sont limitées dans l'intégration des caractéristiques

Pour faciliter la tache

74

Qu'estce qui cause l'interférence dans l'intégration des caractéristiques de Treisman

Les deux étapes (décomposition et recombinaison)

75

Problèmes rencontrés durant l'intégration des caractéristiques et cmt cela se passe

Conjonctions illusoires ou erreurs de perception
Les caractéristiques de base sont percues comme flottantes librement, soit des morceaux indépendants

76

Explication des caractéristiques flottantes librement

En recomposition, on peut recombiner les éléments comme on veut, ce qui crée des combinaisons fausses et illusoires

77

Facteurs augmentant le risque de conjonctions illusoires

Augmentation de distracteurs
Augmentation du temps

78

De quoi a t on besoin dans l'étape de l'attention focalisée pour recombiner

Attention sans autre tâche à faire en même temps
Temps

79

Cause du syndrome de Balint

Lésions bilatérales pariéto-occipital aux mêmes endroits

80

Cas de RM

Souffre du syndrome de Balint
Incapacité à fixer l'attention sur un seul objet
Plusieurs conjonctions illusoires

81

Type de traitement de l'info dans la théorie de l'intégration des caractéristiques

Traitement ascendant et descendant
Descendant car cela influence le traitement quand les sujets sont avertis de ce qu'ils vont observer

82

Rôle du traitement descendant dans la théorie de l'intégration des caractéristiques

Se combine avec l'analyse des caractéristiques de base pour aider à percevoir rapidement et correctement