Cardiovasculaire 1.1 Flashcards Preview

Phusiologie > Cardiovasculaire 1.1 > Flashcards

Flashcards in Cardiovasculaire 1.1 Deck (24):
1

La fonction de la circulation est

de transporter les gaz (oxygène et gaz carbonique) et les nutriments (glucose) à toutes les cellules de l’organisme pour permettre la respiration cellulaire au niveau des mitochondries.

2

L’oxygène sert à

consommer le glucose.

3

L’énergie produite dans les mitochondries (ATP) consomme

de l’O2 et produit du CO2. La vie
de la cellule nécessite de l’énergie produite par les mitochondries via la réaction :
C6H12O6 + 6 O2 => 6 CO2 + 6 H2O + énergie (chaleur et ATP)

4

Qui a besoin d'ATP en permanance pour fonctionnner

Les ATPases, comme :
• la myosine (molécule de la contraction musculaire)
• SERCA (Calcium ATPase responsable de la relaxation)
•NaKATPase

5

Role NAKATPase

pompe à sodium qui permet de garder les gradients de calcium et de potassium constant à travers la membrane cellulaire

6

Les réserves d’ATP

sont extrêmement faibles. Par
exemple, le cœur peut fonctionner quelques secondes en l’absence d’oxygène, voire seulement quelques dizaines de secondes.

7

Chez les êtres unicellulaires, les échanges se font

par diffusion (agitation moléculaire) sur une très courte distance, selon le gradient de concentration : c’est donc un mécanisme passif.

8

Rapidité de l'équilibration
chez les être unicellulaire

est inversement proportionnelle à la distance à parcourir. Il n’y a pas de problèmes de transport car les nutriments sont à proximité immédiate de la cellule.

9

Chez les êtres multicellulaires, il y a nécessité

d’un système de transport car les distances sont grandes entre l’entrée des nutriments et leur utilisation. La diffusion n’est pas assez efficace, d’où la nécessité de la circulation et de la respiration, qui s’adaptent aux besoins de l’organisme

10

Les paramètres d’adaptation pour le système circulatoire sont

• fréquence cardiaque (FC) :
• volume d’éjection systolique (VES) :

11

FC

70 battements par minute au repos

12

volume d’éjection systolique (VES)

volume d’éjection systolique (VES)

13

Equivalent du système d'adaptation au niveau respiratoire

• fréquence respiratoire (FR) : une vingtaine de fois par seconde
• le volume courant (VC) : lorsque que l’on respire normalement au repos.

14

Organisation de la circulation

La circulation est organisée en 2 pompes et 2 systèmes de tuyaux, le tout en série. Cela permet de définir 2 circulations

15

La grande ciculation = circulation systémique

• Pression artérielle moyenne systémique (PAS) élevée = 90mmHg
• Résistance vasculaire systémique (RVS) élevée

16

La petite circulation = circulation pulmonaire :

- Pression artérielle moyenne pulmonaire (PAP) faible = 12mmHg
- Résistance vasculaire pulmonaire (RVP) faible

17

Les artères coronaires vascularisent

le myocarde et les veines coronaires le drainent. De même pour les bronches : les artères bronchiques vascularisent les bronches et les veines bronchiques les drainent.

18

Loi d’Ohm

U=R x I => différence de potentiel U est égale à la résistance R multipliée par
l’Intensité du courant I (débit d’électrons)

19

Loi d'ohm au niveau circulatoire

PA = RV x Qc => la différence de pression artérielle moyenne entre 2 points est égale aux
résistances vasculaires RV multipliées par la débit cardiaque Qc.

20

Valeur débit Qc

est le même partout (pas de réserves de sang) donc quand les résistances sont élevées, la pression artérielle est élevée, et quand les résistances sont basses la pression artérielle est basse afin que le débit reste constant.

21

Ainsi, la pression systémique moyenne (PAS) est égale à

90mmHg car les résistances sont
très élevées. Les résistances pulmonaires sont très basses, donc la pression artérielle pulmonaire moyenne (PAP) est très basse : 12mmHg

22

On parle de Pression Artérielle Moyenne (PAM) car

la pression artérielle varie tout le temps. Le cœur est une pompe pulsatile donc la pression artérielle n’est pas constante.

23

La vascularisation des organes en parallèle permet 1

d’alimenter chaque organe avec du sang riche en O2 et nutriments, et pauvre en
CO2 et déchets

24

La vascularisation des organes en parallèle permet 2

une régulation indépendante de chaque lit vasculaire en débit et en pression (par exemple la pression est plus forte dans le rein pour permettre une bonne filtration)