Chapitre 2. Physiologie de base assurant la motricité du TGI. Flashcards Preview

Physiologie gastro intestinale > Chapitre 2. Physiologie de base assurant la motricité du TGI. > Flashcards

Flashcards in Chapitre 2. Physiologie de base assurant la motricité du TGI. Deck (19):
1

- Quelles sont les principales couches observables sur une coupe transversale de la paroi d'un segment du TGI et spécifier la fonction respective de ces couches?

Muqueuse : assure la digestion et l’absorption des aliments, contient les neurones du plexus nerveux sous-muqueux, une couche de CML peu développée et les éléments du système de défense contre les pathogènes.
Musculeuse : transit des aliments ingérés. 2 couches de CML : circulaire (interne) et longitudinales (externe). Plexus nerveux myentérique.
Séreuse : fixation du TGI aux structures de support. Permet d’acheminer les nerfs du SNE, vaisseaux sanguins et lymphatiques perfusant le TGI.

2

- Décrire l'organisation des CML dans les couches musculaires du TGI.

Dans la muqueuse: peu développée (Musculeuse de la muqueuse). Dans la musculeuse, elles sont placées en 2 couches, une circulaire interne et une longitudinale externe.

3

- Le tube digestif est composé principalement de CML. Est-ce que les CML sont identiques d'un segment à un autre (oesophage, estomac, petit intestin et côlon) du TGI et expliquer pourquoi ? (indice: contiennent-elles les mêmes protéines contractiles)

On retrouve des différences fonctionnelles entre les CML des différents segments. Elles ne sont pas pareilles de par leur contenu en myofilaments et leurs récepteurs membranaires aux divers médiateurs chimiques.

4

- Que possèdent les CML qui leur permettent de fonctionner de façon coordonnée afin d'assurer une contraction efficace ?

Des jonctions communicantes. (syncitium) Pour être totalement efficaces, il faut aussi les cellules interstitielles.

5

- La contraction des CML est:
1) assurée par quel ion ?

2) cet ion se lie à quelle protéine intracellulaire pour former un complexe ?

2) ce complexe ion-protéine a comme effet de stimuler quelle protéine ?

3) qui à son tour, a comme action de ....... ?

1) Ca2+
2) Calmoduline
3) MLCKinase
4) Contracter la CML.

6

- Quelle est la valeur moyenne du potentiel membranaire de repos de la CML ?

De -70/-60 mV.

7

- Comment nomme-t-on les canaux ioniques localisés à la membrane des CML qui sont responsables de l'entrée importante de Ca+2 extracellulaire ?

Canaux ioniques au Ca2+ sensibles à une variation du potentiel membranaire de repos (VDCC)

8

- À l'aide d'une microélectrode insérée dans une CML, l'ouverture des canaux cités à la question précédente causera une dépolarisation qui sera enregistrée comme .............

Onde lente?
*Pas sur de cette réponse là*

9

- Lors de l'étirement de la CML, celle-ci devient plus sensible à la contraction.
1) Quel est le nom du canal ionique qui permet l'écoulement d'ions de l'extracellulaire à l'intérieur de la cellule ?

2) Quels sont les ions (par ordre d'importance) qui s'acheminent dans ce canal ionique ?

3) L'entrée de ces ions dans la cellule, occasionnera quel changement sur l'enregistrement du potentiel membranaire de repos (référer fig. 2-4) ?

4) Faisant suite à la question 3, ce repositionnement du potentiel membranaire de repos, favorisera l'ouverture de quel canal ionique ?

5) Faisant suite à la question 4, l'ouverture plus fréquente de ces canaux ioniques aura quel effet sur la force de contraction des CML ?

1) Canaux non sélectifs ou NSCC
2) Ca2+ et Na+
3) Il devient moins négatif, car il y a dépolarisation partielle. De -50 à -30 mV
4) VDCC
5) Elle sera augmentée.

10

- Que signifie hyperpolarisation de la membrane cytoplasmique et quel ion favorise l'hyperpolarisation de la membrane de la CML ?

Le potentiel membranaire devient plus négatif, ce qui rend la dépolarisation (donc la contraction) plus difficile.
K+

11

- Quels sont les médiateurs chimiques libérés des motoneurones excitateurs du SNI qui stimulent la contraction des CML et décrire la cascade d'action intracellulaire par lequel ils fonctionnent dans la CML pour favoriser la contraction ?

Acétylcholine, substances P et tachykinine. Activent la phospholipase-C favorisant la production d’IP3 qui se lie à son récepteur sur la membrane du réticulum sarcoplasmique, ce qui favorise la sortie du Ca2+ se trouvant dans le RS. Le Ca2+ stimule l’activité de la myosine kinase qui favorise la contraction des CML.

12

- Quels sont les médiateurs chimiques libérés des motoneurones inhibiteurs du SNI qui permettent la relaxation des CML et décrire la cascade d'action intracellulaire respective par laquelle ils fonctionnent dans la CML pour favoriser la relaxation ?

Oxide nitrique (NO) et peptide vasoactif intestinal (VIP). NO, via la guanylate cyclase, puis GMPc, puis protéine kinase G. VIP, via Protéine G, adénylate cyclase, AMPc, puis Protéine kinase A. Ils vont phosphoryler les canaux membranaires K+ ce qui va hyperpolariser la membrane. Ils vont aussi activer la myosine phosphatase qui favorise la relaxation des CML en diminuant les interactions actine/myosine.

13

- Par quel mécanisme les médiateurs chimiques libérés des motoneurones inhibiteurs du SNI parviennent-ils en autre à hyperpolariser la membrane des CML ?

En phosphorylant les canaux k+, ce qui permet à ces ions de sortir de la cellule, ce qui hyperpolarise la membrane.

14

- Au plan de l'activité bioélectrique des CML du TGI, on observe la présence d'onde lente. Quel rôle ont ces ondes lentes dans la physiologie du TGI ?

Synchroniser les activités électriques et mécaniques du TGI.

15

- Quel est la fonction physiologique de cette onde lente sur le potentiel membranaire de repos d'une CML ?

Permet de créer une oscillation du potentiel membranaire de repos. Ceci est causé par des dépolarisations partielles de 20 à 30 mV. Dépolarise la membrane, ce qui rends plus facile l’atteinte du potentiel d’action.

16

- Quel est l'effet physiologique de jumeler plusieurs pics calciques sur une onde lente ?

Cela augmente les chances qu'il y ait un potentiel d'action. Donc contraction.
*Pas sur de cette réponse là*

17

- Quel est le nom des cellules
1) qui sont responsables d'initier les ondes lentes ?

2) Lorsqu'elles sont organisées en réseau, on dit qu'elles ont une activité de type ............................ ?

3) Lorsqu'elles se retrouvent insérées avec les CML, elles assurent quelle fonction ?

4) Comment a-t-on découvert (observé) leur présence parmi les CML ?

1) Cellules interstitielles.
2) Pacemaker : elles ont la possibilité de se dépolariser par elle-même.
3) Transmettre cette dépolarisation.
4) L’invalidation d’un certain gène a permis d’éliminer les cellules ICC chez des souris. On a alors constaté qu’il n’y avait plus d’ondes lentes présentent chez c’est souris.

18

- Quel nom donne-t-on au complexe cellulaire formé des cellules musculaires lisses et des cellules interstitielles ?

Syncitium SIP

19

- Est-ce que le nombre d'onde lente est:
1) identique si on compare les enregistrements obtenus de l'estomac, du petit intestin et du côlon ?

2) Chez le chien, quel est le nombre moyen d'ondes lentes enregistré pour chaque segment : estomac, petit intestin et côlon?

3) Est-ce que la forme des ondes lentes enregistrées est identique pour un segment donné ?

4) Est-ce que la forme des ondes lentes enregistrées est identique entre les segments du TGI (estomac, intestin, côlon) ?

5) Sur le plan physiologique quel effet aura ce nombre différent d'ondes lentes sur l'activité contractile de ces segments ?

nb ondes lentes:
1) identiques entre segments? Non
2) nb moyen: 5, 20 et 5
3) forme identique pour 1 segment: oui
4) forme identique entre segments: non
5) effet du nb différent ondes lentes:
Il y aura une possibilité de plus de contractions si le nombre d’ondes lentes est plus grand.
Synchronisation de l’ensemble des activités bioélectriques des CML dans un segment donné du TGI