Chapitre 5 Flashcards Preview

GP > Chapitre 5 > Flashcards

Flashcards in Chapitre 5 Deck (33):
1

Stock

Ensemble de matières premières, de fournitures ,
de produits semi-finis et de produits finis détenus par l’entrep ise à un moment donné et qui sont temporairement inutilisés.
Il peut se définir comme la constitution d'une réserve destiné à satisfaire un besoin ultérieur.

2

Entrepôt

endroit où l’on stocke du matériel

3

Plate-forme

endroit où l’on reçoit du matériel qu’on réexpédie immédiatement à son destinataire

4

Le stock de matières premières

représente les principales matières nécessaires aux opérations de transformation de l’entreprise.

5

stock de produits en cours

est constitué des matières premières ayant subi quelques transformation.

6

stock de produits finis

représente les quantités de produits prêts à être livrés aux clients

7

stock entretien-réparation-opération

est constitué des produits nécessaires à l’e t etie de l’ uipe e t et des lieux de travail, aux réparations des machines et aux opérations

8

Suivi

Connaître à tout moment les articles disponibles

9

Gestion

Satisfaire deux exigences opposées : assurer un taux de service le plus élevé possible (éviter la rupture du stock) avec un coût de gestion des stocks le plus faible (coût de possession et de passation)

10

Stock maximum

Niveau de stock ne pouvant pas être dépassé à cause du manque de place ou à cause du coût

11

Le stock minimum

Encore appelé stock tampon ou stock d’alarme. Il correspond à la consommation de l’a ti le durant le délai de livraison. (laps de temps entre la commande et la livraison).
Exemple : si le délai d’app ovisio e e t est de 5 jours et que les consommations quotidiennes sont de 100 unités, le stock minimum est de 5 x 100 = 500 unités.

12

Le stock d’alerte

Encore appelé stock critique. C’est le niveau de stock
déclenchant la commande

13

Le stock de sécurité

C’est le niveau de stock qui permet de répondre aux aléas les plus fréquents liés à la consommation non prévue ou / et au retard de livraison

14

TAUX DE ROTATION DU STOCK

Cet indicateur nous donne le nombre de fois où le stock a tourné pendant une période déterminée.
Il mesure aussi le temps de séjour d'un produit dans un stock.

15

TCV

Le taux de couverture permet la détermination du
temps pendant lequel l’entreprise pourrait fonctionner
sans réaliser de réapprovisionnement de ses stocks.

16

Le taux de rupture

C’est le pourcentage du nombre de demande non satisfaites à partir du stock sur le nombre de demande à satisfaire.
Le complément du taux de rupture est le taux de service qui est la
proportion de la demande satisfaite sans rupture

17

Pièces de rechange

articles intermédiaires et sous ensembles qui sont livrés au titre du service après vente

18

Pièces de maintenance

outil et outillage, ce sont les articles utilisés en production et qui ne font pas partie des produits fabriqués

19

Stocks de transition

Ils permettent d’assurer une circulation continue dans le système logistique (approvisionnement, production, distribution). Ils peuvent être mesurés par la quantité moyenne
des stocks de transit.

20

Stocks de lotissement

Les contraintes techniques ou économiques imposent la réalisation de lots de production supérieurs au besoin net et provoquent des stocks temporaires appelés stocks de lotissement

21

Stocks d’anticipation

Ils permettent à l’entreprise de faire face à des contraintes de marché comme l’augmentation de prix ou les variations saisonnières de la demande

22

Stocks de découplage

Il permettent en cas de rythmes de production différents entre les postes d’assurer une certaine continuité de production

23

Stocks technologiques

Ils sont nécessaires à la mise en œuvre des opérations de transformation. C’est le cas des stocks de fromage ou de parfums nécessitant des périodes de séchage ou de vieillissement

24

La méthode 20/80


Elle se base sur la règle de Pareto qui stipule que 20% de la population possédait 80% des ressources. En relation avec la gestion des stocks, il fallait classifier les articles en fonction de leur valeur, les articles dont les frais de stockage sont faibles (20%) et qui procurent à l’entreprise des recettes substantielles
(80%) seront prioritaires

25

Classification ABC

• On commence par choisir un critère significatif de l’analyse à mener. Dans notre cas, on pourra prendre la valeur du stock de chaque composant.
• On classe les différents composants par ordre décroissant de valeur stockée.
• On calcule la part de chaque composant dans la valeur du stock.
• On calcule les parts cumulées.
• On appelle de rang A, les composants représentants les premiers 80 %, de rang B les 15 % suivants et de rang C, les 5 % restants.
• Alternative : A les 20 % des composants représentants le plus gros chiffre, B les 40 % suivants et C les 40% restants.

26

Les coûts de possession

Ils représentent l’ensemble des coûts issus du maintien d’un article en stock. Si le stock augmente les coûts sous jacents augmentent proportionnellement.
Ce sont les coûts issus d’immobilisation du capital, les coûts d’entreposage et les coûts de dépréciation du stock

27

Les coûts de passation de commande

C’est l’ensemble des coûts liés à la passation d’une commande d’approvisionnement ou au lancement en fabrication

28

Les coûts d’acquisition

C’est l’ensemble des coûts liés à l’acquisition d’un article, montant de la facture, frais d’approvisionnement, frais de transport, frais de manutention,..

29

Les coûts de rupture

Ce sont les coûts attribués à l’absence de l’article demandé dans les stocks entraînant la non satisfaction d’une commande. Ce qui provoquera une perte de client, remplacement des articles par d’autres plus chers, etc.

30

Le MRP

Le MRP traduit en français comme étant le Management des Ressources de Production, est une méthode qui consiste à calculer les besoins de l’entreprise. Il consiste à connaître pour tous les articles autres que les produits finis, les approvisionnement ou les lancement à effectuer dans les périodes à venir. Il permet de vérifier pour chaque article la cohérence des dates de livraison avec les dates des besoins (parfois les besoins changent ou se décalent dans le temps)
Le calcul des besoins MRP est une méthode d’approvisionnement des stocks. Il est devenu maintenant un système complet de gestion industrielle. Étant donné que le nombre d’articles est en général très important, le calcul des besoins est souvent une opération informatisée.
Besoins net (p)= besoins brut (p) – ordre lancé (p) – stock (p-1)
Le stock (p)= stock (p-1) +ordre lancé (p) +ordre proposé (p) - besoin brut (p)

31

Le programme directeur de production PDP

Il permet de définir précisément le niveau de production en produits finis pour les périodes à venir. C’est donc un contrat, un engagement pour la fonction production d’une entreprise. Le respect du PDP doit permettre à l’entreprise de satisfaire ses clients dans des bonnes conditions. Ainsi le PDP est établi en prenant en compte d’une part, les exigences des clients en terme de délai, de qualité et de quantité et d’autre part les possibilités
réelles de l’entreprise.

32

Le Plan Industriel et commercial PIC

Le PIC constitue une partie du management des ressources de production deux MRP2. Il concerne toutes les opérations à caractère structurel. Pour les grandes entreprises, l’élaboration du PIC doit faire intervenir les responsables de la production, les responsables commerciaux et la direction
de l’entreprise. Le PIC est un échéancier mensuel résumant les activités passées et futures,
de ventes et de production, ainsi que les niveaux de stock.
Il est établi avec un horizon compris entre un an ( pour les produits à délai court) et cinq ans (à délai long)

33

Pourquoi un stock de sécurité

Lorsque le stock a atteint le point de commande et que l'on a passé une commande, la consommation pendant le délai de livraison continue. Cette consommation peut être :
1- Le stock est nul juste au moment de la livraison de la commande (cas rare).
2- La consommation est un peu plus forte
que prévue et l'on est en rupture de stock avant l'arrivée de la commande, ce qui peut occasionner des pertes importantes du chiffre d'affaires, voire même la perte d'un client insatisfait.
3- La consommation est plus faible que prévue et l'on a encore du stock avant l'arrivée de la commande.