Concepts Flashcards Preview

histoire et système > Concepts > Flashcards

Flashcards in Concepts Deck (87):
1

Méthode d'acquisition des connaissances qui dit que: On y croit parce que c’est ce qui est admis. Parce qu’on nous l’a transmis (ex : au paravent au Québec, les gens étaient bleus ou rouges de « famille »)

méthode d'obstination

2

Méthode d'acquisition des connaissances qui dit qu'il faut suivre le bon sens populaire

méthode intuitive

3

Méthode d'acquisition des connaissances: Dogme imposé par une figure de supériorité (ex : l’Église qui interdit la pensée que la terre n’est pas au centre de l’univers).

méthode d'autorité

4

Méthode d'acquisition des connaissances: approche syllogistique (ex : tous les hommes sont mortels, Socrate est un homme, alors Socrate est mortel).

raisonnement

5

Méthode d'acquisition des connaissances: On apprend sur la base de ce qu’on ressent (ex : avoir vu quelque chose).

méthode empirique

6

Quelles sont les 4 objectifs de la méthode scientifique?

décrire, expliquer, prédire, produire

7

Quelles sont les étapes de la démarche scientifique?

o Énoncer des questions (hypothèses) auxquelles on peut répondre.
o Répondre sur la base de ce qui est connu.
o Extraire les conséquences empiriques.
o Mises au point techniques.
o Vérifier les techniques.
o Tester les hypothèses (les mettre à l’épreuve).
o Interprétation des résultats (évaluer les hypothèses).
o Conclure (généraliser, mais peut-être aussi générer d’autres hypothèses).

8

Hypothèse selon laquelle il est possible de comprendre l’objet d’étude en fonction de lois causales.

Déterminisme

9

type de déterminisme: importances des facteurs physiologiques et des prédispositions génétiques dans l’explication du comportement

Déterminisme biologique

10

type de déterminisme: importance des stimuli du milieu en tant que déterminants du comportement

Déterminisme environnemental

11

forme de déterminisme environnemental qui met l’accent non sur les stimuli physique en tant que cause du comportement, mais sur les règles culturelles et sociétales, les réglementations, les coutumes et les croyances qui régissent le comportement humain.

Déterminisme socioculturel

12

type de déterminisme: causes matérielles du comportement

Déterminisme physique

13

type de déterminisme: causes mentales du comportement

Déterminisme psychique

14

type de déterminisme: causes du comportement humain fonctionne de façon automatique ou mécaniste

Rude (dure) selon James

15

type de déterminisme: les processus cognitifs, les motifs, les croyances et les valeurs relient l’expérience et le comportement. Le comportement humain résulte d’un examen approfondi des diverses possibilités que présente une situation

Adouci (mous) selon James

16

Principe selon lequel toute certitude est impossible en science. Même si un comportement humain est déterminé, on n’arrivera jamais à connaître certaines de ces causes, car en tentant de l’observer, on le modifie.

Principe d’incertitude d’Heisenberg

17

il existe des causes spécifiques du comportement, mais il est impossible de les connaître précisément.

Indéterminisme

18

conception selon laquelle la pensée et le comportement humains font l’objet d’un choix libre de l’individu et ne sont pas causés par des événements corporels ou mentaux antérieurs

Non-déterminisme

19

Quels sont les méthodes non-expérimentales pour observer en empirisme?

• Enquêtes
• Histoire de cas (protocoles quasi-expérimental)
• Observation systématique (en milieu naturel)

20

Quels sont les 4 caractéristiques des méthodes expérimentales pour observer en empirisme?

• Variable dépendante: salaire
• Variable indépendante : Celle qui est manipulée. nombre d'heures travaillés
• Contrôle rigoureux :
Validité interne
- sans effet de maturation,
- d’expérience antérieure
- d’opération de mesure
- constance de l’instrument
- mode de sélection adéquat
- perte de sujets et régression statistique
-> 4 groupes de Salomon
• Traitement statistique

21

Les scientifiques peuvent parfois tellement aimer leur hypothèse de départ qu’ils vont agir de manière à les valider.
• On peu palier cet effet en ayant des expérimentateurs qui ne sont pas au courant de la recherche.

Effet Rosenthal ou Pigmalion

22

Le seul fait de participer à une recherche influence le sujet. Être observer à un effet de réactivité sur le comportement de l’individu

Effet Hawthorne

23

Attribuer des caractéristiques humaines aux animaux.

Interprétation (anthropomorphisme)

24

Comment décrit-on en empirisme?

• Tendance centrale : Mode, médiane, moyenne.
• Variabilité : Étendue, écart semi-interquartile, variance, écart-type.
• Standardiser les scores.
• Lier : Corrélations.

25

Sur la base de quels 3 indices peut-on inférer en empirisme?

• Différences entre les moyennes
• Variabilité des scores
• Taille de l’échantillon

26

Quels sont les 3 qualités principales d'une bonne théorie?

• Simple, parcimonieuse : Le plus petit nombre de concept possible afin d’expliquer le plus de chose possible.
• Précise.
• Falsifiable : Qu’on puisse la tester, en faire la preuve qu’elle est fausse, qu’elle soit réfutable.
• Cf. Karl Popper
• Types de théories : Spécifiques vs. Génériques

27

Quelle différence y a-t-il entre la psychologie et les sciences plus vieilles ?

Manque de précision dans les théories en psychologie (d’un point de vue mathématique en comparaison par exemple à la physique).

28

Qu'est-ce que la démarche dynamique?

Toujours en essai continuel : Réfutation, manipulation expérimentale, etc.

29

Des données à la théorie (spécifique à général).

Induction

30

De la théorie aux données (général à spécifique).

Déduction

31

Quel est le but de la dimension publique et sont format?

o But : Faire connaitre ce que l’on observe afin de pouvoir reproduire.
o Format : Standardisation en fonction notamment des règles de l’APA.
• Titre, Auteurs, Affiliations, Résumé.
• Revue de questions : Revue de littérature (présentation du problème).
• Méthode : Participants, Matériel, Procédure.
• Résultats.
• Discussion.
• Références.

32

Par quel 3 stades de l'évolution de la science?

→ stade préparadigmatique : des écoles ou des camps s’opposent et se font concurrence pour dominer un champ d’étude
→ stade paradigmatique : résolution d’énigmes, science normale
→ stade révolutionnaire : un paradigme existant est remplacé par un nouveau

33

point de vue largement accepté, ensemble de croyances de valeurs reconnues et de techniques qui sont communes aux membres d’un groupe scientifique donné

Paragigme

34

examiner les implications des paradigmes. En se fondant sur le paradigme, les scientifiques examinent en profondeur les problèmes définis par celui-ci en employant les méthodes qu’il suggère. La compare à la résolution d’énigme.

science normale

35

Quels sont les 4 types d'erreurs (idoles) de Bacon?

•Erreur de la caverne : Les préjugé dû à la nature propre et singulière à chacun, à ses expériences, son éducation, ses sentiments
•Erreur de la tribu ou de la race : Commun à tous, tous les humains peuvent imaginer, vouloir, espérer ce qui déforme les perceptions
•Erreur de la place publique : importance excessive accordée au sens des mots (description)
•Erreur du théâtre : adhérence aveugle à un point de vue

36

Ensemble d’idées simples (Locke)

idées complexes

37

Attributs de la réalité physique. (Locke)

Qualités primaires

38

Attributs de la réalité subjective (Locke)

Qualités secondaires

39

Loi selon laquelle on va facilement d’une idée à une autre idée semblable (Hume)

Loi de la ressemblance

40

Loi selon laquelle quand on pense à un objet, nous avons tendance à nous rappeler des autres objets reliés dans le temps et dans l’espace à celui-ci (Hume)

Loi de la continguité

41

Loi selon laquelle quand nous pensons à quelque chose qui est une conséquence (effet), nous pensons aussi aux événements qui, typiquement, précèdent cette conséquence. (Hume)

Loi de la cause et de l’effet

42

Deux événements sont liés de manière causale si :

• La cause et l’effet sont en contiguïté dans l’espace et dans le temps;
• La cause précède l’effet;
• Il doit y avoir une union constante entre cause et effet (c’est cette qualité qui constitue la relation)
• Une même cause produit toujours le même effet; et le même effet ne peut surgir que d’une même cause

43

La source de la connaissance est fondée sur l’expérience

Empirisme

44

la source de la connaissance est fondée sur la raison

Rationalisme

45

La croyance que le comportement peut être compris entièrement sur la base de lois mécaniques (tout, même la vie mentale, est physique – physiologique

Mécaniste

46

tout ce qui existe est de nature matérielle (ou physique), y compris ce que certains qualifient de mental

Matérialiste

47

La croyance qu’il y a une force, au-delà de ce qui est matériel et des processus inanimés, qui explique la vie

Vitaliste

48

explications en termes d’unités petites

Approche moléculaire

49

explications en termes d’unités relativement grandes

Approche molaire

50

ceux qui croient en une réalité unique

Monistes

51

Ceux qui croient qu’il existe deux dimensions à l’humain, une physique et l’autre mentale

Dualistes

52

quand les évènements psychologiques sont expliqués sur la base des ressources de l’organisme

Naturaliste

53

croyance en une puissance supérieure

Supernaturaliste

54

Ceux qui accordent de l’importance à la connaissance en soi

Pluralistes

55

Ceux qui en accordent à son aspect utilitaire

Utilitaristes

56

approche de la connaissance déterminée par l’activité mentale systématique

Rationalisme

57

une approche où les explications du comportement sont, par exemple, émotionnelles ou inconscientes

Irrationnalisme

58

position mettant l’accent sur l’influence de l’hérédité

Nativiste

59

l’influence du milieu

Environnementaliste

60

approche en psychologie selon que les données sont ou non sous forme mesurable

.

61

les processus mentaux sont issue de processus cérébral

émergentisme

62

après son émergence, un état mental peut influencer sur l’activité ultérieure du cerveau et donc sur son comportement

Émergentisme interactionniste

63

état mental qui émergent n’a rien à avoir avec le comportement

Émergentisme épiphénoméniste

64

explications basées sur les processus sensoriels

Périphéralisme

65

explications basées sur la pensée (processus centraux)

Centralisme

66

école de pensée dont le but est la description des éléments de l’esprit

Structuralisme

67

psychologie vue comme une science appliquée -> pourquoi plutôt que comment

Fonctionnalisme

68

La croyance que la science ne doit étudier que les objets ou événements dont on a une expérience directe (éviter le entités abstraites)

positivisme

69

Les concepts théoriques sont acceptés s’ils sont lié au monde observable par des définitions opérationnelles.

positivisme logique

70

croyance selon laquelle les universaux (essences) existent et les événements empiriques n'en sont que des manifestations

réalisme

71

croyance selon laquelle les universaux n'étaient rien de plus que des mots ou des habitudes mentales servant à désigner les catégories d'expériences.

nominalisme

72

compromis théorique proposé par Abélard au début opposant le réalisme et le nominalisme. Abélard était d'avis que les universaux n'avaient pas d'existence indépendante (réalisme), mais que, en tant qu'abstractions, ils étaient plus que de simples mots.

conceptualisme

73

les hypothèses non nécessaires devaient être coupées d'une explication ou d'une argumentation (parcimonieuse)

Rasoir d'Occam

74

Quelles sont les 4 causes de Platon?

matérielle (matière qui compose l'objet)
formelle (la forme que prend l'objet)
efficiente (la force qui transforme la matière)
finale (ça raison d'être)

75

il existe les vérités universelles au sujet des humains et du monde physique en général, que chacun peut découvrir en appliquant des méthodes de recherche appropriées

Universalisme

76

il est inutile de recherche une vérité universelle indépendante de l’expérience humaine parce que toute expérience est filtrés par les perspectives collectives et individuelles

Relativisme

77

les événements corporels et les événements mentaux sont séparés mais corrélés, puisque ces deux ensembles ont été conçus pour évoluer de la même façon

Harmonie préétablie

78

l’interaction entre l’esprit et le corps se fait par l’intermédiaire de Dieu, ou un agent externe.

Occasionnalisme

79

esprit qui, sur le plan cognitif, ne fait que refléter ses expériences sensibles. L’empiriste présuppose que l’esprit l'est

passif

80

esprit qui transforme, interprète, comprend ou évalue l’expérience sensible. Le rationaliste présuppose que l’esprit l'est.

actif

81

l’expérience mentale se confond avec ce qui est présent dans le monde physique

Réalisme naïf

82

les abstractions qu’on a nommées ont une existence indépendante de leur nom

Réification

83

Loi des 3 états de Comte : les sociétés passent par 3 états :

- théologique : les explications reposent sur la superstition et le mysticisme
- métaphysique : les explications reposent sur des essences, des principes, des causes ou des lois
- scientifique : état suprême

84

terme utilisé par Herbart pour décrire la lutte contre les idées pour l’acquisition d’une expression consciente

Mécanique psychique

85

selon Herbart, regroupement d’idées liées entre elles et dont nous avons conscience

Masse aperceptive

86

comme les idées entraînent le comportement, il est possible de contrôler notre comportement en contrôlant nos idées (James)

Théorie idéomotrice du comportement

87

notion selon laquelle, lors de l’évaluation de lois ou de théories scientifiques, l’objectifs est de déterminer si celles-ci correspondent ou non à un monde extérieur, indépendant de l’esprit

théorie de la vérité par correspondance