Cours 10 - La psychologie de la santé, positive et relation d'aide / L'entretient motivationnel Flashcards Preview

PSY2048 - Psychologie de la santé > Cours 10 - La psychologie de la santé, positive et relation d'aide / L'entretient motivationnel > Flashcards

Flashcards in Cours 10 - La psychologie de la santé, positive et relation d'aide / L'entretient motivationnel Deck (135)
Loading flashcards...
1

Le but de l'intervention en psychologie de la santé est...

...l’épanouissement – la personne mène une vie pleine et agréable

2

Le but de l'intervention en psychologie de la santé est de permettre à la personne... [6]

– De pratiquer délibérément la positivité
– D’identifier les forces et les habilités et donnes des occasions de les développer
– De faire l’Expérience l’affect positif (émotions positives)
– De se sentir engagée (meilleure performance = meilleur bien-être)
– De faire des choses signifiantes et qui sont porteuses de sens
– De réaliser et faire l’expérience du sens de l’accomplissement -

3

Donner le but de chacun de ces pratiques/modèles :
1. Psychologie positive
2. Psychologie clinique
3. Modèle biomédical

1. L’épanouissement
2. Régler les maladies mentales
3. Traiter les maladies

4

Pour Rogers, l'individu dès son enfance et de manière innée ... [2]

>À tendance à actualiser son individualité
>À tendance à considérer ce qu’il éprouve personnellement comme étant la réalité

5

"Définie comme une relation entre un professionnel (ici, un psychologue) et un client, (ou patient) établie pour résoudre une question requérant une compétence spécifique : santé mentale, légale, administrative, médicale, etc. -"
1. La consultation
2. La relation d'aide
3. La psychothérapie

1. La consultation

6

selon le dictionnaire Larousse, la consultation est un processus [2]

D'aide: Action d'aider quelqu'un, de lui donner une assistance momentanée, appui, soutien
De relation: Caractère, état de deux ou plusieurs choses entre lesquelles existe un rapport.
Lien d’interdépendance, d’interaction, d’analogie, etc.

7

La relation d'aide [4 facts]

> Se définit comme l’aide avec « support » psychologique
> C’est surtout s’engager dans l’"accompagnement"
> Est une approche centrée sur la "prise en charge" de la personne, c’est "prendre soin"
> Réfère à la psychologie humaniste

8

"Situation dans laquelle un individu cherche à favoriser chez un autre une appréciation plus grande de ses ressources latentes internes, ainsi qu’une plus grande possibilité d’expression et un meilleur usage fonctionnel de ces ressources"
1. La consultation
2. La relation d'aide
3. La psychothérapie

2. Relation d'aide

9

« une relation permissive structurée de manière précise qui permet au client d’acquérir une compréhension de lui-même à un degré qui le rend capable de progresser à la lumière de sa nouvelle orientation »
1. La consultation
2. La relation d'aide
3. La psychothérapie

2. La relation d'aide

10

"un traitement psychologique pour un trouble mental, pour des perturbations comportementales ou pour tout autre problème entraînant une souffrance ou une détresse psychologique qui a pour but de favoriser chez le client des changements significatifs dans son fonctionnement cognitif, émotionnel ou comportemental, dans son système interpersonnel, dans sa personnalité ou dans son état de santé."
1. La consultation
2. La relation d'ide
3. La psychothérapie

3. La psychothérapie

11

La psychothérapie est un traitement ... [2]

>Un traitement psychologique pour un trouble mental, pour des perturbations comportementales ou pour tout autre problème entraînant une souffrance ou une détresse psychologique
>Qui a pour but de favoriser chez le client des changements significatifs dans son fonctionnement cognitif, émotionnel ou comportemental, dans son système interpersonnel, dans sa personnalité ou dans son état de santé.

12

La psychothérapie est un traitement psychologique employé pour ... [3]

>Un trouble mental
>Des perturbations comportementales
>Tout autre problème entraînant une souffrance ou une détresse psychologique

13

La psychothérapie est un traitement psychologique qui a pour but de favoriser chez le client des changements significatifs dans ... [4]

>Dans son fonctionnement cognitif, émotionnel ou comportemental
>Dans son système interpersonnel
>Dans sa personnalité
>Dans son état de santé.

14

La psychothérapie va au delà de...

... d’une aide visant à faire face aux difficultés courantes ou d’un rapport de conseils ou de soutien

15

Place du patient dans la psychanalyse

Interprétation des faits que le patient doit accepter. Ne vient pas du tout du patient et donc très peu de lui

16

Place du patient dans le béhaviorisme

Ne prend en compte que les comportements observables et pas du tout l’expérience subjective du patient

17

Place du patient dans la psychothérapie de la non-directivité

Ne pas interpréter le vécu des patients à leur place, les laisser développer leur réalité

18

Définition de la non-directivité

c'est laisser à l'autre (le patient, l’interlocuteur, le participant...) la liberté de s’exprimer et la liberté de choisir lui-même le cours de son expression
Le psychothérapeute (l'écoutant ou l'aidant), essai de ne pas contrôler l’entretient par des interventions « directives ». Il respecte totalement l'autre et lui laisse donc la liberté de choisir le cours du processus

19

Place du patient dans la psychothérapie centrée sur le client (Client-Centered Therapy)

Le client devient le cadre et le centre de référence de l’intervention

20

Place du patient dans l'approche centrée sur la personne ACP (Person-Centered Approach)

Ce n’est plus une thérapie c’est une approche, une relation d’aide
A remplacé le mot patient par « client » pour souligner son rôle actif
Centrée sur la personne et non sur un problème, une maladie ou un symptôme particulier

21

Carl Rogers "Il existe un curieux paradoxe...

...Quand je m’accepte tel que je suis, alors je peux changer"

22

Prémisses de base de l'approche centrée sur la personne [4]

• L’humain est vu comme un être fondamentalement bon se dirigeant vers son pleins épanouissement (l'actualisation selon Maslow)
• Toute personne a en elle le potentiel pour sa croissance, saine et créatrice -
• L’être humain manifeste une tendance innée à actualiser son potentiel mais ne peut le faire que dans un environnement favorable
• Chaque personne a de grandes capacités de se comprendre, de changer l’idée qu’il a de lui-même, ses attitudes et sa manière de se conduire

23

Dans l'approche centrée sur la personne, le thérapeute doit [4]

• Créer un climat qui permet de se sentir en sécurité
• Rendre plus facile l’expression de son "client"
• Lui apprendre à se fier à ce qu’il ressent, pour développer son autonomie et améliorer ses relations avec les autres
• L'accompagner dans son travail de changement et d’évolution

24

Dans l'approche centrée sur la personne, le thérapeute ne doit pas [1]

Ne doit pas se mettre à la place du client, il n’impose rien ne conseille pas, n’interprète pas

25

Les attitudes qui aident le processus de croissance [3]

La compréhension empathique
La congruence (l’accord avec lui-même)
Le regarde positif inconditionnelle (acceptation inconditionnelle)

26

Relier les concepts à leur définition
1. La compréhension empathique
2. La congruence (l’accord avec lui-même)
3. Le regarde positif inconditionnelle (acceptation inconditionnelle)

A. La cohérence entre la conscience de soi (besoins, désirs) et ce qui est exprimé. Presque "transparence" ou "authenticité" car le thérapeute ne se présente pas comme un expert mais comme une personne réelle. Être "vrai"
B. La capacité de considérer l’autre (le client) de manière positive, c’est-à-dire sans jugement ni évaluation
C. La capacité à entrer dans le monde (intérieur) de l’autre comme s’il s’agissait du sien pour mieux le comprendre

1-C
2-A
3-B

27

La cohérence entre la conscience de soi (besoins, désirs) et ce qui est exprimé. Presque "transparence" ou "authenticité" car le thérapeute ne se présente pas comme un expert mais comme une personne réelle. Être "vrai"
1. La compréhension empathique
2. La congruence (l’accord avec lui-même)
3. Le regarde positif inconditionnelle (acceptation inconditionnelle)

2. La congruence (l’accord avec lui-même)

28

La capacité à entrer dans le monde (intérieur) de l’autre comme s’il s’agissait du sien pour mieux le comprendre
1. La compréhension empathique
2. La congruence (l’accord avec lui-même)
3. Le regarde positif inconditionnelle (acceptation inconditionnelle)

1. La compréhension empathique

29

La capacité de considérer l’autre (le client) de manière positive, c’est-à-dire sans jugement ni évaluation
1. La compréhension empathique
2. La congruence (l’accord avec lui-même)
3. Le regarde positif inconditionnelle (acceptation inconditionnelle)

3. Le regarde positif inconditionnelle (acceptation inconditionnelle)

30

Les 6 étapes de la relation d'aide

1 Créer un lien de confiance (mutuel)
2 Écouter et observer (« l’expression ») (domaine affectif)
3 Démontrer la « compréhension » (domaine cognitif)
4 Spécifier le besoin d’aide
5 Amener à reconnaitre et accepter son besoin
6 Soutenir la personne dans « l’action » (domaine comportemental)