Cours 12 : spiritualité, guérison et services correctionnels destinés aux autochtones Flashcards Preview

Justice et minorités autochtones > Cours 12 : spiritualité, guérison et services correctionnels destinés aux autochtones > Flashcards

Flashcards in Cours 12 : spiritualité, guérison et services correctionnels destinés aux autochtones Deck (18):
1

Qu'est-ce qui caractérise la période 70?

-politisation autochtone
-sorrorité/fraternité
-aînés autochtones

2

Qu'est-ce qui caractérise la période 80?

-revendication des droits d'expression religieuse
-programmes autochtones
-accréditation

3

Comment est perçu le SJP en 70?

-Lieu de contrôle social et de domination des Autochtones
-Cible d'une dénonciation de la non reconnaissance des particularités culturelles autochtones

4

Quels sont les initiatives mises en place par le Québec en 1960?

-Centres d'amitié autochtones
-Services parajudiciaires autochtones

5

Que signifie la reconnaissance des droits à la liberté religieuse dans les pénitenciers?

Donne la permission aux détenus de tenir des cérémonies de la pipe, de tenir des tentes de sudation avec la collaboration des ainés/guides spirituels

6

Comment la spiritualité pénètre l'univers carcéral?

#1 activités culturelles
#2 droits et libertés relatifs à l'expression religieuse/pluralisme religieux
#3 la spiritualité est reconnue en tant qu'ingrédient thérapeutique

7

Quelles sont les politiques correctionnelles mises en place pour respecter le droit à la liberté religieuse?

DC 702 (services religieux et programmes)

DC 705 (programmes et services appropriés + exprimer leur spiritualité lorsque cela ne nuit pas au bon fonctionnement)

** la construction des programmes relève des Autochtones

8

Quel a été l'impact du groupe d'étude sur les femmes de 1990?

-entrée de la guérison au sein des programmes carcéraux
- l'approche du SCC passe de la gestion des droits culturels et religieux à une politique sur les besoins spécifiques des autochtones

9

Qu'est-ce que le sentier autochtone?

-environnement de vie institutionnel, style de vie qui répond aux besoins culturels et spirituels des détenus fédéraux

10

Quel est l'objectif du sentier autochtone?

offrir aux délinquants autochtones des conditions d'hébergement plus culturellement appropriées et aider les délinquants autochtones à cheminer vers la guérison, jusqu'à ce qu'ils deviennent des modèles positifs pour les autres détenus, leurs familles et leurs collectivités

11

Quels sont les critères d'admissibilité au sentier autochtone?

-les contrevenants doivent s'engager à poursuivre leur cheminement de guérison
-les contrevenants doivent avoir sérieusement travailler avec un aîné pendant au moins 6 mois

12

Quelle est la structure et l'organisation du sentier autochtone?

-environnement sans drogue et alcool
-espace désigné pour la pratique de cérémonies/activités culturelles
-cellules de purification/méditation dans le silence
-approche participative au plan de la prise de décision

13

Nommez un objectif autre du sentier autochtone

aider les contrevenants autochtones à être transférés dans un établissement à sécurité inférieure

14

Quelle est une autre stratégie constituée par le SCC pour atténuer les effets négatifs de l'application du système de justice étranger aux valeurs et aux principes de justice autochtone

Cette stratégie est appliquée en vertu de l'article 80 de la LSCMLC

les programmes correctionnels pour autochtones

15

Nommez les 7 programmes correctionnels pour autochtones

-programme de guérison de base
-En quête du guerrier en vous
-programme d'intensité élevée en prévention de la violence familiale pour Autochtones
-programme pour délinquant autochtones toxicomanes
-programme pour le traitement des délinquants sexuels autochtones
-programme tupiq/délinquance sexuelle pour Inuits
-Esprit du guerrier (femmes autochtones)

16

Quels sont les constats faits en 2009 dans le rapport «De bonnes intentions... résultats décevants : Rapport d'étape sur les services correctionnels fédéraux pour Autochtones»

On constate qu'il en reste bcp à faire :
-rendre plus accessible les programmes, peu importe la situation du contrevenant
-augmenter le nombre d'aîné
-pénurie d'intervenants autochontes
-besoin d'une meilleure adaptation culturelle de l'échelle de réévaluation de la cote de sécurité
-toujours impossible de constater comment les principes de l'arrêt Gladue sont considérés en LC

17

Quelles sont les conclusions, en 2012, dans le rapport «Une question de spiritualité : Les autochtones et la loi sur le système correctionnel et la mise en liberté sous condition» concernant les articles 81 et 84?

-places limités pour délinquants autochtones dans les établissements ciblés par 81
-compréhension limitée par le SCC des peuples/la culture/la spiritualité autochtone
-compréhension et application limitée de l'arrêt Gladue
-seulement 12 agents de développement autochtone responsable de concilier les intérêt du délinquant et de la collectivité avant la mise en liberté
-réponse inadéquate à la réalité urbaine et au profil démographique des délinquants autochtones

18

Nommez 5 des 10 constats généraux concernant les évaluations des programmes correctionnels autochtones?

1-l'accès aux programmes demeure difficile vs la cote de sécurité souvent trop élevé
2-des effets positifs ont été remarqués pour les programmes en prévention de la violence/traitement de la délinquance sexuelle
3-les initiatives/programmes souvent offertes dans certaines localités seulement
4-les unités de sentiers autochtones demeurent limitées aux établissements à sécurité moyenne
5-absence de liens entre les délinquants et la communauté autochtone après leur libération
6-pénurie d'aînés pour agir à titre de conseillers en établissement
7-Pénurie d'intervenants/agents de programmes pouvant dispenser les programmes pour autochtones
8-pénurie de programmes à l'intention des femmes autochtones
9-les pavillons de ressourcements existants ne sont pas occupés à pleine capacité
10-insuffisance de programmes de lutte contre les gangs dans les établissements