Cours 15- La théorie de la motivation de l'accomplissement Flashcards Preview

Motiv' et apprentissage (Marie) > Cours 15- La théorie de la motivation de l'accomplissement > Flashcards

Flashcards in Cours 15- La théorie de la motivation de l'accomplissement Deck (32):
1

Qu'est ce que le niveau de l'aspiration?

Définition: Le niveau choisi de la performance future dans une tâche connue en connaissance de la performance passée – AUTODEFINITION d’un STANDARD de performance.

2

Quelle est la procédure typique pour une expérience sur le niveau d'aspiration?

• La procédure d’une étude typique (p.ex., HOPPE, 1930; LEWIN et al., 1944) est comme suit:
- Exécution d’une tâche, p.ex. placer des billes dans des trous.
- Après quelques essais le participant doit indiquer le niveau de performance qu’il s’est fixé comme but.
- Exécution de la tâche.
- Détermination de la divergence entre le but et la performance.
- Réaction à la performance et choix d’un nouveau but.

3

Quels sont les résultats typiques pour une expérience sur le niveau d'aspiration?

• Résultats typiques (HOPPE, 1930):
- Changements typiques: Succès ->augmentation des aspirations; échec-> réduction des aspirations.
- Quelquefois des changements atypiques: Succès -> réduction des aspirations; échec->augmentation des aspirations.

4

Selon la théorie de la valence résultante de LEWIN et al. (1944), qu'est ce que le niveau de l’aspiration?

Le niveau de l’aspiration est le résultat d’un conflit -> locomotion dans la direction de l’alternative qui se caractérise par une force plus élevée.

5

Comment se fait la détermination des valences dans la théorie de la valence résultante de LEWIN et al.?

- Un succès anticipé a une valence positive (VaS), un échec anticipé a une valence négative (VaE).
- Le rôle de la difficulté des tâches: La valence positive (l’attractivité) d’un succès augmente avec sa difficulté et la valence négative (l’aversion) d’un échec augmente avec la facilité de la tâche.

6

Quelles tâches sont préférées dans la théorie de la valence résultante et pourquoi?

Il y a une préférence pour des tâches d’une difficulté intermédiaire, parce que la potence (Po) – les probabilités ou les attentes subjectives quant aux résultats (PoS, PoE) – est aussi considérée

7

Quelle est la formule pour la force résultante?

Force résultante = (VaS x PoS) + ([-VaE] x PoE)

8

Qu'est ce que la potence?

la potence (Po) – les probabilités ou les attentes subjectives quant aux résultats (PoS, PoE)

9

sur quoi ATKINSON (1957, 1964) s'est-il basé pour formuler sa théorie de la motivation d’accomplissement?

Il a fait une Élaboration et intégration des théories de LEWIN, MURRAY et McCLELLAND.

10

En quoi consiste la théorie de la motivation d’accomplissement d'ATKINSON?

• Les comportements liés à l’accomplissement entraînent
des succès ou des échecs:
- Succès -> l’expérience de la fierté
- Échec -> l’expérience de la honte
• Les forces respectives de ces émotions anticipées déterminent si un individu approche ou évite les activités en lien avec l’accomplissement.
• Le comportement d’accomplissement est donc le résultat d’un conflit entre l’espoir d’accéder au succès et la peur de l’échec.

11

Qu'est ce que le motif d'accomplissement?

Le motif d’accomplissement est une disposition affective – la disposition de rechercher de ressentir de la fierté par rapport à l’accomplissement et d’avoir l’espoir d’accéder au succès – (mesurable avec le TAT).

12

Quels sont les trois facteurs dont le produit est la tendance à acceder au succès?

Le motif d’accomplissement (MS)
La probabilité du succès (Ps)
La valeur incitative positive du succès (Is)

13

Quelle est la formule pour la tendance à acceder au succès (Ts)?

TS = MS x PS x IS

14

Qu'est ce que la probabilité du succès?

La probabilité du succès (PS) est l’attente subjective selon laquelle un comportement instrumental mènera au but, p.ex. sur la base d’informations normatives (« …30% des étudiants réussissent cette tâche »).

15

Qu'est ce que la valeur incitative positive du succès?

La valeur incitative positive du succès (IS) se trouve en rapport inverse avec la probabilité du succès (PS): (IS = 1 – PS) -> la fierté d’un succès augmente
donc avec la difficulté d’une tâche.

16

Qu'est ce que le motif d'évitement de l'échec?

Le motif d’évitement de l’échec est la disposition à éviter de ressentir de la honte en cas d’échec et d’avoir peur des échecs (mesurable avec des questionnaires, p.ex. le « Test Anxiety Questionnaire » [TAQ] de MANDLER & SARASON, 1952).

17

Quels sont les trois facteurs dont le produit est la tendance à éviter les échecs?

La tendance à éviter les échecs (TEE) est le produit du motif d’évitement de l’échecs (MEE), de la probabilité de l’échec (PE) et de la valeur incitative négative de l’échec (IE)

18

Quelle est la formule pour la tendance à la tendance à éviter les échecs?

TEE = MEE x PE x IE

19

Qu'est ce que la probabilité le l'échec (Pe)?

La probabilité de l’échec (PE) est l’attente subjective selon laquelle un comportement instrumental ne mènera pas au but.

20

Qu'est ce que la valeur incitative négative de l'échec?

La valeur incitative négative de l’échec (If) se trouve en rapport inverse avec la probabilité d’échec (PE): IE = (1 – PE ) -> la honte par rapport à un échec augmente donc avec la facilité d’une tâche. D’ailleurs, PS + PE =1 et PE = 1 – PS, donc IS = PE et IE = PS.

21

Qu'est ce que la tendance résultante de l’accomplissement (TA)?

La tendance résultante de l’accomplissement (TA) à relever ou à éviter un défi est une fonction des tendances à accéder au succès et à éviter l’échec.

22

Quelle est la formule pour la tendance résultante de l’accomplissement (TA)?

TA = (MS x PS x IS) – (MEE x PE x IE)
OU TA = TS – TEE

23

Qu'est ce que le comportement d’accomplissement?

Comportement d’accomplissement = TA + motivation extrinsèque

24

A quoi ressemblent les tendances résultantes?

Les tendances résultantes décrivent
donc une fonction curvilinéaire de PS
sous forme de « U – inversé ».

25

Quels rôles jouent les motifs (MS et MEE) dans les fonctions de la motivation résultante?

Les motifs (MS et MEE) fonctionnent comme des pondérations pour cette fonction

26

Dans quoi se manifestent les résultantes des prédictions?

- Des préférences pour certaines tâches
- L’intensité de la performance.
- La persistance de la performance.

27

la performance de KARABENICK et YOUSSEFF (1968).

• Formation de deux groupes différents en
terme de motivation d’accomplissement
résultante sur la base du TAT (MS) et du
TAQ (MEE).
• La tâche: Mémorisation de paires de
mots.
• Manipulation de la difficulté indiquée: On
dit aux participants que la difficulté de la
tâche serait basse vs. intermédiaire vs.
élevée.
• Mesure: Nombre de paires de mots
rappelées correctement.
Résultats: pour les tâches intermédiaires c'est la ou les MS font le mieux et là que les MEE font le moins bien. Sinon globalement les MS font mieux partout et leur courbe ressemble à un N tandis que la courbe des MEE ressemble à un U...

28

Expliquer l'étude sur le niveau de difficulté préféré de ATKINSON et LITWIN (1960).

• Formation de quatre groupes différents en terme de motivation d’accomplissement
résultante (TAT: MS; TAQ: MEE).
• La tâche: Les participants essayent de
jeter des anneaux sur des tiges et peuvent
choisir la distance par rapport au but (la
difficulté PS).
• On peut changer la distance après chaque
essai (le niveau d’aspiration).
• Résultats: La préférence pour un niveau
de difficulté intermédiaire est le plus
prononcée chez les individus MS > MEE.
• Mais: Chez les individus MEE > MS il y a
seulement une préférence affaiblie pour
ce niveau plutôt que l’évitement prédit.

29

Quels sont les résultats de MOULTON (1965) sur les niveaux d'aspiration après un succès ou un échec chez les individus en fonction de MS>MEE ou MEE>MS?

Les individus MS > MEE augmentent leur niveau
d’aspiration après un succès. Les individus MEE > MS le baissent après un succès et l’augmentent après un échec

30

A quel niveau de difficulté les individus persistent-ils plus lgt en fonction de MS>MEE ou MEE>MS?

FEATHER (1962): En travaillant sur une tâche, les individus MS > MEE persistent plus longtemps si PS = .50, alors que les individus MEE > MS persistent plus longtemps si PS = .20.

31

Que dit HAMILTON (1974) sur les individus MS > MEE?

HAMILTON (1974): En fait les individus MS > MEE préfèrent les tâches de PS = .40 plutôt que les tâches de PS = .50.

32

Pourquoi les femmes montreraient une peur du succès pour HORNER (1968)?

Les femmes montrent une « peur du succès », parce que l’accomplissement est incompatible avec leur rôle social.