cours 4 Flashcards Preview

Adolescence > cours 4 > Flashcards

Flashcards in cours 4 Deck (68)
Loading flashcards...
1

notre description

= image de soi + concept de soi + représentation de soi

2

évaluation de soi

= estime de soi

3

identité

- l'intégration de tout avec le souci de la cohérence personnelle
- il faut que les parties soient cohérentes entre elles et dans le temps
- les choses changent mais il ya une certaine continuité

4

concept de soi

- qui on pense être
- enfants répondent d'abord par leur sexe
- caractéristiques physiques (à l'adolescence, passent derrière les autres aspects d'une personne)
- étiquette (ethnie, âge)
- traîts de personnalité

5

changement dans le concept de soi avec l'âge

- devient plus abstrait, plus global (je suis bon à l'école vs je suis intelligent)
- moins centré sur l'apparence
- adolescence : intégration, subtilité, nuances et cohérences
- conscience du fait que le concept de soi diffère selon les situations
- traits plus sociaux deviennent plus importants
- le raffinement provient des pressions extérieures (les autres sont des mirroirs de qu ion est, c'est à travers ces miroirs extérieurs qu'on se définit de manière de plus en plus précise)
- comparaison avec le soi idéal (début de l'estime de soi)

6

facteurs qui influencent le changement de l'estime de soi

- apparition de nouvelles dimensions : vie amoureuse, compétence au travail
- changements physiques et cognitifs

7

changement de l'estime de soi chez les filles

- diminue au début de l'adolescence
- augmente par la suite

8

métaphore des paniers

- avant on pensait qu'il y avait un panier pour l'estime de soi
- plutot un ensemble de petits paniers
- il est mauvais de mettre tous ses oeufs dans le même panier
- mettre tous ses oeufs dans son panier apparence à l'adolescence (apparence change etc) peut entraîner une faible estime de soi

9

construction de l'identité

- débute à l'enfance
- n'a pas fini de se construire à l'adolescence non plus
- mais c'est une période de la vie ou l'identité prend beaucoup de place

10

relation entre l'identification et l'identité

- l'identité est le produit de plusieurs identifications
- on s'identifie à des modèles et on prend des petits morceaux d'eux, c'est des mélanges de ces petits morceaux qui vont forger notre personnalité

11

équilibre entre la constance et la perméabilité aux influences

- il ne faut pas constamment se baser sur les autres pour former une identité
- important de garder une constance à travers le temps
- mais de se laisser une certaine perméabilité

12

motivations identiteurs

= moteurs à l'identité
= but de la formation de l'identité

13

liste des motivations identitaires

- sentiment de continuité
- integrité
- être distinct des autres
- avoir un sentiment d'appartenance
- efficacité
- estime de soi
- donner un sens à notre vie

14

pourquoi est-il important d'avoir un sentiment de continuité ?

pcq les ruptures dans l'identité sont perturbantes autant pour soi que pour les autres

15

pourquoi est - il important d'être integre envers soi-même ?

sinon on se ment à soi même (déni)

16

pourquoi veut-on être distincts des autres ?

même si on est le produit de plusieurs identifications, nous ne sommes pas une copie conforme des gens auxquels on s'identifie, on souhaite donc pouvoir progresser pour avoir sa propre identité

17

quest-ce que la motivation identitaire d'appartenance ?

- on désire être distints des autres mais avoir un groupe d'appartenance (mirroirs plus justes de qui on est)

18

qu'est-ce que la motivation identitaire d'efficacité ?

impression d'avoir du contrôle, une emprise sur ce qui se passe dans notre vie

19

différentes identités

- identité professionnelle
- identité sexuelle
- identité religieuse
- identité amoureuse
- identité politique
...
= tous les morceaux de casse-tête de l'identité

20

les stades d'Erickson

1- espoir (0-2 ans)
2- volonté (2-4 ans)
3- but (4-6 ans)
4- compétence (6-12 ans)
5- fidélité (12-18 ans)
6-amour (18-30)

21

fonctionnement des stades d'Erickson

- pour chaque stade il y a 2 pôles (négatif et positif)
- la force adaptative (qui permet l'équilibre)
- et le champ d'action des relations (les individus permettant à l'équilibre de s'établir)
- chaque stade arrive suite à une crise (quelque chose qui bouleverse certains aspects de la vie de l'individu : puberté, entrée à l'école)

22

stade 1 : Espoir

- spectre confiance-méfiance
- champ d'action des relations = mère
- confiance = confiance en la capacité de la mère d'agir face à des problèmes
-

23

en quoi l'espoir est-il une force adaptative

l'espoir correspond à un équilibre entre la confiance et la méfiance : c'est l'espoir du bambin dans le fait que quelqu'un va savoir répondre à ses besoins tout en restant méfiant de certains individus (ne pas être trop naifs )

24

pourquoi le lien d'attachement avec la mère est-il important ?

- liens avec les théories de Freud
-sentiment d'attachement avec la mère est à la base de nos relations interpersonnelles dans la vie (est-ce que ma mère m'apprend que le monde va répondre à mes besoins? ou est-ce qu'elle m'apprend que l'autre n'est pas une figure positive pour moi et que personne ne viendra jamais m'aider?)

25

pourquoi avoir trop de confiance est-il dangereux ?

on pourrait être trop naifs et faire confiance aux mauvaises personnes

26

pourquoi est-il mauvais d'être trop méfiant ?

- fear of commitment (laissent tomber une relation pour ne pas se faire abandonner)
- «si ma propre mère ne m'aime pas, qui dans l'univers pourra réellement m'aimer?»
- personnalités borderline

27

stade 2 : volonté

- pôles : autonomie/honte et doute
- enjeu = volonté d'être soi-même
- lien avec le stade anal de Freud
- permet de creer un filet de securite qui permet a l’enfant de pouvoir sauter tout en sachant que le filet de securite le rattrapera toujours
- Si on ne laisse pas l’enfant sauter l’enfant paense que le parent ne croit pas qu’il en est capable
- Melange entre etre autonome et avoir de la honte et du doute pour ne pas ecraser les autres (l’enfant veut faire des choses, montrer qu’il est capable)
- champ d'action des relations = parents

28

stade 3 : but

- pôles = initiative/culpabilité
- enjeu = prise d'initiative
- force adaptative = capacité de se poser des buts
- champ d'action des relations = famille

29

parallèle du stade 3 avec le complexe d'oedipe

- le complexe d'oedipe peut mener à de la culpabilité (selon erickson et freud on n'a pas vraiment ressenti de culpabilité avant le complexe d'oedipe)

30

danger d'avoir trop de culpabilité ?

- personnalité dans l'inertie
- incapable d'aller plus loin que l'exécution des ordres