Cours 6 Flashcards Preview

Situation de crise - Examen 2 > Cours 6 > Flashcards

Flashcards in Cours 6 Deck (35):
1

Définir le terme trauma.

Du grec = blessure.
« Toute blessure ou lésion produite sur une portion limitée de l’organisme par une action violente, extérieure à cet organisme »

2

Définir le terme traumatisme.

« Ensemble des phénomènes secondaires, physiques ou psychiques, provoqués dans l’organisme à la suite d’un trauma »

3

Définir le terme traumatisme psychique.

« Ensemble des phénomènes se produisant au sein du psychisme lors d’une exposition à un événement soudain et violent qui menace l’intégrité physique et psychique »

4

Quelles sont les quatre caractéristiques du traumatisme?

• a) Brutal, intense
• b) Inattendu, soudain
• c) Menace l’intégrité physique de l’individu
• d) Ne fait pas partie de la gamme des événements habituels de la vie

5

Définir les deux types de traumatisme.

• Type I: Événement unique, isolé et limité dans le temps (accident, catastrophe, agression sexuelle, prise d’otage, terrorisme, etc...)
• Type II: Situations qui se répètent (abus, maltraitance)

6

Quelles sont les différences entre la prévalence à vie en Amérique du Nord versus en Europe de l'Ouest? À quoi sont-elles dues?

• Amérique du Nord: 39 à 74%
• Europe de l’Ouest: 21 à 30%

Différences dues à quoi?
-Âge, genre ou le type d’événement (définition)
-Instruments de mesure
-Variabilité culturelle dans la façon de percevoir le trauma

7

Quelles sont les réactions psychophysiologiques possibles?

A) Réactions péritraumatiques: réactions immédiates et post-immédiates (quelques heures)
• Détresse péritraumatique
• Dissociation péritraumatique
• Effroi
• Symptômes non spécifiques (anxiété, réactions dépressives, crises hystériformes (troubles sensoriels, de l’équilibre, état crépusculaire (désorientation), psychose réactionnelle brève)

B) Trouble de stress aigu: réactions précoces (quelques jours)

C) Réactions post-traumatiques: réactions tardives (1 mois et +)

8

Qu'est-ce que la détresse péritraumatique?

• « Réaction de peur, d’impuissance ou d’horreur »
• Indicateur du développement de TSPT
• Pas beaucoup étudiée en recherche
• Instrument de mesure: «L’inventaire de détresse péritraumatique» validé en français et chez les enfants
(Émotions négatives, sentiment de menace vitale)
• Correspond à un critère diagnostic du TSPT
• «L’intensité de la détresse péritraumatique prédit l’absence de normalisation de la réponse psychologique au trauma »

9

Qu'est-ce que la dissociation péritraumatique?

• « Perte de repère contextuel durant ou immédiatement après un événement, telles que déréalisation, désorientation, confusion etc... »
• Indicateur du développement de TSPT
• Étudiée depuis une vingtaine d’années
• Instrument de mesure: «Questionnaire d’expériences dissociatives péritraumatiques» validé en français et chez les enfants
• Réactions assez fréquentes: 25% à 75%
• Pas un critère diagnostique du TSPT
• Échec des mécanismes d’adaptation

10

Qu'est-ce que l'effroi?

• « État habituellement bref où la personne est privée d’affect et de pensées, l’effraction dans le psychisme de l’image de sa propre mort jusque-là inimaginable»
• Terme employé par Freud
• Métaphore de la Méduse (psychanalystes)

11

Qu'est-ce que le trouble de stress aigu (DSM) ou la réaction aiguë au stress (OMS)?

• Critère strict de durée: au moins 2 jours et survenir que dans les quatre semaines suivant le traumatisme
• 3 symptômes dissociatifs (émoussement, sensibilisation réduite, dépersonnalisation, déréalisation ou amnésie)
• Syndrome de réviviscence (flashbacks, cauchemars, ...)
• Syndrome d’évitement en lien avec le traumatisme
• Syndrome d’hypervigilance (sursauts, insomnie, réaction d’alarme exagérée)
• Altération notable du fonctionnement social et professionnel

12

Quelles sont les réactions post-traumatiques possibles?

• Symptomatologie anxieuse (TSPT, attaque de panique ou phobie)
• Dépression post-traumatique
• Troubles de conduite (addictives, suicidaires)
• Somatisations
• TSPT
• Dépression post-traumatique

13

Quelles sont les réactions post-traumatiques les plus courantes?

1. TSPT
2. Dépression post-traumatique

14

Quelles sont les deux grandes catégories de TSPT?

• Formes les plus minimes et fréquentes: quelques semaines à quelques mois
• Pathologie sévère: au-delà de 1 an

15

Décrire le critère A du DSM pour le TSPT.

Critère A (un requis): La personne a été exposée à la mort, la menace de mort, une blessure grave réelle ou présumée, ou la violence sexuelle réelle ou menacée, de la façon suivante:
• Exposition directe
• Témoin du traumatisme
• Apprendre qu'un parent ou un ami proche a été exposé à un traumatisme
• Exposition indirecte à des détails aversifs du traumatisme, habituellement dans le cadre de tâches professionnelles (p. Ex. Premiers répondants, médecins)

16

Décrire le critère B du DSM pour le TSPT.

Critère B (un requis): L'événement traumatique est constamment revécu, de la manière suivante:
• Pensées intrusives
• Cauchemars
• Reviviscences
•Détresse émotionnelle après l'exposition à des rappels traumatiques
• Réactivité physiologique après exposition à des rappels traumatiques

17

Décrire le critère C du DSM pour le TSPT.

Critère C (un requis): Éviter les stimuli liés au traumatisme après le traumatisme, de la façon suivante:
• Pensées ou sentiments liés au traumatisme • Éléments liés au traumatisme

18

Décrire le critère D du DSM pour le TSPT.

Critère D (deux requis): Pensées négatives ou sentiments qui ont commencé ou empiré après le traumatisme, de la façon suivante:
• Incapacité de se rappeler des principales caractéristiques du traumatisme
• Pensées et hypothèses trop négatives à propos de soi-même ou du monde
• Blâme exagérée de soi ou d'autrui pour avoir causé le traumatisme
• Effet négatif
• Diminution de l'intérêt pour les activités
• Se sentir isolé
• Difficulté à être positif

19

Décrire le critère E du DSM pour le TSPT.

Critère E (deux requis): La réactivité liée à un traumatisme a débuté ou empirée après le traumatisme, de la façon suivante:
• Irritabilité ou agression
• Comportement risqué ou destructeur • Hypervigilance
• Réaction de surprise accrue
• Difficulté de concentration
• Difficulté à dormir

20

Décrire le critère F du DSM pour le TSPT.

Critère F (obligatoire): Les symptômes durent plus d'un mois

21

Décrire le critère G du DSM pour le TSPT.

Critère G (obligatoire): Les symptômes créent une détresse ou une altération fonctionnelle (par exemple, sociale, professionnelle)

22

Décrire le critère H du DSM pour le TSPT.

Critère H (obligatoire): Les symptômes ne sont pas dus aux médicaments, à l'utilisation de substances ou à d'autres maladies

23

Quelles sont les différences et ressemblances entre le DSM et le CIM-10 en ce qui à trait au TSPT?

=DSM
• 1. Événement stressant
• 2. Réviviscence, évitement et hypervigilance

≠DSM
• 3. Pas de critère de durée: « réponse prolongée »
• 4. Précise d’autres symptômes non spécifiques: anxiété, dépression et idéations suicidaires peuvent y être associées

24

Quels sont les facteurs de risque associés au TSPT?

• Intensité des réactions péritraumatiques
• Présence d’un Trouble de stress aigu
• Genre féminin
• Antécédents psychopathologiques
• Manque de soutien social

25

Quelles sont les conséquences intellectuelles du TSPT?

Reviviscences
Intrusions
Répétitions (flashbacks)
Difficultés cognitives

26

Quelles sont les conséquences affectives du TSPT?

Anesthésie ou émoussement (diminution à ressentir les émotions)
Amputation de l’avenir
Modification de l’humeur

27

Quelles sont les conséquences comportementales du TSPT?

Évitement
État de qui-vive permanent
Réactions exagérées de sursaut

28

Quelles sont les conséquences instinctuelles du TSPT?

Sexualité
Appétit
Sommeil (1ère moitié de cycle, cauchemars, rêves répétitifs)

29

Quelles sont les conséquences végétatives du TSPT?

Augmentation de la fréquence cardiaque, de la pression Engourdissement
Douleurs dans les membres, froideurs, sueurs

30

Nommer les deux échelles auto-administrées validées en français pour le TSPT.

• A) «Posttraumatic Stress Disorder Checklist »
• B) « Impact of Event Scale »

*Mais un diagnostic de TSPT ne peut être véritablement établi sans un entretien structuré administré

31

Qu'est-ce que la dépression post-traumatique?

• Forte comorbidité dépression et TSPT: apparition d’une dépression post-traumatique dans le premier trimestre suivant l’exposition serait un élément favorable à la chronicisation d’un TSPT
• Avoir des antécédents d’épisode dépressifs majeurs est un facteur de risque
• Pas de différence de critères par rapport à la dépression

32

Quelles sont les formes les plus courantes de la dépression post-traumatique?

• Forme asthénique (inhibition, isolement)
• Forme caractérielle (précarité de l’insertion sociale, épisodes de passage à l’acte)
• Forme à expression somatique fonctionnelle (symptômes labiles d’anxiété ou malaise corporel)

33

Qu'est-ce que l'autre trouble non-spécifié?

CIM-10: trouble correspondant à une modification de la personnalité (persiste au moins 2 ans) «Attitude hostile ou méfiante envers le monde, un retrait social, des sentiments de vide ou de désespoir, impression permanente d’être « sous tension » et par un détachement ».

34

Qu'est-ce que la crise psychopathologique de type 1?

• L’événement qui provoque la crise s’ajoute aux problèmes de santé mentale déjà existants (état de vulnérabilité). Origine «plus événementielle»
• Troubles de l’axe I, de l’axe II ou comorbidités
• Tableau clinique souvent plus complexe (abus de
substances, risque de suicide et/ou d’homicide)
• Intervention à court terme n’est pas suffisante pour assurer le retour à l’équilibre

35

Qu'est-ce que la crise psychopathologique de type 2?

• Trouble mental grave (schizophrénie, dépression
majeure avec éléments psychotiques)
ET
• Fonctionnement altéré au point de nécessiter un suivi dans le communauté
• Événement déclencheur: Résurgence des symptômes psychiatriques plutôt qu’un événement de vie clairement repérable (environnement plus stressant). Origine «plus médicale »
• Demande d’aide: provient généralement d’un tiers, en raison de l’état de désorganisation de la personne