Cours #7 Télévision et représentations: les culturals studies et la question de l'identité de genre. Flashcards Preview

Enjeux sociaux de la Télévision > Cours #7 Télévision et représentations: les culturals studies et la question de l'identité de genre. > Flashcards

Flashcards in Cours #7 Télévision et représentations: les culturals studies et la question de l'identité de genre. Deck (11):
1

Qu'est-ce l'approche réflective?

postule que les
représentations télévisuelles seraient extérieures à la « réalité », et donc que les
médias ne feraient que reproduire (plus ou moins fidèlement) la réalité. Cet a priori
amène à analyser une production en tentant de déterminer sa fidélité (plus ou moins
grande) à cette réalité.

2

Qu'est ce que l'approche constructiviste?

(celle adoptée par les Cultural Studies): Les
représentations (aussi appelées discours) sont des pratiques signifiantes (Stuart Hall),
des constructions de sens, et non pas de simples re-présentations de la réalité. Les
médias produisent du sens au lieu de simplement le relayer (ce que nous entendons
habituellement par représenter).

3

Qui est Richard Hoggart?

Fondateur du CCCS le center for contemporary cultural studies.

4

Donnez quelques concept clés des culturals studies

Présentation/ discours: Pratique signifiante (Stuart Hall), construction discursive. Les représentations sont le
résultat d’un travail interprétatif (construction), d’une mise en forme du sens et d’une
sélection d’un point de vue sur le monde.

Approche socioconstructiviste: la télé construit et véhicule différentes visions
du monde, différentes interprétations de la réalité sociale.

*Culture populaire (dimension politique): un lieu de tension, de contestations
entre différentes idées et visions du monde

Polysémie des œuvres et interprétation (plurielle, située)
Diversité d’identités = diversité d’interprétations des messages et programmes
télévisés

Identité
Hégémonie

5

Qu'est ce que la conception essentialiste?

vision de l’identité comme étant stable, fixe et prédéterminée.

6

Qu'est-ce que la conception socioconstructiviste:

l’identité est construite, et
donc influencée (de manières diverses) par la culture, les représentations /discours

7

Qu'est ce que la notion de performativité de Judith Butler?

le genre est performatif, ce qui veut dire que nos discours et actes produisent le genre auquel ils se réfèrent, autrement dit le font advenir. Les identités de genre (masculinité, féminité, etc.) ne sont donc pas des entités intemporelles qu’on ne ferait qu’exprimer. Elles se transforment d’ailleurs avec le temps. Le genre est donc un phénomène produit et reproduit constamment.

8

Qu'est ce que le gender studies?

-Identités de genre: comment la télévision
représente et construit les identités sexuées
(diversité, représentations hégémoniques/
contre-hégémoniques).
-On peut aussi parler de « rapports sociaux
de sexe ».
- Les études de genre s’appuient
habituellement sur les théories et concepts
issus des recherches féministes.
-Approche relationnelle


PERCEPTION GENRÉE

9

Quels sont les 2 modèles dominants et favorisés dans les médias?

1) Féminité accentuée (emphasized) ou préférentielle
2) Masculinité hégémonique: le type de masculinité qui est renforcé, valorisé, idéalisé dans la culture. La définition du genre qui a un ascendant sur les autres discours de genre, celle qui est dominante (pouvoir). La vision « du sens commun » de ce qu’est la masculinité.

10

Qu'est ce que l'idéologie prime-time?

les séries des networks emploient fréquemment des stratégies complexes afin de ne pas s’aliéner une partie de l’audience potentielle.

Les séries deviennent donc des œuvres de plus en plus polyinterprétables.

11

Qu'est-ce que le post-féminisme?

vision consensuelle de l’état du féminisme et des rapports de genre au 21e siècle.

le postféminisme renvoie à une vision que l’égalité hommes-femmes serait acquise et les rapports sociaux de sexe désormais égaux, ce qui rendrait donc obsolète le mouvement féministe (Tasker et Negra, 2007)

Mais le postféminisme est aussi une vision de l’état des
rapports de genre qui est animée de contradictions : vision simultanée de la persistance et de la fin du
féminisme; diversité identitaire vs reproduction de normes de genre; l’importance d’une affirmation de genre par les voies du consumérisme…

Une vision des rapports de genre qui mène souvent à
une forme de balancement idéologique...