COURS 9 - LE DÉVELOPPEMENT SOCIAL : FAMILLE & PAIRS Flashcards Preview

SEX1252-DÉVELOPPEMENT SEXUEL ADO > COURS 9 - LE DÉVELOPPEMENT SOCIAL : FAMILLE & PAIRS > Flashcards

Flashcards in COURS 9 - LE DÉVELOPPEMENT SOCIAL : FAMILLE & PAIRS Deck (48):
1

Nommez trois exemples de perspectives classiques et expliquez le rôle attribué aux parents selon les exemples.

-Autisme = défaillances de l’affection maternelle
-Schizophrénie = discours parental perturbant
-Anorexie = mères envahissantes et perfectionnistes

2

Le rôle attribué aux parents selon les perspectives classiques supposent une influence (?) & (?) des parents sur le développement de leur enfant.
Expliquez ces deux aspects.

- Direct : Lien de cause à effet (ex: attitude froide de la mère = développement de l'autisme chez l'enfant)
ET
- Unidirectionnelle : suppose que ça passe du parent à l'enfant et jamais de l'enfant au parent. (en réalité= beaucoup plus bidirectionnelle)

3

Donnez l'exemple expliqué en classe sur l'attribution parental et expliquez la corrélation.

Délinquance. Les corrélations entre plusieurs dimensions parentales et le développement de la délinquance sont significatives, mais au mieux modeste. C'est à dire qu'il n'y a pas de corrélation PARFAITE. D'autres facteurs rentre en compte.

4

Quel est le point de vue du livre The Nurture Assumption?

Rejette l'idée que la personnalité des jeunes est influencée par l'éducation parentale.

5

Quel est les deux arguments du livre The Nurture Assumption concernant le rejet de l'idée que la personnalité des jeunes est influencée par l'éducation parentale.

- Rôle des facteurs génétiques: Peu importe l'environnement, si le jeune a une prédisposition agressive, il va le devenir.
- Rôle des pairs: Les pairs sont déterminants dans la façon dont les jeunes vont se comporter.

6

Quels sont les 4 styles parentaux?

- Style démocratique
- Style autoritaire
- Style permissif
- Style négligeant

7

Quels sont les limites de la typologie des styles parentaux?

- Style parental peut varier selon les circonstances
- Chaque parent peut avoir son style! Différences entre père et mère
- L’adolescent est susceptible d’influencer sur le style de ses parents

8

Quels sont les tendances typique du début de l'adolescence concernant la relation parent-adolescent?

Augmentation des tensions, des conflits, distanciation, négociation de l'autonomie

9

Quels sont les tendance typique de la fin de l'adolescence concernant la relation parent-adolescent?

Relations plus égalitaire

10

Quels sont les différences entre les filles et les garçons concernant l'autorégulation?

- Les filles : divulguent et parlent plus de leurs problèmes à leurs parents, comme de leurs conflits avec leurs amis, leur amoureux, etc.
- Les garçons: divulguent plus leurs mauvaises notes et leurs mauvais comportements à leurs parents

11

Quels sont les barrières à l'autorévélation?

Les jeunes se révèlent moins lorsqu’ils perçoivent leurs parents comme
- intrusifs
- frustrés
- fatigués
- toujours occupés
- contrôlants psychologiquement,
- dans une mauvaise disposition d’esprit
- ayant déjà mal réagi suite à une confidence
- trahi leurs secrets
- qui interrompent constamment.

12

Quels sont les incitatifs à l'autorévélation?

- Le parent est détendu et disponible
- L’adolescent se retrouve dans un contexte dyadique de qualité avec son parent et ils échangent des confidences
- Le parent pose des questions ouvertes (pas des questions très dirigés) et s’intéresse au jeune
- Le parent offre un soutien émotionnel, de l’empathie et garde les secrets pour lui

13

Quel sphère de la vie des jeunes demeure le premier lieu d'éducation à la sexualité?

La famille

14

De quel façon les parents doivent-ils aborder la sexualité?

Important d'aborder la sexualité dans ses multiples facettes (balistique) et non seulement les risques et dangers associés.

15

Les adolescents de 13 à 15 ans préfèrent-ils parler de leurs problèmes sexuels avec leurs parents ou leurs amis?

Avec leurs parents plutôt qu'avec leurs amis.
(amis = lieu de compétition, performence, comparaison= jeunes impression performe pas assez = pression social)

16

Qu'est-ce que le lecturing et à quoi est-ce associé?

Faire la moral; insister sur les aspects négatifs
- Associé à plus de comportements sexuels chez les adolescents de 15 ans.

17

Quels sont les aspects qui favorise la mère de parler de sexualité à son adolescent?

a) croient qu’elles ont les connaissances et les habiletés pour répondre clairement à leurs questions (sentiment de compétence)
b) savent que leur ado n’en sera pas embarrassé(e)
c) croient que cette discussion aidera leur ado à adopter des réflexions plus matures en matière de sexualité
d) se sentent relaxes et confortables à parler de sexualité
e) croient que ces discussions feront d’elles des parents responsables
f) ont une bonne estime d’elles-mêmes

18

En quoi les amitiés masculines diffèrent des amitiés féminines?

-Les garçons ont plus d’amis mais leurs relations sont moins caractérisées par l’intimité et l’échange d’affection. Leurs amitiés tournent autour de la pratique d’activités communes (
-L’amitié entre filles est davantage fondée sur le partage de confidences etsur le soutien mutuel

19

Quel peut être le côté sombre de l'amitié masculine?

La délinquance

20

Quel peut être le côté sombre de l'amitié entre fille?

Corumination :2 amies très proche & dépressives. Elles se parlent beaucoup de leur problème ; à force d’en parler = augmenter symptômes dépressifs ; la relation devient très toxique

21

Qu'est-ce que la sociométrie?

Procédure de nominations par les pairs dans laquelle chacun des participants (typiquement dans une classe) est invité à émettre individuellement des nominations d’acceptation (ex.: « qui sont ceux que tu aimes le plus? ») et de rejet (ex.: « qui sont ceux que tu aimes le moins? ») La personne ne peut pas se nommer comme la personne qu’elle aime le plus ou qu’elle aime le moins.

22

Donne une possibilité de combien de profils? Nommez les et expliquez les selon le niveau d'appréciation et de rejet.

- Populaire : (=apprécié & pas rejeté)
• Score d’acceptation haut
• Score de rejet faible

- Rejeté : (=pas apprécié & rejeté)
• Score d’acceptation faible
• Score de rejet haut

- Négligé : (=les gens qu’on voit pas dans les classes, ne vont pas vers les autres)
• Score d’acceptation faible
• Score de rejet faible

- Controversé : (=profil 50/50-très polarisé ; des gens suscite beaucoup de controverse ; + de conduites à risque chez les controversé
• Score d’acceptation haut
• Score de rejet haut

- Moyen : (personnes correct ; en général bien adapté)
• Scores de préférence dans la moyenne

23

Quels sont les autres types d'évaluation par les pairs?

- Identité des ami(e)s (réciprocité) (est ce que ton meilleur ami c’est toi son meilleur ami ; est ce que les amitiés sont réciproques ?)
- Désignations comportementales (ont regarde aussi autres choses que le niveau d’appréciation&de rejet) (ont regarde aussi, par exemple : l’agressivité -qui est les jeunes qui bouscule les autres ?)

24

Quels sont les statut social où il y a une plus grande stabilité?

- Rejetés (Forte stabilité en période de transition scolaire (primaire au secondaire) malgré l’opportunité d’un nouveau départ)
- Populaire
- Moyens

25

Quels sont les caractéristiques des jeunes populaire d'un point de vue sociométrique?

- Prosociaux (fort au niveau social)
- Positivement tournés vers autrui
- Très habiles à former et maintenir des relations de qualité
- De bons meneurs de groupe (leadership élevé)

26

Quels sont les caractéristiques d'un style parentale démocratique?

- Parent haut en sensiblité et haut en contrôle
- Environnement familiale est disciplinaire, cependant le parent explique à l’enfant pourquoi il est punis.
- Les parents sont très à l’écoute des besoins des enfants
- Très démocratique
- Communication bidirectionnel
- Le seul associé à des conséquences uniquement positives

27

Quels sont les caractéristiques d'un style parental autoritaire?

- Sensiblité faible
- Peu à l’écoute des enfants
- Parents froids
- Très demandant au niveau de la discipline (enfant soldat) : Le parent n’explique pas à l’enfant pourquoi il est punit.
- Relation de pouvoir hiérarchique parent-enfant
- Relation unidirectionnel au niveau de la communication
- Associé à des conséquences positives&négatives :jeune très peu anxieux (cadre très séré ; pas d’incertitude ; niveau de discpline trop élevé = jeunes peu se rebeller = conduites à risque

28

Quels sont les caractéristiques d'un style parental permissif?

- Très à lécoute besoin enfant brime (parent anticipe besoin de l’enfant)
- Aucune discipline
- Conséquences positives : jeunes bonnes relations avec les autres, pro sociaux
- Conséquences négatives : très impulsif, peu de discipline personnel (école, professionnel)

29

Quels sont les caractéristiques d'un style parental négligeant?

- Non sensible + non discipline
- Se foute des besoin des enfants
- Pas de disciplne : l’enfant peu faire n’importe quoi
- Pas d’affection des parents
- TRÈS PROBLÉMATIQUE CONSÉQUENCES NÉGATIVES= enfant peu être très froid, conduites à risque (négligeant eux même)

30

Quels peuvent être les sources de distorde à la fin de l'adolescence

Surtout des questions mineures (responsabilités dans la maison, vêtements, heure de rentrée...)

31

À la fin de l'adolescence, il y a discordance entre ... (chez les ado) VS ... (chez les parents)

- Discordance entre sujets personnels (ados) VS conventions sociales (parents) : (ex choix personnels : mes amis s’habillent en gothique donc je commence à m’habiller comme ça) VS conventions sociales (ex : ça ne se fait pas s’habiller comme ça). Le jeune a l’impression de se faire brimer dans ses choix. DISCORDE ENTRE CHOIX PERSONNEL & CONVENTIONS SOCIALES (parents)

32

C'est seulement l'autorégulation qui est associée à de... ET...?

C’est seulement l’autorévélation qui est associée à de faibles niveaux de délinquance juvénile et de troubles de la conduite

33

Qu'est ce qui amène le fait de garder beaucoup de secrets?

Le fait de garder beaucoup de secrets: relations plus pauvres avec parents, + de plaintes somatiques et de symptômes dépressifs (qualité relationnel poche = garde ses secrets ; garder ses secret= qualité relationnel poche)

34

L'autorévélation est un facteur familial important pour prédire quoi?

le timing de la 1ère relation sexuelle
(+ autorévélation + timing normal 1ere relation sexuelle)

35

Quel est la raison principale pour laquelle les jeunes ne divulguent pas certaine informations selon une étude qualitative?

Ils anticipent une réaction négative de leur part

36

Quels sont les 2 types d'enfants rejetés? À risque pour des troubles extériorisé ou intériorisé?

- agressifs (à risque pour les troubles extériorisé : comportements désaprouvés socialement = conduites sexuels à risques, délinquance, consommation de psychotropes)
- retrait social (isolé socialement, pas d’amis, inhiber au niveau social) (à risque pour les troubles intériorisés : dépressif, anxieux)

37

Décrivez les variabilité dans le profil des enfants rejetés.

- Les rejetés inhibés
• se perçoivent très négativement et manifestent de la détresse psychologique (dépressif, anxieux)
• plus fréquemment victimes de harcèlement par les pairs, ont moins d’ami(e)s et la qualité de ces amitiés est plutôt pauvre
- Les rejetés agressifs:
• ont une vision plus positive de leur réalité sociale (capable d’avoir un environnement social ; retrait social moins pire que les rejetés inhibés)
• moins victimes de harcèlement et sont en mesure d’entretenir des relations amicales (affiliation avec des pairs déviants)

38

Le rejet par les pairs évalué à 5-8 ans chez les filles est lié de façon indirect (via délinquance et affiliation à des pairs déviants à quoi?

à des conduites sexuelles à risque à 27 ans.
• DONC important de viser sur des interventions précoce, car le processus commence dès 5-8 ans.

39

Nommez 5 distinctions entre amitiés enfance / adolescence.

1. Plus d'intimité : Questions des sentiments à l'adolescence
2. Homophilie
3. Contexte: Les jeunes fréquentent plus d’endroits (plus de contexte) que pendant l’enfance
4. Émergence des amitiés garçon / fille:
- Enfance : Les garçons jouent avec les garçons & les filles avec les filles.
- Adolescence : Plus les cliques se forment sont des deux sexes.
- Réseaux d'amis VS les bandes

40

Nommez les trois aspects qui se retrouvent dans homophonie concernant les 5 distinctions entre amitiés enfance / ado.

a) Processus de sélection : On va s’orienter vers des personnes qui nous ressembles selon nos caractéristiques (ex : j’ai des bons résultats scolaire, je vais aller vers des gens qui ont de bons résultats scolaire…)
b) Processus d’influence : Commencer à avoir les mêmes cpt que nos amis (Ex : se retrouve avec une gang qui consomme, je commence à consommer…) (processus d’endogène)
c) Processus de désélection : On ne partage plus les mêmes valeurs, plus de points communs, on lâche la relation amicale.

41

Qu'est-ce que la différence entre réseaux d'amis (cliques) VS bandes?

- Réseaux d’amis : Amis proche
- Bandes : jeunes qu’ont s’identifie mais qu’on ne connait pas nécessairement

42

Quel est la distinction entre le point de vue de la sociométrie concernant la popularité et le point de vue des adolescents?

- La sociométrie considère la popularité comme étant le fait d’être aimé et apprécié par les autres (mesure d’appréciation)
- Pour les adolescents, la popularité correspond au fait d’être visible, d’avoir du prestige et un statut élevé et d’être socialement central et dominant (plus référence à un statut et non à l’appréciation)

43

Quels sont les donnés de Prinstein et al (2003) concernant la sexualité et la popularité?

tre actif sexuellement (pénétration et sexe oral) à 16 ans est corrélé à une augmentation de la popularité
- Être actif sexuellement n’est pas corrélé avec le fait d’être apprécié/aimé
Les jeunes actifs = augmentation popularité, mais pas corrélé avec l’appréciation.

44

Quel est le paradoxe autour de la popularité ?

- Les populaires: habiles socialement et même prosociaux, MAIS…
- ...ne sont pas systématiquement appréciés (ex.: intimidation : agresseur ont un statut populaire, mais ne sont pas aimés)
- ...ont souvent recours à l’agression physique et relationnelle

45

Qu'est ce que l'agressivité relationnelle (ou indirecte)?

Agressivité qui vise à blesser l’estime de soi d’une autre personne ou de rompre ses relations avec les pairs, en utilisant le chantage, la menace d’exclusion, les commérages cruels ou les expressions faciales de dédain

46

Pourquoi populaires et agressifs?

- Serait un moyen d’acquérir et de maintenir son statut
- Les populaires sont très stratégiques dans l’utilisation des comportements d’agression
- Vont viser des cibles plus faibles/vulnérables et des compétiteurs sociaux qu’ils perçoivent menaçants

47

Les conduites sexuels sont-ils plus précoce chez les jeunes populaires? Si oui, pourquoi?

• Davantage d’opportunités
• Rôle de la consommation de substances (consomme plus que la moyenne)
• Rôle de l’agressivité (i.e., normes)

48

Liens entre popularité durant l'adolescence et fonctionnement psychosocial au début de l'âge adulte?

• Conduites à risques plus présente (consommation & sexuel)
• Effets positifs plus chez les gars (meilleurs jobs) chez les filles elles ne se démarquent pas des autres.