deck_6653583 Flashcards Preview

Broullon > deck_6653583 > Flashcards

Flashcards in deck_6653583 Deck (22):
1

schéma de l'organisation d'une fleur

2

La sélection massale 

La sélection massale est une sélection des graines et des plants sur des caractères subjectifs (goût, aspect, etc.) sans s'intéresser au brassage génétique des espèces sélectionnées.

3

La domestication

La domestication d'une espèce sauvage est réalisée dans le but de sélectionner un caractère intéressant pour l'Homme. La domestication va entraîner la perte de caractères indispensables à la survie de l'espèce dans le milieu naturel, cela se nomme le syndrome de domestication.

4

Facteurs biotiques 

Les facteurs biotiques sont les facteurs liés aux relations entre les êtres vivants. La prédation est un facteur  biotique

5

 Association mutualiste 

Une association mutualiste est une association dont les deux espèces tirent des bénéces. La relation peut être essentielle ou non. Certains acacias fournissent le milieu de vie et l'alimentation à des fourmis qui les défendent contre les invasions d'autres insectes : c'est une association mutualiste

6

Verticilles 

Les verticilles sont les couches des organes d'une fleur sur un même niveau.

7

diagramme florale

8

Anémogamie 

L'anémogamie est le transport du pollen par le vent. Les graminées dispersent leur pollen au printemps

9

Hydrogamie 

L'hydrogamie est le transport du pollen par l'eau

10

Coévolution 

La coévolution est l'évolution conjointe de deux espèces avec inuence réciproque de l'une sur l'autre.
* Dans le cas de la zoogamie, il n'existe parfois qu'un seul insecte capable de polliniser une espèce de plante : c'est une coévolution. Si cette coévolution est trop poussée, elle peut être risquée, car si l'une des espèces disparaît, l'autre aussi. C'est le cas par exemple de yucca glauque et de la teigne du yucca.

11

 Croisement intraspécique 

Un croisement intraspécique est un croisement entre deux individus de la même espèce.

12

schéma Le croisement intraspécique

13

Croisement interspécique 

Un croisement interspécique est un croisement entre deux espèces différentes. C'est l'autre nom de l'hybridation. On nomme hybridation le processus de fécondation croisée, c'est-à-dire que le pollen d'une espèce va féconder l'ovule d'une autre espèce. Cela formera un hybride ayant des caractères provenant de deux espèces.
* Le blé tendre, est issu de l'hybridation entre des blés sauvages.

14

schéma : Croisement interspécique 

15

Comment la reproduction des plantes à fleurs (ou angiospermes) permet-elle d'expliquer leur succès évolutif?

10 La reproduction des plantes à fleurs Comment la reproduction des plantes à fleurs (ou angiospermes) permet-elle d'expliquer leur succès évolutif?1 La fleur: une innovation évolutive a organisation de la fleur schéma de l'organisation d'une fleur Les organes floraux ou pièces florales sont disposés sur quatre cercles appelés verticilles. De l'extérieur vers l'intérieur, on trouve: les pièces non reproductrices, sépales, pétales; les pièces reproductrices, étamines (organes mâles) et carpelles ou pistil (organes femelles). La représentation schématique de l'organisation d'une fleur est un diagramme floral. L'étamine comporte une anthère qui produit par méiose des spores haploïdes: les grains de pollen (gamètes mâles) stockés dans des sacs à pollen. Dans la partie inférieure gonflée du pistil appelée ovaires, des ovules (gamètes femelles) sont produits par méiose. L’ovaire se rétrécit en son sommet en un style qui se termine par réceptrice de pollen: le stigmate.
 b origine de l'organisation florale Une fleur provient du développement d'un bourgeon carpelles appelé méristème Le plan d'organisation de fleur est déterminé par l'expression de trois groupes de gènes homéotiques: les gènes A, B et C. Leur expression, différente suivant la région du méristème où ils sont actifs lors de la formation d'une fleur,gouverne la mise en pièces florales différentes.
2 Dispersion du pollen de la plante fixée La pollinisation correspond au dépôt du grain de pollen sur le stigmate. Il germe et forme un tube pollinique qui transporte les gamètes mâles jusqu'à l'ovaire. La fécondation a lieu et un zygote puis un embryon se forment. Le pollen est transporté d'une plante à l'autre par le vent, l'eau et les animaux pollinisateurs (insectes, oiseaux...). Au cours du temps, sous l'effet de la sélection naturelle et de mutations aléatoires, les plantes et les pollinisateurs ont coévolué (par exemple, adaptation de la forme de la fleur au bec de l'oiseau pollinisateur ou à la trompe de papillons)
3 Le fruit: une autre innovation évolutive efficace Après fécondation, l'ovaire se transforme en fruit à l'intérieur duquel se développe la graine qui protège l'embryon. Les fruits sont dispersés par le vent ou par les animaux. Cette collaboration animal disséminateur plante est aussi le résultat d'une coévolution. Lorsque les conditions seront favorables (eau..), la graine germera pour donner une nouvelle plante. La dispersion de la graine est essentielle à la survie de la descendance.
BILANL'organisation de la fleur, son fonctionnement et sa transformation en fruit contenant des graines a permis aux angiospermes de coloniser de vastes territoires et de devenir le groupe de végétaux le plus important actuellement. 

16

1 La fleur: une innovation évolutive

1 La fleur: une innovation évolutive a organisation de la fleur schéma de l'organisation d'une fleur Les organes floraux ou pièces florales sont disposés sur quatre cercles appelés verticilles. De l'extérieur vers l'intérieur, on trouve: les pièces non reproductrices, sépales, pétales; les pièces reproductrices, étamines (organes mâles) et carpelles ou pistil (organes femelles). La représentation schématique de l'organisation d'une fleur est un diagramme floral. L'étamine comporte une anthère qui produit par méiose des spores haploïdes: les grains de pollen (gamètes mâles) stockés dans des sacs à pollen. Dans la partie inférieure gonflée du pistil appelée ovaires, des ovules (gamètes femelles) sont produits par méiose. L’ovaire se rétrécit en son sommet en un style qui se termine par réceptrice de pollen: le stigmate.
 b origine de l'organisation florale Une fleur provient du développement d'un bourgeon carpelles appelé méristème Le plan d'organisation de fleur est déterminé par l'expression de trois groupes de gènes homéotiques: les gènes A, B et C. Leur expression, différente suivant la région du méristème où ils sont actifs lors de la formation d'une fleur,gouverne la mise en pièces florales différentes.

17

1 La fleur: une innovation évolutivea organisation de la fleur

1 La fleur: une innovation évolutive a organisation de la fleur schéma de l'organisation d'une fleur Les organes floraux ou pièces florales sont disposés sur quatre cercles appelés verticilles. De l'extérieur vers l'intérieur, on trouve: les pièces non reproductrices, sépales, pétales; les pièces reproductrices, étamines (organes mâles) et carpelles ou pistil (organes femelles). La représentation schématique de l'organisation d'une fleur est un diagramme floral. L'étamine comporte une anthère qui produit par méiose des spores haploïdes: les grains de pollen (gamètes mâles) stockés dans des sacs à pollen. Dans la partie inférieure gonflée du pistil appelée ovaires, des ovules (gamètes femelles) sont produits par méiose. L’ovaire se rétrécit en son sommet en un style qui se termine par réceptrice de pollen: le stigmate.

18

1 La fleur: une innovation évolutiveb origine de l'organisation florale

b origine de l'organisation florale Une fleur provient du développement d'un bourgeon carpelles appelé méristème Le plan d'organisation de fleur est déterminé par l'expression de trois groupes de gènes homéotiques: les gènes A, B et C. Leur expression, différente suivant la région du méristème où ils sont actifs lors de la formation d'une fleur, gouverne la mise en pièces florales différentes.

19

2 Dispersion du pollen de la plante fixée

2 Dispersion du pollen de la plante fixée La pollinisation correspond au dépôt du grain de pollen sur le stigmate. Il germe et forme un tube pollinique qui transporte les gamètes mâles jusqu'à l'ovaire. La fécondation a lieu et un zygote puis un embryon se forment. Le pollen est transporté d'une plante à l'autre par le vent, l'eau et les animaux pollinisateurs (insectes, oiseaux...). Au cours du temps, sous l'effet de la sélection naturelle et de mutations aléatoires, les plantes et les pollinisateurs ont coévolué (par exemple, adaptation de la forme de la fleur au bec de l'oiseau pollinisateur ou à la trompe de papillons)

20

3 Le fruit: une autre innovation évolutive efficace

3 Le fruit: une autre innovation évolutive efficace Après fécondation, l'ovaire se transforme en fruit à l'intérieur duquel se développe la graine qui protège l'embryon. Les fruits sont dispersés par le vent ou par les animaux. Cette collaboration animal disséminateur plante est aussi le résultat d'une coévolution. Lorsque les conditions seront favorables (eau..), la graine germera pour donner une nouvelle plante. La dispersion de la graine est essentielle à la survie de la descendance.

21

BILAN

BILANL'organisation de la fleur, son fonctionnement et sa transformation en fruit contenant des graines a permis aux angiospermes de coloniser de vastes territoires et de devenir le groupe de végétaux le plus important actuellement.

22

angiospermes

Le terme « angiosperme » provient du grec aggeion signifiant « capsule » et sperma signifiant « semence ». Il désigne des plantes faisant partie d'un sous-embranchement des spermaphytes (les anciennes phanérogames), des plantes à graines.Les angiospermes sont des végétaux dont les organes reproducteurs sont condensés en une fleur et dont les graines fécondées sont enfermées dans un fruit, à la différence des gymnospermes dont la graine est à nu. Ainsi, les angiospermes sont communément appelées « plantes à fleurs ».