E2 - C7 - Communication Flashcards Preview

PSY-4120 > E2 - C7 - Communication > Flashcards

Flashcards in E2 - C7 - Communication Deck (78):
1

La communication est un processus __________

inter-individu

2

Définissez la communication selon Vallerand, 2006 :

L’ensemble des comportements et des processus psychologiques qui permettent de transmettre et de recevoir des informations dans un contexte donné (Vallerand, 2006).

3

L’ensemble des __________ et des _________ psychologiques qui permettent de _________ et de _________des informations dans un contexte donné est la définition exacte de Vallerand, 2006, concernant la communication.

L’ensemble des comportements et des processus psychologiques qui permettent de transmettre et de recevoir des informations dans un contexte donné (Vallerand, 2006).

4

Lors d’une conversation entre deux personnes,
nous observons:

- ______ (orientation physique, regard, toucher)
- _______ (Niveau de langage)
- ______ de ces deux modalités
- Rôle actif de ________ et du _______

- les gestes (orientation physique, regard, toucher)

- les paroles (ex. niveau de langage; sujet de la
conversation)

- l’interaction de ces deux modalités

- le rôle actif de l’émetteur et du récepteur

5

Les symboles et la communication

- Actions auxquelles on attribue une signification particulière

- Signification des symboles dépend des ______ établies dans une ______ donnée.

Exemple : Majeure levé en amérique du nord

- Signification des symboles dépend des conventions établies dans une société donnée.

Exemple : Majeure levé en amérique du nord

- Signification des symboles peuvent changer à travers le temps.

Exemple : Le pouce levé: Rome antique (vie ou
mort des gladiateurs) vs. société nordaméricaine (good job)

6

La communication non-verbale désigne ....

La communication non verbale désigne toute forme de communication utilisant un instrument autre que la voix.

7

Selon Peterson, 1983 quelles sont les cinq (5) fonctions de la communication non verbale ?

1.
2.
3.
4.
5.

- Fonctions (selon Peterson, 1983):
1. Communiquer nos sentiments et notre identité
2. Permet de régulariser les conversations
3. Permet d’exprimer l’intimité
4. Traduit la volonté de contrôle
5. Sert de support à la communication verbale

8

Les résultats du Profile of Nonverbal Sensitivity test
(PONS; Rosenthal et al., 1979) révèlent que:

Les femmes, les enseignants et les thérapeutes sont
généralement plus sensibles aux messages non
verbaux non liés à la tromperie.

( Non lié à la tromprie = vrai messages verbaux, pas quand qq1 tente de nous induire en erreur. )

Donc, la capacité à détecter les signaux non verbaux
est _________, mais il semble exister quelques
différences individuelles.

Donc, la capacité à détecter les signaux non verbaux
est universelle, mais il semble exister quelques
différences individuelles….


Vidéo en exemple. On vois des gens parler (mais on entend pas) et on se fait demander le contenu de la convo. Des fois juste entendre ton de voix et tenter de tenter ce qui se passe. Tenter de comprendre msg non verbal

9

La communication non-verbale inclue :

- Les expressions du ______
- Le ______
- Le langage du corps
- Le ______

La communication non-verbale inclue :

- Les expressions du visage
- Le regard
- Le langage du corps
- Le toucher

10

Concernant la communication non-verbale, l’expression du visage est considéré comme une habileté sociale très importante.

P.ex. : Les personnes qui s’expriment de façon ______ et _______ sont généralement plus appréciées que celles qui sont trop réservées, anxieuses, ou dépressives

Les personnes qui s’expriment de façon ouverte et appropriée sont généralement plus appréciées que celles qui sont trop réservées, anxieuses, ou dépressives.

11

Concernant la communication non-verbale, l’expression du visage (expressions faciales) est considéré comme une habileté sociale très importante.

Mais lorsqu'on oppose l'expression d'un visage à un message (contradictoire à l'expression), un seul domine.

On peut observer une primauté de ____________ sur le ____________ quant au sens du message.

Cela s'effectue de façon :
- _______ et ____________

- Les expressions faciales:

- Primauté de l’expression du visage sur le message verbal quant au sens du message

Cela s'effectue de façon :
- Automatique
- Involontaire

12

VRAI ou FAUX

Les expressions faciales sont acceptées comme un reflet plus exact de la signification du message.

VRAI

Les expressions faciales sont acceptées comme un reflet plus exact de la signification du message.

13

Vrai ou Faux

Lorsque que le message ne concorde pas avec l'expression faciale d'un individu, on tend à faire plus confiance au visage pour l'interprétation du message.

VRAI

On tend à faire plus confiance au visage pour l'interprétation du message.

14

L'expression du visage peu refléter, au minimum, les 5 émotions de bases / universelle. Nommez-les :
-
-
-
-
-

surprise,
peur,
haine,
dégoût,
joie,
tristesse

15

Technique de _____________________ procure un
relevé précis des mouvements musculaires du visage
associés aux émotions de base utilisé par Elfenbein et Ambady, 2002.

Technique de l’électromyographie faciale procure un
relevé précis des mouvements musculaires du visage
associés aux émotions de base

16

Elfenbein et Ambady, 2002, grâce à la technique de _________________ démontrent que les habitants du Japon, des États-Unis, de l’Amérique du Sud reconnaissent ____________ les émotions exprimées par des individus qui appartiennent à d’autres cultures

Elfenbein et Ambady, 2002, grâce à la technique de l’électromyographie faciale démontrent que les habitants du Japon, des États-Unis, de l’Amérique
du Sud reconnaissent correctement les émotions
exprimées par des individus qui appartiennent à d’autres cultures

17

Vrai ou faux
Selon Ekman (1992), la production des expressions faciales n’est pas la même dans toutes les occasions et
toutes les cultures.

VRAI

18

Ekman (1992) démontre que la production des expressions faciales n’est pas la même dans toutes les occasions et toutes les cultures.

- Règles de manifestation des émotions faciales:
Dictent .....

Ex: émotions négatives

Ekman (1992) démontre que la production des expressions faciales n’est pas la même dans toutes les occasions et toutes les cultures.

- Règles de manifestation des émotions faciales:
Dictent quand et où certaines expressions peuvent être montrées.

Exemple des émotions négatives = les vivres à la maison et non au travail devant des étragers

19

Argyle (1987) étudie l’influence des normes de la culture.

- Juges italiens, anglais et japonais devaient interpréter les émotions exprimées par des acteurs de ces mêmes pays.

- Tous les juges ont correctement interprété les émotions des acteurs ______ et _______.

- Tous, y compris les juges japonais, ont eu de la difficulté à reconnaître les émotions de l’acteur _____.

Pourquoi en fut-il ainsi ?
Car

- Juges italiens, anglais et japonais devaient interpréter les émotions exprimées par des acteurs de ces mêmes pays.

- Tous les juges ont correctement interprété les émotions des acteurs italiens et anglais.

- Tous, y compris les juges japonais, ont eu de la difficulté à reconnaître les émotions de l’acteur japonais.

Pourquoi ?
- Car il est moins naturelle de montrer ces expressions faciales dans cette culture (japon). Difficile pour tout les juges.

20

Vrai ou faux

Les expressions faciales ont un effet sur l’interlocuteur, mais aussi sur l’humeur de la personne qui produit les
expressions faciales

VRAI

21

Tomkins, 1962 développe la Théorie de la rétroaction faciale.

En bref, de ....

Tomkins, 1962 développe la Théorie de la rétroaction faciale : Contracter nos muscles nous permet de
reconnaitre nos émotions plus facilement

Si on se force à sourrie = on est plus heureux

22

Étude de Zuckerman et collègues (1981) :

Tâche :
On demande aux participants d’exagérer ou de
supprimer l’expression faciale associée à leurs
émotions en lien avec une comédie, un documentaire
neutre, ou des scènes d’accidents

Résultats :

- Résultats :
Ceux qui ont exagéré l’expression faciale rapportent des réactions affectives plus positives ou négatives, selon le cas.

Donc, s'ils se forcent à sourrie et regarde comédie = oui rappote plus heureux mais ils ont mesurer hormones = pas seulement auto-rapporté mais biologiquement là.

23

Le regard est très important dans l’expression faciale et a 3 fonctions prinicpales :

1.
2.
3.

1. Communiquer l’information

2. Régler les interactions

3. Exercer le contrôle

24

Qu'est-ce qui est entendu par la fonction du regard de communication de l'information (1) ?

Exemple :

1. Communiquer l’information
- Plusieurs chercheurs s’entendent pour dire que le regard traduit l’intensité du message,

I.e., accompagne ce qui est transmis de façon verbale ou non verbale, que ce soit l’intimité ou l’hostilité

Ex. les couples qui sont plus en amour se
regardent davantage. OU Le fait de fixer quelqu’un provoque un sentiment d’inconfort

25

Qu'est-ce qui est entendu par la fonction du regard de régler les interactions (2) ?

-

Exemple :

2. Régler les interactions:

Si la personne qui écoute détourne le regard, cela signifie qu’elle veut interrompre l’émetteur

Ex. prendre la parole en regardant ailleurs pour signifier qu'on veut parler.

26

Qu'est-ce qui est entendu par la fonction du regard d'exercer le contrôle ?

-

Exemple :

3. Exercer le contrôle :

- Le regard fixe peut également servir à exprimer la volonté de contrôler le récepteur.

Exemple : On regarde plus intensivement un individu que l’on veut persuader

27

En bref, le regard :

- La signification précise d’un regard varie selon le contexte situationnel et interpersonnel

- Important de considérer les caractéristiques des individus (âge, personnalité), le type de relation entre les individus (intimité vs agression) et les autres aspects de l’interaction (contenu verbal) AVANT interprétation.

INFO


IMP

28

Comment le corps (son langage) peut-il influencer la communication ?

-
-

- Les postures

- Les mouvements

29

Rosenberg et Langer (1965) affriment que les postures
présentent une gamme de signaux partagés.

- Tâche :
Demandé aux étudiants universitaires d’évaluer une série de dessins représentant différentes postures du corps.

- Dimensions étudiées:
Inclinaison, position des bras, position de la tête, position des jambes

- Résultats:
L’accord des participants a largement dépassé la chance = ______________________

- Résultats:
L’accord des participants a largement dépassé la chance = compréhension universelle


Les postures nous permettent d'identifier comment on devrait approcher ces gens. Ce sont (postures) des indices sur cmt aborder

30

La posture permet aussi de communiquer certaines émotions :

- L’attrait interpersonnel:
Être incliné vers l’avant, avec la position des bras et des jambes en position “ouverte”

- L’ennui:
Jambes étirées et la tête baissée ou supportée par une main

- L’intérêt:
Inclinaison vers l’avant et jambes ramenées vers l’arrière

31

Carney, Cuddy, Yap, 2010 travail sur la posture du super-héro et ses effets :

Quels sont les effets d’assumer une telle posture pendant 2 minutes?
- Sentiments
- Comportements
- Hormones

Ils démontrent que :


Différences au niveau:
- du sentiment de puissance auto-rapporté
- des comportements de risque (jeux d’argent:
parier 2$; 86% vs 60%)
- des hormones: échantillons salivaires pour évaluer le niveau de cortisol (stress) et de testostérone (pouvoir)
- Pré- et post-test pour évaluer le changement

Carney, Cuddy, Yap, 2010

Démontrent

- L’influence du non-verbal sur nos cognitions

32

Carney, Cuddy, Yap, 2010 montrent également

Posture pouvoir :
-
-

Posture soumission :
-
-


T.IMP

Postures de pouvoir:
- Augmentation testostérone: 8%
- Diminution cortisol: 25%

Postures de soumission:
- Diminution testostérone: 10%
- Augmentation cortisol: 15%

33

Carney, Cuddy, Yap, 2010, la posture du super-héro semble augmenter notre sentiment de confiance, de pouvoir et de compétence.

Même dans des situations tels :
- Entrevue
- Présentation Orale
- Examen

INFO

IMP

34

On ne peut pas parler de posture sans parler de mouvement !

Il existe 4 types de mouvements:
-
-
-
-

Il existe 4 types de mouvements:
- Emblèmes
- Illustrateurs
- Régulateurs
- Adaptateurs

35

Il existe 4 types de mouvements. Qu'est-ce qu'on veut dire par ces noms ?

- Emblèmes

- Illustrateurs

Emblèmes:
Mouvements du corps qui ont la même signification pour tous les membres d’un groupe culturel donné.

Ex. mouvements de tête pour « oui/non »

Illustrateurs:
Gestes employés pour appuyer un discours verbal

Ex. trajet à suivre

36

Il existe 4 types de mouvements. Qu'est-ce qu'on veut dire par ces noms ?

- Régulateurs

- Adaptateurs

Régulateurs:
Utilisés pour régler la conversation, ils indiquent à l’interlocuteur quand parler et quand s’arrêter.

Exemples : Hochement de la tête signale le début d’une conversation. Lever le doigt, la main, quand on veut prendre la parole.

Adaptateurs:
Des gestes liés au corps du locuteur.

Exemples : Se gratter l’oreille, se frotter la joue, taper du pied. Peut refléter une certaine nervosité ; associés aux situations stressantes.

37

Le toucher est également un part importante de la communication non verbale. Qu'entend-t-on par toucher ?

Le contact physique entre les personnes

38

Hall, 1966 développe le terme de PROXÉMIE. Qu'est-ce que la proxémie ?

Proxémie (Hall, 1966): L’étude de la relation entre
la distance sociale et la distance spatiale.

- Chaque individu possède un espace vital qui entoure son corps.

- La dimension de cet espace varie selon le type de relation établie avec l’environnement, les autres.

Exe : on garde + distance avec supérieur qu'un pair

39

Vrai ou Faux

Selon Hall (1966) Chaque individu possède un espace vital qui entoure son corps est la dimension de cet espace varie selon le type de relation établie avec l’environnement, les autres.

VRAI

40

Quelqu'un qui garde une plus grande distance avec son supérieur qu'un pair est un exemple de _______ de _____ (1966)

Quelqu'un qui garde une plus grande distance avec son supérieur qu'un pair est un exemple de proxémie de Hall (1966)

41

Selon la théorie de la Proxémie de Hall (1966), en Nord-Amérique, nous avons 4 zones au delà de notre corps. Nommez les :

Corps --> _____ --> _____ --> ____ --> _____

Corps --> Intime (0-46cm) --> Personnelle (46cm-1.2m) --> Sociale (1.2m-3.65m) --> Publique (3.65m-7.6m)

42

Selon la théorie de la Proxémie de Hall (1966), en Nord-Amérique, nous avons 4 zones au delà de notre corps.

Corps --> Intime (0-46cm) --> Personnelle (46cm-1.2m) --> Sociale (1.2m-3.65m) --> Publique (3.65m-7.6m)

Avec qui interagissons-nous dans ces zones ?

Intime = partenairs, enfants
Personnelle = proche, amis ++
Sociale = on connait mais pas proche
Publique = avec étrangers

43

Vrai ou faux

En observant 2 personnes en interaction à distance il est possible de relevé des indices sur qui ils sont avec pour seul indices la distance qui les sépare.

VRAI

Théorie de la proxémie de Hall (1966).

Corps --> Intime (0-46cm) --> Personnelle (46cm-1.2m) --> Sociale (1.2m-3.65m) --> Publique (3.65m-7.6m)

Intime = partenairs, enfants
Personnelle = proche, amis ++
Sociale = on connait mais pas proche
Publique = avec étrangers

À chaque zone correspond un type d’interlocuteur ou relation

44

Hall (1966) identifie des différences culturelles :

- Cultures à contact prononcé: Nord-Américains,
Sud-Américains, Sud et l’Est de l’Europe

- Cultures à contact réduit: Asiatiques et les Nord-
Européens

INFO

45

Malgré l’utilité de la communication non verbale,
celle-ci est limitée.

I.e. :

I.e. : Précision et interprétation du langage non-verbal / de l’information transmise = limité !!

46

La langue peut être définie comme :

La langue peut être définie comme :

Ensemble de symboles verbaux qui représentent des idées, des événements, des objets, des personnes, etc.

47

Le langage sert d’instrument de communication, mais aussi comme .....

Le langage sert d’instrument de communication, mais aussi comme instrument de pensée

réflexions prenentnt svt forme d'une discours muet (on se parle à nous)

48

La capacité à détecter et à distinguer un phénomène dépend des expressions utilisées dans une langue.

P.ex. :

Classification des couleurs du spectre lumineux selon la langue (Gleason, 1961): variation sur nos perceptions de la réalité.

Toutefois, la pensée s’opère en fonction du langage
et des images !

INFO

49

La langue (et la culture) utilisée influence les ,...

IMP

La langue (et la culture) utilisée influence
les processus cognitifs

50

Vrai ou Faux

La langue permet d’activer les schémas
associés avec la culture...

VRAI

IMP

51

Qu'est-ce que la psycho social entend par culture ?

Culture =

Culture = ensemble de symboles, de mots
partagés par un groupe permettant de
définir et de valider de manière
consensuelle ce qu’est la réalité.

52

Ross, Xun, et Wilson (2002)

- Comment la langue influence-t-elle les processus cognitifs et plus spécifiquement, les perceptions de soi des canadiens d’origine chinoise?

Tâche :
Doivent répondre questionnaires en mandarin VS anglais. Q auto-évaluation de vision de nous mm comme ''chinois ou non"

Résultats ;
EN Amérique du Nord = personnes plus individualites.
- Quand gens se percevait + chinois ils rapportaient + valeur collectiviste.
- LANGAGE = influence ........

INFO

IMP

Résultats ;
EN Amérique du Nord = personnes plus individualites.
- Quand gens se percevait + chinois ils rapportaient + valeur collectiviste.
- LANGAGE = influence nos perceptions de nous mm car activent certains schémas.

53

La langue (et la culture) utilisée influence les processus cognitifs.

Ross et collègues (2002) montrent que les canadiens d’origine chinoise font ______ référence à la _______ chinoise et aux valeurs chinoises lorsqu'ils répondent aux questionnaires en _______ plutôt qu’en _______.

Q EXAMEN IMP +++

Ross et collègues (2002) montrent que les canadiens d’origine chinoise font davantage référence à la collectivité chinoise et aux valeurs chinoises lorsqu'ils répondent aux questionnaires en chinois plutôt qu’en anglais.

54

Non seulement la communication est un phénomène
interpersonnel, mais c’est également un phénomène
intergroupe.

I.e. : Les différences.....

I.e. : Les différences langagières associées sont aux différences culturelles.

55

(Vallerand, 2006) défini Relations intergroupes comme tout aspect de ....

Relations intergroupes :

Tout aspect de l’interaction humaine qui implique des individus se percevant, ou étant perçus par les autres, comme membre d’une catégorie sociale (Vallerand, 2006).

56

Qu'est-ce que Vallerand, 2006 entend par :

- Endogroupe = ________
- Exogroupe = _______

Concepts importants : Catégorisation
- Endogroupe: « Nous »
- Exogroupe: « Eux »

57

La façon dont nous nous exprimons (communication) peut servir à afficher notre ........

La façon dont nous nous exprimons
(communication) peut servir à afficher notre
appartenance à un groupe.

58

Vrai ou faux

La façon dont nous nous exprimons
(communication) peut servir à afficher notre
appartenance à un groupe.

VRAI

59

La langue peut être utilisée pour véhiculer des ___________ et des _________

La langue peut être utilisée pour véhiculer des préjugés et des stéréotypes…

60

Qu'est-ce que le biais linguistique pro-endogroupe ?

L’usage de la langue contribue au développement et au maintien des stéréotypes à propos de notre endogroupe et des exogroupes.

61

Nommez deux hypothèse pour explique le biais linguistique pro-endogroupe :

Hypothèses:
1. Les comportements _______ de l’endogroupe seront décrits en termes plus _______ que lorsque ces mêmes comportements sont exécutés par des membres de l’exogroupe.

2. Les comportements ______de l’exogroupe seront décrits en termes plus ______ que lorsqu’ils sont exécutés par des membres de l’endogroupe.


Maass, Salvi, Arcuri et Semin (1989) en font la démonstration

Hypothèses:
1. Les comportements positifs de l’endogroupe seront décrits en termes plus abstraits que lorsque ces mêmes comportements sont exécutés par des membres de l’exogroupe.

2. Les comportements négatifs de l’exogroupe seront décrits en termes plus abstraits que lorsqu’ils sont exécutés par des membres de l’endogroupe.

I.e. :
1. nous notre grp on fait des choses positives, on utilisent termes + généralistes et abstraits (on est TJRS chaleureux).
2. Pareil pr autre groupe sur trucs/traits négatifs. TJRS incompétent. TJRS des voleurs. Tous des bandits

62

La communication intergroupe a trois (3) stratégies principales :
1.
2.
3.

1. Convergence langagière:
Processus par lequel le locuteur modifie son comportement langagier pour le rendre plus semblable à celui de son interlocuteur.

2. Divergence langagière:
On modifie son langage pour qu’il se distingue au maximum de celui de son interlocuteur.

3. Maintien langagier:
Stratégie qui consiste, pour un locuteur, à conserver le code langagier qui lui est propre
pour toute la conversation.

63

Quel est la stratégies de communication intergroupe qui est défini comme suit :
Processus par lequel le locuteur modifie son comportement langagier pour le rendre plus semblable à celui de son interlocuteur.

1. Convergence langagière:
2. Divergence langagière:
3. Maintien langagier:

1. Convergence langagière:
Processus par lequel le locuteur modifie son comportement langagier pour le rendre plus semblable à celui de son interlocuteur.


Une des trois règles de communication intergroupe

64

Qu'est-ce que le Maintien langagie ?

Une des trois règles de communication intergroupe

3. Maintien langagier:
Stratégie qui consiste, pour un locuteur, à conserver le code langagier qui lui est propre
pour toute la conversation.

65

Qu'est-ce que la divergence langagière ?

Une des trois règles de communication intergroupe

2. Divergence langagière:
On modifie son langage pour qu’il se distingue au maximum de celui de son interlocuteur.

66

Concernant la communication intergroupe, Bourhis et al., 1979, développe la théorie de l’accommodation de la communication.

Cette théorie stipule :

- La volonté de se rapprocher d’un interlocuteur et de former des relations positives avec lui se traduit par un comportement langagier de ___________

- ____________ ou _________ interpersonnel favorise un comportement de ________ ou de maintien

- Toutefois, les stratégies individuelles peuvent aussi découler de notre _________ à montrer notre appartenance au groupe….

- La volonté de se rapprocher d’un interlocuteur et de former des relations positives avec lui se traduit par un comportement langagier de convergence

- L’hostilité ou l’antagonisme interpersonnel favorise un comportement de divergence ou de maintien

- Toutefois, les stratégies individuelles peuvent aussi découler de notre motivation à montrer notre appartenance au groupe….

67

Notre identité est dérivée de notre appartenance à un
groupe et cette appartenance entraîne l’usage de la ......

Notre identité est dérivée de notre appartenance à un
groupe et cette appartenance entraine l’usage de la
langue caractérisant ce groupe

68

- Besoin de montrer son adhésion à un groupe afin de maintenir ou acquérir une identité sociale distincte et + :

- Entraîne la convergence langagière vers la langue du groupe valorisé

ou….

- La divergence langagière pour distinguer son identité
de celle des membres d’un autre groupe

INFO IMP sur

La communication intergroupe

69

Bourhis, Montaruli, & Amiot (2007)

Effectuent une étude longitudinale auprès de piétons à Montréal (1977, 1979, 1991, 1997).

- Objectif:
Étudier les changements qui ont lieu dans les comportements d’accommodation
VS
de maintien langagier suite à l’implantation de lois linguistiques visant à augmenter la vitalité du français (e.g., loi 101).

- Tâche :
Assistante de recherche qui demande pour des directives soit en anglais ou en français au
Centre-ville VS Université

- Résultats :

Au Québec, augmentation des comportements d’accommodation.

I.e. : les gens changent de langue pour expliquer directions

70

Quels sont les facteurs qui influencent l’acquisition
d’une 2ième langue?

1.
2.

1. La MOTIVATION
2. La confiance langagière


Donc motivation + confiance = appren 2e langue

71

La motivation semble jouer un rôle prépondérant dans l'acquisition d'une 2e langue.

- Motivation intégrative =

- Plus nos attitudes envers le groupe sont positives,
plus nous serons ....

- Motivation intégrative:
Liée à l’attitude des individus à l’égard du groupe de la langue seconde

- Plus nos attitudes envers le groupe sont positives,
plus nous serons motivés à apprendre cette deuxième
langue.

72

La confiance langagière semble aussi jouer un rôle prépondérant dans l'acquisition d'une 2e langue.

Qu'est-ce que la confiance langagière ?


- Une faible confiance en soi implique un degré ______ élevé par rapport à la situation de
communication.

La confiance langagière:
confiance du locuteur envers sa capacité à communiquer de manière efficace dans une langue seconde dans un contexte particulier.

- Une faible confiance en soi implique un degré
d’anxiété élevé par rapport à la situation de
communication.

73

Clément (1986), étudie l'acquisition d’une langue seconde (L2).

Il remarque

- Des contacts fréquents et agréables avec les membres de l’autre groupe augmentent la confiance langagière de la personne.

- La confiance langagière influence ensuite l’identité
linguistique.

Contacts intergroupe --> Confiance langagière (dans 2e langue) --> Identité lunguistique (dans 2e langue)

En bref......

+ on passe de temps dans autre grp + motivation à apprendre

74

Lambert (1974) travail sur le langage et l’identité.

Il développe les notions de :

- Bilinguisme additif :

- Bilinguisme soustractif :

- Bilinguisme additif :
L’apprentissage d’une langue seconde peut entraîner l’acquisition de compétences mentales et culturelles supplémentaires (le bilinguisme additif).

- Bilinguisme soustractif :
Dans le cas de groupes minoritaires : le sentiment de perte de la langue et de la culture première (le bilinguisme soustractif).

75

Certains croient que:

- Le lien entre langage et identité ethnique est
_________

tandis que d'autres

- D’autres pensent que l’identité ethnique peut persister de nombreuses années en l’absence d’un langage qui la caractérise.

Certains croient que:

- Le lien entre langage et identité ethnique est
fondamental, tandis que

tadis que d'autres

d’autres pensent que l’identité ethnique peut
persister de nombreuses années en l’absence
d’un langage qui la caractérise

76

Qu’est-ce qui vient avant? L’identité envers la nouvelle
culture ou le comportement langagier?

Développement de la langue ensuite, de l'identité.

77

Qui montre que le comportement langagier précède la formation de l’identité ethnique ?

D’autres croient que le comportement langagier précède la formation de l’identité ethnique-

Étude de

Noels et Clément, 1986

78

Noels et Clément, 1986

Participants:
- Étudiants bilingues de l’Université d’Ottawa

Quatre groupes:
- Francophones majoritaires
- Francophones minoritaires
- Anglophones majoritaires
- Anglophones minoritaires

Mesures:
- Identité en tant que francophone ou anglophone
- Confiance langagière en français et en anglais
- Contact avec les francophones et les anglophones

Résultats :
- Pour le groupe majoritaire, une confiance langagière
accrue en sa capacité à s’exprimer dans la langue d’un
groupe minoritaire conduit à une plus grande
identification à ce groupe, sans perte de l’identification
au groupe d’origine (idée de bilinguisme additif).

- Pour le groupe minoritaire apprenant et utilisant la
langue du groupe dominant, l’identification au groupe
dominant est associée avec une perte de l’identité
originale (bilinguisme soustractif).

Peu importe la direction du lien, la _____ et _____ sont intimement liées et sont en interactions continues!


- Conclusion :

T.IMP

- Résultats :

Peu importe la direction du lien, la langue et l’identité sont intimement liées et sont en interactions continues!

- Conclusion ;
le comportement langagier précède la formation de l’identité ethnique

I.e. : Dépend dans quel grp on pense être et si on pense perdre qq chose ou gagner qq chose.
On ne connait pas la direction du lien mais on sait que lien existe