Etudes de cas Flashcards Preview

L3 MR Fonctionnement psychique et étude de cas > Etudes de cas > Flashcards

Flashcards in Etudes de cas Deck (39):
1

Exemples de conversions somatiques

- troubles de la motricité
- troubles de la sensibilité
- troubles sensoriels
- troubles neuro-végétatifs

2

Quels peuvent être les troubles de la motricité pouvant survenir lors de conversions somatiques ?

- crise épileptoïde
- paralysies
- aphonie

3

Parmi les troubles de la motricité pouvant survenir lors de conversions somatiques, il y a les paralysies, exemples

astasie-abasie : impossibilité de se tenir debout et de marcher

4

Quels peuvent être les troubles de la sensibilité pouvant survenir lors de conversions somatiques ?

- anesthésies
- hyperesthésies
- algies

5

Qu'est-ce que l'hyperesthésie ?

hypersensibilité de certaines zones, ex les ovaires

6

Quels peuvent être les troubles sensoriels pouvant survenir lors de conversions somatiques ?

- cécité
- diplopie
- surdité
- anosmie

7

Comment se nomme le fait de voir double (ex de trouble sensoriel dans une conversion somatique)

la diplopie

8

Comment se nomme l'incapacité à sentir les odeurs (ex de trouble sensoriel dans une conversion somatique)

l'anosmie

9

Quels peuvent être les troubles neuro-végétatifs pouvant survenir lors de conversions somatiques ?

- nausées
- rétention d'urine
- constipation
- toux incoercible
- vaginisme

10

Quels sont les contextes possibles de survenue de symptômes conversifs ?

- la névrose hystérique
- un autre trouble névrotique : syndrome anxio-phobique
- une dépression
- un syndrome psycho-traumatique
- un trouble de la personnalité limite ou psychopathique
- la pression des évènements peut également entraîner des conversions somatiques transitoires cédant assez rapidement

11

L'agoraphobie fait partie des symptômes

anxio-phobiques

12

L'agoraphobie survient généralement dans quelle population ?

les femmes de 16 à 35 ans

13

Grandes catégories de signes du syndrome traumatique persistant

- revécu répétitif de l'évènement traumatique
- évitement des stimuli associés à l'évènement traumatique
- symptômes anxieux avec activation neuro-végétative
- émoussement général

14

Dans le syndrome traumatique persistant, quelles formes peut prendre le revécu répétitif de l'évènement traumatique ?

- images intrusives
- rêves
- flash-backs
- percepts hallucinatoires accompagnés d'une reviviscence des sentiments de détresse ou d'horreur
- pensée polarisée sur l'évènement même en cas d'amnésie partielle

15

Dans le syndrome traumatique persistant, le sujet évite les stimuli (et non les situations) associés à l'évènement traumatique, que se passe-t-il en cas de confrontation à ces stimuli ?

il y a réactivation de l'angoisse et des symptômes de répétition

16

Dans le syndrome traumatique persistant, quelles formes peuvent prendre les symptômes anxieux avec activation neuro-végétative ?

- hypervigilance
- insomnie
- somatisations

17

Dans le syndrome traumatique persistant, quelles formes peut prendre l'émoussement général ?

- asthénie
- restriction des activités et des affects
- troubles de la concentration
- détachement vis-à-vis d'autrui ou dépendance régressive
- sentiment d'absence d'avenir
- culpabilité (syndrome du survivant)

18

Définition de la notion de trouble de la personnalité

un regroupement de modes de comportement, de pensée, d'affectivité et de relation induisant des difficultés au long cours, avec une souffrance subjective et / ou une altération de l'adaptation sociale

19

Les conversions somatiques font partie de quels syndromes et quels troubles ?

Les conversions somatiques font partie des syndromes hystériques, lesquels appartiennent à la classe des troubles névrotiques

20

Sur quel mécanisme de formation des symptômes se forme une conversion somatique ?

un élément conflictuel écarté de la conscience par refoulement ou clivage mais resté actif ou ravivé par un évènement peut revenir se manifester sous forme de conversions somatiques
-> la tension suscitée par l'élément conflictuel se résout par projection dans une partie du corps

21

Diagnostics différentiels des conversions somatiques

- pathologies organiques réelles
- pathologies psychosomatiques : lésions non intentionnelles liées à un conflit psychique
- troubles factices ou pathomimies : production intentionnelle d'une lésion en lien avec un conflit psychique
- hypocondrie

22

Quelle phrase d'introduction faut-il toujours indiquer pour le relevé sémiologique ?

référence à une classification nosographique, ici la nosographie classique telle qu'elle est présentée dans le cours d'Arnaud Plagnol

23

Peur de rougir

Ereutophobie

24

Pour les symptômes névrotiques penser à mentionner lorsque c'est bien le cas

la nosognosie

25

Peur de parler en public

glossophobie

26

Peur de manger en public

dépnophobie

27

Lors du relevé sémiologique d'une phobie, il faut indiquer :
- la peur de l'objet ou la situation
- le fait que le patient est conscient de ses symptômes et s'en plaint
- mais aussi :

le fait que cette peur entraine des conduites d'évitement, et les décrire
-> c'est cela qui permet de justifier ensuite le diagnostic

28

Peur de l'orage

brontophobie

29

Lorsque le sujet souffre de phobies, pour l'analyse psychopathologique, il faut toujours

- explorer la symbolique des objets de peur
- les bénéfices primaires : généralement la réduction de l'angoisse de castration liée à un conflit désirs / interdits
- et secondaires
- la signification des objets ou conduites contraphobiques s'il y en a

30

Quelle phrase d'introduction faut-il toujours indiquer pour l'approche des processus psychiques ?

la référence à l'approche structurelle de Bergeret

31

Dans la relation d'objet anaclitique de l'organisation limite on doit nécessairement retrouver un "usage" de l'autre comme

prothèse narcissique
utilisé sans culpabilité

32

Sémiologie de l'hypochondrie

-- Préoccupation exagérée, ou sans fondement
- apportée à la santé de soi-même
- avec introspection permanente
- et analyse des moindres signes fonctionnels
- la nosophobie est constante
- et entraine une conduite de revendication d'une surveillance continue ou de soins médicaux

33

La méticulosité peut relever de quel mécanisme de défense ?

la formation réactionnelle

34

Aboulie

la diminution ou la privation de la volonté, c'est-à-dire par
-> l'incapacité d'orienter et de coordonner la pensée dans un projet d'action ou une conduite efficiente
ex : « … j’ai envie d’être comme avant, de me remettre à travailler mais 5mn après je me
dis que tout ça c’est fini… »

35

Dans un cas de dépression, dans le relevé sémiologique de la douleur morale, il y a une tristesse qu'il faut penser à caractériser si c'est bien le cas de

peu sensible au réconfort

36

"Si je ne l'obtiens pas, à quoi bon" dans le contexte d'une dépression, pourrait être le signe de ?

anhédonie

37

visage sans expression =

amimie

38

crises clastiques =

a tout cassé

39

père dévalorisé + mère idéalisée =

clivage d'objets