Exam 1 Flashcards Preview

Eval > Exam 1 > Flashcards

Flashcards in Exam 1 Deck (76)
Loading flashcards...
1

V ou F
Les personnes qui commettent des agressions sexuelles envers des enfants sont des pédophiles

• FAUX. Dans les faits, une minorité des auteurs d’agression sexuelle envers des mineurs rencontrent les critères d’un diagnostic de pédophile

2

V ou F
Des prédispositions biologiques rendent les hommes plus à risque d’agresser sexuellement puisqu’ils ont un plus grand besoin d’assouvir leurs pulsions sexuelles

• FAUX. Agression sexuelle est un phénomène factoriel --> Pleins d’éléments qui entraine un passage à l’acte

3

V ou F
Plus un incident est signalé tardivement à la police, moins il est probable que l'affaire soit portée devant les tribunaux ou qu'elle donne lieu à une déclaration de culpabilité

• VRAI

4

La majorité des auteurs d’infractions sexuelles sont des hommes

• VRAI. 9 auteurs présumés sur 10 sont des hommes

5

V ou F
Les garçons qui ont été victimes d’agression sexuelle (AS) dans l’enfance commettront des agressions sexuelles à l’âge adulte

• FAUX. Majorité des victimes d’AS dans l’enfance ne deviendront pas des agresseurs sexuels

6

V ou F
La plupart des agresseurs sexuels sont des prédateurs, mentalement perturbés et peu réhabilitables

• FAUX. Grande majorité fonctionnent normalement en société. Suite à un traitement, une minorité de ces personnes récidiveront.

7

V ou F
La majorité des agressions sexuelles sont perpétrées par une personne que la victime connaît donc impacts

• VRAI. Grande majorité (87%). Intrafamilial : Diminue les chances d’aller devant le tribunal

8

Qu’est-ce que l’agression sexuelle?
Définition

Geste à caractère sexuel
Avec ou sans contact physique
Sans le consentement
Manipulation affective ou chantage
Geste porte atteinte à l'intégrité physique, psychologique et à la sécurité
Assujettir une personne à ses propres désirs par l'abus de pouvoir, l'utilisation de la force ou la contrainte ou la menace implicite ou explicite.

9

Quels sont les 3 éléments doivent être présent pour qu’il y ait agression sexuelle au sens de la loi?

1. Utilisation de la force/contrainte
2. Contexte sexuel
3. Absence de consentement

10

Quels sont les degrés de gravité d'agression sexuelle selon le Code Criminel Canadien?

1. Agression sexuelle simple
o Agression sexuelle qui ne cause pas, ou presque, de blessures corporelles à la victime.
2. Agression sexuelle armée, menaces à une tierce personne ou infliction de lésions corporelles
o Agression sexuelle à laquelle se rattachent une ou des circonstances aggravantes soit:
- Porter, utiliser ou menacer d'utiliser une arme ou une imitation d'arme
- Menacer d'infliger des lésions corporelles à une autre personne que le plaignant ou la plaignante
- Causer des lésions corporelles au plaignant ou à la plaignante
- Participer à l'infraction avec une autre personne
3. Agression sexuelle grave
o Agression sexuelle qui blesse, mutile ou défigure la victime ou met sa vie en danger.»

11

Contact sexuel

Le fait pour une personne de toucher, directement ou indirectement (à des fins sexuelles), avec une partie de son corps ou avec un objet, une partie du corps d'un enfants de moins de 16 ans.

12

Incitation à des contacts sexuels

Le fait pour une personne d'inviter, d'engager ou d'inciter un enfant de moins de 16 ans à toucher, directement ou indirectement (à des fins sexuelles), le corps de toute personne avec une partie de son corps ou avec un objet.

13

Exploitation sexuelle

Le fait pour une personne de commettre les infractions de contacts sexuels et d'incitation à des contacts sexuels lorsqu'elle est en situation d'autorité ou de confiance vis-à-vis d'un adolescent de 14 à 18 ans ou lorsque l'adolescent est en situation de dépendance par rapport à elle.

14

Exploitation sexuelle de personnes en situation d'autorité

Toute personne qui est en situation d'autorité ou de confiance vis-à-vis d'une personne ayant une déficience mentale ou physique ou à l'égard de laquelle celle-ci est en situation de dépendance et qui, à des fins d'ordre sexuel, engage ou incite la personne handicapée à la toucher, à se toucher ou à toucher un tiers, sans son consentement, directement ou indirectement, avec une partie du corps ou avec un objet.

15

Inceste

Avoir des rapports sexuels avec une personne qu'elle sait avoir des liens de sang avec elle.

16

Bestialité : commettre ou forcer ou inciter une personne

Quiconque commet un acte de bestialité ou force une autre personne à en commettre un

17

Publication, etc. non consensuelle d'une image intime

Quiconque sciemment publie, distribue, transmet, vend ou rend accessible une image intime d'une personne, ou en fait la publicité, sachant que cette personne n'y a pas consenti ou sans se soucier de savoir si elle y a consenti ou non

18

Voyeurisme

Quiconque, subrepticement, observe, notamment par des moyens mécaniques ou électroniques, une personne — ou produit un enregistrement visuel d’une personne — se trouvant dans des circonstances pour lesquelles il existe une attente raisonnable de protection en matière de vie privée, dans l’un des cas suivants :

a) la personne est dans un lieu où il est raisonnable de s’attendre à ce qu’une personne soit nue, expose ses seins, ses organes génitaux ou sa région anale ou se livre à une activité sexuelle explicite;

b) la personne est nue, expose ses seins, ses organes génitaux ou sa région anale ou se livre à une activité sexuelle explicite, et l’observation ou l’enregistrement est fait dans le dessein d’ainsi observer ou enregistrer une personne;

c) l’observation ou l’enregistrement est fait dans un but sexuel.

19

Corruption d'enfants

Mettre en danger les moeurs d'un enfants ou de rendre sa demeure impropre à la présence d'un enfant par une attitude immorale

20

Rendre accessible à un enfant du matériel sexuellement explicite

Quiconque transmet, rend accessible, distribue ou vend du matériel sexuellement explicite :

a) à une personne âgée de moins de dix-huit ans ou qu’il croit telle, en vue de faciliter la perpétration à son égard d’une infraction visée au paragraphe 153(1), aux articles 155, 163.1, 170, 171 ou 279.011 ou aux paragraphes 279.02(2), 279.03(2), 286.1(2), 286.2(2) ou 286.3(2);

b) à une personne âgée de moins de seize ans ou qu’il croit telle, en vue de faciliter la perpétration à son égard d’une infraction visée aux articles 151 ou 152, aux paragraphes 160(3) ou 173(2) ou aux articles 271, 272, 273 ou 280;

c) à une personne âgée de moins de quatorze ans ou qu’il croit telle, en vue de faciliter la perpétration à son égard d’une infraction visée à l’article 281.

21

Leurre

Le fait, pour une personne, de communiquer au moyen d'un ordinateur avec un jeune de 18 ans en vue de faciliter la perpétration d'une infraction de nature sexuelle à l'égard de cet enfant ou l'enlèvement de cet enfant

22

Pornographie juvénile

Quiconque produit, distribue ou a en sa possession ou accède à de la pornographie juvénile
Au présent article, pornographie juvénile s’entend, selon le cas :

a) de toute représentation photographique, filmée, vidéo ou autre, réalisée ou non par des moyens mécaniques ou électroniques :

(i) soit où figure une personne âgée de moins de dix-huit ans ou présentée comme telle et se livrant ou présentée comme se livrant à une activité sexuelle explicite,

(ii) soit dont la caractéristique dominante est la représentation, dans un but sexuel, d’organes sexuels ou de la région anale d’une personne âgée de moins de dix-huit ans;

b) de tout écrit, de toute représentation ou de tout enregistrement sonore qui préconise ou conseille une activité sexuelle avec une personne âgée de moins de dix-huit ans qui constituerait une infraction à la présente loi;

c) de tout écrit dont la caractéristique dominante est la description, dans un but sexuel, d’une activité sexuelle avec une personne âgée de moins de dix-huit ans qui constituerait une infraction à la présente loi;

d) de tout enregistrement sonore dont la caractéristique dominante est la description, la présentation ou la simulation, dans un but sexuel, d’une activité sexuelle avec une personne âgée de moins de dix-huit ans qui constituerait une infraction à la présente loi.

23

Actions indécentes

Commet une infraction quiconque volontairement commet une action indécente soit dans un endroit public en présence ou de plusieurs personnes, soit dans un endroit quelconque avec l'intention d'ainsi insulter ou offenser quelqu'un

24

Exhibitionnisme

Commet une infraction toute personne qui, en quelque lieu que ce soit, à des fins d'ordre sexuel, exhibe ses organes génitaux devant une personne âgée de moins de 15 ans.

25

V ou F
La paraphilie est une condition nécessaire et suffisante pour diagnostiquer un trouble paraphilique

Faux
Pour diagnostiquer il faut ...
 Causer détresse ou altération du fonctionnement de l’individu
 Satisfaction doit entraîner préjudice personnel ou risque de préjudices pour d’autres personnes

26

Quel est la différence entre un agresseur et un pédophile?

o Une personne peut perpétrer un acte d’agression sexuelle sans pour autant présenter des intérêts sexuels déviants pendant min. 6 mois (voir DSM-5).
o Une personne peut présenter des intérêts sexuels déviants (p. ex. une paraphilie) sans jamais agir un acte d’agression sexuelle.

27

Pédophilie selon le DSM

A. Présence de fantaisies imaginatives sexuellement excitantes, d'impulsions sexuelles, ou de comportements, survenant de façon répétée et intense, pendant une période d'au moins 6 mois , impliquant une activité sexuelle avec un enfant ou des enfants prépubères (généralement âgés de 13 ans ou plus jeunes).
B. La personne a cédé à ces impulsions sexuelles, ou les fantaisies imaginatives sexuelles sont à l'origine d'un désarroi prononcé ou de difficultés interpersonnelles.
C. Le sujet est âgé de 16 ans au moins et a au moins 5 ans de plus que l'enfant mentionné en A.
 N. B. : Ne pas inclure un sujet en fin d'adolescence qui entretient des relations sexuelles avec un enfant de 12- 13 ans
o Spécifier si :
 Type exclusif
 Type non exclusif
o Spécifier si :
 Attiré sexuellement par les garçons
 Attiré sexuellement par les filles
 Attiré sexuellement par les filles et par les garçons

28

Agresseur sexuel VS Délinquant sexuel VS Délinquance sexuelle

 Agresseur sexuel (À ÉVITER)
o Toute personne qui commet une agression sexuelle
 Délinquant sexuel (À ÉVITER)
o Individu ayant été reconnu coupable d'avoir commis une infraction criminelle de nature sexuelle. *** Il est recommandé d’éviter d’utiliser ces termes.
o Étiqueter le geste plutôt que l’individu
 Délinquance sexuelle (PLUTÔT)
o Phénomène multidimensionnel
o Comprend « [ ... ] un ensemble de conduites et de comportements [ ... ] qui varient énormément quant à la nature des gestes posés, le contexte impliquant le passage à l'acte, la gravité des actes, ainsi que les motivations sous-jacentes »

29

Comportement sexuels problématiques VS Comportements sexuels transgressifs

Comportements sexuels problématiques
o Terme + utilisé pour parler des enfants
o « Ensemble de comportements se distinguant de l’exploration sexuelle normale à un stade de développement donné, ou se situant à l’extérieur des limites socialement acceptables »
o « Des comportements impliquant des parties sexuelles du corps, initiés par des enfants de 12 ans et moins et qui sont inappropriés d’un point de vue développemental ou qui sont potentiellement néfastes pour l’enfant lui-même ou les autres »
o Aspect important  Manifestations qui ne sont pas attendues à l’âge ou au stade de développement de l’enfant

Comportements sexuels transgressifs/Transgressions sexuelles
o Terme + utilisé pour les adolescents et adultes
o Transgression : Action de transgresser une loi, un ordre, un interdit.

30

Définition du consentement

o “ Le consentement sexuel est l'accord qu'une personne donne à son partenaire au moment de participer à une activité sexuelle.
o Ce consentement doit d'abord être donné de façon volontaire, c'est-à-dire qu'il doit s'agir d'un choix libre et éclairé. Si le choix n'est pas libre et éclairé, le consentement n'est pas valide. Si une personne refuse de participer à une activité sexuelle avec une autre personne et qu'elle est forcée de le faire, il n'y a alors aucun consentement de sa part.
o Ensuite, le consentement doit être clair et doit être donné personnellement par la personne qui participe à l'activité sexuelle. Le consentement qui découle des paroles ou du comportement d’une autre personne n'est donc pas valide