Examen 1 Flashcards Preview

Marginalité > Examen 1 > Flashcards

Flashcards in Examen 1 Deck (80)
Loading flashcards...
1

Quelle est la définition de déviance ?

•Comportements ou phénomènes qui dévient des normes sociales en vigueur. Transgression des règles d’un groupe ou d’une société (ex : nudisme, itinérance, travestisme, suicide, pédophilie, consommation de drogues)

•Comportements qui suscitent une réaction sociale de la part de personnes qui se conforment à la culture dominante. Valeurs et intérêts du groupe dominant (tout ça évolue avec la couleur que prend forme la société)

2

Qu'est-ce que de la stigmatisation ?

Processus au terme duquel un individu est marqué, défini, étiqueté comme déviant ou marginal (forme d’exclusion du groupe dominant)
Ex : Diagnostic en santé mentale (étiquette dans le front), TPL

3

Qu'est-ce que la délinquance ?

•Forme de déviance
•Action de commettre un délit action qui contrevient aux lois en vigueur (Que ce soit connu ou non par les autorités- Peines imposables)
Terme pour adulte ou adolescent

4

Qu'est-ce qu'un délinquant ?

• Personne qui adopte des comportements délinquants de façon répétée (style de vie, sa manière d’être)

5

Qu'est-ce qu'un crime ?

Forme de délinquance et donc de déviance
Commettre une infraction au Code criminel (une loi fédérale spécifique pour des délits généralement plus sérieux)

6

Qu'est-ce que la criminologie ?

Étude du crime, du criminel et de la réaction de la société face au crime et au criminel
De façon générale, 95% du monde, c’est du bon monde et seulement 5% de déviant dans la société (pas nécessaire criminelle, mais hors normes), 2 à 3 % de délinquant-criminel qui font 40 à 60% des crimes au code fédéral

7

Quels sont les 2 critères selon Cusson pour parler de crime ?

1-Dommage évident à autrui
2-Infraction punissable (code pénal)

8

Pourquoi les lois changent-elles ?

Décisions politiques influencées par l’opinion publique (Difficile d’interdire ce que la population considère comme acceptable en termes de morale et de justice)

9

Qu'est-ce que l'effet boomerang ?

Exemple de la prohibition de l’alcool aux États-Unis dans les années 1920
Effet des décisions politiques au mépris de l’opinion public (dicter ce que l’on vit aujourd’hui)

10

Quels sont les actes et moyens que tout peuple met hors la loi ? (2)

•Violence
•Ruse (tromper l’autre sans son consentement)

11

En quoi consiste la gravité du crime ?

•Propriété essentielle de l’infraction
•Plus une infraction paraît grave, plus elle est considérée comme étant criminelle
•Grave si : menace la sécurité & Atteinte à l’équilibre des rapports sociaux (abus de pouvoir) - Si c’est grave, on va la criminaliser

12

Quels sont les 6 critères implicites pour l'ordre de la gravité (plus grave au moins grave)?

1. Ampleur des atteintes à l’intégrité physique
2. Dangers pour autrui
3. Violence des moyens
4. Importance des pertes monétaires
5. Vulnérabilité relative de la victime
6. Intention coupable

13

Finalités de la peine : Pourquoi punit-on ?

•Rétribution (punir celui qui a tué mérite une peine à la mesure de ce qu’il a commis, donner ce qu’il mérite pour calmer l’esprit populaire (vient aussi de la religion)
•Protéger la société (réduction du comportement prohibé, c’est l’utilité de la peine, un arrêt d’agir)
•Prévention générale (impact que la peine fait sur la population générale, semer la terreur pour prévenir/décourager le crime, montrer ce qui est bien ou mal)
•Prévention spéciale
-Intimidation (Semer la terreur chez le délinquant)
-Neutralisation (Empêcher le délinquant de recommencer)
-Réhabilitation

14

Quelles sont les conditions d’une peine efficace (dissuasive) ? (3)

-Sévérité (pas trop sévère pour que les délinquants ne veulent pas se venger, juste proportionnel au crime commis)
-Certitude (l’idée que si je refais le crime, je suis certain que je vais être repris)
-Célérité (conséquences négatives doivent se tenir dans une peine proche de l’acte, plus c’est efficace)

15

Qu'est-ce qu'une criminalité lucrative Consensuelle au trafic de drogues ?

un consommateur qui donne de l’argent au fournisseur, consensuelle, car pas de victime

16

Qu'est-ce qu'une criminalité lucrative Acquisitive ?

Contre les biens ou la propriété: vols et fraude, crimes économiques (ex : tromper l’impôt)

17

Qu'est-ce qu'une comparution ?

Accusé qui comparaît devant le tribunal

18

Qu'est-ce que la récidive ?

Avoir été trouvé coupable de plus d’un délit de la même nature.

19

V ou F Nos lois civiles sont françaises et notre code criminel est britannique.

V

20

V ou F: À la renaissance : Dès le XIVième siècle : « Le roi est source de toute justice et fontaine de justice »

V

21

Qu'est-ce qu'un crime de la Lèse-Majesté ?

l’attentat contre le roi ou l’autorité du roi tout ce qu’il contraignait (vouloir le tuer, le blesser) ou son autorité

22

Qu'est-ce que les crimes contre les mœurs ?

le viol, le vagabondage

23

Qu'est-ce que les crimes contre la personne ?

(le meurtre, le suicide (le corps qui est le vôtre ne vous appartient, mais à Dieu, donc c’est considéré comme un crime, l’avortement)

24

Qu'est-ce que les crimes contre les biens ?

vol, l’incendie volontaire, les désertions domestiques, vols des grands chemins (lorsque le domestique s’enfuie, car il appartient à la famille qu’il est soumis)

25

Durant la renaissance, pourquoi le code de loi est très difficile à faire respecter par la France ? (2)

-Éloignement géographique
-Contexte de vie différent

26

V ou F : En 1608 durant la renaissance, les codes de vie et de lois sont fortement inspirés du régime en cours en France. Toutefois, la distance et la rigueur de climat forceront les habitants à adapter les codes de lois à leur réalité.

V

27

-Les 2 formes les plus répandues de la criminalité en Nouvelle-France ? (2)

a) La violence « ordinaire » (conflits interpersonnels, les chicanes)
b) Les crimes contre les biens (le brigandage (plus ou moins organisé, bien armé), les vols, les voleurs de grand chemin, le meurtre, l’enlèvement)

28

V ou F: Au XVI ième siècle : La majorité des délits sont urbains, alors que 80% de la population vit en milieu rural

V

29

V ou F. En Nouvelle-France, les militaires délinquants commettaient 20% des crimes ?

V

30

Qu'est-ce qui différencie la criminalité des femmes VS hommes ? (4)

-Les crimes contre les biens sont davantage les femmes
-Les femmes dominent concernant les crimes contre les mœurs.
-Les crimes de Lèse-Majesté, les 2 sexes sont égaux
-Ce sont les hommes qui sont le plus souvent traduit en justice quand ce sont des crimes contre la personne.