Examen 3 Flashcards Preview

Psychopathologie > Examen 3 > Flashcards

Flashcards in Examen 3 Deck (69):
1

Quels sont les facteurs de risque prédisposant? (suicide)

- Facteurs familiaux (histoire familiale de suicide, de violence et d’abus, perte en bas âge, etc.)

-Facteurs sociaux (isolement, manque de lien significatif, banalisation du suicide, manque de ressource, etc.)

-Facteurs individuels (troubles dépressions, deuils non-résolus, etc.)

2

Quels sont les facteurs de risque prédisposant? (suicide)

-Abus de substances

-Manque d’habiletés d’adaptation

-Instabilité familiale

-Manque de ressource

-Idéalisations suicidaires et tentatives antérieures

3

Quels sont les facteurs de risque précipitant? (suicide)

Échec
-Traumatisme

-Problème de type disciplinaire

-Humiliation / événement vécu avec de la honte

-Rejet

-Perte significative / événement de vie difficile et récent

-Annonce d’un dx important

4

Quels sont les facteurs de protection? (suicide)

-Présence de modèles sains

-Présence de liens significatifs (professionnels et réseau)

-Bonnes habiletés sociales

-Bonnes habiletés de résolution de problèmes

-Stratégies d’adaptation adéquates et constructives

5

Quels sont les indices précurseurs du suicide?

-Symptômes de la dépression

-Symptômes d’anxiété

-Dons d’objets significatifs ou mettre de l’ordre dans ses choses

-Augmentation de la consommation

-Désespoir

-Isolement

-Rémission spontanée (tout d’un coup, tout va bien)

-Messages directs ou indirects émis verbalement, par texto ou Internet

-Changement de comportements

6

Qui sont les clients les plus vulnérables?

-Personnes souffrant d’un trouble de santé mentale (troubles de l’humeur, troubles de la personnalité, schizophrénie, etc.)

-Personnes souffrant d’un trouble de dépendance (alcool, drogue, jeu)

-Personnes ayant fait un tentative de suicide antérieure

-Hommes en situation de vulnérabilité (notamment s’ils adhèrent au rôle traditionnel masculin)

7

Quels sont les moments critiques qui poussent vers le suicide?

Rupture amoureuse
Deuil
-Intimidation

-Annonce d’un dx

-Enjeux de médication (ex: premier mois d’antidépresseurs)

-Bris de relation

-Problèmes financiers

-Aggravation d’une problématique de santé mentale

-Rechute

-Automutilation

-Perte de capacités physique ou cognitives

-Troubles alimentaires

-Anticipation d’une perte importante

-Période de coming-out (très anxiogène) / transgenres

-Intimidation / séparation des parents chez les jeunes

8

Comment doit-on intervenir avec une personne à risque de suicide?

-Choisir un moment ou un lieu favorisant la confidence

-Créer un climat et un lien de confiance

-Parler directement, mais avec douceur, du suicide. C’est parfois difficile, mais il est important de « nommer la réalité » Est-ce que tu penses au suicide, est-ce que ça fait mal au point que tu penses à t’enlever la vie?

-Être proactif. Particulièrement auprès des clientèles à risque

-Accueillir les émotions de la personne, sans la contredire

-Questionner sur un moment critique qui pourrait accélérer le passage à l’acte

-S’assurer que la personne suicidaire ait en sa possession des coordonnées des ressources disponibles 24/7

-Transmettre l’espoir et croire en son potentiel

9

Que doit-on éviter avec une personne à risque de se suicider?

-Moraliser, juger

-Garder le secret

-Ne pas prendre la personne au sérieux

-Tenter immédiatement de trouver des solutions

-Minimiser la gravité de ses problèmes et de ses émotions

-Rester seul et croire que l’on peut tout faire seul

10

Quelles sont les 4 composantes pour déterminer s'il y a un problème de dépendance?

-Utilisation excessive (jouer plusieurs heures par jours, jouer la nuit)

-État de manque (symptômes tel l’anxiété, la tristesse, l’irritabilité ou la colère lorsqu’il y a cessation ou réduction dans la fréquence, la durée pour la quantité)

-Tolérance (besoin d’augmenter le nombre d’heures de jeux pour obtenir les mêmes effets)

-Conséquences négatives (problèmes relationnels, retraits des activités familiales et sociale, fatigue, perte de relations significatives, perte d’emploi, échecs scolaire)

11

Quels sont les principaux facteurs associés à la surconsommation de jeux?

- Intimidation

-Symptômes dépressifs

-Difficulté à s'intégrer socialement

-Peur du jugement et du rejet

12

Quand est-ce qu'il y a un trouble de personnalité?

Il y a un trouble de personnalité lorsque:

-Les traits de la personnalité sont inflexibles, inadaptés et assez sévères pour perturber le fonctionnement de l’individu ou pour amener une détresse à son entourage

-Les personnes appartenant à la même culture que le sujet trouvent sa conduite inadaptée

-Présence de problèmes sociaux considérables

-Plainte provenant de la personne et de l’entourage

13

Quels sont les manifestations qu'on voit beaucoup quand il y a un trouble de personnalité?

-Cruauté

-Insensibilité envers les autres

-Colères intenses

-Manque de remord

-Rancune

-Délinquance au cours de l’enfance

-Conformisme excessif

-Susceptibilité

-Hypersensibilité à la critique

-Peur du rejet

-Manque de sens de l’humour

-Froideur de caractère

-Séduction sexuelle inappropriée

-Mensonge à répétition

-Pensées bizarre

14

Qu'est-ce que la personnalité schizotypique?

Dont la caractéristique essentielle est un mode général de déficit social et interpersonnel, marqué par une gêne aiguë et des compétences réduites dans les relations proches, par des distorsions cognitives et perceptuelles et des conduites excentriques.

15

Qu'est-ce que la personnalité paranoïaque?

Caractérisée par un mode général de méfiance soupçonneuse à l’égard des autres dont les intentions sont interprétées comme malveillantes. Aucune autocritique et sentir le à la critique.

16

Qu'est-ce que la personnalité schizoïde?

« En retrait, ne semble pas souffrir ni ressentir d’émotions »

Définie comme un mode général de détachement des relations sociales et de restriction de la variété des expressions émotionnelles dans les rapports avec autrui.

« Ce n’est que lorsque ces traits sont rigides, inadaptés et qu’ils causent une altération significative du fonctionnement ou une souffrance subjective qu’ils constituent un trouble de la personnalité de type schizoïdes »

17

Quelle est la différenciation entre les personnalité de la catégorie A?

La personnalité paranoïaque: méfiance soupçonneuse envers les autres dont les intentions sont interprétées comme malveillantes

La personnalité schizoïde: détachement des relations sociales et restriction de la variété des expressions émotionnelles

La personnalité schizotypique: gêne aiguë dans les relations proches, distordions cognitives et perceptuelles et conduites excentriques

18

Qu'est-ce que la personnalité antisociale?

Caractérisée par un mode général de mépris et de transgression des droits d’autrui qui apparait dans l’enfance ou au début de l’adolescence qui se poursuit à l’âge adulte.

19

Quelles sont les caractéristiques de la personnalité antisociale?

-Intolérance à la frustration et à la contrainte

-Impulsivité

-Incapacité à ressentir de la culpabilité

-Instabilité professionnelle et affective

-Attitude irresponsable

-Conduites de délinquance

-Réfractaire à toute forme d’autorité

20

Qu'est-ce que la personnalité bordeline?

Mode général d’instabilité des relations interpersonnelles, de l’image de soi et des affects avec une impulsivité marquée (pathologie de la relation, difficultés relationnelles)

21

Quels sont les caractéristiques de la personnalité bordeline?

-grande variété de symptômes (même ceux de d’autres troubles de la personnalité)

-conduites addictives fréquentes

-conduites à risque

0vie sexuelle chaotique

-humeur instable

-pathologie de la relation « je t’aime, je te hais »

-souvent en conflit avec les proches

-faible tolérance avec les proches

-très faible tolérance à la frustration (semble agressive, mais elle a peur d’être rejeté)

22

Quels sont les causes de la personnalité bordeline?

-agressions sexuelles entre 6-12 ans par une personne de confiance.

-drame familiale (suicide, meurtre),

-éducation dans un milieu violent avec menace et alcoolisme, mais aussi dans des familles normales, se retrouve dans toutes les classes sociales, attitude intrusif des parents, 38% maltraitante physique et 71% maltraitance psychologique, ressentis de l’enfant pas pris en compte.

23

Qu'est-ce que la personnalité narcissique?

Mode général de fantaisie ou de comportements grandioses, de besoin d’être admiré et de manque d’empathie. Ressemble à la personnalité antisocial, mais pas la même motivation. Ici, l’autre est un objet, mais il n’y a pas de mépris pour les autres.

24

Quels sont les caractéristiques de la personne narcissique?

-capricieux

-sentiment de supériorité

-profonde vulnérabilité

-déficit de l’estime de soi

-sentiment d’insatisfaction permanente

25

Quelles sont les causes d'une personnalité narcissique?

-parents en adoration devant l’enfant,

-les besoins de l’enfant avant les leurs, ma majesté,

-les parents ne montrent pas à l’enfant que les autres aussi ont des besoins,

- jamais critiqué,

-les parents se privent pour lui, l’enfant n’a pas de limites,

-il grandi en ayant l’impression d’être le meilleur,

-jamais été mis en situation d’échec.

26

Qu'est-ce que la personnalité histrionique?

Mode général de comportement fait de réponses émotionnelles excessives et de quête d’attention. Caméléon: s’adapte au groupe, à la situation, etc.

27

Quels sont les caractéristiques d'une personnalité histrionique?

-Insatisfaction

-Inauthenticité

-Manipulation

-Séduction

-Dépendance affective et sexuelle

-Son histoire si dilue dans celle des autres

-Donjuanisme chez l’homme

-Vêtements remarqués

28

Quelle est la différence entre les 3 personnalités de la catégorie B?

-La personnalité anti-sociale: mépris et transgression des droits d’autrui

-La personnalité borderline: impulsivité marquée et instabilité des relations interpersonnelles, de l’image de soi et des affects

-La personnalité histrionique: réponses émotionnelles excessives et quêtes d’attention

-La personnalité narcissique: fantasmes ou comportements grandioses, besoin d’être admiré et manque d’empathie

29

Qu'est-ce que la personnalité évitante?

Mode général d’inhibition sociale, de sentiment de ne pas être à la hauteur et d’hypersensibilité au jugement négatif d’autrui. Ressemblance avec troubles de personnalité du groupe A.

30

Quelles sont les caractéristiques de la personnalité évitante?

Repli et isolement
Défaut de l’estime de soi
Réaction agressive ou dépressive
Peur du rejet et de la critique
Anxiété, dépression ou colère de par l’incapacité à entretenir des relations sociales

31

Quelles sont les causes d'une personnalité évitante?

-souvent subit un contrôle parental excessif,

-critique constante, acharnement pour qu’il se conforme à une image sociale,

-parent porte attention à la valorisation des propos de l’entourage,

-le moindre défaut de l’enfant va être perçu comme une humiliation pour la famille, sentiment de honte permanente qui plane dans la famille,

-l’enfant va s’excuser de vivre.

-Quand il est adulte, son principale objectif va être de plaire aux autres, veut être parfait, donc dans la crainte permanente d’être critiqué ou rejeté, estime de soi faible, utilise beaucoup la contre-hostilité (agressé les autres pour ne pas que les autres l’agresses).

-Les gens ne les aiment pas.

-Côté contrôlant, car ils ne veulent pas être contrôlé.

32

Quelles sont les causes du trouble obsessionnelle-compulsive?

-parents avec une grande exigence de propreté, de performance,

-ne tient pas compte des besoins de l’enfant, on s’attend de lui qu’il soit parfait.

-Si l’enfant joue, s’il ne gagne pas, c’est la fin du monde, même si c’est pour le plaisir,

-exigence du contrôle des sphincter très tôt, ne tiennent pas compte de la maturation normal,

-demandes constantes.

-Pas félicité pour les bons coups, mais grondé pour les mauvais, « qui aime bien châtie bien »,

-négligence parentale.

33

Qu'est-ce que la personnalité dépendante?

Besoin général et excessif d’être pris en charge, qui conduit à un comportement soumis et collant et à une peur de la séparation.

34

Quels sont les caractéristiques de la personnalité dépendante?

-Soumise, effacée, docile, conciliante

-Recherche constante de l’approbation d’autrui

-Préfère la solitude aux ruptures

-Peur d’être jugée (timidité sociale)

35

Quelle est la différence entre les personnalité du groupe C?

-La personnalité évitante: inhibition sociale, sentiments de ne pas être à la hauteur et hypersensibilité au jugement négatif d’autrui

-La personnalité dépendante: comportement soumis et collant lié à un besoin excessif d’être pris en charge

-La personnalité obsessionnelle compulsive: préoccupation de l’ordre, de la perfection et du contrôle

36

Qu'est-ce qui est perturbé chez une personne atteinte de schizophrénie? et qu'est-ce que ça entraine?

Perturbé: attention, mémoire, capacité à traiter l'information.

Entraine: pensées et comportements désorganisés.

37

Qu'elles sont les phases de la schizophrénie?

1. Phase prodromique: signes avant coureurs de la maladie. Période de déclin du fonctionnement qui précède le premier épisode psychotique de la schizophrénie.

2. Phase aiguë: caractérisée par les délires, les hallucinations et autres comportements de désorganisation.

3. Phase résiduelle: symptômes semblables à ceux de la phase prodromique. Tendance à se replier sur elle-même, difficulté de concentration, sentiment abattement, déprime. Période qui suit un épisode phychotique et qui se caractérise par un retour au niveau de fonctionnement de la phase prodromique.

38

Quels sont les symptômes de la phase prodromique?

-Baisse des résultats scolaires

-Diminution des aptitudes professionnelles

-Modification dans les activités (fatigue, perte de l’élan vital)

-Isolement social

-Modification dans les tenues vestimentaires ou les préoccupations sexuelles

-Auto-dévalorisation

-Comportement ou des croyances bizarreries, des expériences de dépersonnalisation

39

Qu'est-ce que la dépersonnalisation?

état psycho-affectif particulier dans lequel le sujet perd le sentiment de sa propre réalité ou ressent son corps comme irréel. État qui s’accompagne souvent d’anxiété, d’impression d’étrangeté du monde extérieur. Les objets qui l’entourent lui semblent étranges comme s’il ne les reconnaissaient plus. Les personnes proches ont perdu tout caractère de familiarité.

40

Quels sont les 3 niveaux de gravité de la schizophrénie?

-L’atteinte de la conscience reste superficielle et le trouble porte davantage sur l’identité

-Perturbation plus profonde, perte du sentiment de spontanéité, d’autonomie

-L’unité corporelle est touchée avec sentiment de corps disloqué, morcelé

41

Qu'est-ce qu'un symptôme positif?

considérés comme des signes dits productifs, caractérisés par une production anormalement active de l’Esprit. On inclut dans cette catégorie: les hallucinations, les idées délirantes, les troubles de la pensée et les troubles de comportement.

42

Qu'est-ce qu'une idée délirante?

-Écho de la pensée: exprimées à haute voix croyant que les autres les entendent aussi

-Délire mystique

-Délire mégalomaniaque: investi d’une mission importante

-Impression que ses pensées, émotions et actions contrôlées par une force extérieure

-Automatisme de la pensée: impression que les pensées qui ne sont pas les siennes ont été introduites dans son cerveau

-Vol de la pensée: croyance d’un retrait du nombre de pensées (appauvrissement mental)

-Sentiment délirant d’étrangeté: intriguée et mal à l’aise, car elle sent que quelque chose d’inhabituel survient dans son environnement et que cette action la concerne.

-Le plus fréquent est le délire de persécution: interprétation erronée de certains faits de la réalité que le patient dirige contre lui (complot)

-Autre délire fréquemment observé sont les idées de référence: le sujet a la conviction que les messages de l’environnement lui son exclusivement destinés (chansons à la radio, publicité, article…)

43

Qu'est-ce qu'une hallucination?

voir, entendre, ressentir, toucher, sentir ou goûter des choses qui ne sont pas présentes.

44

Qu'est-ce qu'un illusion?

perturbations de la perception, moins intenses que celles accompagnant les hallucinations. Période de sensibilité sensorielle accrue : sons semblent plus forts ou plus aigus, couleurs semblent plus vives ou à l’inverse, mutismes. Possibilité de voir des objets plus près ou plus loin qu’ils ne le sont, sa propre voix perçue comme différente/menaçante. (tout plus intense: la lumière, les couleurs, les sons)

45

Qu'est-ce qu'un discours incohérent, une perturbation de la logique de la pensée?

incapacité de se concentrer, de lier les idées logiquement entre elles ou de penser clairement. Ces troubles de la pensée consistent à concéder à tout ce qui défile à l’esprit la même importance. Premier signe: retrait de la vie sociale

46

Qu'est-ce qu'un affect inapproprié, un comportement désorganisés, une perturbation?

modifications d’humeur soudaines et inexplicables (tristesse profonde, grande joie, colère) émoussement ou perte de sentiment. Se sent dépossédé du sens de la réalité. Le premier signe est souvent le retrait de la vie sociale. Agitation motrice inhabituelle ou de nature étrange

47

Qu'est-ce qu'un symptôme négatif?

se traduisent par une réduction des activités ou une diminution de réaction par rapport à une situation donnée

48

Qu'est-ce qu'une avolition?

incapacité de prendre des initiatives ou de poursuivre une action. Désinvestissement corporel.

49

Qu'est-ce qu'une alogie?

absence ou pauvreté du discours, difficulté à trouver les mots

50

Qu'est-ce qu'une attention déficitaire?

diminution attention et de concentration, difficulté à suivre une conversation.

51

Qu'est-ce qu'une anhédonie?

l’apparente absence de plaisir. Indifférence par rapport aux activités qui normalement procureraient du plaisir (manger, interagir socialement, relations sexuelles)

52

Qu'est-ce qu'un affect aplati, émoussé ou inapproprié?

n’exprime aucune émotion et semble insensible : peuvent dévisager, regard vide, parler d’un ton monocorde.

53

Quels sont les causes de la schizophrénie?

-Vulnérabilité au stress

-Théories familiales (communication familial déficitaire)

-Influences neurobiologiques (augmentation de dopamine)

-facteurs génétiques

54

Quels sont les traitements de la schizophrénie?

Pharmacologie, psychologie, programme d'intervention post-hospitalisation

55

Comment est un comportement sexuel normal?

volontaire, non exploiteur et consensuel

56

Qu'est-ce que la santé sexuelle?

La santé sexuelle est un processus continu de bien - être physique, psychologique et socioculturel lié à la sexualité. Elle se manifeste par la capacité d’exprimer sa sexualité d’une façon à la fois responsable et susceptible de favoriser le bien - être aux plans personnel et social, en enrichissant la vie personnelle et sociale. Elle ne se limite pas à l’absence de dysfonctions, de maladies ou d’infirmités. Pour être en mesure de jouir de la santé sexuelle, il est essentiel que les droits sexuels de tous soient reconnus et respectés.

57

Quels sont les 2 catégories de troubles sexuelles?

dysfonctions et paraphilies

58

Qu'est-ce qu'une dysfonction sexuelle?

Trouble dans le fonctionnement de la sexualité

59

Qu'est-ce qu'une paraphilie?

Ensemble de troubles caractérisés par la recherche du plaisir sexuel auprès d’un partenaire ou d’un objet inadapté, ou dans des circonstances anormales.

60

Qu'est-ce qu'une perversion sexuelle?

Conduite sexuelle déviante dans laquelle le partenaire n’est pas considéré comme une personne, mais simplement comme un objet nécessaire à la satisfaction sexuelle et vis-à-vis duquel une hostilité peut être ressentie.

61

Qu'est-ce qui différencie la paraphilie et la perversion sexuelle?

Paraphilie: terme qui se veut davantage neutre. Se distingue par une préoccupation de l’objet ou d’un comportement au point de dépendre de cet objet ou du comportement pour parvenir à une satisfaction sexuelle.

62

Nommez des paraphilies.

Pédophilie
Voyeurisme
Exhibitionnisme
Frotteurisme

63

Comment classifie-t-on une paraphilie?

Selon l’objet sexuel recherché (humain / non-humain)
Selon le plaisir recherché (autour de la vue / autour de la souffrance)
Selon la zone recherchée
Selon l’objet partiel investi
Selon le type de personnalité

64

Quels sont les signes de la paraphilie?

Incapacité à résister au désir sexuel
Besoin de la participation d’une personne non consentante ou mineur
Conséquences légales
Problèmes sexuels
Conflit avec les normes sociales

65

Quels sont les facteurs de risque de la paraphilie?

Parents humiliant et punitifs
Abus sexuel
Un garçons habillé en fille dans son enfance
Anxiété de performance sexuelle
Peur de l’intimité
Abus d’alcool
Problèmes physiologiques
Facteurs socioculturels
Traumatismes psychosexuels

66

Quels sont les causes de la paraphilie?

Déficiences préexistantes (en termes de niveaux d’excitation sexuelle et d’aptitudes sociales, avec des adultes consentants)
Vécus précoces avec des adultes
Fantasmes sexuels précoces renforcées par la masturbation
Pulsions sexuelles très puissantes associées à des processus de pensées incontrôlables.

67

Qu'est-ce que la dysphorie du genre?

Ce n’est pas spécifiquement un trouble sexuel mais plutôt une incongruité marquée entre le genre de naissance et le sexe ressenti ou auquel l’individu s’identifie.

68

Quelles sont les étapes du changement de sexe?

RLE («Real Life Experience») : vivre à temps complet selon le genre que la personne s’est choisi pendant une période continue d’au moins 2 ans.
Traitement hormonal : influence la voix, la texture de le peau, la poitrine, le poids des muscles, la pilosité, les hanches, …
Intervention chirurgicale, de 2 types : MTF («Male to Female» : ablation des testicules et du pénis; création d’un vagin, de lèvres et d’un clitoris; possible création de seins) ou FTM («Female to Male» : ablation de l’utérus, du vagin, des ovaires et des seins; possible création d’un pénis et de testicules).

69

Quels sont les problèmes physiques qui peuvent survenir pendant l'opération ou le traitement hormonal?

Trouver un prescripteur/un chirurgien.

Consulter 2 professionnels de santé et/ou de santé mentale différents, afin d’obtenir deux «avis favorable» pour le traitement hormonal ou l’intervention. On cherche par là à éviter les regrets (dépression, mutilations) chez la personne transgenre, et à s’assurer de la solidité de la demande (comprendre les changements allant survenir).