Hématurie, protéinurie, syndrome néphrotique Flashcards Preview

Néphrologie > Hématurie, protéinurie, syndrome néphrotique > Flashcards

Flashcards in Hématurie, protéinurie, syndrome néphrotique Deck (28):
1

Hématurie d'origine parenchymateuse : signes en faveur

- Présence de cylindres / hématies déformées
- Protéinurie >0,5g/24h
- Créatininémie élevée / DFG diminué
- Absence d'anomalie échographique

2

Hématurie : combien d'hématies ?

10 hématies /mm3

3

Causes parenchymateuses d'hématurie :

= Glomérulaire +++
Glomérulonéphrite
- à dépôts mésangiaux d'IgA (=Berger)
- aiguë post-infectieuse
- membranoproliférative
- extra-capillaire
Syndrome d'Alport
Néphrite interstitielle aiguë médicamenteuse

4

Réabsorption protéines à quel niveau du rein ?

Tubule proximal

5

Albuminurie : valeurs normale, microAlbu, albuminurie

N : <30 mg/j
Micro-albu : 30-300 mg/j
Albuminurie : >300 mg/j

6

Protéinurie normale : valeur

<300 mg/j

7

Protéinurie orthostatique : âge

A la puberté
Disparait à la fin de la puberté, maximum 20ans

8

Albuminurie >1g/24h : origine

Néphropathie glomérulaire

9

Protéinurie avec albumine minoritaire : origine

Protéinurie tubulaire

10

Définition syndrome néphrotique

- Protéinurie >3g/24h (>50mg/kg/j pour enfant)
- Hypoalbuminémie <30g/L

11

Analyse urinaire : recherche hématurie microscopique / cylindres hématiques à quel niveau ?

Hématurie microscopique : sédiment urinaire
Cylindres : culot urinaire

12

Lipidémie et syndrome néphrotique :

Hyperlipidémie ++ : cholestérol et TG élevés

13

Syndrome néphrotique : calcémie ?

Hypocalcémie : diminution fraction liée à l'albumine

14

Anticoagulation préventive syndrome néphrotique :

Si albu <20g/L et durable

15

Objectif TA pour syndrome néphrotique + Ttt

<130/80mmHg
Traitement par blocage du SRAA : IEC/ARA2 si SN durable

16

Complications aiguës de syndrome néphrotique

IRA : fonctionnelle, nécrose tubulaire aiguë, thrombose V rénale
Thromboses vasculaires (A et V)
Infections par hypoG : cutané et péritonite (enfant)

17

Complications chroniques de sd néphrotique

- Hyperlipidémie : cholestérol et TG
- HTA
- IRC
- Dénutrition et troubles de croissance
- Augmentation fraction libre des médicaments liés à l'albumine : risque de surdosage ++ (AVK, AINS, statines)
- Si prolongé : baisse de métaux, protéines porteuses --> anémie, hypothyroïdie, carence vitamine D

18

Quand ne pas faire de biopsie rénale pour sd néphrotique ?

- 1-10 ans + sd néphrotique pur
- Diabétique avec rétinopathie + sd néphrotique sans hématurie
- Amylose : BGSA +
- Héréditaire
- Risque : rein unique, trouble de la coagulation

19

Causes syndrome néphrotique primitif les plus fréquentes

Sd néphrotique idiopathique
Glomérulopathie extra-membraneuse

20

Causes syndrome néphrotique secondaire :

- Maladies générales : diabète, lupus, cryoglobulinémie, amylose AL ou AA
- Infections : hépatite BC, VIH, post-infectieuse, paludisme, syphilis
- Cancers/hémopathie : solide, hémopathie, gammapathie monoclonale, cryoglobulinéme
- Médicaments : AINS, lithium, D-pénicillamine, anti-VEGF
- Pré-éclampsie

21

Traitement sd néphrotique idiopathique

Objectif TA : <130/90
Objectif Protéinurie : <0,5g/j
--> Régime hyposodé : <6g/j
Si sd néphrotique persistant : IEC ou ARA2

22

Durée totale ttt sd néphrotique idiopathique chez l'enfant

4,5 mois

23

Corticodépendance sd néphrotique : nombre de mois

Enfant : dans les 3 mois après l'arrêt
Adulte : dans les 2 mois après l'arrêt

24

Si corticodépendance sd néphrotique : CAT

Ajout immunosuppresseur ou immunomodulateur

25

% de corticorésistance sd néphrotique

10%

26

Définition corticorésistance sd néphrotique

Enfant : après 4 semaines à dose max
Adulte : après 8-12 semaines à dose max

27

Si corticorésistance sd néphrotique : CAT

Enfant : PBR + ajout immunosuppresseur/immunomodulateur
Adulte : Ajout immunosuppresseur / immunomodulateur

28

Si corticorésistance sd néphrotique : % d'IRC à 5 ans ?

50%