Infections broncho-pulmonaires communautaires de l'adulte Flashcards Preview

Pneumologie > Infections broncho-pulmonaires communautaires de l'adulte > Flashcards

Flashcards in Infections broncho-pulmonaires communautaires de l'adulte Deck (18):
1

Signes cliniques en faveur d'une bronchite

En faveur de la bronchite:
-Fièvre peu élevée
-brûlure rétro sternale à la toux
-toux parfois précédée d'infection des voies respiratoires hautes
-auscultation normale ou râles bronchiques.

En faveur de la pneumonie:
-Fièvre >37,8
-Tachychardie > 100
-Polypnée >25
-Douleur thoracique
-Crépitants en foyer
-pas d'infections de voies respiratoires hautes.

2

Traitement des bronchites aiguës

Uniquement symptomatiques : antipyrétique : Paracétamol

3

Critères d'hospitalisation des patients présentant une PAC

Signes de gravité:
PAs<90 ; pouls >120; FR> 30 ; T>40
Situations particulières nécessitant plus qu'un traitement
Incertitude diagnostique
Echec de prise en charge au domicile
Facteurs de risque (âge, comorbidités, récidive, hospitalisations): 2 facteurs de risque si >65 ans sinon 1 facteu de risque.

Score CRB 65 >= 1

4

Germes responsables de PAC

Pneumocoque
Legionella pneumoniae
Atypiques (Chlamydophila pneumoniae, mycoplasma pneumoniae...)

5

Elements en faveur du pneumocoque

- le + fréquent
-début brutal
-fièvre dès les premiers jours
-pas de signes extrapulmonaires
-antigenurie pneumocoque +
-Radio: PFLA

6

Elements en faveur d'une legionellose

-Comorbidités
-Epidémie ou situation à risque
-atteinte bilatérale
-Présence de signes extra respiratoires (digestifs, neurologiques et myalgies)
-antigénurie légionella +

7

Elements en faveur d'un germe atypique

Début progressif
symptômes extra pulmonaires
moins grave
micro épidémies

haemophilus influenza chez le bpco

8

caractéristiques des pneumonies d'inhalation

-troubles de la déglutition
-sujets âgés avec séquelles
-souvent lobe inf droit
-polymicrobien

9

caractéristiques des pneumonies du sujet âgé

-bronchopneumonies
-régions déclives des champs pulmonaires
-foyers multiples bilatéraux

10

Prélèvements à réaliser dans les PACs

En soins intensifs:
-ECBC, hémocultures
-antigénuries pneumocoque et légionella

En hospitalisation:
-ECBC et hémoc

+NFS, plaquettes, créatinine, urée, bilan hépatique, iono, tests de coagulation
+Radio

Sérologie VIH à proposer

procalcitonine?? (CRP)

11

Principaux antibio dans les PACs

-Amoxicilline
-Augmentin
-C3G (cephotaxime surtout)
-Macrolides
-Macrolides apparentés (Pristinamycine, télithromycine)
-Fluoroquinolone

12

Traitement des PACs en ambulatoire et hospitalisation

-suspicion de pneumocoque : amoxicilline
-doute pneumocoque et atypique: amox ou apparenté macrolide
-suspicion atypique : macrolide
-sujet âgé avec comorbidités: Augmentin ou C3G ou FQAP

-en cas de légionellose:
Non grave (Macrolide IV)
Grave (soit monothérapie FQAP soit Macrolides + FQAP)

Dans tous les cas réévaluation à 48-72 h + radiothérapie à 1 mois

13

Traitement des PACs en réa/soins intensifs

C3G + macrolide ou FQAP

14

Risque FQAP + Macrolide

Allongement du QT

15

Cause d'échec de l'antibiothérapie au cours d'une PAC

-Complications:
épanchement, abcès, obstacle endobronchique
-Problème du traitement (observance, pharmacocinétique, germes sortant du cadre de l'antibiotique)
-Erreur diagnostic
Pneumopathie localisée (embolie pulmonaire)
Pneumopathie diffuse (OAP, endocardite infectieuse, tuberculose, pneumocystose, pneumopathie d'hypersensibilité (médicament ))
Pneumopathie excavée

16

Cause de pneumonie nosocomiale

PAVM

17

Pneumonie chez le VIH

CD4> 500 : comme communautaires
CD4 200-500 : Tuberculose
DC4 autour de 200 : Pneumocystose (sulfaméthoxazole, triméthoprime)
CD4 < 100: mycobactéries non tuberculeuses, cryptococcose, toxoplasmose, cytomégalovirus

18

Traitement en cas de légionellose confirmée

Non grave:Monothérapie par macrolide

Grave: Soit monothérapie par fluoroquinolone
soit Marolide + fluoroquinolone (attention au QT)