Item 88 : Pathologie des glandes salivaires. Flashcards Preview

ORL > Item 88 : Pathologie des glandes salivaires. > Flashcards

Flashcards in Item 88 : Pathologie des glandes salivaires. Deck (20):
0

Localisation/rapports anatomique de la glande parotide



-Localisation: en arrière de la branche montante de la mandibule
La parotide est la plus volumineuse des glandes salivaires mais non palpable si normale
-Canal excréteur: canal de Sténon (orifice en regard de la 2ème molaire supérieure)
-Eléments en rapport: nerf facial (VII) +++ / a. carotide externe / v. jugulaire externe/ nerf auriculo-temporal ( branche Max inf:V3)
-L'innervation sécrétrice est assurée par une branche collatérale du IX
-Pathologies: tumorales > infectieuses >> lithiasiques

1

Infection de la parotide?

-Virale: ourlienne
-Bactérienne: parotidite suppurée

2

Parotidite suppurée ?

-Germes: staphylocoque aureus / streptocoque / listeria
-Diagnostic
.Interrogatoire:
Terrain: patient âgé / syndrome sec ou hyposialie
Anamnèse: contexte de déshydratation +++ / ID
Signes fonctionnels: fièvre élevée / douleur importante / trismus
.Examen physique
Palpation: tuméfaction parotidienne inflammatoire / unilatérale
.Examen endobuccal: écoulement purulent du Sténon: prélèvements (PMZ)
-Evolution
Défavorable: fistulisation à la peau +/- abcès / trismus / risque de PFP
-Traitement
Antibiothérapie: active contre germes pyogènes (staph): Augmentin®
Mesures associées: hydratation +++ / bains de bouche / antalgiques

3

Parotidite ourlienne?

-Virus: Rubulavirus (virus à ARN / famille des Paramyxoviridae)
-Diagnostic
.Interrogatoire
Terrain: enfant pré-pubère (80%) / absence de vaccination ROR
Anamnèse: contexte épidémique / saison hivernale / incubation 3S
Signes fonctionnels: syndrome pseudo-grippal / fièvre modérée / otalgies
.Examen physique
Palpation: tuméfaction parotidienne inflammatoire / uni puis bilatérale
Examen endobuccal: Sténon inflammatoire / !! pas d’écoulement purulent
!! Rechercher une autre localisation (PMZ)
examen des OGE: rechercher une orchite
examen neuro: rechercher un syndrome méningé
-Evolution
Favorable spontanément en ~ 10 jours / pas de séquelle
-Traitement
Tt symptomatique: repos / antalgique / antipyrétique
-Mesures associées: éviction scolaire / CI aspirine-AINS (Sd de Reye)
Vaccination ROR: M12-M13 à 23 / inutile au décours (immunisante)

4

Lithiase de la parotide

-Généralités: beaucoup moins fréquentes que les lithiases sub-mandibulaires (15%)
-Diagnostic: même symptomatologie mécanique: colique salivaire pendant un repas
-Complications infectieuses: sténotite ou parotidite (tableau de parotidite bactérienne)
-Traitement: médicamenteux ++ (anti-spasmodique + sialogogue + antalgiques)

5

Anatomie de la glande sub-mandibulaire


-Localisation: dans le triangle submandibulaire sous le plancher buccal
-Canal excréteur: canal de Wharton (orifice en dehors du frein de la langue)
-Eléments en rapport: nerf lingual +++ / rameau mentonnier du VII / a. et v. faciales
-Pathologies: lithiasiques > infectieuses >> tumorales

6

Quelle est l'étiologie la plus fréquente de l'infection de la sub-mandibulaire?

La lithiase+++

7

Que retrouve t on à l'examen lors d'une infection de la glande SM?

Examen clinique:
-Whartonite (sialodochite du Wharton):
.Douleur vive et brutale du plancher buccal
.Associée à une fièvre modérée / dysphagie +/- trismus
.Ecoulement purulent par l’ostium du Wharton (PMZ)
-Péri-whartonite = abcès +/- cellulite du plancher buccal:
.Douleur intense et fièvre élevée / trismus / odynophagie
.Tuméfaction sous mandibulaire douloureuse +/- collectée
!! séparée de la mandibule par un sillon (≠ cellulite dentaire)
-Orientation étiologique
Rechercher un calcul par palper bidigital le long du Wharton +++

8

Quels sont les examens complémentaires d'un infection SM?

-Bilan infectieux +++
Prélèvements de l’écoulement du Wharton pour ex. bactério (PMZ)
NFS-CRP +/- hémoculture si fièvre élevée ou sepsis
-Radiographies: clichés occlusaux
Pour recherche du calcul radio-opaque
-Echographie sous-mandibulaire
Pour recherche du calcul +/- complications (abcès)
-Bilan pré-thérapeutique
Bilan pré-op: Gp-Rh-RAI / Cs anesthésie si sous-mandibulite

9

Quelles sont les complications de l infection SM?

!! -Risque évolutif principal
cellulite cervico-faciale +++ (cf item 256)

-Complications de la sub-mandibulectomie
Paralysie du rameau mentonier du n. facial (VII)
Paralysie du n. hypoglosse (XII)
Paralysie du n. lingual (V)

10

Traitement de l'infection SM

-Prise en charge
Hospitalisation systématique en ORL si sous-maxillite
Maintenir patient à jeun / arrêt des AINS si besoin (PMZ)

-Tt symptomatique (idem colique)
Sialogogues (Sulfarlem® ou teinture de jaborandy)
Bains de bouche antiseptique (Hextril®)
Antalgiques +/- antipyrétiques (paracétamol)
Antispasmodiques systématiques (Spasfon®)

-Antibiothérapie
Probabiliste / active contre germes bucco-dentaires
→ amoxicilline + ac. clavulanique: Augmentin® 3g/j
PO pendant 8 jours si Whartonite / IV si cellulite du plancher

-Tt chirurgical
Indications
Au décours de tout épisode de sous-mandibulite
En cas d’échec du Tt médicamenteux si Whartonite
A chaud: drainage de l’abcès
!! éviter tant que possible (cf tissus inflammatoires)
Par voie endobuccale ou cervicale / extraction du calcul
A froid: sous-mandibulectomie complète
Toujours à distance de l’épisode infectieux (~ 6S) +++

-Surveillance

11

Quelle est la physiopathologie de la lithiase de la SM?


1. Lithiase: formation de calculs phosphocalciques dans canal excréteur
2. Hernies salivaires: occlusion partielle et intermittente du canal
3. Colique salivaire: occlusion complète et transitoire du canal
4. Complication infectieuses: en amont (whartonite) / aux tissus (cellulite)

12

Comment fait on le diag d'une lithiase SM?

-Examen clinique
Toujours rythmées par les repas et pas de fièvre (PMZ)
.Hernie salivaire
Tuméfaction submandibulaire non douloureuse (ou peu douloureuse)
Apparition brutale au cours du repas / épisodes répétitifs +++
Cède soudainement avec vidange salivaire importante
Durée courte (quelques minutes)
.Colique salivaire
Tuméfaction submandibulaire douloureuse (douleur vive)
Apparition brutale au cours du repas
Cède progressivement
Durée prolongée (plusieurs heures)

-Examen complémentaires
.Radiographies: clichés occlusaux +/- panoramique dentaire
En 1ère intention devant toute suspicion de lithiase sub-mandibulaire
Met en évidence un calcul radio-opaque (phospho-calcique) en général
!! N’élimine pas le diagnostic si radiographie normale
.Echographie sous-mandibulaire
Chaque fois que possible ou si doute diagnostique
Recherche le calcul et une dilatation du Wharton en amont

!!Remarques
Sialo-endoscopie: à visée diagnostique et thérapeutique +++
Sialographie: examen obsolète: de moins en moins pratiqué
Prélèvements: systématiques devant tout écoulement du Wharton +++

13

Quel est le traitement de la lithiase SM?

-Prise en charge
Ambulatoire hors complication
-Tt symptomatique +++
Sialogogues (Sulfarlem® ou teinture de jaborandy)
Bains de bouche antiseptiques (Hextril®)
Antalgiques +/- antipyrétiques (paracétamol)
Antispasmodiques systématiques (Spasfon®)
-Tt étiologique
Endoscopique: extraction instrumentale par sialo-endoscopie (+++)
Chirurgical: sub-mandibulectomie à froid: si complication ou récidives
-Surveillance

14

Syndrome de Gougerot-Sjögren


Connectivite caractérisée par une atteinte chronique des glandes exocrines

15

Quelle est l'épidémiologie d'un SGS?


!! connectivite la plus fréquente après la PR (mais devant le lupus)
p = 0.5% / sex ratio: F > H = x9 (!) / âge = 40-60ans

16

Quelles sont les étiologies d'un GSG?


SGS primitif (50%): !! parfois signes systémiques associés (diag. ≠ : LED/PR)
SGS secondaire (50%): associé à une M. auto-immune prouvée (PR, LED, etc)

17

Que retrouve t on à l'examen clinique d'un GSG?

-Terrain: femme d’âge moyen / rechercher atcd auto-immuns
-Syndrome sec +++ (atteinte glandulaire)
.oculaire = xérophtalmie (80%)
sensation de sécheresse chronique / de sable / larmes artificielle
objectivée par le test de Schirmer: anormal si < 5mm en 5min
.salivaire = xérostomie: sensation de sécheresse buccale
.autres: sécheresse cutanée / génitale / toux sèche, etc.
-Atteinte systémique (extra-glandulaire)
.Signes généraux: asthénie importante / AEG
.Arthralgies: fréquentes mais non destructrices / sensibles aux AINS
.Atteinte cutanée: syndrome de Raynaud II (cf item 327) / vascularite II
.Atteinte pulmonaire: PID lymphocytaire +/- fibrose
.Atteinte neurologique: myélite / polyneuropathie axonale

18

Que fait on comme examen complémentaires pour un SGS, et qu'y retrouve t on?


-Bilan immunologique
Non spécifiques: AAN: dans 75% des cas / FR dans 2/3 des cas
Spécifiques: Ac anti-SSA: 2/3 des SGS primitif +/- Ac anti-SSB
-Bilan inflammatoire: VS ↑ (hypergamma polyclonale) mais CRP = N

19

Parotidite et sarcoidose

Atteinte glandulaire dans < 5% des sarcoïdoses (cf item 124)
Syndrome d’Heerfordt (rare): parotidite + PF périphérique + uvéite + fièvre