La Place De L'EPS À L'école Flashcards Preview

EPS > La Place De L'EPS À L'école > Flashcards

Flashcards in La Place De L'EPS À L'école Deck (47):
1

Dans quel domaine (maternelle) s’inscrire l’EPS ?

« Agir, s’exprimer, comprendre au travers de l’activité physique »

2

Le domaine (maternelle) « Agir, s’exprimer, comprendre au travers de l’activité de physique » se décline en 4 objectifs :

- Agir dans l’espace, la durée, et sur les objets
- Adapter ses équilibres et ses déplacements à des environnements ou des contraintes variées
- Communiquer avec les autres à travers des actions à visée expressive ou artistique
- Collaborer, coopérer, s’opposer

3

Quels sont les intérêts de l’enseignement de l’EPS à l’école maternelle ?

1. Apprendre ensemble et vivre ensemble
2. Construire l’espace
3. Construire le temps
4. Aider à la construction du nombre
5. Penser des liens entre les champs artistiques
+ Construire les conditions de l’égalité entre filles & garçons

4

En quoi l’EPS à l’école maternelle permet-il d’apprendre ensemble et à vivre ensemble ?

Permet de :
- Susciter le partage des expériences
- Trouver sa place parmi les autres
- Dépasser progressivement le plaisir de faire

5

En quoi l’EPS en maternelle permet de construire l’espace ?

Permet de :
- Faire appréhender l’espace par l’action
- Matérialiser les repères
- Provoquer une prise de distance
- Élargir les espaces d’action

6

En quoi l’EPS en maternelle permet de construire le temps ?

Permet de :
- Rendre perceptible l’écoulement du temps
- Intégrer des outils aux situations d’actions
- Comparer des durées ou des résultats

7

En quoi l’EPS en maternelle permet d’aider à la construction du nombre ?

Permet de :
- Dénombrer, comparer, des collections
- Évoquer des quantités en leur absence (écrit pour se souvenir, usage d’un code)

8

En quoi l’EPS en maternelle permet de penser des liens entre les champs artistiques ?

Permet de :
- Créer des ponts entre l’univers sonore, plastique et corporel
- Trouver des sources d’inspiration dans la littérature de jeunesse
- Dialoguer avec les oeuvres plastiques

9

Au cycle 2, l’EPS contribue aux compétences du socle commun selon la répartition suivante :

Domaine 1 > Développer sa motricité et construire un langage au corps
Domaine 2 > S’approprier seul ou à plusieurs par la pratique, les méthodes et outils pour apprendre
Domaine 3 > Partager des règles, assumer des rôles et des responsabilités pour apprendre à vivre ensemble
Domaine 4 > Apprendre à entretenir sa santé par une activité physique régulière
Domaine 5 > S’approprier une culture physique et sportive

10

Quels sont les 4 Champs d’apprentissage de l’académie de Grenoble, au cycle 2 ?

- CA1 : Produire une performance maximale, mesurée à une échéance donnée
- CA2 : Adapter ses déplacements à des environnements variés
- CA3 : S’exprimer devant les autres par une prestation artistique / acrobatique
- CA4 : Conduire et maîtriser un affrontement collectif ou surindividuel

11

Quels sont les 4 Champs d’apprentissage de l’académie de Grenoble, au cycle 3 ?

- CA1 : Produire une performance optimale, mesurée à une échéance donnée
- CA2 : Adapter ses déplacements à des environnements variés
- CA3 : S’exprimer devant les autres par une prestation artistique / acrobatique
- CA4 : Conduire et maîtriser un affrontement collectif ou surindividuel

12

A quelles activités correspondent le CA1 ?

Les activités athlétiques

13

A quelles activités correspondent le CA2 ?

Les activités aquatiques

14

A quelles activités correspondent le CA3 ?

Les activités gymniques

15

A quelles activités correspondent le CA4 ?

Les activités de jeux et sports collectifs

16

Au cycle 2, les activités athlétiques contribue aux 5 domaines du socle de la façon suivante :

Domaine 1 > Acquérir des coordinations motrices efficaces
Domaine 2 > Apprendre par l’action / la répétition
Domaine 3 > Assurer un rôle d’arbitrage
Domaine 4 > Produire des efforts à intensités variables
Domaine 5 > Découvrir le sens de l’athlétisme par rapport à une performance mesurée

17

Au cycle 2, les activités aquatiques contribuent aux 5 domaines du socle de la façon suivante :

Domaine 1 > Découvrir le milieu aquatique, s’immerger de manière contrôlée et adaptée, flotter à l’équilibre, ...
Domaine 2 > Lire le milieu et adapter ses déplacements à ses contraintes
Domaine 3 > Assurer la sécurité de ses camarades
Domaine 4 > Reconnaître situations à risque / adopter une attitude écologique
Domaine 5 > Avoir une motricité adaptée aux activités de pleine nature (APPN)

18

Au cycle 2, les activités gymniques contribuent aux 5 domaines du socle de la façon suivante :

Domaine 1 > Construire un répertoire d’actions nouvelles à visée esthétique ou acrobatique. Être vu et jugé
Domaine 2 > Apprendre en observant, en imitant et répétant
Domaine 3 > Accepter des niveaux différents dans un groupe, ...
Domaine 4 > Prendre des risques en garantissant sa sécurité
Domaine 5 > Vivre des expériences artistiques / acrobatiques

19

Au cycle 2, les activités de jeu collectif contribuent aux 5 domaines du socle de la façon suivante :

Domaine 1 : Coordonner des actions motrices, lire des trajectoires
Domaine 2 : Prendre et traiter l’information efficacement
Domaine 3 : Respect des règles, accepter l’opposition
Domaine 4 : Se contrôler, accepter le contact et la défaite, respect de l’intégrité physique
Domaine 5 : S’approprier l’essence culturel des activités d’oppositions collectives, découvrir les règles et buts des jeux traditionnels

20

Au cycle 3, les activités athlétiques contribuent aux 5 domaines du socle de la façon suivante :

Domaine 1 : Percevoir le langage de son corps, utiliser toutes ses ressources pour réaliser sa meilleure performance
Domaine 2 : Apprendre par l’observation, l’expérimentation, l’entraînement, ...
Domaine 3 : Assumer plusieurs rôles, la sécurité des autres, ...
Domaine 4 : Gérer les réactions de son corps à l’effort
Domaine 5 : Classer des performances, situer ses possibilités, ...

21

Au cycle 3, les activités aquatiques contribuent aux 5 domaines du socle de la façon suivante :

Domaine 1 > Se doter d’une motricité spécifique pour se déplacer dans tous les milieux, adapter ses déplacements, ...
Domaine 2 > Apprendre par la répétition, le tâtonnement, ...
Domaine 3 > Assumer différents rôles, ...
Domaine 4 > Être capable de choisir un parcours adapté à son niveau, ...
Domaine 5 > Être capable de se déplacer sans nuire, identifier le milieu naturel pour s’adapter aux pièges et intérêts de celui-ci...

22

Au cycle 3, les activités gymniques contribuent aux 5 domaines du socle de la façon suivante :

Domaine 1 > Susciter un langage corporel, produire une énergie contrôlée...
Domaine 2 > Apprendre à composer un projet, apprendre seul et en groupe, ..
Domaine 3 > Accepter les règles et les codes, accepter le regard d’autrui, ..
Domaine 4 > Ajuster ses pratiques à ses possibilités, appliquer les règles à l’échauffement
Domaine 5 > Réaliser des formes corporelles ou reconnues par ses pairs

23

Au cycle 3, les activités d’opposition et de jeux collectifs contribuent aux 5 domaines du socle de la façon suivante :

Domaine 1 : Apprendre à lire son corps et celui des autres
Domaine 2 : Apprendre à lier : projet de faire <=> savoir faire
Domaine 3 : Respecter toutes les règles des jeux traditionnels
Domaine 4 : Contrôler sa gestuelle, et son intégrité
Domaine 5 : S’approprier des valeurs sportives, adopter des comportements responsables, ...

24

Dans le domaine 2 « Agir s’exprimer, comprendre à travers l’activité physique », 6 activités sont attendues :

1. Courir, sauter, lancer de différentes façons
2. Ajuster et enchaîner ses actions en fonction d’obstacles à franchir
3. Se déplacer avec aisance dans des environnements variés
4. Construire et conserver une séquence d’actions avec d’autres partenaires - avec ou sans musique
5. Coordonner ses gestes avec ceux des autres
6. Coopérer et s’opposer, élaborer des stratégies pour viser un but commun

25

A quelle fréquence pratiquer l’EPS en maternelle ?

30 à 45mn par jour

26

A quelle fréquence enseigner l’EPS à l’école primaire ?

2 ou 3 séances / semaine, de 45’’ à 1 heure (108 / an)

27

A l’école primaire, l’enseignement de l’EPS est important selon deux visées :

- Visées éducative : éducation à la citoyenneté, à la santé, à la recherche de socialisation en « vivre ensemble »
- Visées culturelles : accès à « un riche champ de pratiques à forte implication culturelle et sociale »

28

Qu’est-ce qu’une situation de référence ?

Référence pour évaluer. C’est une situation test

29

Quelles sont les caractéristiques essentielles d’une bonne situation de référence ?

- Être adapté aux niveaux des élèves
- Posséder toutes les caractéristiques de l’APSA

30

Qu’est-ce qu’une unité d’apprentissage ?

Module, ensemble de séances d’EPS sur une même activité

31

Qu’est-ce qu’une progression ?

Ensemble de situations d’apprentissages classées et hiérarchisées

32

Qu’est-ce qu’une situation d’apprentissage ?

Dispositif pour que l’élève progresse : Objectif / Tâche / But / Consignes / Variantes proposées / Évaluation

33

Quelles sont les variables didactiques en EPS ?

Temps, espace, objets, règles fixées

34

Qu’est-ce que l’énergie mécanique ?

Le fait de contracter ses muscles

35

Comment obtenir de l’énergie mécanique ?

En transformant l’énergie chimique en énergie mécanique = Brûler des calories stockées au niveau des muscles sous différentes formes, permettant ainsi de se mouvoir.

36

3 filières énergétiques différentes :

- Anaérobie (sans oxygène) alactique (sans production d’acide lactique) : efforts brefs et intenses. Énergie immédiatement dispo dans l’organisme, l’ATPS (Adénosine Tri Phosphate) utilisée se reconstitue dès l’effort terminé
- Anaérobie lactique : acide lactique produite du fait de la dégradation du glucose stockée dans les muscles. Efforts d’intensités moyennes et d’une durée entre 10s et 2’’
- Aérobie (avec apport d’oxygène) : efforts longs, entre 2’’ et plusieurs heures, peu intenses. Organise en équilibre car consommation d’oxygène compensé par l’apport d’oxygène. Le combustible - le glucose - se reconstitue sans dette d’oxygène.

37

Qu’est-ce que la VMA ?

Vitesse Maximale Aérobie : Vitesse horaire maximum à laquelle un sujet peut courir pendant un effort d’intensité croissante. C’est l’indicateur d’endurance d’un sujet.

38

Qu’est-ce que la fonction cardiaque ?

Le coeur est une pompe qui transporte l’oxygène par le sang aux cellules

39

Comment se calcule la fréquence cardiaque maximum (FCM) ?

220 pulsations / minutes - Âge.

Ex : 30 ans, 220 - 30 = 190 pulsations / minute.

40

Quelle est la fréquence cardiaque moyenne :
- D’un adulte ?
- D’un enfant de 3 à 5 ans ?
- D’un enfant de 6 à 12 ans ?

- Adulte : 70 p/mn
- 3 à 5 ans : 105 p/mn
- 6 à 12 ans : 95 p/mn

41

Définir la fonction respiratoire

Permet d’apporter l’oxygène dans les poumons, ensuite transporté par le sang (pompé par le coeur) dans les cellules, ce a qui pour effet de dégrader l’ATP, puis le glucose.
+ Permet aussi d’évacuer le gaz carbonique.

42

Quel intérêt à l’entraînement aux activités aérobie ?

- Baisse du rythme cardiaque au repos
- Augmentation de l’aptitude à l’effort, baisse de la fatigue
= Prévention des maladies cardiaques + diabètes / cholestérol

43

Quelles sont les différentes habiletés motrices ?

- Équilibration
- Automatisation
- Dissociation
- Coordination

44

Qu’est-ce que l’USEP ?

Union Sportive de l’Enseignement de Premier degré est un partenaire privilégié pour l’école dans le sport

45

Qu’est-ce que le PNNS ?

Plan National Nutrition-Santé : sur la thématique du « Manger-Bouger », préconise 1 h / jour d’activité physique d’intensité modérée, ainsi qu’une activité physique étant enfant afin d’être plus à même de la continuer étant adulte

46

Quelles sont les principales difficultés rencontrées en sport ?

- Obésité, surpoids
- Hygiène
- Dos rond, scoliose
- Malnutrition

47

Pour répondre aux difficultés des enfants, les activités physiques sont intéressantes car elles ;

- Favorisent l’endurance
- Développement le quotient musculaire
- Proposent l’intégration à un groupe
- Sensibilisent à l’hygiène