Laboratoire 7 : Examen de l'appareil génital masculin Flashcards Preview

MD1 DC2 > Laboratoire 7 : Examen de l'appareil génital masculin > Flashcards

Flashcards in Laboratoire 7 : Examen de l'appareil génital masculin Deck (31):
1

Nommez les diagnostics possibles pour : douleur testiculaire/scrotale aiguë

  • Torsion testiculaire
  • Épididymite et orchite infectieuse
  • Torsion appendice testiculaire

2

Éléments clés du questionnaire : Torsion testiculaire

  • Dlr subite, sévère
  • Occasionnellement, épisodes intermittents autorésolutifs préalables 

3

Éléments clés de l'examen physique : Torsion testiculaire

  • Sensibilité exquise du testicule
  • Élévation asymétrique du testicule atteint
  • Orientation horizontale ud testicule (bell clapper)
  • Absence du réflexe crémastérien du côté atteint
  • Parfois oedème scrotal secondaire
  • Signe de Prehn négatif 

4

Conduite clinique : Torsion testiculaire

  • Urgence urologique
  • Échographie Doppler des testicules (test diagnostic de choix ; permet d'évaluer flot sanguin du testicule)
  • Exploraiton chirurgicale par l'urologue (référence urgente en urologie, délai d'intervention chirurgicale < 6 heures pour préserver viabilité du testicule) 
  • Détorsion manuelle (si chirurgie non disponible et si symptômes < 2 heures)

5

Éléments clés du questionnaire : Épididymite et orchite infectieuse 

  • Douleur et oedème importants au testicule et structures adjacentes
  • Fièvres, frissons
  • Symptômes urinaires irritatifs (dysurie, pollakiurie, urgence mictionnelle)
  • Facteurs de risque ITSS chez les hommes < 35 ans
  • Sondes à demeure ou auto cathétérisme 

6

Éléments clés de l'examen physique : Épididymite et orchite infectieuse 

  • Induratin, oedème, sensibilité exquise de l'épididyme
  • oedème du cordon spermatique
  • Si extension testiculaire/scrotum : sensibilitétesticulaire, oedème et rougeur scrotum, hydrocèle secondaire
  • Présence du réflexe crémastérien
  • Signe de Prehn positif 

7

Conduite clinique : Épididymite et orchite infectieuse 

  • Analyse et culture d'urine
  • Culture ou PCR CTrachomatis et N.Gonorrhea 
  • Glace, élévation scrotale, AINS
  • Antibiothérapie
  • Échographie testiculaire chez le patient septique ou qui ne présente pas d'amélioration avec le traitement (abcès)
  • Consultation urologique selon sévérité 

8

Éléments clés du questionnaire : Torsion appendice testiculaire 

  • Rare chez les adultes (7 à 14 ans) 
  • Douleur graduelle, d'intensité modéré

9

Éléments clés de l'examen physique : Torsion appendice testiculaire 

  • Sensibilité localisée à l'appendice testiculaire (antérosupérieure du testicule) 
  • Hydrocèle secondaire
  • Blut dot sign (zone de nécrose de l'appendice) 

10

Conduite clinique :  Torsion appendice testiculaire 

  • Traitement conservateur
  • Repos, glace, AINS
  • Chirurgie seulement si douleur persistante (rarement nécessaire) 

11

Nommez les diagnostics possibles pour : Masse testiculaire/odème testiculaire non aiguë (6)

  • Cancer testiculaire
  • Hydrocèle
  • Varicocèle 
  • Autres : kyste épididymal, spermatocèle, cryptochidisme 

12

Éléments clés du questionnaire : Cancer testiculaire

  • Plus fréquents chez hommes de 15 à 35 ans
  • Facteurs de risque : 
  • Cryptorchidie
  • Masse palpable au testicule
  • Non douloureux (sauf si hémorragie ou infarctus du testicule) 
  • Sensation d'une pression au bas ventre ou au scrotum
  • Si cancer avancé au diagnostic, présence de symptômes B et symptômes en lien avec site de métastases (dlr abdominale, toux, etc.) 

13

Éléments clés de l'examen physique : Cancer testiculaire

  • Masse ferme non douloureuse sur un testicule
  • Transillumination ne laisse pas passer facilement faisceau lumineux
  • Parfois hydrocèle secondaire
  • Adénopathies inguinales parfois présentes
  • examen de l'Abdomen à compléter (recherche d'envahissemetn viscérale, hépatosplénomégalie, etc.) 
  • Recherche d'adénopathies supraclaviculaires
  • Recherche de gynécomastie 

14

Conduite clinique : Cancer testiculaire

  • Échographie testiculaire
  • Référence prioritaire en urologie (orchiectomie inguinale radicale)
  • dosage alpha-foetoprotéine, beta-HCG, LDH
  • TDM abdominopelvienne et radiographie pulmonaire (recherche de l'extension de la maladie) 

15

Éléments clés du questionnaire : Hydrocèle

  • Accompagne souvent autre pathologie testiculaire ou scrotale (ex : torsion testiculaire)
  • Asymptomatique la plupart du temps
  • Inconfort et douleur légère selon la quantité de liquide (sensation de pression/lourdeur)
  • Symptômes en lien avec les pathologies primaires ayant engendré l'hydrocèle 

16

Éléments clés de l'examen physique : Hydrocèle

  • Peau du scrotum étirée, parfois sous tension (sans érythème) 
  • Scrotum comblé unilatéralement (parfois bilatérament), parfois sous tension 
  • Testicule difficile à palper sous le liquide 
  • Transillumination du scrotum laisse passr facilement la lumière 

17

Conduite clinique : Hydrocèle

  • Échographie scrotale (identification d'une cause primaire scrotale ou testiculaire ayant engendré l'hydrocèle) 
  • Traitement de la cause primaire
  • excision chirurgicale indiquée slmt si patient incommodé (hydrocèle idiopathique symptomatique) 

18

Éléments clés du questionnaire : Varicocèle

  • Localisaiton à prédominance GAUCHE (particularité anatomiques de la veine spermatique gauche entraînant une pression augmentée) ; parfois bilatérale, rarement unilatérale droite (tjrs rechercher cause obstructive sous-jacente si droite = demander imagerie abdominale pour éliminer une msse rénale néoplasique par exemple) 
  • Asymptomatique la plupart du temps
  • Sensation de pression légère au testicule, augmentée en position debout, diminuée en décubitus dorsal
  • Atrophie testiculaire, diminution de la fertilité 

19

Éléments clés de l'examen physique : Varicocèle

  • Masse ou voussure a/n du cordon spermatique, en position debout et augmentée par manoeuvre de valsalva
  • Texture similaire à un sac de vers
  • Si persistance de la varicocèle, en décubitus dorsal, recherchez cause sous-jacente 

20

Conduite clinique : Varicocèle

  • Investigation nécessaire dans les cas suivants : unilatérale DROITE, persistance en décubitus dorsal, début aigu/subit (rechercher obstruction de la veine cave inférieure par un thrombus ou une masse abdominale) 
  • Référence en urologie pour varicocèle droite uni, bilatérale, persistante en décubitus dorsal, symptomatique (dlr ou grosseur) ou si infertilité (il s'agit d'une cause d'infertilité masculine corrigible chirurgicalement) 

21

Nommez les diagnostiques possibles pour : Symptômes urinaires irritatifs/obstructifs) (5)

  • Cancer de la prostate
  • Prostatite aiguë
  • Hyperplasie bénigne de la prostate 
  • Autres causes : urétrite et cystite infectieuse 

22

Éléments clés du questionnaire : Cancer de la prostate

  • Détection par dosage de l'antigène prostatique sérique
  • Détection par examen de la prostate lors du toucher rectal
  • Asymptomatique la plupart du temps
  • Symptômes obstructifs ou irritatifs pus souvent associés à HBP concomitante 
  • Rarement, hématurie, hématospermie, douleur osseuse, symptômes B

23

Éléments clés de l'examen physique : Cancer de la prostate

  • Présence d'une induration, d'un nodule ou d'une asmétrie de la prostate au toucher rectal 
  • Recherche d'adénopathies inguinales 

24

Conduite clinique : Cancer de la prostate

  • Référence en urologie
  • Biopsie de la prostate par échographie transrectale
  • Score de gleason (grade histologique représentant le degré d'agressivité de la tumeur) 
  • Plusieurs options thérapeutiques envisagées en fontion du score de Gleason, du stade, de l'âge, etc 

25

Éléments clés du questionnaire : Prostatite aiguë

  • Dysurie
  • douleurs pelviennes ou rectales, hématurie, hématospermie, pollakiurie
  • Symptômes urinaires obstructifs de vidange
  • Symptômes généraux 
  • ** Fièvre et dysurie sont les symptômes les plus souvent rapportés par les patients 
  • Rechercher els facteurs de risque d'ITSS, les manipulations urologiques récentes (ex : sonde urinaire) 

26

Éléments clés de l'examen physique : Prostatite aiguë

  • Signes vitaux (fièvre souvent présente) - la présence d'une tachycardie ou d'une hypotension peuvent évoquer une infection plus sévère
  • Sensibilité exquise à la palpation de la prostate lors du toucher rectal
  • Examen de l'Abdomen (pour exclure rétention urinaire aiguë secondaire) 
  • Examen des organes génitaux externes (autres diagnostics avec symptômes similaires, dont l'urétrite, l'épididymite, etc) 

27

Conduite clinique : Prostatite aiguë

  • Analyse et culture d'urine
  • FSC et créatinine (non nécessaire si prostatite aiguë non compliquée)
  • Hémoculture (si infection sévère) 
  • Dépistage d'ITSS si présence de facteurs de risque
  • Antibiothérapie pour 4-6 semaines (devra être ajustée en fonction de la culture d'urine et/ou présence d'une ITSS)
  • Mesure du résidu post-mictionnel par échographie (BladderScan) 

28

Éléments clés du questionnaire : Hyperplasie bénigne de la prostate

  • Plus de 50 ans
  • Symptômes urinaires irritatifs/de remplissage (pollakiurie, urgence) et symptômes urinaires obstructifs/de vidange (nycturie, goutte à goutte, diminution de la pression du jet, incontinence, latence, vidange incomplète) 
  • Rétention urinaire aiguë occasionnelle
  • Progression sur quelques mois, quelques années 

29

Éléments clés de l'examen physique : Hyperplasie bénigne de la prostate

  • Augmentations ymétrique et lisse de la prostate au toucher rectal (corrélation non fiable entre taille et prostate à l'examene t sévérité des symptômes) 
  • Fermeté de la prostate

30

Conduite clinique : Hyperplasie bénigne de la prostate

  • Exclure autre diagnostic pouvant expliquer les symptômes du patient (à l'histoire, l'examen physique et/ou aux tests paracliniques)
  • Analyse d'urine et créatinine sérique
  • Mesure du résidu post-mictionnel par échographie (BladderScan) 
  • Traitement médical selon sévérité des symptômes du patient
  • Référence en urologie si complicaiton ou option chirurgicale 

31