LES OFFICIERS ET EXPERTS (1) Flashcards Preview

118.1 STRUCTURE D'AIDE AU CDT > LES OFFICIERS ET EXPERTS (1) > Flashcards

Flashcards in LES OFFICIERS ET EXPERTS (1) Deck (20):
1

Donner le périmètre d'action de l'officier sécurité ?

Q image thumb

Agissant en général en zone contrôlée, il ne doit pas hésiter à s’engager en zone d’exclusion dès que cela s’avère nécessaire.

2

Donner les missions de l'officier sécurité ? 

Q image thumb

Faire appliquer les mesures collectives de sécurité, en liaison, le cas échéant, avec le chef de secteur concerné, en contrôlant : 

  1. le suivi de la gestion des reconnaissances (contrôle des TGR, contrôle des durées d’engagement, etc.)
  2. le suivi de la gestion des relèves d’attaques.
  3. le cas échéant, la retransmission de l’alerte repli.
  4. la praticabilité des cheminements d’accès aux points d’attaque (visibilité, encombrement...), ainsi que les possibilités de repli en anticipant sur les évolutions possibles (risque d’explosion, d’effondrement des structures...)
  5. la prise en compte effective par le PC-TAC de la mission « CTRZ » en particulier en ce qui concerne les périmètres de sécurité et la remise en condition du personnel.
  6. Faire appliquer les mesures individuelles de sécurité, notamment le port réglementaire des EPI, les travaux en hauteur..
  7. Faire remonter par tous les moyens aux intervenants, les informations relatives à la sécurité, avec en particulier les dangers identifiés et les mesures prises (chute de matériaux, accès interdit, risque électrique, risque liés au gaz, ...).

3

Quelles sont les fonctions du PC TAC que doit appuyer l'officier contrôle de zone ? 

Q image thumb

En charge de la mission « CONTRÔLE DE ZONE » il appuie les fonctions « CONDUITE » et « MOYENS-LOG » du PC TAC.

4

De quoi doit s'assurer l'officier CTRZ dès qu'il est engagé sur intervention ? 

il doit rapidement s’assurer de la matérialisation des différentes zones de l’intervention et donner ces éléments de zonage à la fonction renseignement synthèse (SITAC). 

5

Quelles sont les mesures prisent par l'officier CTRZ pour faire matérialiser et sécurité la zone d'intervention ? 

Q image thumb

Agissant principalement en zone de soutien, il prend les mesures nécessaires pour définir, faire matérialiser et sécuriser la zone d’intervention,en particulier :

  1. la Zone d’Exclusion (ZEX), la Zone Contrôlée (ZC), la Zone de Soutien (ZS) et les zones secondaires qui y sont incluses : PMA, ZRCP, Zone des PC (ZPC), la ZDI.
  2. Réorganiser le dispositif en fonction de l’évolution des risques et du déroulement de l’intervention.
  3. Limiter l’accès aux différentes zones aux seules personnes et personnels autorisés et équipés, tout en laissant au COS une liberté de commandement
  4. Préserver les axes logistiques entre les différentes zones (norias, établissements de tuyaux...)
  5. Réceptionner les moyens spécifiques demandés dans les zones désignées à cet effet.

6

Pour assurer correctement sa mission, sur quels personnels l'officier CTRZ peut-il s'appuyer ? 

  1. l’officier ZDI, dans le cadre de l’acheminement des moyens à engager.
  2. le chef d’agrès de la DEP pour le ravitaillement et la mise en œuvre des matériels utilisés
  3. un cadre de liaison des forces de l’ordre pour ce qui concerne le contrôle des zones, en particulier la limite zone publique - zone de soutien, le PMA (ou le triage) et les emplacements des PC.

7

Donner la mission de l'officier LOG astreinte MCO ? 

Pour la « LOGISTIQUE », il est chargé du soutien, de la maintenance et du ravitaillement de l’opération pour l’emploi et la mise en œuvre des matériels (moteurs, pompes, dispositifs spéciaux), l’alimentation des engins et la surveillance des établissements.

Il est demandé sous la forme : « je demande un officier logistique ». 

8

Donner la mission de l'officier ZDI ?

  1. Prend contact par radio avec le PC-TAC ou le COS pour confirmer l’emplacement de la ZDI ou le définir en lien avec le CO le cas échéant.
  2. Récupérer au plus vite un plan de situation au PC-TAC.
  3. Accueille ensuite les chefs d'agrès, les dirige sur ordre vers le PC-TAC ou leur transmet directement les ordres reçus.

 

9

Lorsque les éléments de mission sont donnés en ZDI, l'officier ZDI les reçoit préalablement par radio en provenance du COS ou de l’officier en charge de la conduite de l’opération. Quelles sont les rubriques que doivent comporter ces élements de missions ? 

  1. la mission,
  2. le lien de subordination directe (chef de secteur, DSIS, ...),
  3. le canal radio,
  4. l’itinéraire d'accès,
  5. la zone d’action (point d’eau et point d’attaque le cas échéant),
  6. le zonage de l’intervention,
  7. si possible, les itinéraires et axes logistiques à préserver impérativement. 

10

Sur quelle ressource est prélevée les officiers ZDI ? 

la ressource est prélevée sur les chefs de garde en VL ou OGC

11

A quelle fonction du PC TAC est rattachée l'officier prévention ? 

Rattaché à la fonction «RENS», cet officier est le conseiller technique « PRÉVENTION » du COS. 

12

Quelles sont les missions particulières que l'officier PREVENTION peut se voir confier ?

  1. Mettre en œuvre les systèmes assurant la mise en sécurité des bâtiments.
  2. Proposer des solutions de désenfumage lorsque les installations sont défaillantes.
  3. Aider à la répartition des engins pompes sur le réseau public. 

13

Que doit faire l'officier communication opérationnel avant de se rendre sur les lieux de l'intervention ? 

Il recueille tous les renseignements utiles et répond aux questions téléphoniques des journalistes qui parviennent au CO ou au BCOM, selon les directives du conseiller communication du Général (CONSCOM). 

A image thumb
14

Donner les motifs pour lesquels l'officier communication opérationnelle est alerté ? 

  1. Il est alerté pour tout évènement important ou particulier lié à l’opération et susceptible d’être médiatisé.
  2. Il peut être engagé sur ordre CONSCOM du général.

 

15

Quelles sont les missions de l'officier communication opérationnelle ? 

Q image thumb

  1. Faire remonter les informations du niveau tactique vers le CONSCOM et fournir une appréciation de situation médiatique de l’intervention.
  2. Contrôler le recueil des images par le VE2I et la mise en œuvre des moyens d’appui au commandement.
  3. Gérer les médias et lui rendre compte de la situation médias.
  4. Communiquer sur ordre du CONSCOM.

16

Sur quelle ressource est prélevée l'officier communication opérationnelle ? 

La ressource est prélevée parmi les officiers du BCOM ou habilités. 

17

Donner la mission du dessinateur opérationnel ? 

Q image thumb

  • Rattaché à la fonction « RENSEIGNEMENTS », il réalise des croquis opérationnels destinés à visualiser l’intervention et  aider le COS dans sa prise de décision.
  • Ces travaux doivent être rapidement transmis au CO pour apporter des éléments supplémentaires à la bonne compréhension de l’intervention (renseignement image). 

A image thumb
18

Qu'a pour vocation les experts des fonctions opérationnelles de spécialité ? 

Q image thumb

Les experts des fonctions opérationnelles de spécialité NRBC, NAUT, IMP, RSMU, CYNO, ELD ont vocation à commander sur intervention les équipes spécialisées et/ou à conseiller le COS sur intervention ou un état-major opérationnel (PC-TAC, EMO). Ils peuvent s’appuyer sur un CMO APP

19

Dans quels cas sont alertés les experts des fonctions opérationnelles de spécialités de la BSPP ? 

  1. sur ordre de l’officier responsable de l’EMO.
  2. sur ordre du colonel de garde.
  3. sur demande du COS.
  4. à  leur initiative.

20

Dans quels cas l'officier NRBC Brigade se rend sur intervention ? 

  1. en cas de départ d’un GIB.
  2. en cas de mise en œuvre d’une BUMD.
  3. en cas de demande du chef de groupe NRBC