Maladie de peau 3 Flashcards Preview

PHA-1032 et 1031 > Maladie de peau 3 > Flashcards

Flashcards in Maladie de peau 3 Deck (38)
Loading flashcards...
1

QSJ? Oxydation de la mélanine et du sébum (avec l'air)

Comédons ouverts (noirs).

2

QSJ? white head

Comédons fermés (blancs).

3

QSJ? Bouton ferme, rougeâtre (pore fermée)

Papule.

4

QSJ? Bouton blanc rempli de pus (pore dilaté). Peut laisser des cicatrices;

Pustule.

5

QSJ? Plus gros (≥ 5 mm), plus profond que pustule; Peut laisser des cicatrices.

Nodule, kyste.

6

Quand faut-il référer au médecin pour l'acné?

- Acné modérée à sévère; Présence de pustules ou de nodules/kystes;
- Grande surface atteinte (non localisée);
- Signes d’inflammation récents: Érythème sévère, enflure, lésions douloureuses;
- Symptômes associés inhabituels; Ex. Fièvre, arthralgie
- Ajouts récents de Rx induisant l’acné. CS, phénytoïne, lithium, etc.
- Signes de conditions endocriniennes sous-jacentes; Ex. hyperandrogénisme (alopécie, hirsutismes), syndrome des ovaires polykystiques.
De plus, en consultation MVL:
- Non réponse aux tx MVL x 8 à 12 sem
- Atteinte psychologique (prudence !);
Il est fortement encouragé de référer au médecin les clients n’ayant pas reçu de diagnostic à ce jour.

7

Quels sont les objectifs de la thérapie de l'acné?

- Réduire la sévérité des lésions et leur nombre;
- Prévenir les cicatrices et l’hyperpigmentation;
- Prévenir les récurrences;
- Prévenir la souffrance psychologique.

8

Quelles sont les MNPs pour traiter l'acné?

- Se laver pas plus de 2 fois par jour;
- Utiliser un savon doux ou nettoyant sans savon;
- Minimiser le frottement ou la manipulation des lésions;
- Éviter les lingettes nettoyantes à base d’alcool ou acétone;
- Utiliser un écran solaire non comédogène FPS30;
- Important d’hydrater, les agents anti-acnéiques assèchent... Émollients avec céramides non-occlusifs et non irritants (ex. Cutibase, Ceravee)
- Éviter les cosmétiques à base d’huile (comédogènes);
- Éviter les produits parfumés ou avec parabens ou urée (irritants);
- Éviter les facteurs aggravants;
- Maintenir une diète équilibrée; Index glycémique faible et consommation Omega-3 amélioreraient... Consommation de lait empirerait en nb et en sévérité.
- Prévention du stress;

9

Quelles sont les particularités des éponges en polyester et produits avec microbilles?

- Abrasif;
- Enlève les débris de surface;
- Ne permet pas d’extraire les comédons;
- Peut aggraver l’acné par irritation; Éviter les mouvements circulaires;
- Produits avec microbilles; Efficacité similaire vs sans microbilles;
Non recommandé

10

Quels sont les tx pour l'acné?

- peroxyde de benzoyle.

11

Quelles les particularités de peroxyde benzoyle?

Option disponible en MVL:
- Recommandé en acné comédonnienne et papulopustulaire légère. Mais si pustules, on doit référer sans délai.
- Inefficace sur les microcomédons (précurseurs des comédons, plus profonds). Donc pas idéal en monothérapie et donc.. en MVL...
- Effets visibles après 6 à 8 semaines.

Disponible à 2,5 % et 5 % (MVL). Ex. BenzagelMD. Crème, solution nettoyante, gel, etc.; DIE à BID. Efficacité 2,5% serait équivalente à 5 ou 10 %;

Disponible à 10 % (Pr) Ex. Benzac W. Plus irritant, pas plus efficace sur acné inflammatoire;

12

Qu'est-ce qui est à surveiller avec l'usage de peroxyde de benzoyle?

- Peut décolorer les cheveux et les vêtements;
- Peut causer dermatite de contact irritative;
- Rares rapports de dermatite de contact allergique (avis Santé Canada);
- Photosensibilisant;
- Choix sécuritaire en grossesse;
- Allergie croisée possible:
- Autres dérivés de l’acide benzoïque. ex. benzocaïne.

13

V/F. Concernant les exfoliants, aucun ne sont recommandés dans les lignes directrices canadiennes.

Vrai.

14

Quelles sont les particularités de l'acide salicylique?

- Très répandu dans les produits offerts en MVL;
- Plusieurs formes pharmaceutiques; Tampons, gels, nettoyants, etc.
- Effet comédolytique / kératolytique; Peu d’études démontrent son efficacité. (Trop) faible concentration dans les produits (< de 2-3 %); 3 et 6 % serait l’idéal; Efficacité possible en acné non-inflammatoire;
- E.I.: irritation, rougeurs.
- Rares rapports de dermatite de contact allergique (avis Santé Canada);

15

Quelles sont les particularités du soufre, résorcinol?

- Peu d’études confirment leur efficacité.
- Effet kératolytique (surtout);
- Aiderait à traiter les comédons par action exfoliante;
- Usage limité par mauvais odeur (soufre);
- Souvent combinés avec acide salicylique dans produits MVL;
- Cesser si irritation survient;
- Résorcinol: Irritant et sensibilisant: Ne pas appliquer sur large surface ou peau irritée; Peut produire des squames foncés (réversible).

16

V/F. Selon la loi 31, le pharmacien peut prescrire un tx topique acné mineure si sans nodule ni pustule.

Vrai.

17

QSJ? Adapalène, tazarotène et trétinoïne (acide rétinoïque).

Rétinoïdes (dérivées de la vit A)

18

Quel est le MA des rétinoïdes?

- La différenciation cellulaire normale dépend de la vitamine A;
- Rétinoïdes se lient à des récepteurs de la vit. A; Empêchent la kératinisation anormale dans l’acné; Puissants exfoliants;
- Diminuent la formation des microcomédons et ainsi; Empêchent les étapes suivantes de la pathogénèse

19

Quelles sont les particularités des rétinoïdes?

1er choix sous ordonnance en aigu;
- Efficace contre acné inflammatoire ou non; - Aussi utile en thérapie de maintien;
Stabilité à la lumière (peut-on les appliquer le matin?) L’adapalène et tazarotène ok Trétinoïne ok si en microsphères
- Seul ou en association. Trétinoïne avec peroxyde de benzoyle. Stable si formulation de trétinoïne en microsphères. Sinon, séparer les applications des 2 produits (AM + HS). Adapalène + peroxyde de benzoyle ok !
- E.I. : irritation, érythème, xérose, brûlure;
Si irritation:
-Favoriser trétinoïne en microsphères;
-Préférer adapalène au tazarotène;
-Débuter par concentration plus faible;
-Préférer une forme crème à la forme gel;
-Réduire à DIE (si BID) ou q 2 soirs, début progressif.
Puissance relative des agents (loi 31) ? Si on se base sur le pouvoir irritant: Tazarotène > adapalène = trétinoïne en microsphère;
Rétinoïdes topiques non recommandés en grossesse; Risques de tératogénicité ?

20

Quelles sont les particularités des AB topiques (Pr)?

Clindamycine ou érythromycine;
Utile seulement si acné inflammatoire;
- Cesser à la résolution de l’inflammation; Ne pas utiliser en traitement d’entretien (voulons prévenir les résistances). Cesser si pas efficace (ou très légèrement) après essai de 8-12 sem.; Ne devrait pas être poursuivi > 6 mois, sauf sur avis médical.
- Ne pas utiliser en monothérapie → Utiliser en association: Avec peroxyde de benzoyle ou rétinoïdes; ↑ efficacité, ↓ la force des produits respectifs, ↓l’irritation;↓ résistances.
- Moins irritants que les autres produits...
- Choix ok en grossesse;
- Ne doit pas être utilisée avec ATB oral.

21

V/F. Il faut mentionner au patient qu'une aggravation est possible pendant les 2 à 4 premières semaines du tx.

Vrai. Ça peut prendre 8 à 12 semaines avant de voir une amélioration.

22

Quelle est la pathophysiologie des hémorroïdes?

État pathologique:
- Dilatation des veines;
- Enflure des coussinets ou prolapsus:
- Apparition des symptômes;
2 types d’hémorroïdes:
Internes (4 stades):
- Pas innervées;
- Peu de douleur aux 1ers stades;
Externes:
- Innervées;
- Douloureuses.

23

Quels sont les facteurs possiblement en cause des hémorroïdes?

- Constipation; Selles dures;
- Diarrhée; Relâchement des tissus;
- Pression abdominale augmentée: Effort pour soulever un poids lourd; Position prolongée (assise ou debout); Grossesse;
- Temps trop long assis aux toilettes;
- Âge avancé: Relâchement des fibres musculaires retenant les coussinets.

24

Quels sont les sx des hémorroïdes?

- Douleur à l’anus; *
- Inconfort;
- Prurit;
- Enflure anale;
- Sensation de brûlure;
- Saignement: Peu abondant; Rouge clair; À la défécation (pas à d’autres moments); Sur papier, surface des selles ou dans la toilette

25

Quels sont les signaux d'alarmes des hémorroïdes?

- Prolapsus doit être replacé manuellement;
- Présence d’une masse importante;
- Saignement rectal: Abondant ou Noir (ou selles noires) ou Récurrent;
- Haut risque de cancer colorectal: > 50 ans (prudence); Histoire personnelle ou familiale de: Polypes, cancer, MII (ex. Crohn), etc.
- Enfant < 12 ans: Anomalie congénitale, oxyures, abus sexuel;
- Sx persistent > 7 jours;
- Autres symptômes d’alarme présents: Douleur +++ à la défécation; Crampes, fièvre, incontinence fécale, vomissements, perte de poids, etc.

26

Quels sont les objectifs de la thérapie des hémorroïdes?

- Éliminer les symptômes;
- Prévenir les complications; Écoulements, thrombose;
- Promouvoir de saines habitudes; Hygiène, régularité intestinale.

27

Quels sont les MNPs pour les hémorroïdes?

Pierre angulaire du tx.
- Alimentation riche en fibres: Viser 20 à 30 g/jour (augmenter progressivement); Prévenir la constipation; Surtout bénéfiques pour les saignements (selon études);
- Boire beaucoup de liquide;
- Faire de l’exercice physique régulièrement;
- Éviter les aliments riches en lipides et l’alcool
- Éviter les aliments irritants (épices, caféine, etc.) (controversé);
- Ne pas retarder si besoin d’aller à la selle;
- Éviter de forcer à la défécation;
- Diminuer le temps passé aux toilettes;
- Bonne hygiène après chaque selle;
- Bain de siège TID à QID.

28

En quoi consiste le bain de siège?

Bain de siège («Sitz bath»):
- Bassin d’eau tiède (≈46°C);
- 15 min. TID à QID;
- Peut s’ajuster sur siège de la toilette;
- Permet relaxation du sphincter anal interne;
- Nettoie la région anale;
- Diminue irritation et prurit.

29

Quels sont les particularités des anesthésiques locaux?

Mécanisme d’action:
- Bloque la conduction neuronale en prévenant la dépolarisation de la
membrane nerveuse
- Si < 7 jours, sécuritaire et efficace sur: Douleur, démangeaisons, sensation de brûlure
- Utilisation prolongée: Risque de dermatite de contact. Risque de masquer un problème plus grave. Fissure, fistule, abcès, tumeurs.
- Ex. Dibucaïne, benzocaïne, pramoxine, tétracaïne
Effets indésirables:
- Réactions allergiques locales; Inconfort à l’application; Dermatite de contact;
- Toxicité systémique (peu fréquent); SNC: nervosité, paresthésie, vertige, etc. Cardiaque : bradycardie, hypotension.

30

Quels sont les produits, les anesthésiques locaux, disponibles pour traitre les hémorroïdes?

L’anesthésique le plus utilisé:
- Pramoxine 1 % (Anusol Plus):
- Pas de groupement amide ou ester (vs autres anesthésiques); Moins d’allergie croisée qu’avec autres anesthésiques; Le moins sensibilisant et le moins toxique.