Moyens de secours Flashcards Preview

300.18 caf 2 > Moyens de secours > Flashcards

Flashcards in Moyens de secours Deck (41):
1

divers moyens de secours
fixes ou mobiles peuvent être installés. Ils peuvent comporter :

*Des moyens d’extinction
* Un système d’alarme
* Un Système de Sécurité Incendie (SSI)
* Un système d’alerte
* Un service de sécurité incendie
* Un poste de sécurité incendie
* Des dispositions visant à faciliter l'action des sapeurs-pompiers
*Des dispositifs de protection

2

Des moyens d’extinction

Ces moyens permettent d’intervenir immédiatement sur un début d’incendie, de lutter contre les propagations et/ou d’obtenir l’extinction du feu. Ils peuvent comprendre :
● des extincteurs ;
● des Robinets d'Incendie Armés (RIA) ;
● des installations fixes d'extinction automatique ;
● des déversoirs ponctuels ;
● des moyens d’extinction divers : des couvertures, seaux pompe, réserves
de sable, etc.

3

les sapeurspompiers
peuvent avoir à leur disposition

● des Bouches et Poteaux d'Incendie (BI - PI) ;
● des points d’aspiration ;
● des colonnes sèches et/ou humides ;
● des plans ;
● des ascenseurs prioritaires ;
● des tours d’incendie ;
● des trémies d’attaque.

4

ªª Des dispositifs de protection

● des éléments de construction irrigués ;
● des dispositifs d’obturation de la baie de scène.

5

Extincteur def

Un extincteur est un appareil contenant un agent extincteur qui peut être projeté et dirigé sur un feu par l’action d’une pression interne.

6

Un extincteur portatif se compose :

* d’un corps ;
* d’une poignée de portage ;
* d’une goupille de sécurité ;
* d’un tuyau (qui n’est pas systématique) ;
* d’une poignée de manœuvre ;
* d’une lance ;
* d’une charge d’agent extincteur ;
* éventuellement d’une cartouche d’additif.

7

Les extincteurs à pression auxiliaire comportent en plus :

ªª une cartouche de co2
ªª un percuteur.

8

Robinet d'incendie armé def

Un Robinet d’Incendie Armé (RIA) est un moyen de
lutte contre l’incendie utilisable sur un feu naissant, dans
l’attente des moyens hydrauliques des sapeurs-pompiers.

9

Un RIA comprend :

* un dévidoir à alimentation axiale ;
* un robinet d’arrêt d’alimentation en eau manuel ou automatique ;
* un tuyau semi-rigide de 30 m maximum ;
* un robinet diffuseur à 2 ou 3 positions : fermeture, jet diffusé et/ou jet droit ;
* un orienteur s’il y a lieu.

10

les RIA sont désignés par leur diamètre nominal qui peut être

* DN 19/6* (minimum 35 litres par minute) ;
* DN 25/8* (minimum 55 litres par minutes) ;
* DN 33/12* (minimum 130 litres par minute).
****correspondant au diamètre intérieur des tuyaux / diamètre de l’orifice du robinet
diffuseur.

11

Ces installations peuvent être des systèmes d’extinction automatique

ªª à eau de type sprinkleur ;
ªª à eau de type brouillard d’eau ;
ªª à gaz ;
ªª etc.

12

un système d'Extinction Automatique à eau (SEAE) de type sprinkleur est un
ensemble hydraulique permettant de :

ªª déceler un incendie ;
ªª donner une alarme ;
ªª contenir ou eteindre un feu naissant.

13

Un SEAE de type sprinkleur est composé des organes suivants

sources d'eau
poste de contrôle
canalisations de distribution
têtes de sprinkleur

14

Installation fixe de lutte contre l’incendie par brouillard d’eau composition

ªª possibilité de commande automatique ou manuelle ;
ªª quantité d’eau utilisée réduite ;
ªª dispositif d’alimentation permettant d’envoyer l’eau sous pression ;
ªª canalisations de faible diamètre ;
ªª têtes de diffusion spécifiques.

15

Installation fixe de lutte contre l’incendie par brouillard d’eau (problèmes)

ªª une perte de visibilité tant pour l’évacuation des occupants que pour l’intervention des services de secours ;
ªª une éventuelle perturbation du désenfumage.

16

Installation fixe d'extinction automatique à gaz
Elles sont composées de :


ªª réserves de gaz : sous forme de bouteilles de gaz comprimé (inhibiteur, inerte, CO², etc.) ;
ªª un dispositif de déclenchement associé à une détection incendie (doublé par une commande manuelle) ;
ªª des tuyauteries ;
ªª des buses de diffusion ouvertes.

17

Installation fixe d'extinction automatique à gaz
Principe de fonctionnement :

Lors de la sensibilisation d’un détecteur dans le local défendu, seule une alarme restreinte retentit au poste de sécurité afin de prévenir les personnels chargés de la sécurité incendie.

La sensibilisation d’un second détecteur provoque :
ªª une nouvelle alarme restreinte au poste de sécurité ;
ªª une alarme sonore dans le local, complétée par une alarme visuelle : allumage de dispositifs avertisseurs visuels « évacuation immédiate » coté intérieur et « entrée interdite» coté extérieur, au-dessus des portes d’accès au local ;
ªª après une temporisation maximum de 30 secondes, la diffusion du gaz ;
ªª un report d’information de la diffusion du gaz au poste de sécurité : voyant rouge fixe.

18

Installation fixe d'extinction automatique à gaz:problème

Afin d’obtenir une efficacité maximale, il est préférable de maintenir le confinement
10 min au moins.

19

SYSTÈME D'ALARME
Alarme générale sélective (informe certaine catégorie de personnel)

Ce système d’alarme est essentiellement installé dans les ERP de type U et J.
Dans ces établissements, l’état de fragilité du public impose que l’alarme ne soit perçue que par du personnel formé (généralement les personnels soignants qui sont en charge du transfert horizontal des patients ou des résidents).

20

SYSTÈME DE SÉCURITÉ INCENDIE
est une aide précieuse pour

ªª localiser le sinistre ;
ªª évaluer son ampleur ;
ªª apprécier le niveau de mise en sécurité du bâtiment.

21

SYSTÈME DE SÉCURITÉ INCENDIE
Les SSI peuvent assurer une surveillance permanente
de l’établissement et réaliser une ou plusieurs des fonctions
de mise en sécurité suivantes :

ªª l’évacuation des personnes
ªª le compartimentage :
ªª le désenfumage :
ªª l’extinction automatique dans certains cas.

22

SYSTÈME DE SÉCURITÉ INCENDIE
Le choix du SSI est défini par les réglementations des bâtiments, établissements
ou immeubles dans lesquels ils sont installés :

ªª SSI de catégorie A dans tous les ERP avec locaux à sommeil ;
ªª SSI de catégorie A option IGH dans tous les IGH ;
ªª SSI de catégorie variable dans certains ERP en fonction du type et de la catégorie.
Même si la réglementation ne les impose pas, il est possible de rencontrer des SSI de catégorie variable dans certains immeubles relevant du code du travail et dans les ICPE.

23

SYSTÈME DE SÉCURITÉ INCENDIE exploitation

En présence d’un service de sécurité incendie composé de personnel qualifié SSIAP, le SSI doit être exploité par un chef d’équipe (SSIAP 2) en situation de crise.

24

SYSTÈME DE SÉCURITÉ INCENDIE fonctionnement

Des commandes d’arrêt des moteurs de désenfumage (arrêts pompiers) sont exclusivement réservées aux sapeurs pompiers. Il est souhaitable qu’elles ne soient actionnées que par l’officier de garde prévention ou à défaut par un cadre titulaire du PRV2

25

L'alerte

L’alerte est l'action de demander l'intervention d'un service public de secours et de lutte contre l'incendie.

26

SERVICE DE SÉCURITÉ missions

* l’exploitation du poste de sécurité s’il existe ;
* l’exécution de rondes, la surveillance et l’entretien des moyens concourant à la
sécurité incendie ;
* la sensibilisation des employés en matière de sécurité contre l’incendie ;
* l’assistance à personnes ;
* l’évacuation des occupants;
* l’intervention précoce face aux incendies ;
* l’alerte et l’accueil des secours.

27

Bouches et poteaux d'incendie
Il existe des :

ªª BI simples de type DN 100 ;
ªª BI jumelées de type DN 100 ;
ªª PI de type DN 100 (1 sortie de 100 mm et 2 sorties de 65 mm) ;
ªª PI de type DN 150 (2 sorties de 100 mm et 1 sortie de 65 mm).

28

Points d'aspiration
Description

Un point d’aspiration doit respecter les caractéristiques minimales suivantes :
ªª situé à 400 m maximum du risque à défendre ;
ªª capacité de 120 m³ utilisables en 2 heures en toute saison ;
ªª hauteur d’aspiration ≤ 6 m ;
ªª longueur d’aspiration ≤ 8 m ;
ªª profondeur d’aspiration suffisante.

29

La plate-forme permettant la mise en oeuvre de l’engin pour aspiration doit

ªª avoir une surface de 32 m² (4 m x 8 m) ;
ªª avoir une pente < 2 % ;
ªª avoir une force portante équivalente à celle des voies-engins ;
ªª être signalée ;
ªª être accessible en permanence.

30

Colonne sèche

Tuyauterie rigide installée à demeure dans un bâtiment ou une structure, utilisée pour la lutte contre l’incendie.

31

Colonne humide
def
implantation

Tuyauterie rigide alimentée en permanence en eau sous
pression, installée à demeure dans un bâtiment ou une
structure et utilisée pour la lutte contre l’incendie.

Des colonnes humides sont obligatoirement installées dans les IGH de hauteur
supérieure à 50 m. On peut également en trouver dans d’autres bâtiments.

32

Plans Bâtiments d'habitation

Des plans de sous-sols et du rez-de-chaussée ainsi que des consignes à respecter en cas d'incendie doivent être affichés dans les halls d'entrée, près des accès aux escaliers et aux ascenseurs.

33

Plans obligatoire depuis

l’ordonnance préfectorale du 16 février 1970

34

Plans erp

Doivent y figurer, outre les dégagements, les cloisonnements principaux et les éventuels EAS, l'emplacement :
* des divers locaux techniques et autres locaux à risques particuliers ;
* des dispositifs et commandes de sécurité ;
* des organes de coupure des fluides et des sources d'énergie ;
* des moyens d'extinction fixes et d'alarme.

35

Plans Immeubles de grande hauteur

*le repérage du dispositif d’accès où le plan est affiché ;
* la distribution générale du niveau ;
* l’emplacement des ouvrants de désenfumage de secours et de leurs commandes d’ouverture ainsi que des dispositifs d’évacuation d’eau ;
* l’emplacement des moyens de secours, des vannes d’arrêt et des dispositifs d’alerte phoniques (alerte interne).


Au moment du sinistre le SSIAP doit pouvoir mettre des plans détaillés de l’immeuble à la disposition des sapeurs-pompiers.

36

Plans Parcs de stationnement des erp

Des plans d’ensemble du parc (plan d’intervention) doivent être affichés :
● en partie haute des rampes d’accès des véhicules ;
● dans le hall d’immeuble si les issues pour piétons y aboutissent ;
● dans le débouché à l’air libre ;
● près de l’issue la plus proche de la voie publique.

37

Ascenseurs prioritaires IGH

Ces ascenseurs, au nombre de 2 minimum, doivent :
* se situer à 50 m maximum de la voie de desserte ;
* être secourus électriquement (groupes électrogènes) ;
* être protégés contre les effets du feu (flammes, gaz chauds et fumées) dans des gaines en matériaux M0, CF° 2 heures et désenfumées (à chaque étage la restitution du CF° 2 heures est obtenue par des portes coupe-feu) ;
* être équipés du dispositif non-stop dans le ou les compartiments sinistrés ;
* être équipés d’interphones permettant des communications avec généralement le poste central de sécurité ;
* être équipés de dispositif d’appel et de commande prioritaires.

38

Tours d'incendie

Les tours d’incendie sont des escaliers protégés facilitant l’accès des sapeurs-pompiers au bâtiment. Ils leurs sont exclusivement réservés et doivent présenter les caractéristiques suivantes:
* être d'accès facile pour les secours venant de l'extérieur ;
* avoir une largeur d’au moins 0,70 m ;
* desservir tous les niveaux (sans dissociation entre les niveaux en infrastructure et superstructure) ;
* comporter en partie haute un accès direct vers l'extérieur (désenfumage et accès à la toiture) ;
* être munis de colonnes sèches ou en charge.

39

Trémies d'attaque

Les trémies d’attaque sont des ouvertures pratiquées dans les planchers qui
permettent l’attaque d’un feu situé au niveau inférieur (généralement feu de sous-sol).

40

DISPOSITIFS DE PROTECTION

Les éléments de construction irrigués (parfois dénommés rideaux d’eau) consistent à faire couler un débit d’eau déterminé sur certains éléments de construction par l’intermédiaire de canalisations munies de diffuseurs ouverts.

Cela a pour effet de donner ou d’améliorer le degré de résistance au feu de l’élément protégé (rideaux, portes, etc.).

La commande de ces systèmes peut être automatique et/ou manuelle.

41

SSI Fonctionnement des diodes

Rouge fixe: SSI sollicité et fonction de mise en sécurité correctement réalisée
Rouge clignotant: SSI sollicité et fonction de mise en sécurité n'est pas en position de sécurité
Jaune clignotant ou fixe: défaut ou dysfonctionnement du système. En cas de feu se renseigner sur la nature du problème.