PARTIE 1 LA GARDE D'INCENDIE ET DE SECOURS Flashcards Preview

BSP 118.1 (version août 2014) > PARTIE 1 LA GARDE D'INCENDIE ET DE SECOURS > Flashcards

Flashcards in PARTIE 1 LA GARDE D'INCENDIE ET DE SECOURS Deck (25):
1

Combien de communes sont défendu

124 communes

2

Quelle superficie est défendu

800 km2

3

Combien d'habitants sont défendu

6,5 millions

4

Combien de militaires à la BSPP

8800 militaires

5

Quelles les deux grands types de secteurs

- Le secteur administratif
- Le secteur opérationnel

6

Que veux dire LSO, LSS et LS SDIS

- Lieu de stationnement opérationnel
- Lieu de stationnement santé
- Lieu de stationnement des SDIS

7

Combien de niveaux de réponse et à quoi correspondent-ils

- La réponse de niveau 1 : Réponse au RISQUE COURANT
- La réponse de niveau 2 : Réponse au RISQUE PARTICULIER
- La réponse de niveau 3 : Réponse au RISQUE MAJEUR

8

Quelles sont les trois familles de fonctions opérationnelles

- Les fonctions intégrantes (CDT, SIC, LOG, SIO)
- Les fonctions d'engagement (INC/EXT, SAUV, RECO/ELD, SAP/AMU/SR, VENT)
- Les fonctions d'environnement (NRBC, RSMU, NAUT, IMP, CYNO, PROTEC, ECL, COM)

9

Combien d'UES et combien de détachements permanents

- 5 UES (Kourou, Biscarosse, Roissy, BNF et Louvre)
- 7 détachements permanents (Elysée, Min. défense, Min. de l'intérieur, Min. de la Justice, l'Assemblée Nationale, le musée d'Orsay et les Invalides)

10

Composition de la garde au niveau du centre de secours


- 1 officier de garde compagnie (OGC) dans les PC de compagnie, officier ou major de l’unité, titulaire de la qualification correspondante et habilité par le commandant de groupement ;
- 1 chef de garde, titulaire du certificat de chef de garde d’incendie, officier ou sous-officier du grade de sergent-chef minimum dans les PC de compagnie, sous-officier dans les autres centres de secours ;
- le personnel équipant les engins en service ;
- le personnel du poste de veille opérationnelle (PVO) ;
- le service de jour.

11

Composition de la garde au niveau du groupement

- 1 officier supérieur de garde groupement (OSG), titulaire de la qualification « officier supérieur de garde » et habilité par le Général sur proposition du sous-chef emploi ;
- 1 officier poste de commandement (OPC), titulaire de la qualification « officier poste de commandement » ;
- le personnel du poste de commandement tactique (PC TAC2) qui accompagne systématiquement l’OPC en intervention ;
- le sous-officier « statique » et le personnel du centre de suivi opérationnel (CSO) ;
- les conducteurs.

12

Composition de la garde au niveau de la Brigade

- le commandant opérationnel Brigade ;
- les officiers ou sous-officiers « experts de niveau tactique et opératif » : officiers NRBC, NAUTIQUE, chef de section RSMU, chefs de groupes IMP, CYNO, représentant des cultes, investigateurs RCCI ;
- les officiers de liaison Brigade : CCZ, CIC DOPC1/ renfort CCZ, COPP/SIC DSPAP
- le personnel du GSS, et du GFIS armant certains moyens spéciaux, d’aide au commandement ou d’appui à la couverture opérationnelle ;
- le sous-officier du service général ;
- les conducteurs de la section transport ;
- l'officier communication opération ;
- le colonel de garde,chef d’état-major opérationnel (CEMO) ;
- le médecin-chef Brigade de garde ;
- le chef CO, l’officier de garde CO, le médecin coordinateur chef et le personnel du centre opérationnel (CO) jusqu’au niveau 3 inclus ;
- le directeur des secours médicaux (DSM) et la garde des secours médicaux constituée d’un vétérinaire, d’un pharmacien, d’un psychologue, du médecin d’astreinte et des équipages des ambulances de réanimation (AR), du véhicule poste de commandement médical (VPCM) et du véhicule d’accompagnement santé (VAS) ;
- les officiers ou sous-officiers « environnement poste de commandement tactique » : prévention, sécurité et dessinateur opérationnel ;
- le personnel de garde et d’astreinte technique ou administrative.

13

Quelles sont les 6 types d'équipage pour l'armement des engins Brigade ?

- équipage à 1 : moto d’intervention rapide (MIR) ;
- équipage à 2 : véhicule d’interventions diverses (VID), véhicule de liaison radio (VLR), échelle pivotante automatique (EPA), bras élévateur articulé (BEA), camion d’accompagnement (CA), véhicule de détection d’identification et de prélèvement (VDIP), etc. ;
- équipage à 3 : véhicule de secours et d’assistance aux victimes (VSAV), ambulance de réanimation (AR), véhicule d’intervention grande intempérie (VIGI), berce unité mobile de décontamination (BUMD), etc. ;
- équipage à 4 : véhicule d’intervention voie publique (VIVP), véhicule poste de commande- ment (VPC), véhicule de reconnaissance chimique (VRCH), etc. ;
- équipage à 5 : véhicule d'intervention en milieu périlleux (VIMP), etc. ;
- équipage à 6 : premier-secours (PS), camion-citerne rural (CCR), fourgon pompe tonne (FPT), etc.

14

Dénomination des premiers secours (A,B et C)

- A : le chef d'agrès est un sous-officier ou un caporal-chef titulaire du CT1SP
- B : le chef d'agrès est titulaire du CCGI
- C : le chef d'agrès est le chef de garde du centre de secours.

15

A quoi correspond le niveau ALPHA en cas de crise

Absentéisme à moins de 10 % dans 1 ou plusieurs GIS

16

A quoi correspond le niveau BRAVO en cas de crise

Absentéisme de 10 à 20 % dans 1 ou plusieurs GIS

17

A quoi correspond le niveau CHARLIE en cas de crise

Absentéisme de 20 à 40 % dans 1 ou plusieurs GIS

18

A quoi correspond le niveau DELTA en cas de crise

Absentéisme supérieur à 40 % dans au moins 1 GIS

19

Dans quelles cas l'OGC se rend OBLIGATOIREMENT sur les interventions?

- tous cas prévus par la grille de départ des secours
- complément par anticipation ;
- demande de moyens de renforcement (sur feu ou interventions particulières) ;
- tout départ pour feu ou explosion dans un ÉTARÉ ;
- demande d’un chef d’agrès ;
- départ d'un premier échelon "plan spécial" ou "concept tactique";
- intervention dans une ambassade , un PIV, une légation, chez une autorité ou une personnalité publique ou impliquant une autorité ou une personnalité publique ou leurs proches ;
- accident de circulation sur son secteur impliquant un véhicule du corps

20

Dans quelles cas l'OGC se rend A SON INITIATIVE sur les interventions lorsqu'il juge sa présence nécessaire ?

- lorsqu’un chef de détachement (ou d’agrès) éprouve des difficultés ou manifeste de l’inquiétude ;
- pour une intervention autre que « secours à victime » ayant entraîné une victime décédée et toute intervention ayant entraîné de nombreuses victimes.

21

Que fait le chef de garde à sa prise de service ?

- il prend connaissance des opérations de la veille et de celles en cours
- il inspecte au rassemblement la garde d’incendie et les personnels de service. Il vérifie notamment la tenue, l’hygiène et l’aptitude du personnel
- il fait vérifier la présence, le fonctionnement et l’état du matériel dans les engins. Il s’assure de leur recomplètement, de leur validité et du respect des règles d’hygiène et de désinfection. Il veille à la mise à jour des ressources dans le système ADAGIO
- il prend connaissance des ÉTARÉ 1, des répertoires d’indisponibilité des bouches ou poteaux d’incendie et de la liste des rues barrées. Il s’assure de leur mise à jour et de leur diffusion
- il s’assure de l’essai des lignes directes quand elles existent ;il s’assure que la prise en compte du PVO, ainsi que la vérification des diverses installations techniques s’y rapportant (sonneries de feu, temporisation, report téléphoniques), ont été réalisées par le stationnaire
- il consulte la liste des services à fournir.

22

Que fait le chef de garde pendant son service ?

- il lui est rendu compte de tout change- ment intervenant dans la composition de la garde ou dans la disponibilité des matériels. Il s’assure, à son initiative, du maintien permanent du potentiel opérationnel de son centre de secours
- il rend compte à l’officier de garde compagnie de tout événement ayant ou susceptible d’avoir une incidence sur le service d’incendie et prend les mesures palliatives nécessaires. Ces évènements peuvent être :
§ indisponibilité ou remise en service d’engin ou matériel
§ manifestation sur la voie publique
§ baisse anormale de pression dans les conduites alimentant les bouches ou poteaux d’incendie
§ indisponibilité de moyens de secours dans certains établissements (IGH, établissements répertoriés, etc.)
- il contrôle l’exécution des tournées de BI-PI et s'assure, à l'issue, du signale- ment des appareils indisponibles
- il organise et dirige les séances de préparation opérationnelle :
§ séances de préparation physique
§ manoeuvre de la garde
§ instruction théorique
§ perfectionnement des conducteurs (étude des plans muraux, école de conduite, alimentation des pompes)
§ préparation opérationnelle des stationnaires et auxiliaires (exercices de transmission de messages (ETM), modes dégradés)
§ étude des ETARE

23

Que fait le chef de garde à la fin de son service ?

- Il s'assure par sondage que les rapports de sortie de secours et les fiches bilans ont été correctement rédigés et validés par les chefs d'agrès.
- Il effectue les rappels nécessaires.
- il vérifie et signe les documents du service d’incendie et de secours.

24

Qui sont les experts de garde de niveaux tactique et opératif ?

- L'officier NRBC (opératif)
- Les chefs de groupe NRBC (tactique)
- L'officier NAUTIQUE (opératif)
- L'officier RSMU (opératif)
- Le chef de section RSMU (tactique)
- Le représentant des cultes

25

Quels sont les officiers de liaisons Brigade ?

- Officier de liaison CCZ (Centre de crise zonale)
- Officier de liaison CIC DOPC (Centre d'information et de commandement de la direction de l'ordre public et de la circulation)
- Officier de liaison COPP (Centre opérationnel du préfet de police situé au cabinet du PP)
- Officier de liaison SIC DSPAP (Salle d'information et de commandement de la direction de la sécurité de proximité de l'agglomération parisienne)