Semaine 1 Flashcards Preview

Gestion du risque - Examen 1 > Semaine 1 > Flashcards

Flashcards in Semaine 1 Deck (12):
1

Quels sont les 3 modèles de prédiction de base?

1. Modèle de la destinée
2. Modèle déterministe
3. Modèle statistique OU actuariel

2

En quoi consiste le modèle de la destinée?

On tente de deviner le futur mais nous n'avons pas d'outils donc on se base sur la religion et les croyances. Crime = Faute, défaillance morale
Réponse = Châtiment

3

En quoi consiste le modèle déterministe?

S'appuie sur la dimension scientifique. Tenter d'intervenir avant que quelque chose se produise.
Crime= Prédisposition
Réponse= Traitement

4

En quoi consiste le modèle statistique ou actuariel?

On tente d'expliquer des phénomène à l'aide de lois mathématiques, de statistiques. Mesure de phénomènes.
Crime= Probabilité
Réponse= Gestion du risque

5

Qu'est-ce qui caractérise un risque?

- Idée de calcul
- Crainte ou peur
- Dimension de choix et de décision
- Le risque 0 est impossible

6

Nommer les deux dimensions du risque

1. Probabilité : Notion probabiliste issue de la statistique. Ex: Avoir plus de chance d'avoir un cancer du poumon si on fume toute sa vie.

2. Prise de décision: Quelque chose que l'on prend, un choix. Ex: Système correctionnel prend un risque en permettant une libération conditionnelle à un détenu.

7

Nommer deux façons de penser le risque dans le contexte du système pénal?

1. La conduite criminelle et la récidive comme un risque sociétal, donc compris dans la vie en société. Ex: Avoir la grippe, avoir un accident d'auto...

2. La prise de décision d'un intervenant du système pénal comme un risque institutionnel. Ex: Ne pas permettre une LC et prendre le risque que le détenu ait des problèmes en prison ou des retards de développement dans sa réinsertion sociale

8

Donner 5 exemple de risque institutionnel (PJAIC)

1. Police : Évaluation des risques lors d'une intervention
2. Juge: Risque pour la société, risque qu'il ne revienne pas en cour
3. Agent de probation: Établir un bon cheminement selon les recommandations
4. Intervenant en milieu correctionnel: Risque de sortir, de choisir une décision
5. CQLC: Libération ou non.

9

Qu'est-ce que la politisation du risque? Et à quoi s'intéresse-t-on ?

- Les autorités politiques redéfinissent certaines cibles ou objectifs de l'intervention publique en mobilisant une catégorie de risque.

1. S'intéresser à un phénomène considéré comme à risque

10

Quelles sont les deux façons de voir la politisation du risque?

1. Risque devient la principale cible des politiques publiques. Elle est réactive, donc réagit à des phénomènes considérés comme à risque. Ex: Hausse des agressions sexuelles sur les campus donc des politiques sont mises en oeuvre.

2. Risque devient le principe général pour penser l'intervention publique. On mobilise une catégorie qui pourrait s'appliquer comme un risque. Ex: Protection de la jeunesse pour protéger les enfants où leur sécurité serait compromise.

11

Quelle est la différence avec l'ancienne façon de penser, qui met l'emphase sur des besoins de base qui sont réglés grâce à des mesures pour redistribuer des ressources et des services?

On étiquette le phénomène comme un risque dès le départ. Ex: Mère monoparentale a plus de risque d'avoir moins de ressources.

12

Qu'est-ce que le prudentialisme?

Concept développé par O'Malley = Incitation à être prudent. Remettre aux individus et aux communautés la responsabilité de gérer eux-même les risques. Ex: Conseils de choses à ne pas manger pour les femmes enceintes. Mais, le gouvernement n'est pas responsable si la mère décide d'en consommer quand même.