Chap 2 : la vision Flashcards Preview

L2 SNFS MR > Chap 2 : la vision > Flashcards

Flashcards in Chap 2 : la vision Deck (27):
1

Dans la vision, la lumière vient frapper

les photo-récepteurs de la rétine

2

Où l'information oculaire est elle transformée en message nerveux ?

photo-récepteurs de la rétine situés au fond du globe oculaire

3

Où part ensuite ce message nerveux ?

vers le cortex visuel primaire et les aires associatives impliquées dans le traitement des informations visuelles

4

Qu'est-ce que la lumière ?

une onde électromagnétique, c’est-à-dire une double vibration électrique et magnétique

5

Vitesse de propagation de la lumière

300 000 km/s

6

Les ondes visibles sont celles dont la longueur d'onde est

comprise entre 400 et 700 nm

7

qu'est-ce que la vision scotopique ?

nocturne, pour les faibles luminosités

8

comment est appelée la vision diurne ?

photopique

9

Il existe une gamme de luminosités pour laquelle les deux types de vision sont opérationnels, donnant lieu à quel type de vision ?

vision mésopique

10

La vision scotopique est sous-tendue par quel type de photorécepteur ?

les bâtonnets

11

La vision photopique est sous-tendue par quel type de photorécepteur ?

les cônes

12

Quelles sont les caractéristiques de la vision scotopique ?

beaucoup plus sensible
non colorée
optimale dans les régions périfovéales

13

Quelles sont les caractéristiques de la vision photopique ?

colorée
meilleure acuité
optimale dans la fovéa

14

Qu'est-ce que la fovéa ?

centre de la rétine, là où il y a le plus de cônes

15

Que sont les régions périfovéales ?

là où il y a le plus de bâtonnets

16

Qu'est-ce que le seuil de détection scotopique ?

valeur minimale du seuil de détection dans l'obscurité, atteint après 25 à 30 minutes d'obscurité

17

Quelle est la structure sensible à la lumière de l'œil ?

la rétine

18

Que contient la rétine ?

la rétine

19

Quelle est la structure de la rétine ?

tapisse 75% de la face interne du globe oculaire
constituée de plusieurs couches de neurones
la couche la plus superficielle est la couche des cellules ganglionnaires
la couche la plus profonde est celle des photorécepteurs

20

De quoi est formé le nerf optique ?

les axones des cellules ganglionnaires formant la couche la plus superficielle de la rétine

21

D'où vient le point aveugle dans le champ visuel ?

Dans la rétine, outre la fovéa, il existe une autre zone avec une organisation différente. Le disque optique correspond à l'endroit où le nerf optique prend son origine et ne comprend aucun photorécepteur

22

Quels sont les différents seuils visuels ?

- le seuil de détection : 10-14 Watt, mais varie grâce au phénomène d'adaptation à l'obscurité
- le seuil de discrimination d'intensités : il est possible de distinguer 30 à 40 niveaux de gris entre le noir absolu et le blanc
- le seuil de discrimination spatiale - acuité : l'acuité est l'inverse du seuil de discrimination spatiale. Elle renvoie à la capacité à discriminer les détails fins.

23

Quel est le pigment des bâtonnets ?

la rhodopsine

24

Quels sont les 3 types de cônes distingués en fonction du pigment qu'ils contiennent ?

- les S répondent aux longueurs d'ondes courtes
- les M aux longueurs d'ondes moyennes
- les L aux longueurs d'ondes longues

25

Qu'est-ce qu'un champ récepteur ?

La zone de la rétine qu'il faut stimuler pour enregistrer une réponse de cette cellule ganglionnaire

26

Lorsqu'on enregistre l'activité d'une cellule ganglionnaire, que constate-t-on concernant son champ récepteur ?

il comprend 2 régions antagonistes : ON et OFF qui sont organisées de façon concentrique (centre / périphérie)
La stimulation de chaque région donne lieu à des réponses opposées de la cellule ganglionnaire, c'est à dire que par rapport à son activité spontanée, non nulle, la lumière provoque une augmentation ou une diminution de la fréquence des PA selon la région stimulée

27

Quels sont les 2 grands types de cellules ganglionnaires ?

- les cellules P (parvocellulaires), de petite taille, les plus nombreuses, concentrées autour de la rétine, avec un petit champ récepteur, permettent la vision des couleurs
- les cellules M (magnocellulaires), de grande taille, particulièrement localisées à la périphérie, détectent des contrastes plus faibles que les cellules P