Chronologie 1750-1847 Flashcards Preview

K. Histoire > Chronologie 1750-1847 > Flashcards

Flashcards in Chronologie 1750-1847 Deck (58)
Loading flashcards...
1

naissance du Saint Empire Romain Germanique

962

2

apparition du mot Risorgimento (sens essentiellement culturel)

1775

3

premières véritables agressions françaises en Italie, Risorgimento prend un sens politique de libération contre l’occupation étrangère

1796

4

apparition de l’idéologie nationaliste en France

1789

5

effondrement de la domination française en Italie à cause de l’avancée autrichienne (pas à cause des révoltes), dans l’indifférence des masses populaires ; rapidement, les élites progressistes regrettent l’occupation française à cause de l’occupation autrichienne réactionnaire

1813

6

les frères Grimm publient à Berlin les 2 volumes des Contes des enfants et du foyer

1812 & 1815

7

proclamation de l’Empire Austro-hongrois, le roi d’Autriche prend le titre d’Empereur (François Ier)

1804

8

Joseph II tente de faire de l’allemand une langue officielle en Autriche, par souci de modernité (élites autrichiennes germanophones) 

1780s

9

première étape de l’occupation française dans les pays italiens, troupes françaises accueillies un peu partout en libératrices (difficile d’estimer la proportion des enthousiastes)

1796-1799

10

Schiller compose Grandeur allemande (poème où il explique que l’Allemagne est la seule nation pour lesquelles les chose saintes existent, par opposition à la France matérialiste et utilitariste, seul l’esprit allemand communique avec celui de l’univers)

1801

11

exaspération en Italie contre l’occupation française 

fin 1790S

12

entrée des troupes françaises sur le sol allemand ; annexion en fait de la rive gauche du Rhin (« frontières naturelles »)

1794

13

construction langue littéraire allemande moderne (base Luther) ; université allemandes abandonnent progressivement le latin pour l’allemand

1750

14

Friedrich Ludwig Jahn fonde le mouvement du Turn (gymnastique dans une ambiance nationaliste), qui continua après 1815

1810

15

apogée de la francisation des élites européennes

1740-1770

16

Leibniz fonde la « société teutophile » à Vienne et la charge de rédiger une grammaire et 3 dico en allemand

1715

17

fin du Saint Empire Romain Germanique ; Napoléon fonde la Confédération du Rhin dont il est le protecteur ; 1ere grammaire historique hongroise (Miklos Révail)

1806

18

défaite de l’Empire français

1814

19

Discours à la nation allemande de Fichte

1807-1808

20

Congrès de Vienne

1er Novembre 1814- 9 juin 1815 

21

signature de la constitution de la Confédération Germanique

10 juin 1815

22

le souverain de la Saxe-Weimar accorde une charte un peu + libérale ; virage réactionnaire et liquidation héritage libéral dans le royaume de Sardaigne de Victor-Emmanuel Ier ;

1816

23

Metternich et les Etats all réactionnaires placent les universités sous la surveillance de la police, + épuration, censure préventive presse, interdiction Burschenschaften Jahn interdit d’enseignement, Arndt perd son poste (enraye le mouvement libéral)

août 1819

24

Ventuno troubles en Italie débutant à Naples, lancés par les carbonari: les révoltés imposèrent à Ferdinand Ier la constitution de Cadix + nv gouvernement + abandonner régence au fils ainé François. Mouvement touches enclaves pontificales, Palerme (Sicile) avec une forte dimension séparatiste, s’étendit à toute la Sicile en août : guerre civile entre villes favorables à la sécession 

juillet 1820- avril 21

25

Metternich chancelier 

1821

26

l’étudiant Karl Sand assassine August von Kotzbue

mars 1819

27

les souverains de Bavière et de Bade accordent une constitution aux populations (pas incroyablement libérale); fondation à Prague du Musée patriotique sur initiative de la noblesse modernisatrice

1818

28

Cent-Jours ; la Burschenschaft d’Iéna se dote du drapeau noir rouge or

juin 1815

29

1ere grande fête de la Burschenschaft (500 à 800 personnes) au château de Wartburg (Thuringe)

18octobre 1817

30

aristocrates libéraux font abdiquer VE Ier et régence du libéral Charles-Albert, qui finit par désavouer la révolution. Troupes autrichiennes + sardes loyalistes écrasent les rebelles divisés entre modérés et radicaux à Novare.

mars-avril 1821