Corticostéroïdes topiques Flashcards Preview

Phase I - Dermatologie - Examen I > Corticostéroïdes topiques > Flashcards

Flashcards in Corticostéroïdes topiques Deck (93)
Loading flashcards...
1
Q

Nomme 3 différents types/formes de médicaments de corticostéroïdes topiques

A

1 - Gouttes ophtalmiques
2 - Crèmes pour la peau
3 - Pompes pour les bronches

2
Q

Quel axe est fondamental dans la réponse au stress ?

A

CRH-ACTH-cortisol

3
Q

Quelles structures constituent l’axe CRH-ACTH-cortisol ?

A

1 - Hypothalamus : CRH
2 - Hypophyse : ACTH
3 - Cortex surrénalien : glucocorticostéroïdes et minéralocorticoïdes

4
Q

Quels sont les effets apportés par des taux élevés de glucocorticoïdes ? Ces effets sont-ils les mêmes lorsque le taux sont physiologiquement normaux ?

A
  • Effets anti-inflammatoires

- Les taux physiologiquement normaux n’entrainent pas ce résultat

5
Q

Les glucocorticoïdes influencent le ___________ de la plupart des cellules et contribuent à leur résistance aux _____________.

A
  • Métabolisme

- Facteurs de stress

6
Q

Qu’est-ce qui peut provoquer une robuste augmentation de la sécrétion de glucocorticoïdes ?

A

Un stress important (hémorragie, infection, sepsis, traumatisme physique ou émotionnel)

7
Q

La régulation de la sécrétion des glucocorticoïdes répond à une _____________ typique.

A

Rétro-inhibition

8
Q

Quels sont les liens/étapes de sécrétion entre le cortisol, l’ACTH et la CRH ?

A

1 - Le stress stimule la sécrétion de CRH par l’hypothalamus
2 - La CRH stimule la sécrétion d’ACTH par l’hypophyse
3- L’ACTH stimule la sécrétion de cortisol par le cortex surrénalien

9
Q

Qu’est-ce que la sécrétion de minéralocorticoïdes entraine (2) ?

A

1 - Rétention de sodium et d’eau par les reins

2 - Augmentation du volume sanguin et de la pression artérielle

10
Q

Qu’est-ce que la sécrétion de glucocorticoïdes entraine (3) ?

A

1 - Hyperglycémie
2 - Catabolisme des lipides et protéines pour produire de l’énergie
3 - Réduction de la réponse inflammatoire

11
Q

Qu’est-ce qui est sécrété par le cortex surrénalien ?

A

1 - Minéralocorticoïdes
2- Glucocorticoïdes
3- Gonadostéroïdes

12
Q

La médullosurrénale est située à l’intérieur de la surrénale, qu’est-ce qui se retrouve à la surface de la surrénale ?

A

La corticosurrénale

13
Q

La médullosurrénale est la principale source corporelle des ____________.

A

Catécholamines

14
Q

Que synthétisent les corticosurrénales ?

A

Hormones stéroïdiennes (connues sous le nom d’adrécorticoïdes ou corticoïdes)

15
Q

Quels sont les 5 effets métaboliques systémiques des glucocorticoïdes ?

A

1 - Hyperglycémie : Augmentation de la synthèse hépatique de glucose et ↓ de l’utilisation périphérique du glucose

2 - Mobilisation des graisses (en stress chronique) : redistribution + stockage des graisses, arrondissement lunaire du visage, gain de poids

3 - Effets sur la balance électrolytique : rétention Na et fuite K, HTA, oedème

4 - Perte musculaire : lors de stress chronique ou usage important de glucocorticoïdes
5 - Décalcification : peut mener à ostéoporose

16
Q

Quelles sont les actions psychiques des corticostéroïdes ?

A
  • Augmentation de l’excitabilité cérébrale
  • Hypercorticisme : euphorie, insomnie, agitation, anxiété
  • Insuffisance surrénalienne : apathique, irritable, dépressif

mécanisme peu compris

17
Q

Quel peut être la conséquence de l’arrêt brutal des cortico ?

A

Dépression psychique

18
Q

Quelle condition est reliée à des niveaux trop faibles en cortisol (hypo) ?
Quel est le traitement ?

A

Maladie d’Addison
- Destruction du cortex surrénalien : faiblesses musculaires, asthénie, hypotension artérielle, hyponatrémie, pigmentation brune de la peau et des muqueuses

Traitement : remplacement avec cortico approprié, thérapie à long terme

19
Q

Quelle condition est reliée à des niveaux trop élevés en cortisol (hyper) ?

A

Syndrome de Cushing

  • Libération excessive d’ACTH de adénohypophyse et hyperfonctionnement successif des glandes surrénales
  • Arrondissement lunaire du visage, accumulation graisses abdominales/épaules, ostéoporose, troubles psychologiques, faiblesse musculaire, aménorrhée, hyperglycémie résistance à l’insuline, intensisfie les effets de l’adrénaline
  • similaire avec traitements prolongés à de fortes doses*
20
Q

Les homones stéroïdiennes (dont le cortisol), sont elles liposolubles ou hydrosolubles ? Quelle est leur affinité pour leur récepteur ?

A
  • Liposolubles

- Très forte affinité

21
Q

Vrai ou Faux ?

Les hormones stéroïdiennes (dont le cortisol) sont stockées dans les cellules productrices.

A

Faux : elles sont immédiatement sécrétées dans la circulation sanguine

22
Q

Les hormones stéroïdiennes sont fortement fixées (90%) à des ______________. Or, c’est la fraction ______ qui diffuse dans les cellules et interagit avec le récepteur.

A
  • Protéines plasmatiques spécifiques

- Libre

23
Q

Les corticostéroïdes sont produits dans la zona fasciculata. Quels sont les cytochromes essentiels à la synthèse du cortisol à partir du cholestérol ?

A

CYP17 et CYP11B1

24
Q

Concernant la structure des stéroïdes, combien y a-t-il de cycles ?

A

4

25
Q

Les stéroïdes découlent de quelle molécule ?

A

Cholestérol

26
Q

Structure des stéroïdes :

Noyau cyclo-_________-perhydro-phénanthrène

A

pentano

27
Q

Quel cytochrome permet la transformation du 11-deoxycortisol en cortisol ?

A

CYP11B1

28
Q

Quel site/carbone du cholestérol participe à la production de l’hydroxyprogestérone ?

A

17

29
Q

Les corticoïdes sont des hétérocycles à combien de carbone ?

A

21 carbones

30
Q

Quels sont les 3 éléments structurels qui se retrouvent dans tous les dérivés actifs ?

A
  • La chaîne cétoalcool (COCH2OH) en 17
  • La double liaison en 4
  • Le groupement cétone en 3
31
Q

En quel position retrouve-t-on l’atome d’oxygène qui est essentiel à l’activité des glucocorticoïdes ?

A

C11

32
Q

En quel position l’aldostérone possède-t-elle une fonction aldéhyde ?

A

C13

33
Q

Quel est le principal glucocorticoïde ?

A

Cortisol

34
Q

Quel est le principal minéralocorticoïde ?

A

Aldostérone

35
Q

La fraction de corticoïdes qui se rend jusqu’en circulation est au moins à ___% liée ‘‘réversiblement’’ à la transcortine ou CBG.

A

75

36
Q

Le foie est l’organe majeur de la biotransformation des cortico. En quoi aboutit leur métabolisme et comment sont-ils éliminés ?

A
  • Métabolisme aboutit à la formation de produits conjugués inactifs
  • Excrétés principalement par les urines (sinon fèces)
37
Q

Métabolisme du cortisol :
- En général, le métabolisme des hormones stéroïdiennes implique l’addition de __ et de ____, suivi d’une conjugaison à des dérivés hydrosolubles.

  • La réduction de ________ s’effectue au foie et dans les tissus périphériques et inactive ainsi la molécule.
  • La réduction subséquente de la _______ en 3 en hydroxyle s’effectue seulement au niveau du foie.
  • La majorité de ces métabolites réduits sur le cycle ____ sont par la suite conjongués au sulfate et glucuronide dans le foie et les reins.
  • L’excrétion ________ est négligeable chez l’humain.
A
  • O
  • H
  • la double liaison en 4
  • cétone
  • A
  • biliaire
38
Q

Combien de % du cortisol est excrété inchangé dans l’urine ?

A

1%

39
Q

Quel est l’impact de l’insuffisance hépatique sur le 1) métabolisme, 2) la formation des protéines de liaison et 3) la fraction libre et E2 ?

A

1 - ↓ métabolisme
2 - ↓ formation des protéines de liaison
3 - Augmentation fraction libre et E2

40
Q

Au niveau de quelle(s) structure(s) le cortisol a-t-il un effet de rétro-inhibition ?

A

1 - Hypothalamus

2 - Hypophyse

41
Q

Quels NT stimulent la sécrétion de CRH par l’hypothalamus (3) ? Quels NT ont plutôt un effet inhibiteur sur l’hypothalamus (2) ?

A

Stimulation :

  • ACh
  • 5-HT
  • NE

Inhibition :

  • NE
  • GABA
42
Q

Quelles sont les principales cellules cibles de l’effet anti-inflammatoire ?

A
  • Neutrophiles circulants (on les empêchent d’aller vers le site inflammatoire)
  • Macrophages
  • Cellules fibroblastiques/endothéliales locales (on empêchent la prolifération)
43
Q

Vrai ou Faux ?
La production d’anticrops par lymphocytes B est significativement modulée par les glucocorticoïdes chez la grande majorité des gens.

A

La production d’anticrops par lymphocytes B N’EST PAS significativement modulée par les glucocorticoïdes chez la grande majorité des gens.

44
Q

Pourquoi les glucocorticoïdes ont-ils des effets immuno-suppresseurs ?

A

Car il y a inhibition de la prolifération des lymphocytes au site d’inflammation, surtout lymphocytes T CD4+, par inhibition de la synthèse des cytokines pro-inflammatoires et interférence avec la mitose

45
Q

Effets immuno-suppresseurs :
La baisse de la synthèse d’IL-1 et d’INF-g provoque une raréfication des molécules ___________ à la surface des cellules présentatrices d’antigènes.

A

histocompatibilité

46
Q

Pourquoi les cortico peuvent-ils être utilisés en traitement pour l’asthme ?

A

Car ils stimulents les récepteurs B2 (les cellules de muscles lisses deviennent + réactives)

47
Q

Les cortico provoquent une _______ de l’entrée des neutrophiles au site d’inflammation.

A

diminution

48
Q

Les cortico provoquent la produciton d’annexin-1 par liaison sur GRE, qui induit _______ des neutrophiles déjà infiltrés.

A

l’apoptose

49
Q

Les cortico provoquent la production d’IL-10 par les _________ infiltrés et réduction des IL-1 , IL-8 et TNFalpha, le phénotype des macrophages passe de _____ à _____.

A
  • macrophages
  • M1
  • M2
50
Q

Quel est le récepteur des glucocorticoïdes ?

A

Récepteur GR :

  • Récepteur nucléaire
  • Issu d’un gène unique
  • Présent dans toutes les cellules de l’organisme
51
Q

Les corticostéroïdes excercent leur effet en se fixant au GR dans le cytosol. Que ce passe-t-il lorsque le récepteur est activé ?

A

Il migre vers le noyau cellulaire (il se détache de la protéine de liaison).

52
Q

Qu’est-ce qui contrôle la répression des gènes inflammatoires dans le mécanisme anti-inflammatoire majeur des cortico ?

A

Les facteurs de transcription

Ex : la protéine activatrice-1 (AP-1) et le facteur nucléique kappaB (NFkB)

53
Q

Suite à l’épissage alternatif du 9e exon, le récepteur GR peut se présenter sous forme de GRalpha ou de GRbeta. Les cortico synthétiques utilisés en phm ne peuvent pas se lier aux GRbeta. Pourquoi ?

A

Car ils n’ont pas de domaine de liaison

54
Q

Où est situé le récepteur GRalpha ? Et le GRbeta ?

A
  • GRalpha : cytoplasme

- GRbeta : noyau

55
Q

L’utilisation prolongée des glucocorticoïdes amènent-elle une augmentation ou une diminution des GRbeta ?

A

Une augmentation

56
Q

Quel est l’effet des cortico lorsque c’est un GR monomérique qui est impliqué ?

A

↓ des protéines inflammatoires (cytokines, enzymes, molécules d’adhésion)

57
Q

Quel est l’effet des cortico lorsque c’est un GR dimérique qui est impliqué ?

A

Augmentation des protéines anti-inflammatoire ( et EI métaboliques et endocriniens)

58
Q

Quelle forme du GR (monomérique ou dimérique) mène a des interactions avec l’ADN ?

A

Dimérique

59
Q

Quelle forme du GR (monomérique ou dimérique) mène a l’inhibition des facteurs de transcription NFkB, AP-1, NFAT, …?

A

Monomérique

60
Q

Quels sont les 3 effets rapides et non-génomiques via le GR membranaire associé à Cav-1 ?

A

1 - Mobilisation du Ca2+ intracellulaire (< 1 min)
2 - Augmente la réactivité des cellules musculaires lisses bronchiques (< 10 min)
3 - Diminution de l’activité du EGF (epithélial growth factor) pour réduction de la production de l’acide arachidoniques, précurseurs des prostanglandines et leucotriènes (< 5 min)

61
Q

Résistance aux glucocorticoïdes :

Quel % des patients répondent peu à de fortes doses de cortico ?

A

10-20%

*presque 0% ont une résistance complète par contre

62
Q

Quels patients ne répondent pas au traitement de l’asthme par les cortico ?

A

Ceux qui présentent une mutation dans le gène cible

63
Q

En ce qui concerne les modifications typiques sur le squelette dur cortisol retrouvées dans les glucocorticoïdes synthétiques :
Où pourrait s’ajouter une double liaison ?

A

Entre C1 et C2 (ex : prednisone)

64
Q

En ce qui concerne les modifications typiques sur le squelette dur cortisol retrouvées dans les glucocorticoïdes synthétiques :
Où pourrait s’ajouter un atome de fluor ?

A

En position 6a ou 9a (béta ou dexaméthasone)

65
Q

En ce qui concerne les modifications typiques sur le squelette dur cortisol retrouvées dans les glucocorticoïdes synthétiques :
Où pourrait-il y avoir méthylation ?

A

En position 6a (méthylprednisolone) ou en position 16

66
Q

En ce qui concerne les modifications typiques sur le squelette dur cortisol retrouvées dans les glucocorticoïdes synthétiques :
En quelle position pourrait-il y avoir hydroxy ?

A

En position 17 et 21

67
Q

En ce qui concerne les modifications typiques sur le squelette dur cortisol retrouvées dans les glucocorticoïdes synthétiques :
Une modification en position C17 rend la molécule plus liposoluble. Quelle est cette modification ?

A

Allongement de la chaîne de carbone

68
Q

Quels dérivés (2) ont des propriétés anti-inflammatoires plus puissantes que les dérivés naturels ?

A

1 - Les dérivés méthylés

2 - Les dérivé fluorés

69
Q

Quels aspects de la molécules peuvent être modifiés par les modifications structurelles (3) ?

A

1 - La puissance relative
2 - La durée d’action
3 - La sélectivité

70
Q

L’oxydation de l’alcool en C11 en cétone (cortisone) diminue ou augmente l’activité glucocorticoïde ?

A

Diminue

71
Q

Qu’est-ce qui a une activité glucocorticoïde + élevée entre le cortisol et la cortisone ?

A

Le cortisol (alcool en C11)

72
Q

L’introduction d’une double liaison entre le C1 et C2 (prednisolone) du cycle A diminue ou augmente l’activité anti-inflammatoire et glucocorticoïde ?

A

Augmente

73
Q

Qu’est-ce qui augmente l’effet

anti-inflammatoire et minéralocorticostéroïde ?

A

L’introduction d’un F en C9 (fludrocortisone)

74
Q

En plus d’augmenter la liposolubilité, le pouvoir attracteur d’électrons du fluor diminue la susceptibilité de l’hydroxyle en C___ d’être oxydé par la 11 B-déshydrogénase ?

A

C11

75
Q

Qu’est-ce qui permet d’abolir l’activité minéralocorticoïde ?

A

L’addition d’un groupe Me ou OH en C16 (triamcinolone, dexamethasone, betamethasone)

76
Q

Quelles sont les 2 façons d’augmenter la liposolubilité des cortico ?

A

1 - Formation d’ester précurseur métabolique sur les OH en C17 et/ou C21
2 - Formation d’éther pour réaction avec deux OH sur les C16 et C17 pour former un cycle qui n’est pas un précurseur métabolique (suffixe -onide).

77
Q

Quelles sont les indications les plus fréquentes des cortico topiques en traitement anti-inflammatoire ?

A
  • Démangeaisons
  • Eczema
  • Dermatites
78
Q

Il est important d’associer la bonne _______ au bon site d’application en fonction du diagnostic.

A

Puissance

79
Q

Un traitement à long terme, topique, peut mener à l’inhibition du système immunitaire local. Qu’est-ce que cela peut provoquer ?

A

Une infection secondaire

80
Q

Vrai ou Faux :

L’irritation causée par la chaleur se corrige rapidement, pas besoin des cortico.

A

Vrai

81
Q

Vrai ou Faux :

Les cortico peuvent aider à guérir le psoriasis et la rosacée.

A

Faux : seulement aider aux Sx d’irritation et d’inflammation, sans guérir

82
Q

Comment faut-il utiliser les cortico en cas de dermatite sévère généralisée ?

A

En alternance systémique/topique

83
Q

Pour les cortico, quel type de thérapie est favorisée chez les enfants ?

A

La thérapie pulsée (2 jours consécutifs/semaine) avec betamethasone avec doses croissantes

84
Q

Qu’est-ce qui est le plus efficace en traitement de l’asthme :

  • Corticostéroïdes PRN
  • Corticostéroïdes BID
  • Ventolin PRN
A

Corticostéroïdes BID

85
Q

Vrai ou Faux ?

L’efficacité des différents corticostéroïdes inhalés est semblable lorsqu’ils sont administrés à des doses équivalentes.

A

Vrai

86
Q

Qu’elles sont les réactions indésirables les plus fréquentes avec l’utilisation de corticostéroïdes topiques ?

A
  • Déshydratation cutanée
  • Cicatrisation imparfaite
  • Peau mince et fragile
  • Veines + visibles en surface
87
Q

Nomme 2 EI reliés à l’utilisation de corticostéroïdes a/n opthalmique

A
  • Accumulation d’eau sous la rétine

- Vision trouble

88
Q

À des doses allant ad 1000 ug/jour de béclométhasone ou l’équivalent, les EI sont minimes et sans rique d’effets systémiques importants, une fraction très faible se rend aux poumons.

Nommes de EI des cortico inhalés a/n de la bouche

A
  • Raucité de la voix
  • Dysphonie
  • Candidose buccale
89
Q

Qu’est-ce qui peut prévenir une candidose buccale suite à la prise de cortico inhalé ?

A
  • Rinçage de la bouche (gargarisme)

- Utilisation d’une chambre d’espacement

90
Q

Vrai ou Faux :

Les cortico topiques peuvent être utilisés pour traiter des conditions ophtalmiques, tel la kératite.

A

Faux : Le cortico va empirer les choses en cas de kératite (infection a/n de la cornée). C’est donc mieux de traiter l’infeciton plutôt que d’y aller avec un cortico.

91
Q

Les cortico sont-ils une bonne option dans le traitement à long terme de la dermatite ?

A
  • D’autres options sont meilleures à long terme

- Les cortico ne traitent pas la cause de la dermatite

92
Q

Pourquoi le début d’action des corticostéroïdes est lent (1 semaine) ?

A

Car le mécanisme se fait via un récepteur nucléaire

93
Q

Les effets secondaires sont entre autres reliés au mécanisme d’action du GR sur les gènes du __________.

A

Métabolisme