Cours 10 : Comportement à adopter en fonction de la requête Flashcards Preview

Protocoles II > Cours 10 : Comportement à adopter en fonction de la requête > Flashcards

Flashcards in Cours 10 : Comportement à adopter en fonction de la requête Deck (20):
1

Si l'on soupçonne des crises d'épilepsie que devra faire le technologue?

Effectuer une histoire clinique complète et insister sur les stimulations durant l'examen.

2

Comment doit être effectué les différents procédés de stimulations si on recherche l'épilepsie?

-S'assurer que l'hyperventilation est bien effectué. La prolonger ou la refaire si nécessaire.

-Faire l'ouverture et la fermeture des yeux le plus souvent possible.

-Faire la stimulation lumineuse intermittente en portant une attention particulière aux fréquences de 9 à 15 Hz. La prolonger ou la refaire si nécessaire.

-Le sommeil doit être pratiqué autant que possible. Demander au patient de passer la nuit de la veille debout pour faciliter le sommeil et mettre le cerveau en état de vulnérabilité.

3

Qu'est-il important de faire pour les stimulations si on recherche de l'épilepsie?

De ne pas provoquer de crise. Le but étant de localiser et d'éliminer la présence d'un foyer épileptique.

4

Que faire en cas de recherche d'épilepsie et que la tracé s'avère très positif dès le début chez un patient externe?

Il ne faudra pas effectuer sur les stimulations de façon exagérée. Le but n'étant pas d'avoir à hospitaliser le patient.

5

Que faire en cas de recherche d'épilepsie et que la tracé présente quelques anomalies et que le technologue n'est pas certain?

Il faudra mettre de l'insistance sur les différentes stimulations.

6

Que faire en cas de recherche d'épilepsie et que l'on veut vérifier l'ampleur des anomalies chez un patient interne?

Prolonger l'examen en incluant une période de sommeil. Si l'hyperventilation ou la stimulation lumineuse intermittente provoquent l'apparition d'anomalies, il devra prolonger et répéter ces stimulations.

7

Comment doit-on agir si on effectue un contrôle d'épilepsie?

-Le technologue devra effectuer l'histoire clinique comme à l'habitude et si possible, comparer celle-ci avec celle qui avant été faite à la dernière visite.

-Il sera aussi important que le technologue jette un coup d'oeil au dernier rapport ÉEG produit afin de vérifier la présence ou non d'anomalies et la localisation possible de celles-ci.

8

Que doit-on faire pour une examen de contrôle d'épilepsie pour des anomalies localisées ou focalisées?

-L'hyperventilation et la stimulation lumineuse intermittente ne devraient pas être pratiquées lorsque le tracé de repos est manifestement positif.

-La SLI peut toutefois être pratiquée si les anomalies sont peu importantes afin d'y déceler une asymétrie.

-Le sommeil peut augmenter la positivité du tracé de façon importante, il est donc recommandé.

-La multiplication des réactions d'arrêt visuel est conseillée afin de voir la persistance des anomalies les yeux ouverts et fermés. Toutefois, si les anomalies augmentent de façon trop importante lors de cette stimulation, celle-ci devra être évitée.

9

Que doit-on faire pour une examen de contrôle d'épilepsie pour des anomalies montrant des crises généralisées?

-Tonico-clonique : SLI ne doit pas être effectuer pour un tracé très positif au repos.

-Absence : Hyperventilation ne doit pas être effectuer pour un tracé positif au repos.

-Le sommeil peut augmenter la positivité du tracé de façon importante, il est donc recommandé.

-La multiplication des réactions d'arrêt visuel est conseillée afin de voir la persistance des anomalies les yeux ouverts et fermés. Toutefois, si les anomalies augmentent de façon trop importante lors de cette stimulation, celle-ci devra être évitée.

-Si le tracé ne présente pas d'anomalies : Insister sur les différentes stimulations afin de rechercher ou provoquer l'apparition de celles-ci. Il doit s'assurer d'effectuer les procédures d'activations et d'arrêter dès l'apparition d'anomalies importantes.

10

Quelle est la première règle à respecter lors de l'enregistrement de la crise d'épilepsie?

Ne jamais arrêter l'enregistrement.

11

Qu'est-il important de faire lors de l'enregistrement de la crise d'épilepsie partielles (focales)?

-Noter au fur et à mesure tous les signes cliniques qui surviennent durant la crise, surtout ceux qui surviennent en premier.

-Si une ou plusieurs électrodes tombent, les replacer le plus rapidement possible sans arrêter l'enregistrement.

-Vérifier l'état de conscience du patient en lui demandant comment il se sent

-Après la crise arrêter l'enregistrement seulement lorsque le tracé est revenu normal.

12

Qu'est-il important de faire lors de l'enregistrement de la crise d'épilepsie généralisée de type absence?

En premier temps
-Ne pas intervenir dans la crise
-Observer et noter tous les signes cliniques qui surviennent

En deuxième temps
-Demander au patient d'exécuter un ordre simple et noter le délai.
-S'il y a plusieurs épisodes d'absences durant l'enregistrement, le technologue peut demander au patient d'obéir à une ordre plus complexe. (ex : faire un calcul mental)
-Si l'absence dure plus que 10 seconde, surveiller le patient de près et tenter de le stimuler. (ouvrir les lumières ou stimulations douloureuses)
-Après l'examen, tester le patient en lui demandant s'il croit avoir fait une ou plusieurs crises.

13

Qu'est-il important de faire lors de l'enregistrement de la crise d'épilepsie généralisée de type tonico-clonique?

-Sécuriser le patient en éloignant tout objet sur lequel il pourrait se blesser.

-Le coucher si ce n'est pas le cas.

-Ne pas tenter d'immobiliser le patient ou d'introduire quelque chose dans sa bouche.

-Favoriser le passage de l'air à ses voies respiratoires. (détacher col de chemises, dénouer la cravate...)

-Placer quelque chose de mou sous la tête.

-Appeler un autre technologue pour assistante sans jamais quitter le patient.

-Observer tous les signes cliniques en vue de les notes dans l'histoire clinique ultérieurement.

-Si le patient est conscient, demander lui d'exécuter un ordre simple.

-Dans la période post-critique, il faudra réinstaller les électrodes en commençant par des doubles distances, puis par la pose complète des électrodes.

-Après la crise, enregistrer jusqu'au retour à la normale du tracé.

-Interroger le patient à savoir s'il a eu une aura, s'il se souvient de quelque chose et comment il se sent.

-Rédiger le plus rapidement possible un brouillon de vos observation afin de ne rien oublier pour la version définitive.

14

Quelles sont les règles générales pour la rédaction d'un rapport?

-Noter tout : Mouvement, comportement, signes neurovégétatifs, cris... Garder en mémoire l'ordre dans lequel surviennent les événements.

-Vérifier l'état de conscience du patient en lui demandant de répondre à des ordres simples.

-Lors de la rédaction, écrivez tout de façon objective (pas de terme avec des sous-entendu) et ne négligez aucun détail.

-S'il y a présence de vocalisation, décrivez le mieux possible les sons émis.

-Si le patient parle, notez si le langage est compréhensible ou non et ce qu'il dit.

-Notez la coloration de la peau

-Vérifiez le rythme respiratoire.

-Notez si le patient salive, est en larme, a la chair de poule, a des gaz ou une incontinence urinaire ou fécale.

15

Quels sont les autres termes qui peuvent être utilisés à la place de myoclonies pour éviter les sous-entendus?

-Contraction musculaire

-Secousse musculaire

-Soubresaut musculaire

-En notant, le nombre de fois que cela survient, si c'est bilatéral ou pas et quel membre.

16

Quels sont les autres termes qui peuvent être utilisés à la place de clonies pour éviter les sous-entendus?

Série rapide de contraction musculaire plus ou moins régulières produisant de grands mouvements.

17

Quels muscles sont plus touchés par les clonies?

Les muscles distaux.

18

Quels sont les autres termes qui peuvent être utilisés à la place de mouvements toniques pour éviter les sous-entendus?

Mouvements de raideur caractérisés par l'extension des membres.

19

Quels muscles sont plus touchés par les mouvements toniques?

Les muscles proximaux.

20

Quels sont les autres termes qui peuvent être utilisés à la place de mouvements automatiques pour éviter les sous-entendus?

-Décrire le mouvement plutôt que d'utiliser le terme automatique.

-Mastication, sèchement des lèvres, déglutition, décroissement des vêtements, se gratte le visage...