Cours 4 : IRC (p. 42 à 49) Flashcards Preview

Urologie - Exam 2 > Cours 4 : IRC (p. 42 à 49) > Flashcards

Flashcards in Cours 4 : IRC (p. 42 à 49) Deck (16):
1

Lequel est le plus fréquent entre l'IRC pré-rénale et l'IRA pré-rénale ?

L'IRA pré-rénale. Il est rare de voir un patient hypovolémique pendant des mois.

2

Associer la cause d'IRC pré-rénale à sa description (facile)

a) Syndrome cario-rénal
b) Syndrome hépato-rénal
c) Sténose unilatérale/bilatérale des artères rénales
d) Prise de médicaments

1. Provoque une vasoconstriction rénale extrême
2. Diurétiques, IECA/ARA/AINS
3. Baisse du débit sanguin suite à une insuffisance cardiaque
4. Baisse du débit sanguin suite à une obstruction des artères rénales

La question se voulait plus une énumération des causes d'IRC pré-rénales que d'une vraie question. Vous savez les réponses.

3

V ou F
L'IRC pré-rénale est réversible sans laisser de séquelles

F
L'IRC pré-rénale est réversible, mais il peut rester des séquelles suite à l'atrophie et à la fibrose rénale.

4

Pendant combien de temps les voies urinaires doivent être obstruées pour qu'on qualifie ça d'IRC post-rénale ?
1 mois
2 mois
3 mois
2 semaines

1 mois. Ceci survient uniquement lorsque les DEUX reins sont obstrués

5

V ou F
Une IRC post rénale peut causer de l'hypokaliémie, de l'acidose et de l'hydronéphrose.

V

6

V ou F
La néphropathie de reflux peut être causé par une malformation obstructives des voies urinaires ou à cause d'un reflux vésico-urétéral et survient uniquement chez les patients PÉDIATRIQUES

V

7

Trouver l'intrus concernant les facteurs de risques directs de la néphroangiosclérose
1. L'hypertension artérielle
2. L'hyperglycémie
3. Le tabagisme
4. L'hyperlipidémie
5. L'âge
6. L'hérédité

2

8

V ou F
À eux deux, la NAS et le diabète causent près de 70 % des IRC terminales.

V
NAS 30 %
Diabète 40 %

9

V ou F
La présence d'hématurie dans une néphropathie diabétique est anormale

V
La néphropathie diabétique n'entraine normalement pas d'hématurie

10

V ou F
Toutes les causes d'IRC entrainent une atrophie rénale

F
La néphropathie diabétique entraine une HYPERTROPHIE rénale.

11

V ou F
Les néphrites tubulo-interstitielle peuvent être causées par une réaction allergique médicamenteuse, une maladie auto-immune, une néoplasme ou une infection et l'infection est la cause la plus fréquente.

F
C'est plutôt la réaction allergique médicamenteuse qui est la cause la plus fréquente de NTI

12

Trouver le faux
1. La maladie rénale polykystique (MRPK) est une maladie génétique autosome dominante.
2. MRPK a une prévalence d'environ 1 patient sur 1000.
3. MRPK entraine une hépatomégalie, une néphromégalie et une splénomégalie
4. Une IRA de plus d'une à deux semaine(s) entrainera une IRC résultante qui continuera de progresser

3

La MRPK n'entraine pas de splénomégalique, mais elle entraine une néphromégalie et une hépatomégalie.

13

Concernant les conséquences potentielles de l'IRC, lequel est faux ?
1. Fragilité osseuse par élévation de la PTH suite à l'hypocalcémie
2. Hypophosphatémie
3. État urémique
4. Goutte
5. Athérosclérose
6. Anémie

2

C'et plutôt une hyperphosphatémie

***5 : L'IRC est un facteur de risque majeur pour l'athérosclérose coronarienne, cérébrale et périphérique. Elle entraine des calcifications importantes de tout l'arbre vasculaire artériel.

14

V ou F
Les complications de l'IRC apparaissent au stade III.

F
Au stade IV.

15

Quelle est la meilleure technique d'imagerie pour identifier une IR post-rénale
1. L'échographie
2. La radiographie
3. La scintigraphie
4. Le polaroid

1


:)

16

Trouver le faux
1. Le contrôle de la tension artérielle est à la base du traitement de l'IRC
2. L'usage d'IECA/d'ARA diminuent l'hématurie et la protéinurie
3. Les diurétiques sont utilisés pour contrôler l'oedème, l'hyperkaliémie et l'HTA.
4. Une IRC avancée doit être prise en charge par une équipe multidisciplinaire

2 Ils ne diminuent que la protéinurie