Cours 7: Système immunitaire Flashcards Preview

PBC-2060 > Cours 7: Système immunitaire > Flashcards

Flashcards in Cours 7: Système immunitaire Deck (61)
Loading flashcards...
1
Q

Barrière la plus efficace contre une infection?

A

La peau, super étanche, pathogène ne peut pas rentrer

2
Q

3 barrières du corps contre les infections?

A

Mécanique (ex. peau)
Chimique (ex. enzymes digestives)
Microbiologique (flore bactérienne)

3
Q

Qu’est-ce que le système du complément?

A

Système de défense qui reconnait et attaque les intrus qui ont passés les 3 barrières de la peau
Regroupement d’une trentaine de protéines sécrétés par le foie et libérer dans le sang sous forme inactive
Le complément reconnait un pathogène et s’active, ce qui en cascade, active les autres protéines.
Présent dans tous les tissus

4
Q

Comment les protéines du complément reconnaissent un intrus? Est-ce que c’est précis comment technique?

A

Les pathogènes ont toutes à leur surface des molécules qu’on ne retrouvent pas chez l’humain. Les protéines du complément ont développés des récepteurs pour reconnaitre les molécules qui sont donc ‘‘non-humaines’’. Pas du tout précis donc

5
Q

L’activation du système du complément aura 3 conséquences, soit:

A

1) Des protéines activés du complément (ex: C3a et C5a) seront produites dans le milieu environnant et agiront comme cytokines pro-inflammatoires.
2) Formation d’un complexe d’attaque membranaire: Des protéines activés du complément (C5b, C5, C7, C8 et C9) seront déposées sur la surface du pathogène et entraîneront sa lyse
3) Favorise la phagocytose via le phénomène d’opsonisation: Protéines du complément (C3b) se lient au pathogène et le marque pour attirer les macrophages

6
Q

Exemples de messages que les cytokines peuvent envoyer?

A
Prolifération
Différentiation
Activation
Vasodilatation
Synthèse de molécules
Fièvre

*Les cytokines sont des messagers

7
Q

Quelles sont les 3 voies de messages possibles pour des cytokines?

A

1) Autocrine: D’une cellule à elle-même
2) Paracrine: D’une cellule à un autre du même tissu (ex. système du complément qui s’active en chaine)
3) Endocrine (ex. fièvre)

8
Q

Les macrophages sont produits à quels endroits?

A
Moelle osseuse (surtout dans les os longs)
Provient de la même cellule souche (hématopoiétique pluripotente) comme les autres cellules sanguine, plus particulièrement de la cellule progénitrice myéloide qui est un bébé de la pluripotente et qui forme un monocyte qui se différencie en macrophage

Hématopoiétique pluripotente = myéloide = monocyte = macrophage

9
Q

Comment les macrophages reconnaissent un agresseur?

A

Reconnaissent surtout si humain ou non-humain, mais tout de même capable de différencier les catégories d’agresseurs qui ont des patterns moléculaires (ex. les grams positifs produisent de la LTA et les macrophages ont des récepteurs à LTA). Aussi, un des effets du complément est de marquer les cellules, que le macrophage reconnait

  • C’est juste un exemple, comprend le principe :)
10
Q

Quelles sont les fonctions du macrophage?

A

Digérer un agresseur (reconnait, ingère et digère)

Déclencher la réaction inflammatoire (sécrètent des cytokines pro-inflammatoire)

11
Q

L’inflammation créé une vasodilatation et une augmentation de la perméabilité, mais aussi l’expression de molécules ___

A

Molécules d’adhésion dans les vaisseaux sanguins qui accrochent les cellules/molécules utiles pour défendre le corps (ex. neutrophile)

12
Q

Chimiokines? Retrouve où principalement

A

Les chimiokinessont une sorte de cytokines responsables de chimiotactisme, soit le déplacement des cellules inflammatoires. Retrouve surtout près du site inflammatoire ce qui attire (fait migrer) les cellules inflammatoires vers le site inflammatoire
Ex. Les neutrophiles voyagent selon le gradient de concentration de chimiokines pour se rapprocher du site d’infection pour combattre l’agent infectieux

13
Q

Rôle des neutrophiles?

A

Genre de soldats, capable de reconnaitre et ingérer et détruire ou encore relarguer des enzymes destructrices dans l’environnement qui détruisent les tissus.
Doit en avoir beaucoup +++ et meurent rapidement

14
Q

Le pus est formé par quoi?

A

Neutrophiles qui détruisent un peu l’environnement du tissu infecté et meurent forment le pus

15
Q

Quelles sont les manifestations systémiques de l’inflammation?

A

Fièvre
Baisse d’appétit
Douleurs musculaires
Augmentation du nombre de neutrophiles dans le sang (neutrophilie)

16
Q

Les cellules progénitrice myéloide servent à produire les cellules du système immunitaire ___. dans la moelle osseuse et libère ces cellules dans ___.

Ces cellules sont :___

A
Système inné, libéré dans le sang
3 types de cellules:
1) Neutrophiles: ++ important
2) Éosinophile: Surtout dans la défense contre parasites (peu utile au québec)
3) Basophile: Idem à éosinophile
17
Q

Est-ce qu’une réaction inflammatoire survient seulement lors d’un agresseur?

A

Non! Évidemment lors d’une blessure il n’y a pas d’entrée de pathogènes nécessairement
Ex. rupture ligamentaire
Les cellules inflammatoires vont reconnaitre des substance qui proviennent de la lésion (damage-associated molecular patterns) et déclencher la réaction inflammatoire pour guérir

18
Q

4 signes locaux d’inflammation?

A

Rougeur
OEdème (enflure)
Douleur
Chaleur

19
Q

Comment les virus se répliquent? Est-ce que la cellule peut détecter ça?

A

Nécessitent les cellules d’un hôte, les virus rentre donc dans les nos cellules et se répliquent dans le cytoplasme. La cellule peut détecter le virus lorsqu’il s’accumule en elle, va alors envoyer des signaux

20
Q

Lorsqu’une cellule touchée par un virus envoit des signaux, qu’est-ce qui arrive?

A

Arrivée de cellules anti-virales (cellules NK

Les cellules environnantes entre en mode défense et se protègent

21
Q

Quel est le rôle du CMH classe 1?

A

Le CMH classe 1 à l’état normal envoit un message aux cellules NK (natural killer) que la cellule est saine, NK ignore donc la cellule.
Lorsque la cellule est infectée par un virus, elle altère/réduit la signalisation du CMH 1 et la cellule NK va donc détecter ce manque de signalisation. La NK va alors libérer des granules qui envoi un signal de mort à la cellule ce qui mène à l’apoptose de la cellule et du virus
(le virus libéré se fait bouffer par des macrophages)

22
Q

Qu’est-ce que le CMH classe 1?

A

complexe majeur d’histocompatibilité, se trouvent sur tout les cellules du corps et envoit un signal que la cellule est normale

23
Q

Les cellules progénitrice lymphoide produisent les

A

Cellules de l’immunité acquise (à confirmer)

1) Lymphocytes B
2) Lymphocytes T
3) Cellules NK

24
Q

Qu’est-ce que les cellules dendritiques?

A

Comme les macrophages, donc des patrouilleurs qui peuvent reconnaitre, ingérer et digérer des agents pathogènes
La grosse différence c’est que le but de la dendritique est de présenter des antigènes provenant de l’agresseur au système d’immunité adaptative (au lymphocyte T)

cellule dendritique est appelée cellule présentatrice d’antigène

25
Q

Quelles sont les cellules capable de produire des CMH de classe 2 et peuvent présenter un antigène?

A

Seuls les cellules dendritiques, les macrophages et les lymphocytes B expriment des CMH de classe II et sont capables de ce phénomène.

Seules ces 3 cellules pourront donc présenter un antigène à un lymphocyte T et l’activer

26
Q

Molécules de co-stimulation?

A

Présentée par la cellule dendritique, sert à indiquer que la cellule dendritique a bouffer quelque chose de dangereux. Cette molécule est donc présentée avec le CMH 2 + antigène et indique au lymphocyte T qu’il doit réagir face à cette présentation d’antigène

27
Q

Immunité adaptative comprend?

A

1) Immunité cellulaire (lymphocyte T)

2) Immunité humorale (lymphocyte B)

28
Q

Le lymphocyte T reconnait ___ grâce à ___ lors de la rencontre avec cellule dendritique?

A

Reconnait antigène grâce à son récepteur spécifique à l’antigène appelé TCR

29
Q

Contrairement au macrophages, les lymphocytes T sont tous unique, c’est à dire qu’il répondent tous à un antigène particulier.

A

Le lymphocyte T est donc spécifique selon son récepteur à un antigène précis. Tous les récepteurs sur le lymphocyte T (TCR) sont identiques, mais propre à ce lymphocyte. On a donc une tonne de lymphocytes T différents.
Retient qu’un agent infectieux présente plusieurs antigènes différents donc plus facile à identifier

30
Q

Parfois, les lymphocytes T produit sont programmés pour s’attaquer à nos propre cellules, c’est à dire que les TCR sur sa surface réagissent à des molécules du corps (auto-immunité), comment le corps réagit à ça?

A

Au niveau du thymus dans le médiastin, les lymphocytes T auto-immuns sont détruits (tous les lymphocytes passent par là avant d’être libéré dans la circulation)

31
Q

Puisqu’un agent infectieux présentent plusieurs antigènes, il est fort probable que ___

A

Plusieurs lymphocytes soient stimulés par un même agent

32
Q

Le lymphocyte T a besoin de combien de signaux pour s’activer? L’activation comprend quoi?

A

2, soit celui de l’antigène ABSOLUMENT présenté par le CMH et le signal de la molécule de co-stimulation qui indique que l’antigène provient d’un agresseur.

Le lymphocyte T activé va proliférer (se cloner) et former une armée de lymphocyte T spécifique à l’antigène

33
Q

2 types de lymphocytes? Reconnaissent quel signal?

A

Lymphocyte CD4: Helper (reconnait antigène sur CMH 2 seulement donc des pathogènes ingérés)
Lymphocyte CD8: Cytotoxique (reconnait antigène sur CMH 1 seulement)

34
Q

Les CD4 activés peuvent jouer plusieurs rôles:?

A

Se différencie en différents rôles

1) TH1: Aide les macrophages à digérer les pathogènes
2) TH2: Aide à recruter des éosinophiles (parasites ou lors d’allergies!!)
3) TH17: Aide à recruter + de neutrophiles (bactéries)
4) TFH: Aide les lymphocytes B à produire des anticorps

35
Q

Mécanisme d’action des lymphocytes T CD4 - TH1?

A

Macrophages digère le pathogène et produit des peptides qu’il lie à des CMH 2 et les mets à sa surface. Le TH1 arrivé dans le tissu va sonder les macrophages à la recherche de son antigène et lorsque reconnait, envoi des cytokines au macrophages qui lui ordonnent de devenir plus efficace (+production enzyme lysosomiales mettons), macrophages deviennent crinqués

36
Q

Lymphocyte T CD4 - TH2 surviennent surtout lorsque?

A

Allergie

37
Q

QU’est-ce qui détermine quel rôle le lymphocyte T CD4 va adopter?

A

La cellule dendritique est capable de reconnaitre grosso modo l’agent pathogène (grande catégorie, comme le macrophage). Donc lorsque vient présenter l’antigène en question au lymphocyte T, envoi des cytokines à ce dernier pour lui dire si c’est bactérien plutôt que parasitaire, etc…

38
Q

Les lymphocytes CD8 reconnaissent seulement les antigènes présentés par quoi? Comment ils fonctionnent?

A

CD8 reconnait seulement si présenté sur CMH de type 1
Ils s’attaquent seulement à des pathogènes intracellulaires, donc des virus. Un peu comme les cellules NK, les lymphocytes T CD8 sont des tueurs super précis et efficace des cellules infectés. Cela dit, les CD8, les NK et pleins d’autres cellules agissent ensemble.

39
Q

Comment le CD8 reconnait une cellule infectée?

A

Si une cellule est touché par un virus, elle le dégrade en partie et présente des antigènes du virus sur des CMH de classe 1 à sa surface. Le lymphocyte T CD8 va reconnaître l’antigène sur le CMH et envoyé des signaux d’apoptose à la cellule. C’est un signal très précis (pas comme les neutrophiles qui détruisent tout sur leur passage).

40
Q

Pour que le système adaptatif soit activé, il faut d’abord que quel système soit activé?

A

Système immunité inné doit être activé d’abord. Ensuite, prend quelques jours (5 environ) avant que le système immunitaire adaptatif embarque.

41
Q

Qu’est-ce que l’immunité humorale?

A

Portion de l’immunité adaptative qui comprend les anticorps

42
Q

3 mécanismes d’actions des anticorps?

A

1) Neutralisation: encercle le pathogène pour l’empêcher d’agir, super important pour des toxines entre autre
2) Opsonisation: Marque l’agent et attire les macrophages
3) Activation de la cascade d’activation du complément:: Revient aux effets du système du complément vu plus tôt

43
Q

Les anticorps sont spécifiques à un antigène, donc à une portion de l’agent agresseur. Les anticorps sont donc plus efficace lorsque plusieurs anticorps différents sont présents

A

:)

44
Q

Est-ce que l’anticorps a besoin que son antigène correspondant lui soit présenté sur un CMH?

A

Non, il reconnait l’antigène point

45
Q

Quelles cellules produit les anticorps?Quelles sont les caractéristiques de cette cellule?

A

Lymphocyte B, chacun sont unique et possède des récepteurs BCR spécifique à chaque lymphocyte B (comme les T)

Les BCR sont en fait des anticorps qui sont liés à la membrane du lymphocyte B, qui sont alors libérés dans la circulation lorsque besoin

46
Q

V ou f: Les lymphocytes B auto-réactif sont éliminés dans le thymus?

A

Faux, ils sont éliminés dans la moelle où ils sont produits avant d’aller dans le sang et les ganglions
Ce sont les T qui passent par le thymus

47
Q

Le lymphocyte B rencontre l’antigène à quel endroit?

A

Dans le ganglion, lorsque les débris voyagent dans le système lymphatique

48
Q

Interaction entre lymphocytes B et les lymphocytes T CD4

A

Le lymphocyte B ingère l’agent et jumèle l’antigène à un CMH 2 et le présente à sa surface
Au même moment, des cellules dendritiques présentent le même antigène à des lymphocytes T qui produisent des CD4 helper.
Les CD4 helper vont entrer en contact avec les lymphocytes B dans le ganglion et encourager la production d’anticorps

49
Q

Comment fonctionne l’activation du lymphocyte B (2ème signal)

A

Les lymphocytes B peuvent ingérer des gros morceaux d’agents et présentés plusieurs antigènes sur leur surface. Un de ces antigènes va réagir avec le CD4, mais pas nécessairement celui de ses anticorps. Implique que le lymphocyte B qui fait un lien avec le CD4 ne vas pas nécessairement entrainer une réaction, il faut que ça fit avec ses anticorps. Lorsque le fit fonctionne le lymphocyte B s’active

50
Q

Combien de types d’anticorps?

A

5

51
Q

Quels sont les anticorps transmis de la mère au bébé?

A

IgG seulement, ils survivent quelques mois après la naissance de l’enfant

52
Q

Rôle des IgA?

A

Protéger la muqueuse ( retrouve dans les liquides comme les larmes ou la salive pour prévenir l’infection). Nettement moins important que type M et G

53
Q

Quel est le seul type d’anticorps incapable de neutralisation, opsonisation et d’activation du complément?

A

IgE, rôle dans les allergies

54
Q

Rôle des lymphocytes D?

A

Exprimé à la surface des lymphocytes B naïfs (n’ayant pas encore rencontré leur antigène). Aucun rôle dans la défense contre les pathogènes.

55
Q

Comment fonctionne la mémoire immunologique?

A

Suite à une infection, on a une grande quantité de lymphocytes B et T clonés
Une grande portion de ceux ci meurent, mais certains restent dans la corps et lorsqu’un deuxième contact survient, il y a réaction super rapide et efficace car plus besoin d’être présenté de la même façon
Aussi, il reste généralement des anticorps spécifiques à un agent pathogène qui persiste dans la circulation sanguine. Les Igm disparaissent vite, mais les IgG restent plusieurs mois/années dans la circulation et sont prêts à réagir

56
Q

Suite à la seconde activation des lymphocytes B, quel anticorps est produit en premier? Remplacé par qui éventuellement?

A

IgM. Après quelques jours, les IgM sont transformés en IgG qui font les mêmes choses, mais en bcp plus efficace. En fait, c’est le lymphocyte T CD4 qui envoit des cytokines au lymphocyte B, lui disant de changer la configuration de ses anticorps

57
Q

Qu’est-ce qu’une réaction immunitaire normale?

A

Tolérance :) Comme pour les humains espèce de baby boomer qui prend toutes ses vacances à Varadero

58
Q

pathophysiologie anémie hémolytique auto-immune?

A

Dégradation des globules rouges produit des débris qui sont traités par le système immunitaire comme un intru ( perte de tolérance). Production d’IgG contre les globules rouges qui s’y lient et entraine la cascade dy système du complément, neutralisation et opsonisation. Entraine une baisse fulgurante de globule rouge

59
Q

Traitement de maladie auto-immune le plus souvent?

A

Combinaison de médicaments immunosupresseurs pour éviter des dommages. Cela dit, pas tout le temps le cas. Par exemple, maladie auto immune qui détruit la thyroide, on laisse faire, puis supplémente l’absence de la thyroide

60
Q

Pathophysiologie de la polyarthrite rhumatoide?

A

Le système immunitaire s’active anormalement contre des protéines du cartilage articulaire

1) Activation de lymphocytes Thelper(CD4) de type Th1 et Th17 qui produisent des cytokines recrutant des macrophages et des neutrophiles (respectivement) dans l’articulation entrainant sa destruction.
2) Production d’anticorps IgGet IgMcontre des protéines du soi entrainant la formation de complexes immuns qui se déposent dans les articulations contribuant à l’inflammation.

61
Q

Les déficits immunitaires augmentent le risque de :

A

1) Infections
2) Auto-immunité
3) Cancer (système immunitaire participe à prévenir le développement de cancer)