Examen 2 partie 2 Flashcards Preview

Perspective Analytique > Examen 2 partie 2 > Flashcards

Flashcards in Examen 2 partie 2 Deck (30):
1

Quel est le lien entre le caractère dépressif et narcissique ?

Les deux ont besoin de l'autre

2

Dans les astructurations état limites, quel caractère possède l'angoisse d'abandon la plus manifeste ?

Caractère dépressif

3

Dans les astructurations état limites, quel caractère possède l'angoisse d'abandon la MOINS manifeste ?

caractère psychopathique

4

Pourquoi dit-on ASTRUCTURATION ?

Car lorsqu'ils recompense, leur personnalité n'est plus la même.

5

Quels sont les mécanismes de défense du caractère schizoïde ?

Clivage du moi
introjection
déni de réalité

6

Si un sujet possède un caractère paranoïde et qu'il décompense que lui arrivera t-il ?

présence d'un trouble délirant

7

Qui suis-je ? Je réagis aux affects dépressifs par l'agir et l'acting out comme fuite à l'angoisse d'abandon

Caractère hypomaniaque

8

J'exprime ouvertement mon agressivité à l'autre

Caractère abandonnique

9

Je décompense en schizophrénie

Caractère schizoïde

10

Je suis la structure la plus régressive

structure psychotique

11

Je peux utiliser tous les mécanismes de défense

Structure psychotique

12

VRAI OU FAUX. Un caractère schizoïde décompensera à un moment ou l'autre de sa vie.

FAUX. Il peut rester schizoïde toute sa vie.

13

Caractère dont la socialisation est déficitaire ou où il y a beaucoup de chicanes.

Caractère paranoïde

14

Caractère où le problème se situe au stade oral (0-2 ans)

Caractère schizoïde

15

Caractère où le problème se situe au stade oral (0-2 ans)

Caractère schizoïde

16

Mes processus sont plus ou moins organisés. je suis quelle structure ?

Structure psychotique

17

VRAI OU FAUX. Le déni de réalité vient avant le clivage du moi.

FAUX. Le clivage du moi précède le déni de réalité

18

QUI SUIS-JE. L'inclusion fantasmatique de l'objet sert de repère au MOI pour l'appréhension de l'objet extérieur dont le détachement est alors possible par projection.

Introjection

19

VRAI OU FAUX. L'introjection s'inscrit dans le processus d'identification.

VRAI

20

Quand peut-on affirmer que l'introjection est pathologique ?

Quand l'introjection ne sert pas bien le processus d'identification.

21

VRAI OU FAUX. L'introjection et la projection sont dissociables.

FAUX. ils sont indissociables.

22

Je provoque des attitudes extrêmes, alternant de façon brusque et sans nuance.

Clivage du moi

23

VRAI OU FAUX. une personne se construit en fonction des réactions face à la pulsion agressive.

VRAI

24

Je possède une agressivité réactionnelle, un mouvement dépressif suivi d'un passage à l'acte et une grande susceptibilité, et je suis inhibé.

Caractère abandonnique

25

Je fais partie des astructurations état limites et je peux faire du déni de réalité.

Caractère psychopathique

26

Je suis le narcissisme qui investie toute sa libido sur lui-même.

Narcissisme primaire

27

Je suis le narcissisme qui désigne mon amour propre.

narcissisme secondaire

28

Qu'est-ce qui permet à l'astructuration état limite de conjuguer avec la réalité ?

Les mécanismes de défense

29

VRAI OU FAUX. Il peut y avoir idéalisation de l'objet à n'importe quel moment (arrive seul)

FAUX. Il doit y avoir eu clivage de l'objet pour qu'il y ait idéalisation de l'objet.

30

VRAI OU FAUX. Un caractère dépressif peut glisser vers une structure névrotique.

VRAI. Le bon objet peut triompher grace aux mécanismes de défense