Examen final Flashcards Preview

Exam TC > Examen final > Flashcards

Flashcards in Examen final Deck (63)
Loading flashcards...
1

Quels sont les principes qui régissent l'intervention auprès d'élèves en trouble de comportement?

-discrétion
-consentement libre et éclairé
-secret professionnel

2

Décrire le modèle RAI et ses composantes.

-modèle de réponse à l'intervention
-80% des interventions sont universelles (ex. : règles de l'école)
-15% des interventions sont sélectives, cad qu'elles s'adressent à des élèves à risque ou qui ont des TC (ex. : PEHS)
-5% des interventions sont sur mesure, donc pour des élèves avec des TC sévère (ex. : PI)

3

Qu'est-ce que le trouble de comportement?

-déficit important de la capacité d'adaptation qui se manifeste par des difficultés significatives d'interaction avec un ou plusieurs éléments de l'environnement scolaire, familial ou social

4

Quels sont les éléments qui permettent de différencier l'indiscipline du TC?

-durée : 3 à 6 mois
-constance : diverses situations
-fréquence : 3-4 fois/semaine et pls fois/jour
-gravité : conséquences graves pour soi/autrui
-complexité : pls comportements inadaptés

5

Quelles sont les caractéristiques de l'élève surréactif?

-activité perturbatrice
-hostilité
-inattention
-hyperactivité
-souvent rejeté

6

Quelles sont les caractéristiques de l'élève sous-réactif?

-timidité
-inhibition
-isolement social

7

Quelles sont les étapes de l'évaluation fonctionnelle des comportements?

1) description objective des comportements
2) estimation de l'ampleur des comportements observés
3) mise en évidence des facteurs environnementaux (fonctions principales et secondaires)
4) formulation d'hypothèses explicatives (modèle SORC)
5) détermination des variables (séquence comportementale alternative)
6) planification des interventions
7) évaluation des interventions (minimum 3 sem)

8

Qu'est-ce que l'évaluation normative?

-fournit de l'information sur les caractéristiques de l'élève et ses problèmes
-tests standardisés, puis comparaison des résultats à un échantillon (ex. : test de QI)

9

Qu'est-ce qu'une intervention proactive? Nommer trois exemples.

-intervention qui vise à prévenir l'apparition de comportements inappropriés

-aide opportune
-enseignement explicite des comportements attendus
-proximité physique
-restriction de l'espace et du matériel
-évaluation fonctionnelle du comportement
-précorrection

10

Quels sont les caractéristiques et les effets de l'enseignant "autoritaire"?

-se faire obéir par des moyens directs, sans utiliser la violence

-ne favorise pas l'autocontrôle des comportements
-n'explique par les raisons
-exige la soumission
-exige l'obéissance
-climat de dépendance qui nuit au développement de l'autonomie des élèves

11

Quels sont les caractéristiques et les effets de l'enseignant "démocratique"?

-a des exigences et impose des limites
-laisse une place à la discussion
-adopte une attitude chaleureuse
-respecte l'élève

-favorise la coopération et l'engagement des élèves
-rôle actif dans la classe
-permet la responsabilisation des élèves
-favorise le développement de l'autonomie

12

Quels sont les caractéristiques et les effets de l'enseignant "permissif"?

-aucune limite

-climat de classe ou règne l'insécurité et l'anxiété
-peur de l'échec
-irresponsabilité envers les autres

13

Nommer les composantes de la gestion de classe et un exemple pour chacune.

1) Gérer les ressources
temps, matériel, espace, TIC
2) Établir des attentes claires
directives alpha, règles de classe
3) Développer des relations positives
lien avec les élèves et entre les élèves
4) Capter et maintenir l'attention
différenciation pédagogique, transmission des consignes
5) Gérer l'indiscipline
stratégies préventives et réactives

14

Quels sont les principes de base de l'approche comportementale?

-antécédents
-conséquence
-renforcement
-punition
-extinction

15

Quelles sont les étapes de la mise en place d'intervention comportementales?

1) déterminer le comportement cible et les objectifs à atteindre
2) analyser le comportement avec la grille ABC
3) mesurer le niveau de base du comportement cible
4) choisir et mettre en place des techniques d'intervention
5) évaluer l'efficacité des interventions
6) planifier le maintien et le transfert des acquis

16

Quelles sont les limites de l'approche comportementale?

-élève ne se définit pas que par ses comportement = important d'avoir une compréhension globale
-application d'une technique d'intervention demande de la planification
-difficile de démontrer le maintien des acquis sur une longue période
-obtenir une récompense tangible nuit à la motivation intrinsèque

17

Quels sont les principes à respecter dans l'établissement d'un système d'émulation?

-attribution de renforçateurs doit être basée sur les comportements ciblés
-prévoir une variété de renforçateurs selon l'âge et les intérêts
-permettre d'établir une association entre le comportement et le renforçateur (contingence)
-comportement et renforçateur doivent être rapprochés dans le temps (contiguïté)

18

Quels sont les inconvénients des systèmes d'émulation?

-n'est pas pour tous les élèves de la classe
-doit être fait sur mesure, pour les élèves qui manifestent des problèmes persistants
-demande beaucoup de temps et d'énergie
-utilisation de mesures proactives éviterait le recours à ce genre de système
-n'enseigne rien, permet seulement de soutenir la motivation extrinsèque à adopter les comportements attendus

19

Quelles sont les étapes dans la mise en place d'un système d'émulation?

1) bien définir le comportement et l'objectif à atteindre
2) choisir l'intervention la plus adaptée
3) déterminer les personnes et les comportements ciblés
4) établir le fonctionnement
5) préciser la durée de l'intervention, prévoir son retrait et voir au maintien des comportements appropriés
6) fournir des rétroactions fréquentes aux élèves
7) prévoir l'évaluation de l'outil pour vérifier l'efficacité
8) planifier le maintien et le transfert des acquis
9) éliminer progressivement le système d'émulation

20

Quelles sont les caractéristiques du TDA/H?

-symptômes présents avant l'âge de 12 ans
-touche plusieurs sphères de la vie, dans au moins deux environnements différents
-entraîne un problème/handicap dans la vie quotidienne
-symptômes ne sont pas explicables par un autre problème
-inattention (6/9)
-hyperactivité (6/9)

21

Étienne a un TDA. Il prête difficilement attention aux détails et a du mal à soutenir son attention. De plus, il ne semble pas écouter quand on lui parle directement et est facilement distrait par des stimuli externes. Enfin, il a de la difficulté à planifier et à organiser ses travaux ou ses activités. Quelles interventions sont à préconiser?

-ralentir l'exécution de la tâche (relecture, révision, prendre son temps)
-découper la tâche en étapes courtes
-donner une information courte et claire
-s'assurer d'un contact et faire des phrases courtes
-l'isoler des sons et des stimuli visuels
-faire une liste de tâches, utiliser un time timer

22

Arnaud a un TDAH. Il remue souvent les mains et les pieds, se lève dans des situations ou il doit rester assis et parle trop souvent. Aussi, il répond aux questions avant qu'on ait terminer de les poser et a de la difficulté à attendre son tour. Quelles interventions sont à préconiser?

-permettre d'utiliser un moyen non bruyant pour répondre au stimuli
-varier les tâches d'enseignement pour qu'il puisse se lever
-prendre en note ses idées
-informer à l'avance des conséquences associées aux règles
-donner plus d'encouragements que d'avertissements

23

Quelle est la différence entre un TOP et un trouble de la conduite?

TOP
-associé à la maturité du cortex préfrontal (impulsivité)
-comportements négativistes, hostiles ou provocateurs

trouble de la conduite
-manifestation répétée de comportements agressifs dans différents contextes qui violent les lois ou les droits d'autrui
-choix conscient du comportement

24

Quelles sont les interventions préventives à mettre en place pour des élèves ayant un TOP ou un trouble de la conduite?

-ÉTABLIR UN LIEN
-utiliser des directives alpha
-rappeler la consigne et les conséquences établies
-cesser l'interaction lorsque argumentation (ignorance)
-aide opportune
-utiliser l'humour
-responsabiliser l'élève

25

Quelles sont les interventions réactives à mettre en place pour des élèves ayant un TOP ou un trouble de la conduite?

-offrir un choix entre deux options
-dépersonnaliser l'intervention
-utiliser le renforcement positif

26

Quelles sont les caractéristiques des habiletés sociales?

-habileté complexe qui émerge des comportements qui sont renforcés de manière positive ou négative
-ensemble de comportements appris qui sont socialement acceptable et qui permettent d'interagir efficacement avec les autres
apprentissage se fait surtout par expérience directe, observation ou imitation

27

Comment peut-on créer un climat propice aux relations positives?

-recourir à des approches pédagogiques qui favorisent la résolution de problèmes et le développement d'habiletés sociales (apprentissage coopératif...)
-établir des conséquences logiques
-instaurer des règles de vie et de fonctionnement qui sont claires et qui permettent aux élèves de participer et d'assumer des responsabilités

28

Quelles sont les étapes de la démarche d'enseignement des habiletés sociales?

1) mise à niveau des connaissances par l'enseignement, le modelage et la discussion
2) mise en pratique des connaissances
3) utilisation de différents modes de renforcement
4) maintien et transfert des apprentissages sociaux

29

Quels sont les caractéristiques d'une situation d'intimidation?

-usage répété de son pouvoir et de ses forces pour faire mal ou nuire à quelqu'un ; rapport de force inégal
-comportement anodin peut devenir de l'intimidation s'il est fréquent et est fait dans l'intention de blesser la personne

30

Quelle est la différence entre l'intimidation directe et indirecte?

-directe : en présence de la personne
-indirecte : en l'absence de la personne

31

Quelle est la différence entre l'intimidation physique et psychologique?

Physique
-cause du tort physique
-objets endommagés/brisés

Psychologique
-victime se sent mal dans sa peau
-sentiment d'être exclu et rejeté

32

Quelles sont les interventions qui peuvent prévenir l'intimidation?

-techniques d'impact pour prévenir la violence (ex. : pomme ou verre d'eau)
-PEHS
-ateliers préventifs sur l'intimidation et la violence
-avoir un code de conduite clair
-identifier les élèves à risque

33

Quelles sont les interventions à préconiser lorsque l'intimidation a été commise et rapportée?

-loi du 48-48-48
-intimidé : travailler sur l'estime de soi et l'affirmation de soi ; l'isoler de son agresseur
-intimidateur : appliquer les conséquences logiques prévues ; PEHS

34

Quelle est la différence entre un élève obéissant et un élève responsable?

Obéissant
-peur d'être puni
-veut une récompense
-motivation extrinsèque

Responsable
-a choisi le comportement
-auto-régulation
-motivation intrinsèque

35

Quelles interventions favorisent la responsabilisation?

-laisser la place au choix
-donner de vraies responsabilités
-discuter de l'acceptabilité sociale
-utiliser la réparation

36

Quelles sont les caractéristiques de l'enfant qui se comporte bien et comment peut-on favoriser l'apparition de ces caractéristiques?

-désir de plaire = établir un lien
-facilement alarmé = diminuer le seuil d'alarme
-futilité = faire sortir par la 2e porte lorsque frustré
-attaché de façon approprié = orienter les enfants vers les adultes
-bien intentionné = responsabiliser l'élève et croire en lui
-doté de tempérance = montrer les deux côtés de la médaille (impulsif vs rationnel)

37

Quel est le concept clé de l'attachement?

-être une maman canne :)
-être attaché à quelqu'un signifie qu'en cas de détresse ou d'alarme, on recherche la proximité et la sécurité qu'apporte cette personne

38

Marie-Philippe a un attachement de type sécurisant. Quelles interventions peuvent être mises en place peut préserver ce lien?

-être disponible pour l'écouter
-rassurer et consoler en accueillant ses émotions
-démontrer de la confiance face à ses capacités
-encourager l'enfant à prendre des décisions et à choisir les comportements appropriés

39

Amélia a un attachement de type insécurisant-évitant. Quelles interventions peuvent être mises en place pour développer le lien?

-aller vers elle progressivement
-proposer des activités qui vont permettre des échanges informels et fonctionnels
-la placer en équipe pour favoriser la proximité avec l'adulte
-éviter le rejet et l'impatience
-éviter de valoriser son autonomie, sa débrouillardise et son indépendance

40

Émerick a un attachement de type insécurisant-ambivalent. Quelles interventions peuvent être mises en place pour développer le lien?

-demeurer proche (objet transitionnel)
-avertir des changements (rendre l'environnement prévisible)
-éviter de réagir aux provocations, de tenter de le raisonner ou de trop lui expliquer les raisons
-chercher à le rejoindre sur le plan émotionnel pour le rassurer

41

Astyanax a un attachement de type insécurisant désorganisé. Quelles interventions peuvent être mises en place pour développer le lien?

-lui indiquer notre rôle d"adulte = responsable et protecteur
-offrir un maximum de prévisibilité, de protection et de stabilité
-prendre la responsabilité des erreurs et des échecs

42

Émy a un attachement par les sens. Comment l'aider à développer le lien?

-nourrir ce besoin
trouver comment l'aider à conserver le contact en dépit de la séparation physique

43

Britanny a un attachement par la similitude. Comment l'aider à développer le lien?

-nourrir et utiliser ce besoin de similitude pour intervenir

44

Achille a un attachement par l'appartenance et la loyauté. Comment l'aider à développer le lien?

-nourrir ce besoin
-même quand ça va mal, être là

45

Émerick veut compter aux yeux de quelqu'un. Comment l'aider à développer le lien?

-nourrir ce besoin

46

Nico a un attachement par les sentiments. Comment l'aider à développer le lien?

-nourrir ce besoin

47

Marie-Philippe veut être connu de l'adulte. Comment l'aider à développer le lien?

-être présent, ouvert et sécurisant
-accepter l'enfant avec sa personnalité, ses forces et ses défis
-être à l'écoute

48

Quelles sont les phases d'une crise et les interventions à préconiser à chacune des phases?

1) apparition
-nommer l'émotion (porte 2)
-démontre compréhension
-utiliser les habiletés
-reformulation et rétroactions
-faire attention au langage non verbal et à l'espace de l'élève

2) développement
-conserver son calme
-offrir de l'aide
-donner des réponses rationnelles
-sécuriser l'environnement
-attitude directe, répéter les demandes
-éviter la lutte de pouvoir (se référer aux attentes et aux conséquences connues)

3) désorganisation
-assurer la sécurité des autres élèves
-parler calmement de façon non autoritaire en attendant de l'aide
-maintenir une distance physique
-redemander à l'élève de changer son comportement
-lui laisser le temps d'évacuer ses émotions en demeurant calme et sécurisant

4) décompression
-isoler l'élève pour faciliter le retour au calme loin des regards indiscrets
-reprise de contact avec l'adulte avec lequel il a un lien

5) récupération
-appliquer les conséquences prévues
-décrire, exprimer, évaluer, réparer, assumer
-retour avec les autres élèves

49

Quelles sont les manifestations du stress?

-activités buccales
-activités et stimulations rythmiques
-recherche de confort avec un objet transitionnel
-épuisement physique

50

Quels sont les éléments qui rendent une situation stressante et comment intervenir?

SPIN ton stress! :P
-sens du contrôle = donner du contrôle
-personnalité menacée = protéger l'estime de soi
-imprévisibilité = rendre l'environnement prévisible
-nouveauté = si tous les autres éléments sont bien gérés, situation nouvelle est moins anxiogène

51

Alexis a le syndrome de la Tourette. Donner ses caractéristiques et des pistes d'intervention.

-tics moteurs et/ou verbaux
-inconfort physique/psychologique
-contractions musculaires plus ou moins complexes

-interventions cognitivo-comportementales
-interventions préventives liées au stress et à l'anxiété

52

Antoine a de la douance. Donner ses caractéristiques et des pistes d'intervention.

-excellence dans un domaine par rapport à un groupe de référence

-ajuster les activités en fonction de son potentiel
-s'assurer de lui permettre de se développer dans tous les domaines

53

Éli a un TSA. Donner ses caractéristiques et des pistes d'intervention.

-déficit persistant de la communication sociale et des interactions sociales
-caractère restreint et répétitif des comportements, intérêts, activités
-difficultés significatives au quotidien
-rigidité comportementale

-identifier les forces pour favoriser son adaptation
-servir de pair aidant pour les autres élèves

54

Paris a un SDNV. Donner ses caractéristiques et des pistes d'intervention.

-touche la perception, l'analyse, la rétention, la compréhension, l'organisation ou encore l'utilisation d'informations verbales et non-verbales

-environnement prévisible
-PEHS
-interventions préventives liées au stress et à l'anxiété
-attentes claires

55

Élizabeth fait régulièrement des crises de colère à la fin de l'avant-midi si un autre élève l'embête. Son enseignant s'est rendu compte que c'était parce qu'elle avait trop faim : elle ne déjeunait pas le matin.

Besoin physique

56

L'élève ne se met à la tâche que lorsque son enseignant s'approche de lui pour s'assurer que tout va bien et lui donner des explications individuelles.

Attention

57

Grégory vole l'argent scolaire des autres élèves et des petits objets qu'il désire.

Gratification

58

Étienne est talentueux au plan scolaire. Ayant peur de se faire rejeter par les autres élèves en raison de cela, il fait le clown en classe pour ne pas avoir l'air d'un bolé.

Acceptation

59

Marc est très faible en français, surtout en écriture. Dès que l'enseignant propose une activité d'écriture, il critique l'activité et refuse de la faire.

Évitement

60

Marc égratigne l'automobile de l'enseignant qui lui a donné une retenue la journée précédente.

Revanche

61

Dès qu'il y a un remplaçant, Kim refuse de faire tout ce qu'il propose et entraîne les autres à faire de même.

Pouvoir

62

Dès que le rythme de la classe est lent, Xavier, qui a un TDAH, commence à jouer avec les objets qui l'entourent.

Stimulation interne

63

Marie-Soleil ne suit aucun des règlements concernant la tenue vestimentaire et les cheveux. Elle vient à l'école avec des habits déchirés et les cheveux d'un mauve fluo.

Expression de soi