Examen litt des femmes Flashcards Preview

Littérature des femmes > Examen litt des femmes > Flashcards

Flashcards in Examen litt des femmes Deck (31)
Loading flashcards...
1

Quelles sont les différences entre le publique et le privé

privé = féminin : maison, mode beauté, amour, morale. Publique = influence, extérieur, discussion (femmes = contraintes à la sphère prrivée)

2

Comment nomme-t-on les femmes intellectuelles à partir du XIXe siècle et que leur reproche-t-on?

BAS BLEUS, expression péjorative, dénigre et stigmatise les femmes. On les dit de "monstres qui renient leurs fonctions féminines premières pour vivre de l’esprit" ce qui est hors nature.

3

Vrai ou faux, Le conte de fées à été à la base du genre. Dans le conte naissent plusieurs types d’héroïnes et d’archétypes.

Vrai

4

Vrai ou faux, le conte de fées est vu comme un sous-genre

Vrai

5

Vrai ou Faux, Alors qu'on ne parlait que de Charles Perrault, les recherches des Raymonde Robert ont prouvé que la moitié des contes étaient en réalité écrits par des conteuse/attribuables à des femmes

Faux, il s'agit du 2/3

6

Nommez une conteuse importante. Que lui doit-on?

Madame d'Aulnoy. Le réchit enchassé et le fait de s'écrire (agentivité), parler du processus d'écriture

7

Que signifie le terme : subversion?

se détacher du premier degré pour lire dans les contes une nouvelle couche de sens
(un revirement)

8

Donnez des exemples de moyens de subversion dans le conte

o Signification du merveilleux ;
o Propos érotique voilés et vision édulcorée de l’amour ;
o Portrait ambigu de la masculinité ;
« nombreux sont les récits où les pères, soumis à leur épouse, se révèlent incapables de protéger leur enfant et deviennent ainsi une des causes de leurs malheurs futurs. » (Benureau : 78).
Moralité = ironique
Personnage masculin : dépeint dans un portrait ambiguë. Pas des personnages autosuffisants ou en contrôle.

o Personnages féminins ambivalents

(Femmes en opposition
Méchantes belles-mères
Fées )

9

Nommez les moyens par lesquels les conteuses ont explorer des avenues nouvelles/mis des nuances

o Tentative de déstabiliser les formes traditionnelles de stratifications sociales

o Personnages féminins ambigus

o Portraits inédits de la féminité

(voir notes pour exemples)

10

Qu'est ce qui symbolise l'expression et la definition du "soi"

-Monter de l’individualisme /ambitions personnelles
( tensions entre les ambitions personnelles et les allégeances sociales.)

•Créations de postures d’autrices

11

Que signifie le terme "forces d'action"

trait de caractère qui explique les agissement, qui leur permet de prendre part à l'histoire, à se mettre en action.

12

Pour Hannon, qu'est ce qui explique que les héroïnes ne sont PAS unidimensionnelles?

• Expérimentation d’identités alternatives
• Exploration de leur intimité
• Affirmation de volontés ou d’intérêts individuels qui vont à l’encontre de ceux de leur famille
(voir une volonté de créer une nouvelle catégorie de personnage féminins)


ex; AUCASSIN ET NICOLETTE (1976)

13

o Selon Hannon, les héroïnes sont empreintes d’un certain degré d’autonomie qui contredit les normes et selon Seifert elles sont... ?

ambivalentes

car:

1. Presque systématiquement réintégrées dans une société de cour à la fin du conte
2. Les vertus illustrées par leurs aventures sont celles qui sont acclamées et mises en valeur dans la société (ce qui crée un paradoxe) (unique de l’univers en se conformant aux normes de l’épique).
3. Elles atteignent une forme d’indépendance (singularité) en renforçant leur appartenance à une société donnée.

14

Vrai ou faux , la nostalgie agit comme ambivalence du féminin + expliquez en quoi.

vrai ,

La nostalgie est ambivalente (projette à la fois passé et futur)

Leur nature ambivalente rend les contes de fées éminemment complexes : les conteuses reconduisent la nostalgie tout en refusant de s’y confiner !

15

Nommez les trois hypothèses qui expliquent les fin en heureuses/mariages

1. Pour Hannon, il s’agirait peut-être d’ironie et/ou d’une stratégie pour mieux faire passer un propos subversif.

2. Pour d’autres, il pourrait s’agir d’une manière pour les conteuses d’insister sur les contraintes pesant sur les femmes à l’époque.

3. Pour Seifert, c’est le signe d’un genre littéraire en construction et les conteuses voulaient délibérément une fin heureuse :

16

Quelle caractéristique du petit chaperon rouge fait d'elle un personnage actif?

sa curiosité: elle est curieuse du corps, curieuse de la grossesse

curiosité= lié au désir

le désir est un synonyme d’agentivité. Le désir au centre des occupations. Creuser dans les contes de fées= une sous couche.

17

Nommez un conte exemple de subversion et expliquer pourquoi

Le petit chaperon rouge, qui est une relecture du désir féminin ; manger (s'approprier l'autre), n'est pas immature , action, curiosité, couleur rouge

Les créatrices, les chercheuses, remâche le contenu pour le rendre encore plus subversif ou en ajouter une couche de sens.

18

Donnez des exemples de travestissement dans le conte du petit chaperon rouge

• Un animal se déguise en être humain
• Un mâle se déguise en femelle
les identités se confondent :
• Les identités féminines (chaperon, mère et grand-mère)
• Le masculin et le féminin (le loup, mais aussi le chasseur)
• - Le brouillage des identités signifie que tout se confond et que les personnages sont dominés par la faim. Ce sont les désirs qui, ultimement, gagnent.
• - « Noces féminines symboliques » : rapports à la limite de l’incestueux dans l’union féminine intergénérationnelle

19

Quel est le moyen utilisé dans une oeuvre de fiction pour mesurer la présence ou l'absence des femmes

Le test de Bechdel-Wallace (étapes)
• La fiction contient-elle au minimum deux personnages féminins…
• … qui parlent entre elles ?
• … d’un autre sujet que des hommes qui les entourent ?

20

Comment les autrices des années 70 emploient-elles la méthode de subversions dans leurs oeuvres.

• Jeu de reprises et d’intertexualité dans les textes d’autrices féministes à partir des années 70

reprises de figures issus du folklore ou de la culture populaire pour qu'elles représentent des figures féministes (moyens de se les réapproprier et de les revaloriser)
(ex: les fées ont soif, mère, pute, vierge)

21

La volonté de revisiter des mythes fondateurs et des figures a permis certaines revendications chez les autrices dans les années 1970, nommez-les

• Revendication du droit à l’autodétermination (choix identité et destiné) pas un statut prédéterminé.
• Réappropriation du corps
• Le privé est politique (lieu de luttes de pouvoir) – sexualité, division sexuelle du travail, (les fées ont soif) – pas une seule caractéristique ou vocation (pas que mère, corps ou épouse). Demande à ce que ce soit plus souple dans la vie de tous les jours, pas un vase clos.

22

en revisitant, elles se mettent à créer de nouveaux personnages féminins. comment sont-ils

• Place à la subjectivité au féminin : devenir sujet, avoir un corps, une voix (et une voie), et proposer une réflexion théorique et politique ;

• Brouillage des étiquettes figées : féminisation du langage, brouillage des frontières formelles (hybridation de la poésie, du récit, de la théorie ou de formes dites « intimes » comme l’épistolaire ou le journal intime).

• Subjectivité du féminin, un destin (voie) et une voix. Nouvelle ère d’aller pour bouger vers d’autres figures. Encore aujourd’hui dans la subversion de ces figures-là.

23

nommez les trois figures importantes des lieux de lutte de pouvoir

mère, épouse, sorcière

24

pourquoi la figure de la sorcière dérange-t-elle?

elle représente l'activité : (connaissances), elle a des capacité d'actions, elle existe sans être relié à l'homme

25

Comment les autrices féministes se sont réappropriées et ont subvertie la figure de la sorcière.

L’exemple de la Corriveau (Marie-Josephte Corriveau)
• Chez les autrices :
• Louki Bersianik dans l’Euguélionne (1976) : la cage représente l’asservissement des femmes dans un modèle patriarcal contraignant ;
• Anne Hébert dans la pièce de théâtre La Cage (1990) : la cage représente l’emprisonnement des femmes à la maison ;
• Andrée Lebel dans La Corriveau (1981) : la Corriveau est victime de violences domestiques.

à force de reprises féministes, le personnage (la figure ) se complexifie: évolution physique, modèle de femmes ancrées dans l'action, empreinte d'agentivité, associé à la reprise de pouvoir des femmes dans leur vie

: marginalité, force d'action, pouvoir,

-, des protagonistes femmes dont les pouvoirs deviennent presque magiques lorsqu’elles s’associent, s’entraident et combattent ensemble. (cherche à trouver nos semblables, mouvement de luttes et de force. )

26

Comment était faussement représenté les récits initiatiques et les premières expériences sexuelles

o Assimiler « première relation sexuelle » à « première expérience de la pénétration » marginalise tout un ensemble de pratiques sexuelles.
o Injonction à la pureté des jeunes filles (valeur de la virginité) vs. valorisation de l’expérience sexuelle chez les jeunes hommes.
o Assimilation féminin = passif / masculin = actif
• La première relation sexuelle : l’aspect relationnel = seul critère de la première fois. Accepter socialement que les hommes savent quoi faire mais pas les femmes, jeune vierge « cute » pas une femme bien dans son corps et confortable avec sa sexualité.
Métaphore de la colonisation du territoire.

slut shaming : femmes qui a plusieurs expériences sexuelles = mauvais

ses mythes seront déconstruits

27

Que signifie le terme herstory

réécriture de l’histoire en incluant subjectivité féminine

28

Qu'est ce que l'agentivité sexuelle

« l’agentivité sexuelle des filles et des femmes se définit en fonction des choix qu’elles effectuent et des actions qu’elles posent pour réaliser leurs propres désirs, et non ceux que les institutions et discours dominants leur impartissent. L’agentivité sexuelle implique dès lors de pouvoir subvertir, voire transgresser les scripts établis »

29

que signifie le terme agentivité

action et influence sur les autres. Un personnage entre en action dans un récit et a une influence sur la vie.

Prise de paroles des femmes qui redéfinissent la représentation de leur genre.

• L’agentivité, est la « capacité d’un sujet à agir en conformité avec sa volonté »

30

Quels sont les trois catégories/étapes (triade) de l'agentivité sexuelle

regard-parole-action

regard: changer l'idée des hommes qui regardent et des filles qui sont regardées. (création d'un female gaze)

parole: s,approprie le langage, trouver les mots pour exprimer son désir, briser le silence,

Création de mot = révolution, créer la jouissance et le montrer. Transgression qui touche le sociale.

ex: le refus de nommer le sexe féminin. (tabou)

le langage est politique


action: ne pas succombé à l'idéologie dimonante, poursuivre la transgression jusque dans l'action. Faire un changement social.

31

Qu'est ce qu'un female gaze?

• Définition du female gaze (Brey, 2020 : 40): « regard qui donne une subjectivité au personnage féminin, permettant ainsi au [lectorat ou à l’auditoire] de ressentir l’expérience de l’héroïne […] La question n’est pas seulement d’avoir un personnage féminin comme personnage central, mais d’être à ses côtés. Nous ne la regardons par faire, nous faisons avec elle. »