Item 345 : Grosse jambe rouge aiguë Flashcards Preview

Dermatologie > Item 345 : Grosse jambe rouge aiguë > Flashcards

Flashcards in Item 345 : Grosse jambe rouge aiguë Deck (13):
1

Quels signes de gravité doivent faire évoquer une fasciite nécrosante ? (5)

x Nécrose cutanée : Pâleur de certaines zones, plaques noirâtres, zones livédoïdes atones
x Hypoesthésie
x Ou douleurs spontanées intenses
x Crépitations
x Extension des lésions malgré l'ABthérapie

2

Quel est le 1er diagnostic à évoquer devant une grosse jambe rouge aiguë ?

Erysipèle

3

Clinique d’un érysipèle ? (3)

x Fièvre élevée (39°C) + Frissons
x ADP inflammatoires homolatérales
x Signes cutanés :
- Présence d’une porte d’entrée (2/3 des cas)
- Plaque érythémateuse et œdémateuse, circonscrite, douloureuse à la palpation
- ± Décollement bulleux superificiel, purpura sur le placard, trainée de lymphangite

4

Caractéristiques des dermohypodermites infectieuses chez l’immunodéprimé ?

x Présentation clinique trompeuse : peu de signes inflammatoires (fait sous-estimer la sévérité)
x Germes habituels et inhabituels :
- P. aeruginosa
- E. Coli
- Si contact avec eau souillée : V. vulnificus, Aeromonas hydrophila

5

Que suspecter devant une grosse jambe rouge aiguë après morsure de chien ?

Dermohypodermite à Pasteurella multocida

6

Qu’est-ce que le rouget du porc ?

Clinique (2)
Contexte (2)

Aussi appelé Erysipéloïde à Erysipelothrix rhusiopathia

Clinique :
x Plaie érythémateuse au pourtour œdématié
x Extrêmement douloureuse

Contexte = Blessure par :
x Os de porc ou de mouton
x Arêtes de poisson ou de crustacés

==> Siège préférentiel à la main, dans un contexte professionnel (boucher)

7

Dermohypodermite inflammatoire sur insuffisance veineuse ?

= Lipodermatofribrose --> Quasiment spécifique de l’insuffisance veineuse :
x Infiltration scléreuse des jambes
x Prédominant à leur moitié inférieure
x Diminution progressive du périmètre jambier avec œdème sus- et sous-jacent
x Induration de la jambe
x Apparition de poussées inflammatoires douloureuses simulant un érisypèle (lorsqu’unilatéral)

8

Qu’est-ce qu’une Dermite de stase ?

= Eczéma apparaissant sur un terrain d’insuffisance veineuse chronique

Aucun rapport avec une allergie de contact vraie !!

9

Quand voit-on surtout des eczémas de jambe ?

Contexte d’ulcère de jambe ++ :
x Prédomine à la région péri-ulcéreuse
x Mais peut aussi s’étendre, donnant une grosse jambe rouge suintante
x Allergènes souvent rencontrés : Lanoline, AB locaux, Conservateurs...

10

Faut-il faire des examens complémentaires devant une érysipèle typique ?

NON !

11

Faut-il hospitaliser une érysipèle ?

PAS FORCÉMENT, on le fait surtout si :
x Doute diagnostique
x Signes locaux ou généraux marqués
x Risques de complications locales
x Comorbidités
x Contexte social rendant le suivi ou le repos au lit difficile en ambulatoire
x Echec de traitement ambulatoire

12

Traitement d’un érysipèle ?

==> ABthérapie :
x Amoxicilline 50-100mg/kg en 3 prises quotidiennes pdt 7-10j
x Augmentin chez l’enfant ou si doute sur la mise en causes d’autres bactéries (S. aureus)
x Péni-G injectables

==> Repos au lit avec surélévation des MI
==> Antalgiques
==> PAS d’AINS (CI)

13

Quel AB en cas d’intolérance à l’amoxicilline dans un traitement de l’érysipèle ?

x Pristinamycine (synergistine)
x Clindamycine (macrolide)