Les sources d'information Flashcards Preview

Processus méthodique en résolution de problèmes > Les sources d'information > Flashcards

Flashcards in Les sources d'information Deck (28):
1

Qu'est-ce qu'un renseignement policier?

C'est une
* Organisation LOGIQUE, utile et efficace
* d'une SUITE d'informations
* portant sur un sujet particulier

2

Nomme les deux types de renseignement criminel

Renseignement criminel
Renseignement de sécurité

3

Quel type d'information retrouverait-on dans un renseignement criminel?

- Infos sur les auteurs
- Infos sur les événements
- Infos sur les réseaux actifs ou passifs
- Les modus operandi relatifs aux crimes communs

4

Quel type d'information retrouverait-on dans un renseignement de la sécurité?

- Prévention des attaques contre la sécurité nationale
- Le champ du renseignement de sécurité s'étend au-delà des frontières du pays

5

Qu'est-ce qui est un renseignement selon Brodeur 2005?

Le renseignement est toujours un produit et n'est pas d'emblée donné. (c'est un produit et un étude à partir de plusieurs informations déjà collectés.

6

Qu'est-ce qu'un analyste de renseignement criminel au Québec? Quelle est sa fonction?

C'est un membre civil de la SQ.

7

Pourquoi est-ce que les cas suivants sont considérés comment étant des ratés?

- La crise amérindienne de 1990
- L'affaire paul Bernardo

OKA 1990 :
*Plusieurs erreurs d'appréciation et d'interprétation de l'information s'étaient glissées dans les rapports d'analyse.
* La codification des informations était triées de façon négligente.
(Voir analyse tactique déjà fait en classe)

L'AFFAIRE PAUL BERNADO
- Les policiers n'avaient pas consulté les bases de données de façon très efficace.
- Dû a la compétition entre les corps de police, il y avait beaucoup de DÉFAILLANCES quant aux échanges de renseignement entre les corps de police.


8

Dans l'affaire Matticks, quelles sont les cinq recommandations?

- Mise en place d'une structure centrale de gestion du renseignement criminel afin d'améliorer l'alimentation et l'accès aux bases de données et d'assurer un CONTRÔLE sur la validité des informations
- Une chaîne de validation à toutes les étapes du processus
- Une meilleure formation aux policiers en regard des différentes législations portant sur les informations confidentielles
- Que l'on épure régulièrement les «méga fichiers» (MIP, etc.)
- Favoriser l'entrée latérale de spécialistes

9

Nommez les six principales sources d'informations

- Les statistiques officielles
- Le DUC (déclaration uniforme de la criminalité)
- Les modules d'informations policières (MIP, Versadex)
- Les enquêtes de victimisation
- La consultation de la population
- Le système infocarte

10

Nommez deux types de sources d'information

Ouvertes/externes
Fermées/internes

11

Plus précisément, qu'est-ce qu'une source externe?

Ce qui est disponible à l'ensemble du public...

12

Plus précisément, qu'est-ce qu'une source interne?

Ce qui est confidentiel... d'usage exclusif aux services policiers!

13

Que contient les statistiques criminelles? (4)

1 - Les délits signalés à la police

2 - Les crimes constatés par la police dans les cas de flagrants délits

3 - Délits signalés en cours d'enquête

4 - Négociation d'accusations pour obtenir de l'information

14

C'est quoi le DUC?

C'est une enquête à participation obligatoire.

15

Comment est-ce que les données allant dans le DUC sont obtenues ?

Directement des répondants (les postes de police)

16

Dans le programme de DUC, nous avons dû le modifier pour inclure des nouvelles variables qui permettront de mieux suivre et de mieux mesurer certains phénomènes criminels.. Comment s'appellent-elles ces nouvelles variables?

La formule «C»

La formule «T»

17

Les deux formules du DUC relèvent de quelles incidents?

Formule «C» -> Incidents criminels
Formule «T» Incidents circulation

18

En 1989, nous avons fait plusieurs modifications.. nomme-les.

Plus de données qualitatives sur l'accusé et sur la victime : (âge, sexe, race, relation entre la victime et l'agresseur, consommation d'alcool/drogues au moment du délit, l'arme utilisée, les valeurs en cause, le type d'endroit où l'incident s'est produit.

19

Avant 1989, quelles types d'informations avait-on?

Deux informations quantitatives.. dont le nombre de délit ainsi que le nombre d'accusés

20

Quelles sont les dernières modifications du DUC?

Le géocodage.. (infocarte)

21

Le Module d'Informations Policières (MIP) ont quelles caractéristiques/facteurs?(3)

- Nouvelle version de la DUC
- Décentralisation de la cueillette des données
- Informatisation de l'information policière

22

Vrai/Faux : Chaque service de police possède le même réseau. (MIP)

Faux. DÉCENTRALISATION DE L'INFORMATION TE DIT QUOI?!

23

Que contient-il le MIP?

- Il contient tous les dossiers opérationnels

24

Que contient-il un dossier opérationnel dans le MIP?

- Il peut contenir plusieurs événements

25

Quel est l'objectif d'une enquête de victimisation et de délinquance révélée?

Estimer le CHIFFRE NOIR DE LA CRIMINALITÉ :)

26

Quelle est la proportion des délits non-rapportés en milieu urbain?

58%, soit plus de la moitié.

27

Que recueille-t-on lors d'une enquête de victimisation et de délinquance révélée?

Des informations de nature qualitative, qui doivent être complétées par les données de la DUC ou du MIP du service.

28

Nomme-moi huit (8) formes/méthodes de consultation publique

- l'enquête publique
- les sondages
- Les scénarios workshop
- Les conférences de citoyens
- Les débats publics ou référendums
- Les tables de concertation
- Les comités de sécurité publique