Méthodo S4 Annale 2016-2017 Flashcards Preview

(S4) ANNALES > Méthodo S4 Annale 2016-2017 > Flashcards

Flashcards in Méthodo S4 Annale 2016-2017 Deck (31):
1

(v ou f) Une mesure implicite évalue une dimension sans que la personne n'en ait l'intention

Vrai

2

(v ou f) Une mesure implicite évalue une dimension sans que la personne ne soit consciente de ce qui est mesuré

Vrai

3

(v ou f)Une mesure implicite évalue une dimension sans que la personne n'ait la possibilité de contrôler délibérèment

Vrai

4

(v ou f)Une mesure implicite évalue une dimension refoulée par la personne

Faux

5

La tâche de detection de sonde (dot probe task)
A Mesure la force d'association entre les représentation en mémoire
B Mesure des tendances à l'action
C Mesure l'orientation de l'attention
D Toutes les propositions précédentes sont vraies.

Réponse C

6

Dans un implicit Association Test (test d'association implicite), un participant ayant une attitude négative envers les personnes brunes et une attitudes positive envers les personnes blondes :

A Sera plus rapide à classer d'un même côté des mots positifs et des photos de blondes qu'a classer d'un meme côté des mots positifs et des photos de brunes

B Sera plus rapide à classer d'un même côté des mots négatifs et des photos de brunes qu'a classer d'un même côté des mots négatifs et des photos de blonde

C Les propositions A et B sont vraies
D Les propositions A et B sont fausses

Réponse C

7

Les mesures implicites :
A : Permettent d'acceder à l'inconscient Freudien
B : Montrent que nous sommes conscient de notre propre fonctionnement
C : Les propositions A et B sont vraies
D : Les propostitions A et B sont fausses

D

8

L'implicit association test (le test d'association implicit)
A : A ete introduit par Fazio
B A été introduit par Greenwald
A été introduit par Solarz
A été introduit par Posner

B

9

La tâche de Stroop :
A Est composé de 2 Phases, la premiere appelée congruente, la seconde incongruente
B: Evalue l'allocation spatiale de l'attention
C : Peut utiliser des mots émotionnels comme dans l'étude de Stormark et Torkildsen sur les conduites alimentaires
D: Evalue la capacité à inhiber du matériel non pertinent pour la tâche en cours

C et D

10

La capacité à décoder les expressions faciales émotionnelles :
A : n'est jamais altéré dans la dépression
B: Peut, si elle est altérée, expliquer les problèmes interpersonnels retrouvés chez les patients présentant une dépendance à l'alcool
C : est innée
D : est corrélée positivement avec les habiletés sociales chez l'enfant.

BD

11

La psychopathologie cognitive :
A : utilise différentes méthodes provenant notamment de la neuropsychologie et des neurosciences cognitives
B: S'interesse uniquement aux biais cognitifs
C: Ne prend pas en compte les anomalies neurobiologiques
D : Présente les troubles psychologiques comme étant des manifestations extrêmes de processus émotionnels et cognitifs normaux.

AD

12

Dans les tâches de mémoire implicite :
A : Les participants peuvent être amenés à compléter les trois premières lettres d'un mot avec le premier mot qu'il leur vient en tête
B : On ne demande pas aux participants de récupérer consciemment de l'information mais de réaliser une tâche dont on suppose que la performance sera influencée par l'exposition préalable du matériel.
C : on ne peut pas présenter du matériel non verbal.
D : on peut utiliser pour tester la récupération en mémoire une tache de reconnaissance

AB

13

Les dysfonctionnements cognitifs :
A : Ne s'évaluent qu'avec des paradigmes expérimentaux
B : comprennent le biais d'interprétation
C : peuvent être des facteurs de développement, de maintient et de récurrence des états psychopathologiques
D : Ne sont pas l'une des cibles thérapeutiques de la prise en charge de type comportementale et cognitive

BC

14

Parmi les tâches suivantes, lesquelles sont des tâches permettant de mesurer l'inhibition :
A Le stroop animal
B Le Wisconsin Card Sorting test
C Le tête épaule genou pied
D Le labyrinthe

A C

15

Le test de traçage de pistes pour les enfants repose sur la prise en compte du temps de tracage
A) a la planche contrôle
B) aux deux planches, en soustrayant le temps de la planche test à celui de la planche contrôle
C)a la planche test
D) aux deux planches, en soustrayant le temps de la planche contrôle à celui de la planche test.

D

16

Le test du shamallow est un test
A) d'inhibition
B) De flexibilité
C) de planification
D)de mise a joue en mémoire de travail

A

17

Dans l'étude de Baken-Jones, on a utilisé
A)Le temps de reaction apres les essais echoués pour mesurer la capacité à détecter son erreur
B)Le temps de réaction aux essais "go" pour mesurer la capacité d'inhibition
C) Le pourcentage de réponses correctes aux essais "no go" pour mesurer la capacité d'inhibition
D)Le pourcentage de réponses correctes aux essais "go" pour mesurer la capacité à detecter son erreur à l'essai précédent.

AC

18

Dans le Winsconsin Card sorting test, l'individu doit faire preuve de flexibilité entre
A)Les cartes rouges, bleues, jaunes, vertes
B)Les items de tailles différentes
C)Les règles de tri a deviner
D)Les 4 formes utilisées

C

19

Dans l'entretien libre :
A)Le discours est non continu
B)Aucune question n'est préparée à l'avance
C)Les informations recueuillies sont de très bonne qualité mais elles ne sont pas nécessairement pertinentes
D)Les informations sont recueillies dans un laps de temps raisonnable

BC

20

Dans les recherches qualitatives :
A)La théorie suit en général une démarche inductive
B)On cherche à répondre a des questions de recherche
C)Les concepts utilisés se présentent sous forme numérique
D)Il n'existe pas d'objectifs précis

AB

21

L'entretien s'utilise
A) Uniquement dans le cadre d'une prise en charge psychothérapique
B) Toujours en fonction d'hypothèses
C) Uniquement chez les personnes adultes
D)Dans un cadre fixé par l'interviewer

D

22

L'entretien peut se définir comme :
A) Une technique permettant de recueuillir le point de vue de la personne
B)Une action qui permet d'echanger avec une seule personne
C)Une opération destinée à servir uniquement le chercheur
D)Un moyen de faire d'un problème un objet de connaissance

AD

23

Les techniques de verbalisation (entretien)
A)Sont les plus utilisées dans la démarche quantitative
B)Peuvent prendre uniquement une forme directive
C)Peuvent permettre, par la suite, de formuler des hypothèses
D)S'utilisent nécessairement sans autre outil

C

24

Une mère se plaint que son enfant de 6 ans mette trop de temps pour aller se coucher. Elle indique que cela peut prendre plusieurs minutes pour aller dans sa chambre lorsqu'elle lui demande (par exemple, il demande à prendre un jouet, marche très très lentement vers sa chambre, essaye de négocier un temps supplémentaire, etc..) Vous souhaitez obtenir des données en ligne de base de ce comportement. Pour cela, vous demandez à la maman de coter (au moins) :
A) Le nombre d'incitations qu'elle lui donne avant qu'il pose un pied dans sa chambre
B) La latence entre le fait de lui dire d'aller au lit et le moment ou il pose un pied dans sa chambre
C)La durée de la routine du coucher, à partir du moment ou elle lui demande
D)L'heure qu'il est lorsqu'il va au lit chaque nuit.

B

25

Paul collecte les données suivantes à partir d'un enfant de 7 ans non compliant. Apres avoir réalisé (...) et collecté les données, il propose la conclusion suivante (...)
A)Une analyse de données/ la non compliance est une fonction de l'activité repas
B)Une analyse de séquence/ la non compliance a pour fonction d'acceder à de l'attention pendant les repas.
C)L'analyse scatter-plot / La non compliance est reliée à l'activitérepas
D)Une analyse descriptive / La non compliance apparaît pour eviter le repas.

C

26

Traduction de nuage de point

Scatter plot

27

La stimulation magnétique transcrânienne :
A) Est une méthode directe d'enregistrement de l'activité neurale cérébrale
B)Permet d'interferer avec le fonctionnement normal d'une aire corticale au cours d'une opération cognitive déterminée
C)Repose sur le principe de Faraday
D)Est une méthode indirecte d'enregistrement de l'activité neurale cérébrale

BC

28

La méthode anatomo-clinique :
A) Peut être appliquée en post mortem, sur des cerveaux de patients Alzheimer par exemple
B) N'a pas été initialement appliquée sur les cerveaux de patients décédés
C)Est surtout appliquée sur les images neuro anatomiques des cerveaux de patients vivants
D)Est utilisé principalement pendant des interventions chirurgicales, chez le sujet humain éveillé, pour examiner l'organisation des fonctions cognitives.

C

29

L'électroencephalogramme (EEG)
A) Est une méthode directe d'enregistrement de l'activité neurale cérebrale globale
B) Est une méthode invasive
C)Est utile pour l'investigation du décours temporel des opérations cognitives
D)Permet de perturber le fonctionnement cognitif

AC

30

La réponse de neurones unique :
A) Déchargeant exclusivement à la présentation de photographies de la comédienne Jennifer Aniston a deja été observé chez le sujet humain
B)a deja été enregistré chez le sujet humain éveillé durant la réalisation de tâches de psychologie cognitive
C)Pour des raisons ethiques, n'a jamais étudié chez l'homme eveillé
D)Pour des raisons ethiques, ne peut être étudié que chez l'homme non eveillé (sous anesthesie générale lors d'une intervention chirurgicale sur le cerveau) ou le primate non humain

A
B

31

L'imagerie par resonnance magnetique fonctionnelle (IRM) :
A) Est une méthode directe d'enregistrement de l'activité neurale
B)Peut contribuer à l'étude objective de la subjectivité
C)consiste à enregistrer les variations hémodynamiques dans différentes régions du cerveau
D)est une methode invasive

B
C