Optique-3 Flashcards Preview

Physique > Optique-3 > Flashcards

Flashcards in Optique-3 Deck (26)
Loading flashcards...
1
Q

Lentille

A

Deux dioptres bien choisis pour dévier les rayons lumineux

2
Q

Ombre

A

Endroit où aucun rayon lumineux ne parvient

3
Q

Pénombre

A

Endroit où certains rayons lumineux sont cachés par l’obstacles mais d’autres parviennent

4
Q

Un système optique

A

Noté SO, c’est un ensemble de dioptres ou de miroirs

5
Q

SO centré

A

Un SO est dit centré lorsqu’il existe une symétrie de révolution autour d’un axe noté axe optique

6
Q

Objet optique

A

En optique, un objet est le point d’intersection des rayons incidents. Il est noté A

7
Q

Image optique

A

Une image optique est le point d’intersection des rayons émergents du SO. Elle est notée A’

8
Q

Objet réel

A

Un objet réel: les rayons incidents passent d’abord par l’objet puis par le SO. Les rayons incidents semblent provenir de ce point. Tout se passe comme si l’objet était une source de lumière. Un objet réel est donc l’intersection des rayons incidents réels

9
Q

Objet virtuel

A

Objet virtuel: les rayons incidents passent d’abord par le SO puis par l’objet. Les rayons incidents convergeraient vers ce point en l’absence de SO. Un objet virtuel est donc l’intersection du prolongement des rayons incidents.

10
Q

Une image réelle

A

Une image réelle: les rayons émergents passent d’abord par la lentille puis par l’image. Une image réelle est donc l’intersection des rayons émergents réels. Si l’écran est placé en A’, on y voit l’image de l’objet. Une image réelle est projetable sur un écran.

11
Q

Une image virtuelle

A

Une image virtuelle: les rayons émergents passent d’abord par l’image puis par le SO. Une image virtuelle est l’intersection du prolongement des rayons émergents. Une image virtuelle ne peut pas être projetée sur un écran. Une image virtuelle est faite pour être regardée directement à travers le SO.

12
Q

Stigmatisme

A

Il y a stigmatisme rigoureux si l’image d’un objet A ponctuel est un point A’, autrement dit, l’objet est un point alors l’image est un point.
Le stigmatisqme rigoureux peut s’écrire comme une implication: “les rayons incidents se croisent en un seul point” => “les rayons émergents se croisent en un seul point”.

13
Q

Astigmatisme

A

Le contraire de “P=>Q” est P est vrai et Q et faux.
Il y a astigmatisme lorsque les rayons incidents se croisent en un point et les rayons émergents ne se croisent pas en un point. Le résultat “pratique” est qu’il n’y a pas un mais plusieurs points image, autrement dit, l’image est floue.

14
Q

Stigmatisme approché;

A

Il y a astygmatisme approché lorsque les rayons issus de A convergent dans une “petite” zone de l’espace, suffisamment petite pour que le détecteur (par ex l’oeil) croie y décerner un point. La notion de stigmatisme approché ou rigoureux dépend donc du pouvoir de résolution du détecteur! Si l’image étendue A’ est suffisamment petite par rapport au pouvoir de résolution du détecteur, celui-ci ne la detectera que sur un point.

15
Q

Anaplanétisme rigoureux

A

Il y a anaplanétisme rigoureux si l’image d’un objet AB orthogonal à l’axe optique est elle même orthogonale à l’axe optique. L’aplanétisme peut s’écrire comme une impliation: “AB perpendiculaire à l’axe optique”=>”A’B’ perpendiculaire à l’axe optique”.

16
Q

Non-aplanétisme

A

Il y a non-aplanétisme si AB est perpendiculaire à l’axe optique et A’B’ non perpendiculaire à l’axe optique.

17
Q

Conditions de Gauss

A

Les conditions de Gauss d’un SO (le mode d’emploi), appelée conditions de Gauss, nécessitant d’avoir des rayons optiques proches de l’ae optique et peu inclinés par rapport à l’axe optique.
Lorsque ces conditions sont respectées, le système optique peut former une bonne image car il respetera le stigmatisme et l’aplanétisme approchés.
Si les conditions de Gauss sont respectées: tan(a)=sin(a)=a (Petits angles< pi/6)

18
Q

Abérration géométrique

A

Distortion de l’image

19
Q

Abérration chromatique

A

Séparation des couleurs

20
Q

Def lentille sphérique

A

Une lentille sphérique est un milieu transparant délimité par deux dioptres, sphériques ou plans.

21
Q

Lentille mince

A

Une lentille est dite mince si e<

22
Q

Centre optique

A

Le centre optique, c’est l’intersection de l’axe optique et de la lentille. Il est noté O, tout rayon passant par le centre optique O n’est pas dévié.

23
Q

Foyer image

A

Le foyer image est l’image d’un objet situé à l’infini dans la direction de l’axe optique. Autrement dit, c’est le point de convergence d’un faisceu incident parallèle à l’axe optique.

24
Q

Plan focal image

A

Le plan focal image est le plan perpendiculaire à l’axe optique passant par F’.
Tout objet situé à l’infini (dans n’importe quelle direction) a son image dans le plan focal image. Autrement dit, des rayons parallèles entre eux convergent dans le plan focal image.

25
Q

Le foyer objet

A

C’est la position d’un objet dont ‘limage serait à l’infini dans la direction de l’axe optique. Autrement dit, c’est le point objet créant un faisceau émergent parallèle à l’axe optique.

26
Q

Plan focal objet

A

C’est le plan perpendiculaire à l’axe optique passant par le foyer objet F. Un objet situé dans le plan focal objet à son image située à l’infini.