RADIOLOGIE Flashcards Preview

PHT-3313 > RADIOLOGIE > Flashcards

Flashcards in RADIOLOGIE Deck (136)
Loading flashcards...
1

Quels sont les avantages de la radio en physio

•Identifier une lésion
•Augmenter de la satisfaction/réassurance des patients quant à l’absence de
pathologie grave
•Facteurs médico-légaux
•Éducation auprès du patient/ rapport pht-patient
•Approche sécuritaire

2

Quels sont les désavantages de la radio en physio

•Radiation
•‘’Catastrophisation’’ du patient / du pht !
•Augmentation des coûts
•Traitement se réduisant à une partie anatomique et ne s’adressant pas à une personne;
‘’Labelling’’
•Découverte fortuite
•Manque de connaissance du professionnel ou renseignement clinique insuffisant (faux négatif)

3

Diagnostic pour des conditions
musculosquelettiques fréquentes SANS
corrélation avec la douleur ou la fonction

Arthrose facettaire et/ou
dégénérescence discale cervical et
lombaire
• Déchirure partielle de la coiffe des
rotateurs
• Déchirure radiale, horizontale des
ménisques

4

Quels sont les avantages de laisser les physio prescrire des RX

La précision du diagnostique clinique en orthopédie est
comparable à celle des orthopédistes et supérieure aux
médecins de famille (meme resultat et plus de satisfactions)

Les physiothérapeutes coûtent moins chers que les
orthopédistes

Les physiothérapeutes prescrivent 50% moins
d’imagerie lorsqu’ils ont la possibilité de prescrire

5

Le PHT n’a pas à interpréter l’image dans un but diagnostique, cette tâche revient au
radiologiste… mais votre expertise aidera à déterminer:

• As- t’on besoin d’indices supplémentaires?
• L’indice trouvé est-il pertinent à la résolution de l’enquête?

6

Pourquoi utiliser ALARA

• Équation bénéfice / risque (patient et
autres)
• Coûts / disponibilité
• Aller à la chasse plutôt qu’à la pêche

7

Quels sont les principes de prescription?

- optimiser les soins a la population
-ALARA
-suivre les lignes directrices (ACR)
-Aassurer la continuité des soins si requis

8

Quelle est la dose normale de radiation par année?

1-4 mSv par année

9

Quelles sont les doses de rayon pour:
-IRM et US?
-Ostéodensitométrie
-Radiographie extremités
-radiographie bassin
-CT scan vertebral
-scintigraphie osseuse

- 0
- 0.001 mSv (moins d'une journée)
- 0.001 mSv
- 0.1-1 mSv (10 jours a 6 mois)
- 4-6 mSv (2 ans)
- 1-10 mSv (2 ans)

10

Quelle est la regle d'ottawa pour la cheville?

dlr dans les régions malléolaires et de présence d’une des constatations suivantes:

-dlr lors de la palpation a 6 cm distale de la malléole
-incapacité de faire 4 pas

11

Quelle est la regle d'ottawa pour le pied?

douleur du moyen pied et de présence d’une des constatations suivantes :

-dlr a la base du 5e meta
-dlr au niv du scaphoide
-incapacité de faire 4 pas

12

Quelle est la regle d'ottawa pour le genou

Un des criteres suivant
1. âge d’au moins 55 ans,
2. une douleur isolée de la rotule (sans douleur osseuse du genou autre que celle-ci),
3. une douleur de la tête du péroné,
4. une incapacité de flexion à 90°,
5. une incapacité de mise en charge et immédiatement et dans le service d’urgence, sur 4 pas

13

Quels sont les reglements pour prescrire une Rx en tant que physio?

• Le physiothérapeute devra être titulaire d’une attestation émise par l’OPPQ
confirmant la réussite d’une formation complémentaire de 15 heures*
• Le physiothérapeute devra consacré 3 heures en formation continue sur la
radiologie par période de 3 ans
• Le physiothérapeute pourra prescrire un examen radiographique à un
patient souffrant d’une incapacité physique reliée au système
musculosquelettique suite à un traumatisme aigu (premières 72h)
• Il devra suivre les indications établies par l’American College of Radiology
dans le document intitulé ACR Appropriatness Criterias
• À la réception du rapport du radiologiste, le physiothérapeute devra assurer
le suivi du patient et le référer, dans le cas échéant, à un médecin dans un de
ses corridors de service préalablement établis

14

Quels sont les étapes a suivre lors de résultat négatif?

1) Le physiothérapeute prescrit une image radiographique suite à un traumatisme
musculosquelettique aigu et en informe le médecin de famille du patient lorsque possible→
mécanisme de communication.
2) Le physiothérapeute dirige le patient vers un centre de radiologie auprès duquel il a préétabli
un corridor de service formel
3) Le radiologiste émet un diagnostic médical et confirme un résultat négatif
4) Le radiologiste transmet le résultat au physiothérapeute et au médecin de famille inscrit au
dossier du patient →mécanisme de communication
5) Le physiothérapeute informe le médecin de famille de la reprise du processus de réadaptation
optimal →mécanisme de communication

15

Quels sont les étapes a suivre lors de résultat positif?

1) Le physiothérapeute prescrit une image radiographique suite à un traumatisme
musculosquelettique aigu et en informe le médecin de famille du patient lorsque possible →
mécanisme de communication
2) Le physiothérapeute dirige le patient vers un centre de radiologie auprès duquel il a
préétabli un corridor de service formel
3) Le radiologiste émet un diagnostic médical et transmet un résultat positif au
physiothérapeute et au médecin de famille → mécanisme de communication
4) Le patient doit obtenir un suivi médical:
• Par son médecin de famille s’il est disponible dans les temps requis → corridor de service
informel
• Par un médecin préalablement identifié par le physiothérapeute et le radiologiste en cas de résultat
positif (MD de famille non disponible) → corridor de service formel avec le médecin traitant
• Par l’urgentologue hospitalier si aucun médecin disponible dans les délais requis
→ corridor de service formel avec le médecin traitant

16

Projections complémentaires gléno-humérale

1.5 AP vraie
1.6 Axillaire G/H
1.7 Sterno-claviculaire
1.8 A/C stress test & A/C scapula

17

L’OPPQ met des documents à la disposition de ses membres
lesquels?

1-Ententes de partenariat écrite pour les corridors de services formels
2- Mécanismes de suivi des patients ayant eu un prescription de radiographie
3- Formulaire modèle de prescription

18

Lors de la prescription d'imagerie il est plus important de? que?

De:
• Connaître les indications/Contre-indications pour les différents tests
• Connaître le meilleur test pour évaluer la question clinique
• S’assurer que la problématique à évaluer est dans l’image
que:
interpreter l'image

19

Quest-ce que le contenu minimal d'une prescription?

1. Nom et signature du physiothérapeute prescripteur
2. Numéro de permis d’exercice
3. Le nom de l’établissement de pratique et les coordonnées pour le rejoindre (numéro de
téléphone, adresse civique, numéro de fax)
4. Le nom du patient
5. La date de naissance du patient ou le numéro de la Régie de l’Assurance maladie du Qc du
patient
6. La date de rédaction de la prescription
7. La période de validité de la prescription (si jugé utile)
8. Toute contre-indication ou renseignement pertinent à la condition clinique du patient (autre test imagerie
préalable, ostéoporose, ancien trauma..)
9. Nature de l’examen et renseignements cliniques pertinents à la réalisation de l’examen pour maximiser son
interprétation
• Ce qu’on cherche, p.ex., «éliminer une fracture»
• Vélocité impliquée → Mécanisme de blessure
10. Nom et numéro de pratique du médecin traitant/famille (et ses coordonnées pour le (la ) rejoindre
11. Une ordonnance ne peut pas contenir le logo ou le nom d’un produit, d’un service ou d’un fournisseur de
produits ou de services ( éviter le dirigisme)

20

Quest-ce qui est a faire avec notre pt lors de prescription?

-obtenir son consentement
-s'assurer du suivi dans un délais raisonnable (48h). vérifier si le Rx a eu lieu etc.
-communiquer au pt les resultats du test
-diriger le pt vers le medecin si decouverte fortuite

21

Quest-ce qui doit etre mit au dossier?

1. Inscrire dans son plan de traitement qu’une évaluation radiographique est proposée au
patient avec les détails s’y rattachant ou encore garder une copie de sa prescription au
dossier
2. Noter et dater au dossier toute communication avec les autres professionnels de la santé
impliqués au dossier et le mode de transmission de l’ordonnance.
3. Ajouter le rapport du radiologiste au dossier dès qu’il est disponible en indiquant au
dossier :
• La date de réception du rapport
• Le professionnel ayant lu le rapport et sa signature
• Le suivi effectué auprès du patient
4. L’obtention et l’archivage si possible des images radiologiques fournies par le bureau du
radiologiste (CD ou lien électronique) est fortement conseillé

22

Caractéristiques d'une fracture

• Perte de continuité de l ’os ou du
cartilage
• Ouverte ou complexe
• Au moins deux projections incluant les
articulations adjacentes

23

Quelle est l'analyse systematique de l'imagerie conventionnelle?

A: alignement
B: bone density
C: espace cartillagineux
S: soft tissus

24

Quels sont les éléments descriptifs d'une fracture?

Site anatomique et étendue
Type
Alignement
Direction des lignes
Caractéristiques spéciales
Anomalies associées
Stress anormaux et processus pathologiques

25

Quels sont les particuliarités pour les fractures chez l'enfant?

• Réparation rapide
• Possibilité d ’interruption de
croissance
• Comparaison contra-latérale parfois
nécessaire
• Plaques épiphysaires
• Fracture en Torus ou ‘buckle fracture

26

Quels sont les signes d'ostéoarthrite

• Diminution de l ’espace articulaire
• Sclérose sous-chondrale
• Ostéophytes
• Kystes/Géodes
• OEdème synovial
• Déformation articulaire

27

Quels sont les signes de reparation osseuse

• Os sous chondral OA
• Géode sous chondral
• Sclérose réactionnelle visant à isoler
une substance pathologique

28

Quels sont les signes d'arthrite rhumatoide?

• OEdème péri-articulaire
• Érosion des surfaces
• Résorption de l’os sous-chondral (kystes)
• Diminution de l’espace articulaire
• Ostéoporose
• Déformation articulaire
• Peu de signe de réparation osseuse

29

Quels sont les signes d'ostéroporose

• Perte de définition des démarcations
corticales
• Amincissement du cortex
• Ostéopénie
• Changements trabéculaires
• Fractures par tassement des plateaux

30

Comment detecter une infection?

- oedeme des tissus mous
-production de gaz

31

Quels sont les caractéristiques d'une tumeur?

• Destruction osseuse
• Vitesse de croissance
• Ne traverse pas
l’articulation
• Extension dans les tissus
mous (si maligne)

32

Quels sont les caractéristiques de l'ostéochondrose?

• Squelette immature
• Fragmentation
• Sclérose
• Réossification
• Centre épiphysaire (articulaire) ou
apophysaire (extra-articulaire) (la plus
fréquente)
• Plus souvent les garçons

33

Quest-ce que l'arthrographie?

Technique invasive ou de l’air et/ou du
liquide de contraste est injecté
utilisé a l'épaule et au poignet

34

Patho squelettique concepts clé?

• En général, les tumeurs bénignes ou malignes ne traversent pas l’espace articulaire
• Un processus inflammatoire se caractérise par la destruction osseuse des deux
côtés de l ’articulation
• L ’OA se retrouve le plus souvent sur les surfaces portantes et démontre des signes
de tentative de réparation (sclérose sous-chondrale, ostéophytes…)
• L ’AR se retrouve sur toute la surface avec parfois peu de signe de réparation

35

Quels sont les caractéristiques de l'IRM

• Utilise les principes physiques de la radiographie au niveau de la radiodensité (atténuation des rayons X) des tissus
présentées en nuances de gris
• Plus de 1 000 projections de différents angles permettant d’enlever les surimpositions (meilleurs détails osseux)
• Tranches minces de 0.5 à 3 mm en MSK (haute résolution spatiale) obtenues dans le plan axial puis manipulées
post acquisition pour obtenir les autres coupes
• L’image peut être altérée par le mouvement, les artéfacts dues au métal (ligne brillante), une zone de grande
densité (ligne noire)
• Peut démontrer des centaines de variances de gris mais l’oeil humain n’en distingue que 32. (Demande le
fenestrage ou windowing pour os ou tissus mous)

36

Quels sont les caractéristiques du CT-scan

• Utilise les principes physiques de la radiographie au niveau de la radiodensité (atténuation des rayons X) des tissus
présentées en nuances de gris
• Plus de 1 000 projections de différents angles permettant d’enlever les surimpositions (meilleurs détails osseux)
• Tranches minces de 0.5 à 3 mm en MSK (haute résolution spatiale) obtenues dans le plan axial puis manipulées
post acquisition pour obtenir les autres coupes
• L’image peut être altérée par le mouvement, les artéfacts dues au métal (ligne brillante), une zone de grande
densité (ligne noire)
• Peut démontrer des centaines de variances de gris mais l’oeil humain n’en distingue que 32. (Demande le
fenestrage ou windowing pour os ou tissus mous)

37

Autres conditions au niveau du coude?

- épicondylite med ou lat
-ostéochondrite dissequante
-entorse du ligament collaterale ulnaire
-snapping triceps

38

quel est le zebre au coude?

apophyse sus-épitrochléenne
le ligament de struther sy attache et peu avoir compression du nerf mediant

39

Quels sont les traumas au poignet?

- enfant= fracture radius
-adulte = fracture scaphoide

40

Quel est le protocole habituel pour l'évaluation du scaphoide

• AP
• LAT
• OBL PA
• PA avec déviation ulnaire

41

Quest-ce que le physio peut regarder a l'imagerie qui pourrait le guider pour son traitement?

• Fixation chirurgicales?
• Souris articulaires?
• Cal osseux excessif?
• Extension articulaire de la fracture?
• Variantes de la normale pertinentes?
• Masse molle?

42

Quels sont les blessures au poignet chez les athlete

-atteinte du complexe fibro cartilagineux complexe
-syndrome tunel carpien

43

si le physio suspecte une condition grave qui n'a pas ete bien diagnostiquée ou prise en charge il peut relancer le med en :

• Explications du raisonnement clinique au médecin prescripteur
• Demandes spécifiques le plus possible incluant les projections désirées si radiographies
simples
• Demandes au centre de radiologie d’obtenir une copie des résultats si indiqué
• Demander au patient une copie de l’image (CD) si indiqué

44

A qoi sert le projet de lois de l'OPPQ

-maximiser les soins au pt
-initier rapidement et de facon securitaire et optimale les soins dans le domaine musculo en post aigue
-permettre au physio de prescrire des radio de facon autonome

45

Quels sont les facteurs influencant les erreurs de lecture?

-experience
-manque d'info au technicien
-interpretation visuelle
-effet mach
-presence d'artere nourriciere
-limites de l'image choisie

46

Quels sont les caractéristiques de l'imagerie par resonance magnétique

1) Interprétation d’un signal. Tissus mous+++
2) Moins bon pour le tissu osseux (contient peu d’eau ou H+)
3) Images obtenues grâce à des séquences spécifiques de temps de capture du signal énergétique de retour (TETime
to echo); pour simplifier, notez qu’il y a deux pondérations principales T1 et T2 et que le rapport
radiologique décrit des zones d’hyposignal
4) Protocoles établis pré-imagerie (combinaison de pondérations et de coupes: axiale, frontale, sagittale et axiale
oblique) suivant la partie du corps et la pathologie suspectée
5) 73% de sujets asymptomatiques présentent des anomalies à l’IRM (69% déchirures labrales, atteintes chondrales
24%...)
6) Contre-indications Implants métalliques (pas titane ou amalgame)-pacemaker, clips anévrisme, implants
cochléaires, éclat métal oeil… / claustrophobie (10% des patients)

47

dans l'IRM le T1 est bon pour? le T2?

T1= anatomie
T2= pathologie

48

Quels sont les pondérations de l'IRM

T1 (anatomie) Anatomie normale
Souris articulaire

T2 (pathologie) Arthrite, infection, néoplasie

Proton Density (anatomie) Trauma orthopédique
STIR
Excellent pour atteinte muscu,
sensible au liquide Atteinte moelle osseuse
Trauma osseux
Effusions
Hémorragie musculaire et oedème
GRE
(anatomie) Anomalies capsulaires, labrales et cartilagineuses
Souris articulaire

49

Quels sont les caractéristiques de l' ultrasonographie

• Imagerie obtenue par la réflexion d’ondes sonores
• Haute qualité d’image produite par les sondes modernes de hautes résolutions qui
présentent des images en deux dimensions sur une échelle de 256 niveaux de gris
• Caractérisation par un radiologiste de l’échogénicité (moyenne du niveau de gris)
• hypoéchoïc (plus noir, souvent du liquide) et hyperéchoïc (plus blanc, ex. tissu
osseux
• une structure est généralement imagée dans deux plans orthogonaux,
mais ne suit pas nécessairement le référentiel anatomique

50

Quel est l'utilité de l'ultrasonographie

• Comparable à l’IRM pour l’évaluation musculaire, tendineuse et ligamentaire (extra articulaire) en
plus d’être supérieure pour la visualisation de l’architecture interne et pour la mobilisation des
tissus durant l’examen
• Permet la visualisation des nerfs pour oedème, syndrome tunellaire ou subluxation
• Permet la visualisation de la partie périphérique des ménisques du genou, d’une partie du labrum
à l’épaule, l’oedème articulaire/érosion arthritique surtout des doigts, kyste et masse molle
• Dysplasie de la hanche chez les enfants
• Continuité corticale*** donc fracture occulte et enthésopathie

51

Quels sont les caractéristiques de la scintigraphie osseuse?

• Injection intraveineuse dune dose de produit radiopharmaceutique
(isotope) ayant une affinité avec la zone explorée
• P.ex., Biphosphonate lié au technétium -99m pour les os
• Lecture par caméra gamma
• En trois phases: Flot (vasculaire), immédiate (tissulaire) et tardive (os-
2 à 4 heures)
• Photos planaires ou en tomographie
• Indique un processus anormal entre l’équilibre de production et
résorption osseuse
• Le rapport décrit des zones d’hyper/hypo captation (ou fixation) et
d’hyper-hypo perfusion

52

Quest-ce que la scintigraphie osseuse nous permet-elle de voir?

• Utilisée pour les fractures de fatigue, périostite, inflammation musculo-tendineuse et
enthésiopathie, fracture occulte, atteinte articulaire?, infection, ostéonécrose, ostéome
ostéoïde, algodystrophie, cancérologie.
• Peut démontrer précocement une perte osseuse (7%) comparativement à la radiographie
conventionnelle (25-30%)
• Très sensible ( 100%) mais non-spécifique (80% pour les fractures de stress)
• Sensibilité post traumatique à 95% des patients à 24 heures, 100% après une semaine (ex:
3 jours scaphoïde, 7 jours pour le rachis)
• Peut démontrer des atteintes osseuses au niveau des cancers 6-12 mois avant qu’elles
soient visibles sur les radiographies
• Peut persister anormal pour 3 ans +

53

caractéristiques générales de l'atteinte cervicale

• Très souvent atteinte par traumas, dysfonctions posturales, dégénérescence
• 50% des traumas dus à AVM, 25% à des chutes, 10% sports. 80% entre 18-25
ans
• 10% des patients inconscients post-AVM ont une fracture cervicale (1/3 à C2)
• Examen clinique post trauma est sensible à seulement 46%
• 4-30% des factures non détectables en radiologie simple
• Anomalies congénitales
• Évaluation clinique +++ en chronique

54

Quels sont les projections de bases et celle complémentaires en cervicale?

base:
-AP
LAT
CT scan en trauma

complénentaires:
-Lat flexion et ext
-ap bouche ouverte
-oblique
-swimmers view

55

Quels facteurs haut risque oblige un Rx en cervicale

-plus de 65 ans
ou
-Chute de > 90cm (5 marches)
• Choc axial (plongeon)
• AVM > 100km/h
• AVM + Tonneau
• AVM + éjection du véhicule
• AVM incluant :
véhicule de loisir à moteur
Vélo
ou
-parestésie des extremités

56

Quels sont les facteur a bas risque pour un Rx cervicale

• Simple collision ou
• Position assise aux urgences ou
• Consultation d’eux-même aux urgences
• Douleur cervicale retardée ou
• Absence de dlr Cx à la palpation post

57

Quels sont les indications pour un CT-scan

-score glasgow plus petit que 15 apres 2h
-suspition de fracture du crane
-2 episodes de vomissement
-65 ans et plus

58

Une radiographie cervicale est indiquée suite a un trauma sauf si absence de tous les signes suivants:

• Douleur centrale
• Signe d’intoxication (alcool et drogue)
• Patient alerte (Glasgow à 15)
• Déficit neurologique
• Douleur à distance pouvant distraire de la douleur cervicale

59

Quest-ce que l'AP cervicale permet de visualiser?

• Alignement des corps vertébraux (c3-c7)
• Alignement des apophyses Épineuses
• Articulations uncovertébrales
• Trachée en antérieur est visualisée en noir
• Condyles occipitaux
• Pédicules radiotransparents
• 1/3 médial des clavicules

60

Quest-ce que le Rx lat cervicale permet de voir

o La perte de lordose (spasme)
o Les tissus mous antérieurs
o La forme des corps vertébraux (carrée)
o L ’espace intervertébral
o Les facettes
o L ’espace entre l ’odontoïde et C1
o Espace postérieure
- C0-C1 6mm
- C1-C2 2.5mm (environ)

plus important en post trauma et doit inclure c7-t1
instabilité si distance entre 2 corps de plus de 3.5 mm

61

Quelle variante peut-on voir en LAT cervical

os fabella dans le ligament nuchal
7.5% pop
3x plus de gars

62

Quelle est la distance odontoide-C1 normale?

adulte 3mm
enfant 5mm

63

Quels sont les causes possible d'oedeme en cx

hemorragie
abces
kyste
neoplasie

64

Qu'est-ce que l'AP bouche ouverte permet de visualiser

o Les articulations entre C1- C2
o L’odontoïde
o L’apophyse épineuse de C2
o Les massifs de C1 ne doivent pas
dépasser C2 (sauf jusqu’à 4 ans

65

À quoi sert le swimmer's view?

permet l'évaluation de C7-T1 quand pas visible en LAT standard

66

Le Rx oblique cervicale permet de visualiser
(45 deg de l'avant pour pas tourner vers la plaque = thyroide)

- trou de conjugaisons
- uncovertebrales
-facettes
-pedicules opposé

67

Quelles sont les atteintes traumatiques cx moy et basse

• Fractures avulsives antérieures de la portion supérieure ou inférieure du cortex
vertébrale en hyperextension
• Fractures en compression avec déplacement d’un fragment postérieur souvent
associé en hyperflexion
• Dégénérescence discale, ostéophytose à partir de la troisième décennie
• Fractures obliques du corps vertébral en cervical inférieur (projection AP)
• Fractures des apophyses épineuses (C6-T2) en hyperflexion (Clay-Shoveler’s)
• Subluxation facettaire (perched facet) par hyperflexion sans compression
associée (CT scan ou IRM si oedème avec clichés simples)

68

Quels trauma peuvent etre observé a limagerie de l'épaule

personne agée= fx col chirurgical
adulte= luxation ant et atteinte coiffe
luxation GH et AC

69

quels sont les projections de bases et les complementaire pour l'épaule

bases:
AP neutre
AP ROT int
AP ROT ext
Y de Neer

complementaires:
AP vrai
Axillaire GH
sterno-claviculaire
AC stress test

70

Quest-ce qui est visible en AP neutre epaule

clavicule
art SC
humerus prox
art AC
scap partiel
cotes + poumons partiel
art GH dans sa position anatomique ( tet hum ant a la glene)

71

Quest-ce que l'AP ROT ext nous permet de voir a l'épaule

profil de la grosse tuberosité

épine scap
apophyse coracoide

utile pour:
lesion hill sac
calcification tendon du sus-epineux

72

Quest-ce que l'AP ROT int nous permet de voir a l'épaule

petite tuberosité
utlie pour:
lesion Hill-Sacks
calcification du sus épineux

73

Quest-ce que la projection Y de Neer nous permet de voir

visualiser corps de la scap et articulation scapulo-thoracique
on peut voir l'épine de la scap et l'apophyse coracoide
utile pour subluxation gléno-hum
met en evidence l'accrochage osseux scapulo-thoracique

74

L'AP vrai nous permet de voir?
est utile pour?

voir:
-espace articulaire
-rebord de la glene
-epine scap
-apophyse coracoide

utile pour:
-fx gleno hum subtiles
-lésions de bankart
-éval de l'espace articulaire

75

La projection axillaire GH permet de visualiser?
est utile pour?

voir:
• Tête humérale (sans surimposition)
• Acromion
• Processus coracoïde

Utile pour:
-Luxations et instabilité gléno-humérales
• Pathologies proximales de l’humérus
• Anomalies de surface articulaire G/H
• Luxations postérieures acromio-claviculaires

76

Vrai ou faux le serendipity view est svt utilisé

faux plus svt CT scan

77

Quest-ce quon regerde sur l'AP AC

on en fait une sans MEC et une avec
la distance normale AC est de 3-10mm
on regarde si luxation AC
on ne veut pas d'augmentation avec la MEC pourrait indiquer entorse de grade 3

78

Quels sont les projections de base et complementaires du coude

base:
AP
LAT

complémentaire:
olb int
olb ext
trauma LAT

79

Quest-ce qu'on peu voir sur l'AP du coude

épicondyle
épithrochlée
condyle
throchlée
espaces articulaires bien définies
portion du rad prox est surimposé
ligne radio-condylienne normale

80

Quest-ce quon peut voir en projection LAT du coude

apophyse olécranienne
portion ant de la tete radiale
articulation humero radiale
épicondyle et épithrochlée sont surimposé + forme larme

vérifier ligne radio-capitellaire
vérifier ligne humérale anterieure
si coussinet graisseux post visible

81

A quoi sert la projection olique interne au coude

- visualiser l'apophyse coronoide sans superposition
meilleure visualisation de l'apophyse coronoide

82

A quoi sert la projection oblique ext

- voir partie prox du radius sans superposition

83

A quoi sert la projection LAT tete radiale et capitellum

enleve la superposition entre la tete radiale humerus et tete radiale cubitus
permet de voir si fx subtiles de la tete radiale et capitellum

84

Quels sont les projections de bases et complementaires au poignet?

bases:
PA
LAT
OBL PA

complementaires:
OBL AP
Scaphoide PA dev ulnaire
poing fermé
spot film pour scaphoide
tunnel carpien

85

Quest-ce qu'on observe en PA du poignet?

angle radial(10-13) positif si 15-30
et les 3 arcs

86

A quoi sert la projection lat poignet?

voir deplacement palmaire et dorsaux
alignement 3e meta, capitatum, semilunaire et radius normale entre 1-28 (10 = moyenne)

87

A quoi sert la projection OBL PA au poignet

visualiser le premier rayon scaph, trap et pouce

88

A quoi sert l'oblique AP au poignet

mieux visualiser le pisiforme et l'articulation piso-triquetrale

89

A quoi sert la projection PA avec poing fermé?

mettre en evidence instabilité scapho-lunaire

90

A quoi sert la projection tunnel carpien

voir si Fx de l'hamatum

91

Quels sont les pojections de base et complementaires a la mains et aux doigts

base:
PA
LAT ou éventail
OBL
complementaires:

OLB AP
OLB PA
Ball catcher
tunnel carpien
spécifique pour les doigts

92

Quest-ce qu'on voit dans la projection PA de la main

-pouce oblique
-2e meta en ligne avec radius
-petite deviation cubitale des phalanges prox
-os sésamoide au pouce et parfois petit doigt
-superposition base des metas 2-5

93

A quoi sert la projection LAT de la main

voir si Fx avec deplacement en dorsal ou palmaire

94

A quoi sert le PA OBL au poignet?

visualiser les luxations carpo-metacarpiennes

95

Quest-ce qu'un gamekeeper's thumb

atteinte de la base de la premiere phalange du pouce (attache du lig collat ulnaire)

96

Quest-ce qu'on peut voir avec les projections spécifiques pour les 2doigts (AP, OBL,LAT)

• Permet de vérifier spécifiquement les doigts
• Importance pour les atteintes intra-articulaires
• Atteintes aux os sésamoïdes du pouce
• Atteinte à la plaque volaire
• Arrachement ligamentaire
• Arrachement tendineux (

97

Quels sont les projections en lombaires

Projections de base
1.1 AP
1.2 Latéral
Projections complémentaires
1.3 Oblique
1.6 Spot L5-S1 (AP et latéral)
1.7 Latéral en flexion et extension

98

Qu'est-ce que la projection PA en lombaire permet de visualiser

• L ’alignement des corps vertébraux (vertical)
• Les pédicules doivent être équidistants des
apophyses épineuses
• Les massifs articulaires superposés sur les
corps vertébraux forment un ‘papillon’
• Doit démontrer D12-L1
• *Distorsion L5-S1 si R-X prise jambes
allongées chez patients hyperlordosés

99

La projection LAT en lombaire permet de voir

• Trois lignes (antérieure, postérieure et spinolaminaire)
• Les corps vertébraux (ostéophytes, fractures)
• Les espaces intervertébraux
• Les trous de conjugaison

100

la projection oblique en lombaire permet de voir

Le pars interarticularis
• Les spondylolyses et/ou Spondylolisthésis
• Les facettes

101

Quest-ce que le phenomene de vacuo

gaz noir libéré par le disque endomagé

102

Quels sont les projections au bassin

Projections de base
2.1 AP
Projections complémentaires
2.2 Oblique pour S.I.
2.3 de Judet

103

La projection AP au bassin nous permet de faire

Analyse de l’alignement
1. Ligne ilio-pectiné (# colonne
antérieure)
2. Ligne ilio-ischiale (# colonne
postérieure
3. Ligne de Shenton (# hanche)

104

A quoi ser la Projection de Judet

voir si fractire acetabulaire

105

La vascularisation au niv de la hanche peut etre fragilisée par certaines fractures

-grand throchanter
-intertrochantérienne
-sous capital

106

Quels sont les condition a la hanche selon l'age

• Enfant
Synovite transitoire - Legg-Calvé-Perthes
• Adolescent / jeune adulte
Glissement épiphysaire - ‘snapping hip’
• Adulte (>40 ans)
Ostéoarthrose - ostéoporose

107

Qu'est-cq que le Legg-calvé-perthes

necrose avasculaire de la hanche surtout chez les garcons
10-20% sont bilat
et svt asymptomatique se manifestant vers 30-40 ans plus tard

108

Quels sont les projections a la hanche

Projections de base
3.1 AP
3.2 LAT / Grenouille
Projections complémentaires
3.3 Profil chirurgical (Arcelin)

109

En AP de la hanche le MI est en

rot int de 15-20 pour contrer l'antéversion fémorale

110

Quest-ce qu'on regarde dans l'AP de la hanche

• Espace articulaire préservée
• Contour régulier (présence du fovea)
• Cortex et trabécules bien définis
• Extrémité de petit trochanter
• Ligne de Shenton (Fx col)

111

A quoi sert la position de grenouille

voir petit throch
met en evidence le glissement épiphysaire
la tete fem et l'acetabulum bien visualisé

112

vrai ou faux la majorité des fx au genou sont bien visualisé avec Rx

vrai

113

Quels sont les projections au genou

Projections de base
4.1 AP
4.2 LAT
Projections complémentaires
4.4 Tunnellaire
4.5 Schuss/Rosenberg
4.6 Axiale de la patella

114

Quest-ce quon peut voir en projection AP au genou

• La patella est surimposée au fémur
• Les espaces des compartiments
interne et externe fémoro-tibiaux
sont égaux
• Léger valgus physiologique
• La tête fibulaire est surimposée au
tibia

verifier si alignement du femur-tibia pour fx du plateau tibial

115

Quest-ce quon voit en projection lat au genou

• Genou fléchi entre 20˚-30˚
• Position de la rotule (baja, alta).
• Articulation fémoro-rotulienne de
profil
• Attaches tendineuses du système
extenseur
• Os fabella
• Évaluation de l’espace suprapatellaire
à la recherche
d’épanchement

116

Quest-ce quon voit en projection tunellaire

• Genou fléchi à 30-40˚
• Permet de mieux visualiser la fosse
intercondylienne et les 2 épines
tibiales
• La surface articulaire tibiale est
légèrement plus visible
• Permet de détecter des lésions
ostéochondrales

117

A quoi sert la projection axiale de la patella

• Évaluation des surfaces des
condyles fémoraux et de la
patella
• Évaluation si presence de
subluxation patellaire

118

Quel est le mecanisme d'une Fx de Segond

stress en varus et rot interne

119

La radio conventionnelle est plus efficace pour

Os, fracture et arthropathie

120

L'IRM est plus efficace pour

Ligaments et ménisques, contusion moelle osseuse, atteinte cartilagineuse, disque,
sténose vertébrale, ostéonécrose- A-IRM: labrum hanche, OCD

121

l'échographie est plus efficace pour

Muscles/tendons/bourses/kyste, accrochage, mobilité neurale, rétinaculums

122

le TDM est utilisé pour

Fractures complexes, mesure TAGT genou, sténose spinale ou foraminale, lombalgie
sans radiculopathie, atteinte de Lisfranc- A-CT: OCD, si IRM non possible, post chirurgie
(artéfacts ++ à l’IRM)

123

La scintigraphie osseuse est utile pour

sacro-ilite, fracture de stress, ostéonécrose, spopndylolyse actif

124

Le SPECT-CT est utile pour

os du pied, fracture occulte

125

Quels sont les imagerie a la cheville

De base
5.1 AP
5.2 AP mortaise (ou oblique)
5.3 LAT
Complémentaires
5.4 En charge / stress test

126

Quest-ce quon regarde en PA a la cheville

• Évaluation de la partie distale du tibia, de la fibula
et la tête de l’astragale
• Un déplacement latéral ou médial de l’astragal
dans la mortaise peut indiquer une instabilité

Normal:
1) Surimposition de la fibula
d’au moins 10mm
2) ``Clear space`` entre
tibia-fibula de moins de
5mm

127

Quest-ce quon regarde sur la projection AP mortaise

• La jambe est tournée de 15˚ afin de placer les 2
malléoles dans le même plan
• La mortaise au complet est visible
• Plus utile pour évaluer le déplacement de
l’astragale

128

Quest-ce que la projection latérale a la cheville nous permet de voir

À évaluer:
• Contour osseux tibia-fibula-astragale-calcanéum
• Angle de Boehler 30-40 deg (Fx calcaneum)
• Signe du coussinet graisseux (pré astragalien = Fx chev, post courrinet de kager)
• Déplacement antéro-postérieur des fragments osseux
- os trigone en arriere de l'astragale

129

Quels sont les projections en charge et sous stress

encharge:
demi-pointe
demi-plié

Projection sous stress
tiroir ant
eversion
inversion (si bcp despace = instabilité)

130

Quels sont les projections au pied

De base
6.1 AP
6.2 Oblique
6.3 LAT
Complémentaire
6.4 Orteils
6.5 En charge
6.6 Axial

131

A quoi sert la projection AP au pied

Évaluation de:
• Articulations de Chopart et de
Lisfranc
• Hallux valgus
• Le rebord médial du 2ième méta est
en ligne avec le rebord médial du
2ième cunéiforme
• Métatarsiens en vue planaire
• Sésamoides
• Arthropathies inflammatoires

132

A quoi sert la projection oblique au pied

Évaluation de:
• Utile pour les luxations et subluxation médiotarsiennes,
pour enlever certaines surimpositions
(ex les os sésamoïdes) et visualiser la base du
5ième métatarsien
• Le bord interne du 3ième méta est aligné avec le
bord interne du 3ième cunéiforme
• Le bord interne du 4ième méta est aligné avec le
bord interne du cuboïde
• Doit toujours être demandée post trauma

133

A quoi sert Projection lat au pied

Évaluation de:
• Arrière-pied et mi-pied
• Sinus du tarse
• Enthésiopathies (épine de Lenoir,
apophyse de
Haglund…)/ostéochondrose de
Sever

134

Quest-ce quer l'extose de haglund

proheminence osseuse sur le dessus et arriere du calcanéum

135

A quoi sert la projection en charge

mettre en evidence une atteinte de lisfranc subtile

136

A quoi sert la projection axiale du calcanéum

evaluer Fx du calcaneum