200.11 Flashcards Preview

BSP SERIE 200 CHOISY > 200.11 > Flashcards

Flashcards in 200.11 Deck (19):
1

A quoi consistent les reconnaissances sur feux ?

- Réaliser immédiatement les sauvetages, les mises en sécurité, l’évacuation et le confinement
- S’approcher le plus près possible du foyer principal pour juger de son emplacement, de son étendue, de sa nature et surtout des risques d’extension dans les plans verticaux et horizontaux
- Déterminer le mode d’extinction approprié, les points d’attaque et les cheminements à suivre pour y parvenir
- Apprécier la configuration du bâtiment, des communications intérieures, des toits, des murs, et des dispositifs de sécurité

2

Quelles sont les trois types de reconnaissances ?

- Reconnaissance d’attaque
- Reconnaissance périphérique
- Reconnaissance à vue

3

Définition de reconnaissance d’attaque ?

Lorsqu’un binôme, sous ARI, remplit une mission de reconnaissance où les conditions d’engagement son pénible, laborieuses ou menaçantes, de part de la proximité immédiate du sinistre, de ses effets directs ou des conditions de progression particulièrement éprouvantes, il s'agit d'une reconnaissance d'attaque.

4

Définition de reconnaissance périphérique ?

Lorsqu’un binôme, sous ARI, remplit une mission de reconnaissance où les conditions d’engagement supportables n’entament que modérément ses capacités de résistance et d’endurance physique, il s'agit d'une reconnaissance périphérique.

5

Définition de reconnaissance à vue ?

Lorsqu’un binôme, porteur de l’ARI, remplit une mission de reconnaissance dans un périmètre éloigné du sinistre afin de concourir autour du feu effectué par le chef de garde, dans des conditions d’engagement n’entamant pas ses capacités de résistance et d’endurance physique, il s'agit d'une reconnaissance à vue.

6

Quelles sont les façons de porter l’ARI ?

- Binôme sous ARI
- Binôme porteur de l’ARI
- ARI en position d’attente

7

Définition de ligne de vie ?

Composé de la ligne guide et de la liaison personnelle, elle permet au binôme engagé en reconnaissance d’attaque et éventuellement en reconnaissance périphérique de rester indissociable, de s’orienter en direction, et de conserver un lien vers l’extérieur.

8

Comment peut se décomposer une reconnaissance d’attaque ?

- Un engagement initial
- Un engagement ultérieur

9

Quelles sont les mesures générales pour les reconnaissances d’attaque ?

- Utilisation de l’ARI (masque coiffé)
- Utilisation de la ligne de vie
- Aucun rengagement ultérieur si l’ARI présente une pression inférieur à 200 bars
- Chaque accès doit être contrôlé par un responsable muni du TGR avec la mise en place d’un binôme de sécurité
- Dans tous les cas après une absence de 25 minutes de l’équipe partie en reconnaissance d’attaque, le responsable du TGR donne l’ordre au binôme de sécurité de s’engager pour partir à sa recherche et rend compte au COS
- Etablissement d’un moyen hydraulique de 500l/mn au point d’accès

10

Quelle est la durée de la remise en condition du binôme après une reconnaissance d'attaque ?

35 minutes.

11

Comment peut se décomposer une reconnaissance périphérique ?

- Un engagement initial
- Un engagement ultérieur

12

En quoi consistent les reconnaissances périphériques ?

- Localiser, évacuer ou confiner les personnes menacées par le sinistre
- Mener des investigations dans un périmètre proche ou éloigné du sinistre
- Rechercher d’autre accès au sinistre
- Contrôler les courettes intérieures et rechercher les éventuelles victimes
- Vérifier la vacuité des ascenseurs et des monte-charges, les bloquer en position ouverte au niveau d’accès des secours
- Vérifier la mise en œuvre effective et le bon fonctionnement des moyens de secours
- Vérifier l’absence ou la présence de fumées ou points chauds dans les bâtiments contigus au sinistre
- Inspecter les faces arrière du bâtiment sinistré
- Conduire toutes les actions définies comme telles par le COS

13

Quelles sont les mesures générales pour les reconnaissances périphériques ?

- Utilisation de l’ARI (masque coiffé)
- Aucun engagement initial si l’ARI présente une pression inférieur à 280 bars
- Aucun rengagement si l’ARI à une pression inférieur à 200 bars
- Utilisations des liaisons personnelles
- Chaque accès doit être contrôlé par un responsable muni d’un TGR
- Seule la notion de victime ou de sauvetage à réaliser peut justifier l’engagement immédiat d’un binôme de reconnaissance sur ordre, sans la mise en place préalable d’un binôme de sécurité et du TGR
- Dans tous les cas après une absence de 30 minutes de l’équipe partie en reconnaissance périphérique, le responsable du TGR donne l’ordre au binôme de sécurité de s’engager pour partir à sa recherche et en rend compte au COS

14

Quelles sont les mesures générales pour les reconnaissances à vue ?

- La reconnaissance à vue n’est pas limitée dans le temps
- Port de l’ARI
- Tout binôme engagé doit être inscrit sur un TGR
- Le chef d’équipe n’est pas amarré toutefois, le binôme ne doit jamais se séparer

15

En quoi consistent les reconnaissances à vue ?

- Localiser, évacuer ou confiner les personnes menacées par le sinistre
- Mener des investigations dans un périmètre proche ou éloigné du sinistre
- Rechercher d’autre accès au sinistre
- Contrôler les courettes intérieures et rechercher les éventuelles victimes
- Vérifier la vacuité des ascenseurs et des monte-charges, les bloquer en position ouverte au niveau d’accès des secours
- Vérifier la mise en œuvre effective et le bon fonctionnement des moyens de secours
- Vérifier l’absence ou la présence de fumées ou points chauds dans les bâtiments contigus au sinistre
- Inspecter les faces arrière du bâtiment sinistré
- Conduire toutes les actions définies comme telles par le COS

16

Sur quels points porte le contrôle croisé des EPI ?

- Le casque et la cagoule
- Le masque de l’ARI
- L’ARI
- Les gants
- La tenue textile
- Les contrôles divers

17

Quels sont les principaux matériels autour duquel s’organisent les reconnaissances de la MGO ?

- L’ARI
- La ligne guide
- La liaison personnelle
- Le TGR

18

Composition est description de la ligne guide ?

D’une longueur de 50m, la ligne guide est équipé de plusieurs olives luminescentes, disposés sur toute sa longueur. Elles permettent de donner un repère de direction.

19

Composition est description de la liaison personnelle

Elle est constitué d’une sangle de 1.25m, non extensible, et de 2 mousquetons fixés chacun à une extrémité.