200.11 RECONNAISSANCES Flashcards Preview

PRE REQUIS PEC > 200.11 RECONNAISSANCES > Flashcards

Flashcards in 200.11 RECONNAISSANCES Deck (84):
1

Qu'est ce qu'une équipe organique ?  Page 4

Un équipe organique = équipe d'un engin pompe

2

Qu'est ce qu'une équipe de circonstance ?  Page 4

Toute équipe constituée :

  • d'un chef et d'un servant 
  • d'un chef d'agrès et un sapeur.

3

Donner une définition complète du binôme de sécurité ?  Page 4

Q image thumb

Le binôme de sécurité : 

composé d'un chef et d'un servant (porteur de l'ARI), il est en mesure d'intervenir sans délai au profit d'un binôme engagé en "reconnaissance d'attaque" ou en "reconnaissance périphérique". Il peut être constitué : 

  • cas général : équipe organique;
  • cas particulier : équipe de circonstance.

4

De quoi est composée une ligne de vie ?  Page 4

Composée d'une ligne guide et de liaison personnelle.

A image thumb
5

Que permet une ligne de vie ?  Page 4

Q image thumb

Elle permet au binôme engagé en "reconnaissance d'attaque" et éventuellement en  "reconnaissance périphérique" de rester indissociable, de s'orienter en direction et de conserver un lien avec l'extérieur.

A image thumb
6

quelle est l'étape cruciale permettant au COS de déterminer le type de reconnaissance qu'il va commander à ses équipes ?  Page 5

l'analyse de la situation et/ou du terrain.

7

Comment doivent toujours s'effectuer les reconnaissances ? Page 5

Les reconnaissances doivent toujours s'effectuer dans le sens du tirage hormis dans le cas express d'un sauvetage.

A image thumb
8

Que se passe-t-il si une situation présente un tirage défavorable et que les secours sont dans l'impossibilité technique et/ou tactique d'en inverser le sens par une ventilation opérationnelle ?  Page 5

Le COS doit interdire toute «reconnaissance d'attaque  »  et procéder directement à l'extinction du sinistre par l'extérieur conformément au BSP 118.2

9

A quel moment le COS peut justifier qu'un binôme s'engage en reconnaissance d'emblée sans binôme de sécurité, sans moyen hydraulique et sans TGR ? Page 5

Seule la notion de victime ou de sauvetage constaté par le COS permet d'engager un binôme en reconnaissance d'emblée. 

A image thumb
10

Dans la conduite des reconnaissances, quels sont les moyens à privilégier ?  Page 5

il convient de privilégier les communications existantes et notamment les escaliers.

11

Vous êtes chef d'agrès MEA, vous recevez l'ordre d'effectuer les reconnaissances par l'extérieur car les communications existantes sont impraticables ou qu'ils menacent ruines, quel compte rendu faîtes vous à l'issue ?   Page 5

Q image thumb

je réalise un compte rendu immédiat pour les locaux qui n'ont pas fait l'objet d'une reconnaissance et pour ceux atteints par l'extérieur.

12

A quel moment les portes doivent être forcées Page 5

Elles doivent être forcées que si nécessaire.

13

A quel moment un binôme peut être dissocié ?  Page 5

JAMAIS

un binôme est INDISSOCIABLE.

A image thumb
14

Sur quelle base sont organisées les reconnaissances et quels sont les appartements à visiter en prorité ?  Page 5

Les reconnaissances sont organisées sur la base :

1 BINÔME par NIVEAU

Visiter en priorité les appartements voisins situés au même niveau ainsi que les locaux situés à N+1 et les appartements du dernier étage et redescendre étage par étage jusqu'au niveau le plus bas par le cheminement le plus adéquat.

 De façon générale : les locaux directement exposés aux fumées et gaz chauds doivent être visités en priorités.

A image thumb
15

Donner les deux phases d'engagement d'une reconnaissance d'atttaque Page 6

  1. engagement initial;
  2. engagement ultérieur.

16

Quelle est la durée maximum d'engagement d'un binôme en reconnaissance d'attaque ?  Page 6

la reconnaissance d'attaque doit être limitée à 25 minutes maximum.

A image thumb
17

Donner les mesures générales à prendre lors d'une reconnaissance d'attaque ?  Page 6

Q image thumb

  1. utilisation de l'ARI;
  2. utilisation de la ligne de vie;
  3. pas d'engagement initial si la  P < 280 bars;
  4. pas d'engagement ultérieur si la P < 200 bars;

  5. chaque accès doit être contrôlé par un responsable muni d'un TGR avec la mise en place d'un binôme de sécurité;
  6. établissement d'un moyen hydraulique de 500l/min au point d'accès.

 

18

Que doit faire le responsable du point d'accès après une absence de 25 min de l'équipe chargée de la reconnaissance d'attaque ?  Page 6

Le responsable du point d'accès donne l'ordre au binôme de sécurité de s'engager pour partir à sa recherche et rend compte au COS.

A image thumb
19

Quelles sont les mesures particulières avant de partir en reconnaissance d'attaque ?  Page 7

  1. Etablir un moyen hydraulique (500l/min);
  2. Répertorier les dangers potentiels et les neutraliser si nécessaire;
  3. Réaliser un contrôle croisé des EPI;
  4. Rappeler les codes de compte-rendu et d'alerte;
  5. Désigner un binôme de sécurité équipé;
  6. Renseigner le TGR;
  7. Amarrer la ligne guide à un point fixe;

 

A image thumb
20

Quelles sont les mesures particulières au cours de la reconnaissance d'attaque Page 7

  1. le chef progresse en tête suivi de son servant;
  2. le binôme reste solidaire au moyen de la liaison personnelle;
  3. le servant déroule la ligne guide au cours de sa progression;
  4. le binôme progresse le plus près du sol afin d'améliorer sa sécurité;
  5. lorsque le foyer est découvert ou la mission de reconnaissance remplie, le chef amarre la ligne guide à un point fixe. Le binôme rejoint le point d'accès après l'avoir indiqué au moyen d'un signal sonore;
  6. lorsqu'un signal de détresse retentit ( ICS ou tout autre moyen de communication), le responsable du point d'accès engage alors immédiatement le binôme de sécurité pour retrouver les sapeurs pompiers en difficulté;
  7. Si la ligne guide est trop courte, le chef l'amarre à un point fixe. Le binôme rejoint le point d'accès après l'avoir signalé au moyen de la radio, se munit d'une seconde ligne guide et procède à son prolongement à partir d'un point fixe s'il remplit les conditions d'engagement ultérieur. Dans la négative, le COS engage un autre binôme de  «RA »;
  8. le binôme se replie immédiatement dès que le manomètre mécanique de  l'ARI de l'un des 2 sapeurs pompiers affiche une pression de 90 bars.

21

Dans quelles plages le sifflet d'alerte signale la fin proche de l'autonomie de l'appareil ?  Page 7

Le déclenchement du sifflet d’alerte (55 bars) signale la fin proche de l’autonomie de l’appareil.

 

A image thumb
22

Quelle est la mission du binôme de sécurité dans le cadre d'une mission de reconnaissance d'attaque Page 8

Q image thumb

  1. Faire respecter la discipline aux abords du point d'accès;
  2. Ecouter avec attention les signaux sonores éventuels;
  3. Rendre compte au responsable du point d'accès du retour du binôme.

 

23

Que fait le binôme après être sorti d'une reconnaissance d'attaque et avant de rendre compte au responsable du point d'accès  ?  Page 9

Une fois sorti, le binôme de « reconnaissance d’attaque » passe la SAD en "mode veille" et retire son masque.

24

Qui rend compte au responsable du point d'accès de sa reconnaissance d'attaque ? Page 9

  1. le chef du binôme de la reconnaissance d'attaque;
  2. le binôme chargé de la reconnaissance d'attaque (chef et servant).

 

  1. le chef du binôme de la reconnaissance d'attaque;
  2. le binôme chargé de la reconnaissance d'attaque (chef et servant).
     

25

Donner la contexture du compte rendu type reconnaissance ?  Page 9

  • J'ai VU : ANALYSE;
  • J'ai FAIT : ACTION;
  • Je PROPOSE : ANTICIPATION;
  • Je REDOUTE : ESTIMATION

A image thumb
26

Après un passage en zone de remise en condition (ZRCP), un sapeur-pompier peut-il être rengagé à nouveau  ? Page 9

Dans tous les cas, après un passage en ZRCP, un sapeur-pompoier ne peut être engagé qu'une seconde et dernière fois dans une mission de reconnaissance sous ARI.

27

Quelle est le temps passé en ZRCP ?  Page 9

au moins 35 min

A image thumb
28

Donner les conditions pour qu'un binôme parti en reconnaissance d'attaque puisse être rengagé ?  Page 11

Il peut être rengagé immédiatement après un nouveau contrôle croisé des EPI si les 2 conditions suivantes sont réunies :

  1. la durée totale d'engagement initial et ultérieur
  2. la pression minimum de l'ARI est à 200bars.

 

 

 

A image thumb
29

Donner les conditions pour rejoindre la ZRCP ?  Page 9

Q image thumb

  1. durée d'engagement initial d'une RA ≥ 25 min;
  2. pression de l'ARI  < 200 bars.

 

A image thumb
30

Quelles sont les 2 phases d'engagement d'une reconnaissance périphérique ?  Page 10

  1. engagement initial;
  2. engagement ultérieur.

31

Quelle est la durée maximum d'engagement d'un binôme en reconnaissance périphérique ?  Page 10

 

30 minutes maximum ARI MSA AIRGO.

A image thumb
32

Donner les conditions d'engagement ultérieur lors d'une reconnaissance périphérique ?  Page 13

Après un engagement initial, un binôme parti en reconnaissance périphérique peut être rengagé immédiatement après un nouveau contrôle croisé des EPI si

  1. la durée totale (engagement initial + ultérieur) < 30 min (ARI MSA AIRGO) et la pression minimum de l'ARI est de 200 bars (ARI MSA AIRGO);
  2. être rengagé après un changement de bouteille mais sans durée minimale imposée de récupération.

33

En quoi consistent les reconnaissances périphériques ?  Page 10

  1. Rechercher d'autres accès au sinistre;
  2. Contrôler les courettes intérieures et rechercher les éventuelles victimes;
  3. Conduire toutes les actions définies comme telles par le COS;
  4. Inspecter les faces arrières du bâtiment sinistré;
  5. Localiser, évacuer ou confirner les personnes menacées par le sinistre;
  6. Mener des investigations dans un périmètre proche ou éloigné du sinistre;
  7. Vérifier la vacuité des ascenseurs et des monte-charges, les bloquer en position ouverte au niveau d'accès des secours;
  8. Vérifier la mise en oeuvre effective et le bon fonctionnement des moyens de secours;
  9. Vérifier l'absence ou la présence de fumée ou de points chauds dans les bâtiments contigus au sinistre.

 

34

Donner les mesures générales à prendre lors d'une reconnaissance périphérique ?  Page 11

  1. utilisation de l'ARI;
  2. utilisation des liaisons personnelles;
  3. pas d'engagement initial si la P  (ARI MSA AIRGO) ;
  4. pas d'engagement ultérieur si la P (ARI MSA AIRGO);
  5. chaque accès doit être contrôlé par un responsable muni d'un TGR avec la mise en place d'un binôme de sécurité;
  6. seule la notion de victime ou de sauvetage à réaliser peut justifier l'engagement immédiat d'un binôme de reconnaissance sur ordre, sans la mise en place préalable d'un binôme de sécurité et du TGR;

 

 

35

Que doit faire le responsable du point d'accès après une absence de 30 minutes (ARI AIRGO) d'une équipe partie en reconnaissance périphérique ?  Page 11

Le responsable du point d'accès donne l'ordre au binôme de sécurité de s'engager pour partir à sa recherche et rend compte au COS.

A image thumb
36

Quelles sont les actions à réaliser par l'équipe chargée de la reconnaissance périphérique d'un appartement  ?  Page 10

  • reconnaissance de l'appartement (ouverture de toutes les portes, recherche dans toutes les pièces);
  • ouvrir les fenêtres au plus tôt pour améliorer la visibilité;
  • rendre compte au COS par radio ou à la voix de tout évènement particulier (propagation du feu, découverte d'une victime).

37

Que doit faire avant de s'engager l'équipe chargée de réaliser des reconnaissances périphériques dans des appartements ? Page 10

  • rechercher les clés des appartements à reconnaître;
  • à défaut passer en priorité par l'extérieur.

38

Que peut imposer le COS dans le cadre des reconnaissances périphérique ?  Page 11

Il peut imposer d'utiliser la ligne de vie.

A image thumb
39

Quelles sont les inscriptions que l'on doit retrouver dans les locaux visités ?  Page 13

  • VU;
  • FONCTION;
  • ENGIN D'APPARTENANCE;
  • X CONF.

A image thumb
40

Que devra faire le COS en cas de personnes confinés dans des appartements ? Page 13

Q image thumb

Le COS devra orienter des binômes vers ces appartements en cas d'aggravation ou de persistance anormal du sinistre.

41

Dans quels cas le chef d'équipe inscrit à la craie ou par tout autre moyen les locaux visités portant les mentions : VU - FONCTION-CS D'APPARTENANCE-X CONF ?   Page 13

Q image thumb

  • Lorsqu'il est certain que le local est inoccupé et/ou qu'il ne presente pas de risque particulier.
  • Dans le cas contraire, aucune inscription ne doit être apposée lorsque la reconnaissance est incomplète ou impossible.

42

Quelles les mesures générales à prendre lors d'une reconnaissance à vue ?  Page 14

  1. la reconnaissance à vue n'est pas limitée dans le temps;
  2. port de l'ARI;
  3. tout binôme engagé en RV doit être inscrit sur un TGR;
  4. Le chef d'équipe n'est pas amarré à son servant toutefois le binôme ne doit jamais se séparer.

A image thumb
43

Quel matériel peut être attribué au binôme chargé d'une RV ?  Page 14

La possibilité d'attribuer au binôme chargé de la RV une radio trafiquant sur un canal tactique doit être systématiquement recherché par le COS.

A image thumb
44

Quelle doit être l'attitude du binôme chargé de la RV lorsque la situation évolue défavorablement  le contraignant de changer de posture ?  Page 14

L'équipe doit :

  • soit poursuivre sa mission et rendre compte au COS sur le canal tactique si elle est dotée d'une radio;
  • soit abandonner sa mission, rejoindre le COS et lui rendre compte de vive voix.

45

A quoi consistent les reconnaissances à vue ?  Page 15

Q image thumb

  1. Rechercher d'autres accès au sinistre;
  2. Contrôler les courettes intérieures et rechercher les éventuelles victimes défenestrées;
  3. Conduire toutes les actions définies comme telles par le COS;
  4. Inspecter les faces arrières du bâtiment sinistré
  5. Localiser, évacuer ou confiner les personnes menacées par le siniste;
  6. Mener des investigations dans un périmètre de sécurité proche ou éloigné du sinistre;
  7. Vérifier la vacuité des ascenceurs et des monte-charges, les bloquer en position ouverte au niveau d'accès des secours
  8. Vérifier l'absence ou la présence de fumée ou de points chauds dans les bâtiments contigus au sinistre;
  9. Vérifier la mise en oeuvre effective et le bon fonctionnement des moyens de secours.

 

 

46

Après 15 minutes de reconnaissance d'attaque, suis je en mesure d'être engagé ultérieurement si la pression de mon ARI est de 180 bars et celui de mon servant est de 170 bars (ARI MSA AIRGO)? 

NON

Interdire tout rengagement ultérieur dès qu'un porteur d'ARI presente une pression < à 200 bars (ARI MSA AIRGO).

47

Apres 25 minutes de reconnaissance d'attaque, suis je en mesure d'être rengagé ultérieurement si mon ARI et celui de mon servant présentent une pression de 220 bars (ARI MSA AIRGO)?

NON

outre la pression qui est > à 200 bars, c'est le temps d'engagement qui est dépassé.

48

Dans le cadre des règles de sécurité, qui est prioritaire au point d'accès ?  Page 17

la priorité est laissé au passage des binômes sortants.

A image thumb
49

Dans le cadre des règles de sécurité au point d'accès, quand doit-on engager le binôme de sécurité ?  Page 17

Le binôme de sécurité est engagé :

  • en cas de signaux sonores répétés ou désordonnés;
  • déclenchement d'un détecteur d'immobilité.

50

Dans le cadre des règles de sécurité, que doit prévoir le responsable du point d'accès lorsque le binôme de sécurité est engagé ?  Page 17

Remplacer le binôme de sécurité par un second binôme en cas d'engagement du premier.

A image thumb
51

Que doivent réaliser les binômes avant chaque engagement ? Page 17

ils doivent réaliser : un contrôle croisé des EPI.

A image thumb
52

Que doit faire le responsable du point d'accès lorsque le binôme chargé de la reconnaissance d'attaque n'est pas de retour au bout de 25 minutes ?  Page 18

il doit engager le binôme de sécurité sur une nouvelle ligne de vie en suivant la ligne guide du binôme à secourir.

53

Que doit faire le responsable d'un point d'accès lorsqu'un binôme chargé de la reconnaissance périphérique n'est pas de retour au bout de 30 minutes (ARI MSA AIRGO) ? Page 18

Il engage le binôme de sécurité.

54

Combien de binômes peut superviser un responsable de point d'accès en plus du binôme de sécurité ?  Page 18

Il peut superviser au maximum 4 binômes engagés en RA ou RP.

55

Combien de binôme de sécurité peut-on avoir pour un même point d'accès ?  Page 18

un seul binôme de sécurité est suffisant.

56

Comment se fait la remise en condition du personnel ?  Page 18

  • ARI et casques déposés,
  • veste déposée,
  • surpantalon baissé sur les bottes,
  • réhydratation et alimentation.

A image thumb
57

Quelle est la durée de récupération en ZRCP pour une reconnaissance d'attaque et une reconnaissance périphérique ? 

RA : récupération obligatoire d'au moins 35 min;

RP : pas de durée minimale imposée de récupération.

58

Quelles sont les différentes communications possibles lors des reconnaissances ?  Page 19

  1. communication au sein du binôme;
  2. communication de l'équipe de reconnaissance vers le point d'accès;
  3. communication du point d'accès vers l'équipe de reconnaissance.

59

Donner les différents gestes possibles au sein du binôme ?  Page 19

A image thumb
60

Compte tenu des conditions stressantes dans la phase de reconnaissance que devra être toujours recherché au sein du binôme de reconnaissance ?   Page 19

communication verbale

et

contact physique

A image thumb
61

La découverte d'une victime lors d'une reconnaissance doit-elle faire l'objet d'un code d'alerte ?  Page 20

Non

seule l'atteinte de l'intégrité physique de l'un des sapeurs pompiers justifie le déclenchement d'un code d'alerte.

A image thumb
62

Que fait le personnel engagé en reconaissance lors du retentissement du signal d'alerte ?  Page 20

l'ensemble du personnel se désengage et se rassemble dans une zone hors de danger aux ordres des chefs d'agrès, eux même aux ordres des chefs de secteur.

A image thumb
63

Que fait le COS en cours d'intervention, si la situation évolue défavorablement exposant les équipes engagées à un nouveau danger ou à un sur-accident ?  Page 20

Le COS doit ordonner le repli de tous les binômes directement menacés par la transmission du signal d'alerte.

A image thumb
64

Sur quels points portent le contrôle croisé des EPI ?  Page 22

Ils portent sur :

  1. le casque et la cagoule;
  2. le masque de l'ARI;
  3. l'ARI;
  4. les gants;
  5. la tenue textile;
  6. les contrôles divers.

 

A image thumb
65

Sur quoi est porté le contrôle divers des EPI ?    Page 23

  • la présence de la liaison personnelle ;
  • la présence de la ligne guide;
  • de l'allumage et du niveau de charge de l'ICS;
  • la présence et le fonctionnement d'un moyen d'éclairage.

A image thumb
66

Comment est équipé le binôme à la fin du contrôle croisé des EPI ?  Page 23

À la fin du contrôle des EPI, l'équipe est « ARI en position d'attente » :
SAD encliquetée, masque non coiffé, bouteille ouverte, en mesure de s'engager
immédiatement ou sur ordre. L'engagement doit se faire robinet de la bouteille
ouvert au maximum
.

67

Quel matériel peut on utiliser pour effectuer des reconnaissances ?  Page 26 

la caméra thermique

A image thumb
68

Quels sont les principaux matériels utilisés pour réaliser les reconnaissances dans le cadre de la MGO ?  Page 26

  • ARI;
  • La cagoule d'évacuation;
  • Ligne guide;
  • liaison personnelle;
  • TGR.

69

Donner la bonne affirmation concernant la cagoule d'avacuation   Page 26

Conditionnée dans une housse, elle est reliée au dossard du sauveteur :

  1. par un flexible de 1,5 m et permet de délivrer un débit de 30 l/min;
  2. par un flexible de 1,5 m et permet de délivrer un débit de 40 l/min;
  3. par un flexible de 1,5 m et permet de délivrer un débit de 50 l/min.

Q image thumb

  1. par un flexible de 1,5 m et permet de délivrer un débit de 30 l/min;
  2. par un flexible de 1,5 m et permet de délivrer un débit de 40 l/min;
  3. par un flexible de 1,5 m et permet de délivrer un débit de 50 l/min.

A image thumb
70

Combien mesure la ligne guide ? Page 26

  1. 30m;
  2. 40m;
  3. 50m;

  1. 30m;
  2. 40m;
  3. 50m.

71

Quelle est la longueur de la liaison personnelle ?  Page 28

  1. 1m:
  2. 1.25m;
  3. 1.50m;
  4. 1.80m.

  1. 1m;
  2. 1.25m;
  3. 1.50m;
  4. 1.80m.

A image thumb
72

De quoi est équipée la ligne guide ?  Page 26

elle est équipée de plusieurs groupes d'olives luminescentes, disposées sur toute la longueur.

A image thumb
73

A quoi servent les olives disposées sur toute la longueur de la ligne guide ?  Page 26

Elles permettent de donner un repère de direction.

74

Qui porte la ligne guide et dans quoi est-elle conditionnée ?  Page 26

Conditionnée dans une housse, elle est emportée par le servant, chargé de la dérouler.

75

Donner les différents modules de la ligne guide ?  Page 26

1er module : une olive indique la direction du point d'accès;

2ème module : 3 olives indiquent la direction du sinistre.

A image thumb
76

Comment est rangée la ligne guide dans la housse ?  Page 26

Q image thumb

Débuter en accrochant au fond du sac le mousqueton situé à l'extrémité da la ligne guide côté 3 olives.

77

Décrire la liaison personnelle ?  Page 28

la liaison personnelle est composée d'une sangle de 1.25m de long, non extensible et de 2 mousquetons fixés chacun à une extrémité. 

A image thumb
78

Quel est le grade minimum du responsable d'un point d'accès ?     Page 29

CCH CT1 SP au minimum

A image thumb
79

Où trouve-t-on les TGR ?  Page 28

En dotation dans chaque engin-pompe

80

Le TGR est articulé en 2 parties, lesquelles ?  Page 29

  1. l'entête;
  2. la partie principale.

81

Combien de points d'accès peut avoir un chef de secteur ?  Page 29

Il peut avoir sous sa responsabilité jusqu'à 3 points d'accès maximum.

82

Que doit faire le responsable du point d'accès afin d'éviter qu'un sapeur-pompier ne puisse se rengager  plus de 2 fois ?  Page 30

  • Entourer sur la plaquette patronymique le chiffre 1 à l'issue du 1er compte rendu de reconnaissance.
  • Retirer la plaquette patronymique du TGR et la conserver jusqu'à la fin de l'intervention à l'issue du second compte rendu.

83

Lorsque les liaisons personnelles sont mises bout à bout et reliées à la ligne guide, quelle distance le binôme chargé de la reconnaissance d'attaque peut couvrir :

  1. 2m;
  2. 2.5;
  3. 3m;
  4. 3.6m.

  1. 2m;
  2. 2.5m;
  3. 3m;
  4. 3.6m.

A image thumb
84

Quel EPI n'est plus obligatoire de porter lorsque l'on utilise l'ARI AIRGO ? NE 501099

Le port du ceinturon n'est plus obligatoire dès lors que l'ARI est porté.

A image thumb