4. PRÉJUGÉ Flashcards Preview

Relations Intergroupes_PSYL3_DLS > 4. PRÉJUGÉ > Flashcards

Flashcards in 4. PRÉJUGÉ Deck (14):
1

4-2 PRÉJUGÉ
On peut aussi dire que le préjugé est le volet [...], et le stéréotype le volet [...] d'une même image sociale. Le préjugé indique quelle est [l'... ...] de l'individu face à tel groupe social. Il permet également de mettre en évidence un aspect [...], c'est à dire ce que cette attitude peut conduire à faire face à tel groupe social, ou bien ce que tel groupe social devrait [... ou ne pas ...].

On peut aussi dire que le préjugé est le volet [évaluatif], et le stéréotype le volet [descriptif] d'une même image sociale. Le préjugé indique quelle est [l'attitude globale] de l'individu face à tel groupe social. Il permet également de mettre en évidence un aspect [prescriptif], c'est à dire ce que cette attitude peut conduire à faire face à tel groupe social, ou bien ce que tel groupe social devrait [faire ou ne pas faire].

2

4-3 PRÉJUGÉ
Si les premières recherches sur les préjugés faisaient émerger des attitudes [...] intergroupes, et ce de manière assez explicite (revoir plus haut les travaux de Levine et Campbell), les recherches actuelles ont évolué en suivant le [... ...] que les individus ont avec l'idée de préjugé. En effet, l'évolution du rapport à l'idée de démocratie, de liberté individuelle, de justice sociale, a généré un changement profond dans [l'... ...] de certaines idées, croyances, convictions.

Si les premières recherches sur les préjugés faisaient émerger des attitudes [négatives] intergroupes, et ce de manière assez explicite (revoir plus haut les travaux de Levine et Campbell), les recherches actuelles ont évolué en suivant le [rapport sociétal] que les individus ont avec l'idée de préjugé. En effet, l'évolution du rapport à l'idée de démocratie, de liberté individuelle, de justice sociale, a généré un changement profond dans [l'expression publique] de certaines idées, croyances, convictions.

3

4-4 PRÉJUGÉ
De fait, il est moins fréquent aujourd'hui qu'au début des recherches sur la question dans les années 50, de pouvoir recueillir de façon directe, explicite, les préjugés intergroupes.
Qu'ont du faire les chercheurs pour étudier malgré tout les préjugés intergroupes ?

Les chercheurs ont dû adapter leurs méthodologies d'investigation afin de saisir les préjugés dont l'expression emprunte maintenant de subtils détours.

4

4-5 PRÉJUGÉ
Ainsi Pettigrew et Meertens (1995) distinguent les préjugés [...] et [...], lors d'une étude sur les préjugés dans certains pays Européens, à l'égard des immigrés. Ils ont développé une [... de ...] permettant de saisir les [... ...] de préjugés.

Ainsi Pettigrew et Meertens (1995) distinguent les préjugés [flagrants] et [voilés], lors d'une étude sur les préjugés dans certains pays Européens, à l'égard des immigrés. Ils ont développé une [échelle de mesure] permettant de saisir les [deux types] de préjugés.

5

4-6 PRÉJUGÉ
Par quoi les préjugés flagrants se caractérisent-ils ?

Les préjugés flagrants se caractérisent par une mise à distance très nette des immigrés, en employant des arguments explicitement discriminatoires. Voici un exemple d'item issu de leurs travaux : "Les immigrés occupent des emplois qui devraient revenir aux citoyens de ce pays."

6

4-7 PRÉJUGÉ
Comment les préjugés voilés se manifestent-ils ?

Les préjugés voilés se manifestent indirectement, en mobilisant des arguments de distinction morale, culturelle, mais jamais en rejetant explicitement l'exogroupe. Voici des exemples d'items de préjugés voilés : "Les immigrés apprennent à leurs enfants des valeurs différentes de celles nécessaires pour réussir dans notre société" ; "Vous est-il déjà arrivé de ressentir de la sympathie pour les immigrés vivant ici ?".

7

4-8 PRÉJUGÉ
VRAI FAUX ?
Les techniques actuelles étudient les manifestations implicites des préjugés et stéréotypes.

VRAI

8

4-9 PRÉJUGÉ
Comme nous l'avons vu plus haut en évoquant les recherches de Lorenzi-Cioldi sur les groupes dominants et dominés, les processus associés aux perceptions intergroupes débouchent régulièrement sur la construction sociale d'une ["..." ...] du monde dans lequel nous vivons. Pour évoquer les travaux de Lorenzi-Cioldi, nos représentations nous conduisent à penser que les groupes du bas de l'échelle sociale sont constitués d'individus qui ["se ... ..."], qui ne se distinguent pas de [l'... "..."] de leur groupe, que leur [... ...] est bien moins riche que celle rencontrée dans les groupes de haut statut. Tout se passe comme si nos perceptions de l'exogroupe étaient sous-tendues par le postulat implicite que les membres de notre groupe sont ["... ..."] que ceux de l'exogroupe. Ce processus serait d'autant plus marqué que la [... ...] entre les groupes serait forte. Ceci a conduit certains chercheurs à imaginer les concepts [d'...-...], et de [... ...].

Comme nous l'avons vu plus haut en évoquant les recherches de Lorenzi-Cioldi sur les groupes dominants et dominés, les processus associés aux perceptions intergroupes débouchent régulièrement sur la construction sociale d'une ["bonne" organisation] du monde dans lequel nous vivons. Pour évoquer les travaux de Lorenzi-Cioldi, nos représentations nous conduisent à penser que les groupes du bas de l'échelle sociale sont constitués d'individus qui ["se ressemblent tous"], qui ne se distinguent pas de [l'individu "moyen"] de leur groupe, que leur [diversité psychologique] est bien moins riche que celle rencontrée dans les groupes de haut statut. Tout se passe comme si nos perceptions de l'exogroupe étaient sous-tendues par le postulat implicite que les membres de notre groupe sont ["plus humains"] que ceux de l'exogroupe. Ce processus serait d'autant plus marqué que la [dissymétrie hiérarchique] entre les groupes serait forte. Ceci a conduit certains chercheurs à imaginer les concepts [d'infra-humanisation], et de [préjugé émotionnel].

9

4-10 PRÉJUGÉ
Le préjugé émotionnel
Les travaux sur le préjugé émotionnel sont basés sur la distinction entre [...] et [...].

Les travaux sur le préjugé émotionnel sont basés sur la distinction entre [émotion] et [sentiment].

10

4-11 PRÉJUGÉ
Le préjugé émotionnel
L'article de Leyens, Rodriguez Perez, Rodriguez Torres, Gaunt, Paladino, Vaes et Demoulin (2001) a servi de catalyseur à un courant de travaux antérieurs portant sur les [... ...] et le rôle joué par les [...].
Dans cette publication, Leyens et ses collègues font la synthèse des travaux portant sur la place de [l'... des ...] dans les rapports intergroupes. Autrement dit : est-ce que je perçois chez les membres de mon groupe les mêmes [... ...] que chez les membres de l'exogroupe ? Vais-je utiliser les mêmes [...] ([... et ...]) pour évoquer mon groupe et l'exogroupe ?

L'article de Leyens, Rodriguez Perez, Rodriguez Torres, Gaunt, Paladino, Vaes et Demoulin (2001) a servi de catalyseur à un courant de travaux antérieurs portant sur les [discriminations intergroupes] et le rôle joué par les [préjugés].
Dans cette publication, Leyens et ses collègues font la synthèse des travaux portant sur la place de [l'attribution des émotions] dans les rapports intergroupes. Autrement dit : est-ce que je perçois chez les membres de mon groupe les mêmes [qualités psychologiques] que chez les membres de l'exogroupe ? Vais-je utiliser les mêmes [indicateurs] ([émotions et sentiments]) pour évoquer mon groupe et l'exogroupe ?

11

4-12 PRÉJUGÉ
Le préjugé émotionnel
On peut considérer que les émotions sont [...] aux humains et à certaines espèces animales (primates, chiens...).
On y retrouve [la ..., la ..., la ..., la ..., le ...]. Ces émotions seraient acquises et manifestées [très tôt?/très tard?] dans le développement humain individuel (Ekman, 1992). Par contraste, les sentiments seraient des expressions d'apparition [plus tardive?/plus précoce?] dans le développement de l'individu, et seraient associés à la [... des ... ...], et de [l'... des ... et ... d'...]. Les sentiments sont considérés comme étant [...] à l'humain : honte, nostalgie, remords, admiration.

On peut considérer que les émotions sont [communes] aux humains et à certaines espèces animales (primates, chiens...).
On y retrouve [la peur, la colère, la joie, la tristesse, le dégoût]. Ces émotions seraient acquises et manifestées [très tôt] dans le développement humain individuel (Ekman, 1992). Par contraste, les sentiments seraient des expressions d'apparition [plus tardive] dans le développement de l'individu, et seraient associés à la [complexification des interactions sociales], et de [l'apprentissage des règles et normes d'interaction]. Les sentiments sont considérés comme étant [spécifiques] à l'humain : honte, nostalgie, remords, admiration.

12

4-13 PRÉJUGÉ
Le préjugé émotionnel
Les résultats de nombreuses études (à titre d'exemples : Cortes, Demoulin, Rodriguez,
Rodriguez, et Leyens, 2005 ; Leyens et al., 2001) convergent vers ce que l'on peut appeler
["... ..."] : nous attribuons à l'exogroupe moins de [...], par rapport à l'endogroupe, et plus [d'... "..."] à l'exogroupe qu'à l'endogroupe. Pour simplifier : mon groupe est plus [...] que l'exogroupe, car nous éprouvons des [...] que les autres ressentent moins, ou ne ressentent pas, car "ils" sont ["par ..."] différents de nous, ["moins ..."].

Les résultats de nombreuses études (à titre d'exemples : Cortes, Demoulin, Rodriguez,
Rodriguez, et Leyens, 2005 ; Leyens et al., 2001) convergent vers ce que l'on peut appeler
["préjugé émotionnel"] : nous attribuons à l'exogroupe moins de [sentiments], par rapport à l'endogroupe, et plus [d'émotions "primaires"] à l'exogroupe qu'à l'endogroupe. Pour simplifier : mon groupe est plus [humain] que l'exogroupe, car nous éprouvons des [sentiments] que les autres ressentent moins, ou ne ressentent pas, car "ils" sont ["par nature"] différents de nous, ["moins humains"].

13

4-14 PRÉJUGÉ
L'infra-humanisation
Demoulin, Leyens, Rodríguez Torres,‐ Rodríguez Pérez, Paladino, et Fiske‐ (2005) évoquent l'infra-humanisation, comme clé d'explication théorique. Les travaux des ethnologues ont montré, depuis longtemps que, quel que soit la culture en question, les groupes humains distinguaient l'endogroupe de l'exogroupe sur un [...] allant de [l'... à l'...]. Bien évidemment, l'endogroupe est toujours le plus représentatif de [l'...], alors que les exogroupes, notamment ceux avec lesquels il y a rivalité voire conflit, sont identifiés comme plus proche de [l'... que de l'...]. Les exemples historiques de discours idéologiques visant à [...] la victime en sont une illustration évidente.

Demoulin, Leyens, Rodríguez Torres,‐ Rodríguez Pérez, Paladino, et Fiske‐ (2005) évoquent l'infra-humanisation, comme clé d'explication théorique. Les travaux des ethnologues ont montré, depuis longtemps que, quel que soit la culture en question, les groupes humains distinguaient l'endogroupe de l'exogroupe sur un [continuum] allant de [l'animalité à l'humanité]. Bien évidemment, l'endogroupe est toujours le plus représentatif de [l'humanité], alors que les exogroupes, notamment ceux avec lesquels il y a rivalité voire conflit, sont identifiés comme plus proche de [l'animalité que de l'humanité]. Les exemples historiques de discours idéologiques visant à [déshumaniser] la victime en sont une illustration évidente.

14

4-1 PRÉJUGÉ
Comment Fischer (1987) définit-il le préjugé ?

Fischer (1987) définit le préjugé comme "une attitude de l'individu comportant une dimension évaluative, souvent négative, à l'égard de types de personnes ou de groupes, en fonction de sa propre appartenance sociale" (Fischer, 1987, p.104).